PRENDRE DE L’ÂGE, OUI MAIS…

PRENDRE DE L’ÂGE

PRENDRE DE L’ÂGE, OUI MAIS…

Image crédit : Pixabay

PRENDRE DE L’ÂGE, OUI MAIS…

Avez-vous déjà réalisé que la seule période de la vie qui aspire à vieillir est l’enfance ?
Si tu as moins de 10 ans, tu es tellement excité à l’idée de vieillir que tu penses en fractions.

«Quel âge as-tu ?» «J’ai six ans et demi »

Pourtant, tu n’auras jamais trente-six ans et demi !
Tu as 6 ans et demi, presque 7 ! C’est le bonheur !

Tu deviens par la suite adolescent, tu pourras difficilement te  retenir !
Tu sautes d’une année à l’autre, presque des années.
«Quel âge as-tu ? »
« Je vais avoir 16 ans »

Tu as peut-être 13 ans mais tu vas avoir 16 ans !

Et le plus beau jour de la vie, tu deviens majeur, 18 ans.
Youpi ! Le mot même a l’air d’une cérémonie !

Tu as ensuite 20 ans. Quand on aime, on a toujours 20 ans !
Puis, tu passes le cap des 30 ans !
Et puis, tu as 33 ans, l’âge du Christ. Que s’est-il passé ? Il est MORT à cet âge-là ! On y repense à deux fois ! Y a quelque chose qui cloche là, tu t’en vas sur 40.
Wo ! Applique les freins, la vie te glisse entre les doigts !
Avant de t’en rendre compte, tu arrives à 50, un demi-siècle, et tes rêves s’envolent.

Mais attends ! ! Tu te rends à 60. Tu ne pensais pas te rendre là !
La pension de vieillesse qui arrive.
Et, tout doucement, tu arrives à 70 !
Par la suite, la vie se vit au jour le jour, tu comptes les saisons, tu te mêles dans les jours de semaine !
Puis à 80, chaque jour devient un cycle complet !
Tu te rends au dîner, t’arrives à 16 h 30 et t’as hâte d’aller te coucher !
Et ça ne s’arrête pas là ! Quand tu arrives à l’âge de 90, tu commences à régresser !
«Il n’avait pas encore 92 !» entend-on au salon funéraire. Et une chose étrange arrive.. Si tu te rends à 100 ans, tu redeviens enfant !
«J’ai 101 ans et demi !»

Je vous souhaite à tous de vous rendre à un 101 ans et demi en santé !

PRENDRE DE L’ÂGE, OUI MAIS…

COMMENT RESTER EN BONNE SANTÉ :

1. Ne vous occupez pas trop de chiffres non nécessaires. Ceci inclut l’âge, le poids, le taux de cholestérol, la pression et la taille. Laissez le docteur s’en préoccuper.

2. Ne conservez que les amis joyeux ! Les grincheux vous démoralisent.

3. Continuez à apprendre. Apprenez toujours plus au sujet des ordinateurs, de l’artisanat, du jardinage ou autre. Ne laissez jamais votre cerveau au repos. Un cerveau au repos est l’atelier du diable. Et le nom du diable est Alzheimer !

4. Amusez-vous de choses simples.

5. Riez souvent, longtemps et fort. Riez jusqu’à ce que vous n’ayez plus de souffle et que vos larmes coulent.

6. Si vous avez une grosse peine, pleurez un bon coup, séchez vos larmes et continuez votre chemin. La seule personne qui vous accompagne pour la vie est vous-même. Soyez VIVANT tout au cours de votre vie.

7. Entourez-vous de choses que vous aimez : les animaux domestiques, des collections, de la musique, plantes, passe-temps ou autre.

8. Prenez soin de votre santé. Elle est bonne, conservez-la. Elle est instable, améliorez-la. Vous n’en avez plus le contrôle, allez chercher de l’aide.

9. Ne voyagez pas dans le temps vers la culpabilité. Voyagez jusqu’au centre d’achats, vers la campagne, vers le pays voisin mais jamais où vous rencontrerez la culpabilité.

10. Dites à ceux que vous aimez que vous les aimez, à chaque occasion.

ET SOUVENEZ-VOUS :

La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.

George Carlin

Source PRENDRE DE L’ÂGE  : http://chemindevie.net/

Jean-Charles Fricotté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *