in ,

On rêve tous de voir nos enfants croquer la vie à pleines dents et poser sur le monde un regard confiant

Partager

croquer la vie à pleines dents

L’enfance est le début de l’infini. Sans elle, pas de boucle. Sans elle, pas de futur : c’est pour ça qu’elle dure pour toujours.

Auteur Inconnu

On rêve tous de voir nos enfants croquer la vie à pleines dents et poser sur le monde un regard confiant. Mais comment cultiver en eux le goût du bonheur ?

Annonce

Leur insuffler l’optimisme et la joie de vivre ?

Mais le bonheur, est-ce que ça s’apprend ?

monde entier s’est arrêté

« Tu seras un homme, mon fils. »

Il n’y a pas si longtemps, on éduquait ses enfants dans l’idée de les rendre solides, résistants, à même d’affronter le monde. Les temps ont changé.

Demandez à des parents ce dont ils rêvent pour leur enfant, la plupart d’entre eux vous répondront :

Il fera ce qu’il veut pourvu qu’il soit heureux !

Aujourd’hui ce qui compte, à nos yeux, c’est d’apprendre à nos petits à s’épanouir et à goûter la vie.

Mais le bonheur, est-ce que ça s’apprend ?

« Oui, ça se transmet. Un enfant qui vit dans un environnement positif et optimiste va s’imprégner de ce modèle et acquérir une certaine joie de vivre. »

Annonce

Force est pourtant de reconnaître que tous les enfants n’abordent pas la vie avec la même légèreté et le même entrain.

« Certains sont plus angoissés et plus inquiets que d’autres, poursuit le psychologue. Avec ces petits anxieux, la seule imprégnation familiale ne suffira pas.

beauté vient de l'intérieur

L’amour a une enfance qui s’appelle souvent passion, une adolescence, un âge mûr, un vieillissement. L’amour a une généalogie, des névroses, une psychologie, des peurs venues de son enfance.

Brigitte Kernel , Fais-moi oublier

Il faudra passer par la médiation de l’éducation. Les rassurer, dédramatiser leurs mauvaises expériences, les aider à prendre confiance en eux et en la vie. » Rien n’est joué d’avance, heureusement. Bien accompagnés, ces enfants-là se mettront eux aussi à sourire à la vie.

Annonce

L’âge vous fait voir certaines choses…

Par exemple, je sais maintenant que la vie humaine se divise fondamentalement en trois périodes. –

Image crédit : Pixabay

Dans la première :

On ne pense même pas que l’on va vieillir, ni que le temps passe,
ni que, dès le premier jour, celui de notre naissance, nous marchons vers une seule et unique fin.

Passé la première jeunesse, commence la deuxième période,

Où l’on se rend compte de la fragilité de sa vie, et ce qui n’est d’abord qu’une simple inquiétude grossit en vous comme une mer de doutes et d’incertitudes qui vous accompagnent durant le reste de vos jours. –

Enfin, au terme de la vie, s’ouvre la troisième période

Celle de l’acceptation de la réalité et, en conséquence, la résignation et l’attente….

Carlos Ruiz Zafón

Durant l’enfance l’intelligence s’épanouit, l’esprit déborde d’interrogations. Plus nous nous intéressons au monde et cherchons le pourquoi et le comment des choses, plus notre conscience devient claire et notre esprit d’initiative se développe.

Dalaï Lama Tenzin Gyatso

5/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les femmes ont toujours le dernier mot !

Qui pourrait s’obstiner à ne pas regarder vers la lumière ?