in

Enfants hypersensibles : leur don

Partager
enfants hypersensibles

On parle souvent des personnes hypersensibles (PHS), qui représentent une grande partie de la population.

Ces personnes ressentent la réalité avec plus d’intensité, et avec une proximité émotionnelle envers leur environnement extérieur, si bien qu’elles préfèrent parfois rester seules et faire leur introspection.

Et les enfants dans tout ça ? Comment se passe l’enfance d’une personne hypersensible ?

Chez certains enfants de 6 ou 7 ans, on peut remarquer une empathie hors du commun pour leur âge. Ils sont capables de voir des détails qui échappent au commun des mortels. Comment est-ce possible ?

Ces personnes encore très jeunes vont au-delà de l’univers de l’émotivité et de l’intuition, et l’on ne sait pas toujours comment les traiter ou les aborder. Il serait alors temps de l’admettre… ces enfants ont un don particulier.

Quelles sont les caractéristiques des enfants hypersensibles ?

La vie d’un enfant hypersensible n’est pas facile. Son intégration dans le milieu scolaire est souvent compliquée à cause de cette sensibilité que ses camarades et professeurs remarquent immédiatement.

Il n’aime pas les surprises ni le changement, il préfère le calme à l’agitation. Son niveau de maturité est parfois tellement différent de celui des autres enfants qu’il aura toujours des difficultés à s’intégrer.

Il est réfléchi et intuitif et remarquera des aspects de sa réalité que peu de gens autour seront capables de voir : la forme d’un arbre qui ferait de l’ombre à la cour du collège, un oiseau volant tout seul dans le ciel, ou même l’expression du maître qui lui a donné cours de musique ce matin.

Les enseignants affirment que l’on peut identifier cette hypersensibilité assez tôt et ainsi aider l’enfant à s’intégrer correctement. Annonce

Annonce

Cependant, parfois, beaucoup d’enseignants sont fatigués par ces enfants qui les assaillent continuellement de questions et de réflexions complexes auxquelles ils n’ont pas toujours le temps de répondre.

Par conséquent, ces enfants arrivent à l’adolescence avec une image négative d’eux-mêmes, sachant qu’ils possèdent un don que personne n’a jamais su apprécier ni valoriser.

Il faut apprendre à les connaître et à les apprécier, et les laisser développer leurs capacités et inquiétudes, pour qu’ils apprennent d’abord à se connaître et qu’ils comprennent ce qui leur arrive et comment ils peuvent gérer cette sensibilité dans leur propre intérêt et dans celui des autres.

Il faut leur donner des buts et des objectifs, répondre à leurs questions et leurs raisonnements, leur donner des réponses et les comprendre.

enfant hypersensible

Les enfants hypersensibles sont des enfant particuliers, mais ils restent des enfants

Très souvent, la maturité émotionnelle de ces enfants fait que les parents ne savent pas comment les traiter.

Leur sensibilité physique attire également l’attention. Ils sentent la douleur plus rapidement, et il arrive parfois que certains vêtements les dérangent, comme par exemple le fait d’avoir une petite tache sur leur gilet.

Annonce

Ils sont insistants dans leurs réflexions et les parents se sentent parfois débordés. Mais le contraire peut aussi se produire. Du fait de cette maturité émotionnelle, les parents se reposent un peu sur eux, les faisant participer aux tâches de la maison.

Cela représente parfois un risque, car il ne faut pas oublier que ce sont des enfants et qu’il ne faut pas ajouter plus de préoccupations à celles qu’ils ressentent et pressentent déjà en silence.

Les enfants hypersensibles ne sont pas des enfants avec des cœurs et des cerveaux de personnes âgées, ce sont des enfants avec des besoins particuliers que nous devons comprendre pour les aider dans leur croissance, et pour que, jour après jour, ils trouvent leur place et leur bonheur.

L’hypersensibilité est un don avec lequel il faut apprendre à vivre. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile, mais l’existence apporte aux yeux de ces personnes une dimension que peu de gens sont capables de voir.

Un grand merci à Nospensées pour nous avoir autorisé à republier cet article. nospensees

4.2/5 - (27 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

17 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Je me reconnais dans votre description; j’ai 52 ans et durant près de 30 ans, je pensais que tout le monde « expérimentait » comme moi. Je peux lire les intentions de presque tout le monde, leurs souffrances, leurs chagrins, leurs émotions. Je sens ce qu’ils pensent. Durant des années j’ai entendu »ne tire pas de conclusions hâtives » alors que la connaissance de « l’autre » était là, directe et quasi sans faille. Ce don m’a beaucoup apporté mais aussi séparé de nombreuses personnes dont les intentions n’étaient pas bienveillantes. Avec le temps et l’expérimentation, je peux affirmer que je ne me trompe jamais. Mais à qui peut bien servir un tel don?

    • Je travaille aupres d’adolescents en difficulté, ce « don » me permets d’etre relié à leurs besoins, ce qui facilite largement le contact et le travail avec eux. N’ ayant pas de formation academique, cela m a toujours servi dans ma pratique et y compris pour décrocher des emplois?!

    • à nous tout simplement… ;;-)
      L’accepter, vivre et se construire avec ce que je n’appelle pas un don, mais un particularité. On a celle-ci, mais il nous en manque d’autre, nul n’est complet, accompli et parfait. Être conscient de ce que l’on est et de nos capacités ne doit pas être un fardeau, et cela le devient si l’on veut se conformer au moule ou à une majorité, cela devient au contraire, une force et une aide précieuse si on a cette chance d’être hypersensible (dont je suis) lorsque l’on en prend conscience, l’assume et surtout s’en sert pour vivre et avancer.

    • Il ne faut pas se decourrager..il faut seulement chercher d aider…meme si apres les personnes s en vont….on y est pour aider…ILS n ont plus besoin de nous c est pour ca qu ILS sortent de notte vie et retournent à peine ILS se retrouvent de nouveau au besoin….nous on ne peut pas s aider seul…il faut aller en avant…on a tous besoin de toi…comme moi….

    • Je me reconnais aussi beaucoup dans votre commentaire. Je pense qu’en premier cela nous sert dans notre vie. Je m’en sers aussi dans mon métier. Je suis prof des écoles et j’ai une approche différente avec mes élèves…

  2. Mon fils de 8 ans est particulier depuis toujours . Quand il a pu parler il nous disait des trucs bizarres : il regarde une maison que nous voulions lui montrer : » pourquoi il y a des flammes « par ex … puis on apprenait que cette maison avait pris feu il y a une vingtaine d années . Impossible de cacher qqch ( même les jouets de st nicolas?)il lit dans notre tête . Il répond à une pensée bien nette que j ai eu à l instant même sur un sujet qui ne le concerne pas .  » tu ne dois pas te tracasser ça s arrangera maman  » et de fait … Mais a l école aussi  » il entend toutes les pensées des autres  » c est d un pratique pour apprendre à lire ! L institutrice de l année passée était dépassée et a voulu l étiqueter  » dyslexique  » (qu il n est pas) . Il lui a dit qu il pouvait l aider parce qu elle avait une grande blessure d humiliation !!! Il est très doux ,prône toujours la non violence . Évidemment dans la cours c était le moralisateur chiant donc il ne dit plus rien . Il fait de l aïkido pour se sentir au même « niveau » . Il remonte progressivement la pente avec notre soutien quotidien et malgré les vociférations d un directeur bute qui l a fait douter l année passée :  » la magie ca n existe pas » !!! Eh bien si !
    Justement l âme agit … et c est de la magie ! ?J ai pleins d autres exemples il a 8 ans et c est tous les jours qu il nous épate . C est John !

    • Étonnant ! Je me permet de répondre par ce que je partage beaucoup de similitude avec votre enfant en commençant par le prénom : Jonathan.
      J’ai 27 ans et je me reconnais pleinement dans la description que vous faite de votre enfant, étant petit j’étais cataloguer de sensible, j avais toujours réponse à tout j était extrêmement perspicace sur des sujets dont je n avais pas connaissance parfois. J ai toujours vécu à l’écart des autres, ne pouvant m’identifier a aucun groupe de personnes, j’étais la simplement avec les pensée et émotion de tout le monde, puis en grandissant avec le manque de soutien de mes proches qui me comprenait pas du tout, j’ai commencer à me détruire…Par les drogues etc c’est que plus tard en me faisant violence et grâce à beaucoup de lecture et de connaissance sur les personnes comme moi que j’ai pu m accepté et comprendre pourquoi je suis comme ça….C’est belle et bien un don, pas pour nous mais pour les autres car nous avons fait le choix de nous incarner sur terre pour aider les autres et nous trouvons notre compte dans ce deale. On est sensible à l énergie d’autrui, nous soMmes sensible car nous avons accepter de l être. C’est un défis que nous avons accepté de vivre pour faire évoluer notre âmes..C’est gratuit on ne demande rien en échange si ce n’est de l amour…que dieu , que nos anges continue de nous aider nous formons un équilibre sur gaia, cette terre . Force à nous et j’aimerai vraiment rencontrer des personnes comme moi…Si toi aussi tu te reconnaît et que as lu mon témoignage alors je souhaite te rencontrer…Mon num 0623916889.

      • Très difficile de vivre avec ces dons dans notre société. Le manque de conscience des gens me perturbe énormément. Faut enseigné à votre fils que les gens ne veulent pas toujours voir la vérité car cela implique de changer et il ne veulent pas toujours s’en donner la peine. Par chance moi je travaille avec les jeunes enfants. Je vois le bien que je leurs apporter et cela me rend heureuse et m’aide à continuer. Vous avez un fils merveilleux. ????

    • Bravo à vous de laisser votre garçon exprimer son immense sensibilité, exacerbée. C est peut être cela être medium. Votre accompagnement le fera avancer sur le chemin de la vie avec sérénité. C est rare !
      Moi aussi j’ étais un enfant hypersensible, ma mère disait que je disait les pensées de ma mère, mais cette hypersensibilité lui faisait peur.
      Aujourd’hui je pense que cet état est une force, elle l aide dans ma vie professionnelle et quotidienne

  3. Salut
    J’en suis une de ces enfants
    Maintenant j’ai 21 ans mais je peux vous dire que c’était pas facile en grandissant parce que je comprenais tellement trop de choses et donc etais blessée mais personne ne sait que tu es blessée tout simplement parce qu’ils ne s’attendent pas à ce que tu comprennes.

    Donc ce que je peux dire c’est que nous comprenons même le fait que les autres ne nous comprennent pas.
    Mais on aimerait que les autres même s’ils ne peuvent pas toujours comprendre fassent à ce qu’ils disent ou font à notre égare
    Merci

  4. je me reconnais dans ce que vous dite . Contrairement à vous , j’ai du la cacher. Pendant toute mon enfance et adolescence ma sensibilité à été vue comme une faiblesse et comme quelque chose d’irréel. Combien de fois ai-je entendu  » tu exagère « , « tu ne devrais pas prendre la chose comme ca/ trop à coeur  » et autres. Je ne compte plus le nombre de fois ou l’ont m’a fait comprendre que je ne ressentais pas les choses  » de la bonne manière » . Comme si l’ont pouvais juger le ressenti d’une personne . Bien sur , quand ont doit ce cacher ont ce met dans son opposé , je me suis mis dans beaucoup de situation inconfortable pour nous autres afin d’essayer de me prouver que j’étais comme eux.
    Et puis pas de bol , mon père est un pervers narcissique . Alors une enfant hypersensible fut un cadeau pour lui . Résultat ? 20 ans d’harcèlement psychologique .
    Mais grâce à l’apparition d’anges dans ma vie, j’ai compris que ma situation était pas normal .
    J’ai 26 ans , cela fait 2 ans que je tente de m’en sortir comme je peux et que j’apprend à assumer mon Hypersensibilité . Mais grâce à des commentaires comme les votre , je me sens moins seule , comprise aussi .
    Alors Merci .

  5. a l heure actuelle ,je suis dubitative de ces enfants(j en ai fait partie): devrions nous acceder a ce qu ils sont ,ou plutot les ramener dans notre « monde »????cette force »negative » par certains aspects,leur fait perdre leurs possibilités »personnelles »,et les emmene loin d « eux »,de leur veritable chemin terrestre!

  6. Moi aussi je me reconnais. Je ressens tellement le faux que j’en ai des frissons. Quand tu vois les gens tu sais les vrais et les faux. Eux ne le savent pas. Ca fait que tu te retires toujours un peu du groupe. On apprend à vivre avec cette sensibilité mais c’est en même teps très souffrant. On grandit malgré tout et on y retrouve notre bonheur.

  7. J’ai 53 ans et j’ai découvert depuis peu de temps que je souffrais d’empathie, cause de mes nombreuses dépressions. Je pensais que tout le monde était comme moi. Ça a été le choc !!! Je comprend maintenant pourquoi j’ai le don de lire les intentions des autres juste en les regardant. Je vie seule et j’ai besoin de cette isolement pour ne pas absorber les énergies négatives du monde qui l’entoure et me faire aspirer mes bonnes énergies. Je suis très sociable malgré cet handicap.

  8. Je me suis reconnue dans votre article , et ça m’a réconforté, j’ai 70 ans, j’ai cette hypersensibilité depuis l’enfance, bien que j’ai travaillé dessus,hélas elle
    ne me quitte pas.Je dis hélas parce que ce n’est pas facile de vivre avec et surtout pendant l’enfance, j’ai subie » le rejet, » et l’incompréhension de la part de mes parents et des proches.au final je pense-que les personnes hypersensibles sont des êtres bénis !! j’ai le don des ressentis, j’arrive avec à lire et entendre toutes les intentions des gens, ce don m’a aidé dans l’exercice de ma profession de soignante face à la souffrance à savoir l’anticipation de mon attitude devant une situation qui allait se compliquer!!! Je considère que ce don est un cadeau de l’univers, merci pour votre article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

identifier un manipulateur

30 critères pour vous aider à identifier un manipulateur

chats adorables

20 chats adorables qui cherchent à capter toute votre attention