María Montessori: Ses 15 principes pour éduquer des enfants heureux

María Montessori

María Montessori: Ses 15 principes pour éduquer des enfants heureux

Aide-moi à faire les choses par moi-même.

Comme c’est toujours le cas dans l’éducation, la pédagogie élaborée par María Montessori a été soutenue par de fidèles défenseurs, et critiquée par de virulents détracteurs.

Beaucoup déclarent que l’enseignement tel qu’il est structuré aujourd’hui ne conçoit pas comme viable la méthodologie qu’a introduit la célèbre éducatrice italienne entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle.

Selon elle, l’école n’est pas un espace seulement destiné à la transmission directe de connaissances d’un maître ou d’un professeur à ses élèves.

Pour elle, l’enfant doit lui-même développer ses capacités plus librement, et ce grâce à un matériel didactique spécialisé.

Dans les salles de classe, on pouvait trouver des élèves de tous les âges qui étaient libres de choisir ce sur quoi ils voulaient travailler, afin d’améliorer leurs compétences de façon plus autonome.

Ils définissaient eux-mêmes leur vitesse d’apprentissage selon leurs particularités, et ce dans un contexte moins rigide, où les tableaux n’avaient pas autant d’importance qu’aujourd’hui, et où les enfants étaient libres de se déplacer comme bon leur semblait dans la salle de classe.

Maria montessori

 

La perspective pédagogique de María Montessori a eu un impact mondial. Elle a changé le paysage éducatif, jusqu’à se heurter aux secteurs plus conservateurs et classiques de l’enseignement.

Aujourd’hui, cette méthode prônant la liberté d’apprentissage et la propre responsabilité de l’élève dans le processus d’acquisition des connaissances, est contestée par la majorité des centres éducatifs. Seuls certains collèges privés appliquent ces stratégies intéressantes.

Pour autant, la pédagogie de la liberté de Montessori, au même titre que celle de l’espoir formulée par Paulo Freire, n’érigent pas suffisamment de piliers dans notre éducation actuelle (ou en tout cas, dans peu de pays).

Il est possible que vous vous demandiez maintenant «Mais, quel était alors le rôle des parents dans l’éducation de leurs enfants ? Etait-il important ?». Il était vital, et il est toujours vital.

Le soutien, l’orientation et l’attention des parents sont autant d’éléments fondamentaux à prendre en compte si on veut que nos enfants soient heureux, et plus tard des adultes autonomes et bons.

Voici 15 principes de María Montessori, qui vous aideront sûrement à mieux éduquer vos enfants.

Le rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement.

María Montessori

• N’oubliez jamais une chose : les enfants apprennent de ce qui les entoure. Soyez donc leur meilleur modèle.

• Si vous critiquez votre enfant, la première chose qu’il apprendra à faire, c’est juger.

• Si au contraire, vous le complimentez régulièrement, il apprendra alors à valoriser.

• Si vous manifestez de l’hostilité à votre enfant, il apprendra à se battre et à se disputer.

• Si vous ridiculisez votre enfant de façon habituelle, il sera une personne timide.

• Permettez à votre enfant de grandir en se sentant sûr de lui à chaque instant ; c’est ainsi qu’il pourra apprendre à faire confiance aux autres.

• Si vous méprisez fréquemment votre enfant, il développera un sentiment très négatif de culpabilité.

• Vous devez montrer à votre enfant que ses idées et autres opinions sont toujours acceptées ; ainsi, il se sentira bien.

Maria montessori

 

• Si l’enfant évolue dans une atmosphère où il se sent protégé, intégré, aimé et nécessaire, il apprendra à trouver l’amour dans le monde.

• Ne parlez pas mal de votre enfant. Ni en sa présence, ni même en son absence.

• Vous devez tout faire pour que votre enfant grandisse et se développe de façon optimale. Valorisez ses bons côtés, de telle façon qu’il n’y ait plus jamais de place pour les mauvais.

• Ecoutez toujours votre enfant, et répondez-lui à chaque fois qu’il vous posera une question ou qu’il fera un commentaire.

• Respectez toujours votre enfant, même dans les moments où il commet des erreurs.Soutenez-le. Il réparera ses erreurs un jour ou l’autre.

• Si votre enfant cherche quelque chose, vous devez être disposé à l’aider, tout comme vous devez être disposé à lui permettre de trouver par lui-même ce qu’il cherche.

• Lorsque vous vous adressez à votre enfant, faites-le toujours comme il se doit. Offrez-lui le meilleur de vous.

 

Source : María Montessori via Nos pensées

Clément Artois

Un commentaire

  1. Si seulement tout les parents du monde appliqués ces concepts avec leurs enfants… il y aurait tellement moins d’adulte en souffrance ici-bas..
    un jour peut etre nous serons en mesure de comprendre et d’agir en conséquence pour le bien de tous..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *