10 citations d’un chef Sioux qui remettent en question notre société

Par Eleonore Dubreuil , le 6 février 2015 , mis à jour le 12 septembre 2020 — 22 commentaires — 6 minutes de lecture
Partager

10 citations d’un chef Sioux qui vous feront tout remettre en question sur notre société

Annonce
citations d'un chef Sioux (1)
Photo credit: Kirby Sattler

Luther Standing Bear (Ours debout) était un chef Sioux Oglala Lakota qui, parmi quelques rares autres tels que Charles Eastman, Élan Noir, et Gertrude Bonnin à avoir occupé le clivage entre le mode de vie des autochtones des Grandes plaines avant et pendant l’arrivée et la propagation ultérieure des pionniers européens.

Élevé dans les traditions de son peuple jusqu’à l’âge de onze ans, il a ensuite étudié à l’école de Carlisle en Pennsylvanie, où il a appris la langue et le mode de vie anglais. (Carlisle reste un lieu de controverse dans les milieux autochtones.)

Annonce

Ses racines indigènes le laissent dans la position unique d’intermédiaire entre les cultures.

Bien que son mouvement à travers le monde de l’homme blanc n’était pas sans « succès », il a eu de nombreux rôles au cinéma à Hollywood, son héritage durable était la protection du mode de vie de son peuple.

Au moment de sa mort, il avait publié quatre livres et était devenu le chef du mouvement progressiste visant à préserver le patrimoine et la souveraineté des Amérindiens, c’était une voix forte dans l’éducation de l’homme blanc sur le mode de vie des Amérindiens. Voici donc 10 citations du grand chef indien Sioux connu sous le nom de Standing Bear qui perturberont une grande partie de ce que vous pensez savoir sur la culture « moderne ».

citations d'un chef Sioux (2)

10 citations d’un chef Sioux qui remettent en question notre société:

1) Les louanges, les flatteries, les manières exagérées, et les belles paroles ne faisaient pas partie de la politesse Lakota. Les manières exagérées étaient considérées comme de la mauvaise foi, et ceux qui parlaient constamment étaient considérés comme impolis et irréfléchis. La conversation n’a jamais commencé tout de suite, ou précipitamment.

2) On enseignait aux enfants que la vraie politesse devait être définie par des actions plutôt que des mots. Ils n’ont jamais été autorisés à passer entre le feu et la personne âgée ou un visiteur, à parler alors que d’autres parlaient, ou à se moquer d’une personne infirme ou défigurée. Si un enfant essayait de le faire sans réfléchir, un parent le remettait immédiatement dans le droit chemin avec une voix calme.

Annonce

3) Le silence était significatif pour le Lakota, et l’accord d’un moment de silence avant de parler était fait dans la pratique de la vraie politesse et tenait compte de la règle selon laquelle « la pensée vient avant la parole »… et au milieu de la douleur, la maladie, la mort ou le malheur de quelque nature que ce soit, le silence était la marque de respect… le strict respect de ce principe de bonne conduite a été la raison, sans doute, pour laquelle l’homme blanc l’a faussement qualifié de stoïque. On l’a jugé bête, stupide, indifférent et insensible.

4) Les vastes plaines ouvertes, les belles collines qui ondulent et les ruisseaux qui serpentent n’étaient pas « sauvages » à nos yeux. C’est seulement pour l’homme blanc que la nature était « sauvage », seulement pour lui que la terre était « infestée » d’animaux « sauvages » et de peuplades « sauvages ». Pour nous, la terre était douce, et nous vivions comblés des bienfaits du Grand Mystère.

5) Le sentiment de fraternité pour toutes les créatures de la terre, du ciel et de l’eau était un principe réel et actif. Les Lakotas éprouvaient pour le monde des animaux et des oiseaux un sentiment fraternel qui écartait tout danger ; en fait, certains d’entre eux étaient devenus si proches de leurs amis à plumes ou à poils qu’ils parlaient en véritables frères une langue commune.

6) Cette conception de la vie et de ses relations consistait à humaniser et à donner au Lakota un amour respectueux. Elle a rempli son être avec la joie et le mystère de la vie ; elle lui a donné le respect pour toute la vie ; elle lui a fait une place pour toutes les choses dans le système de l’existence avec la même importance pour tous.

Annonce

7) C’était bon pour leur peau de toucher la terre et les personnes âgées aimaient retirer leurs mocassins pour fouler la terre sacrée avec leurs pieds nus. Leurs tipis étaient bâtis sur la terre et leurs autels étaient faits de terre. Les oiseaux qui volaient dans l’air venaient se reposer sur la terre, qui est le lieu de repos final de toutes les choses qui vivent et croissent. Le sol apaisait, fortifiait, purifiait et guérissait. C’est pourquoi le vieil Indien continue à s’asseoir sur la terre au lieu de se redresser et de s’éloigner de ce qui lui donne la force vitale. Le fait d’être assis ou couché sur le sol lui permet de penser plus profondément et de sentir avec plus d’intensité. Il entrevoit plus clairement les mystères de la vie et se rapproche fraternellement des autres existences qui l’entourent.

8) Tout possédait une personnalité, seule la forme différait de nous. La connaissance était inhérente à toutes choses. Le monde était une bibliothèque et ses livres étaient les pierres, les feuilles, l’herbe, les ruisseaux, et les oiseaux et les animaux qui ont partagé, aussi bien avec nous, les tempêtes et les bénédictions de la terre. Nous avons appris à faire ce que l’élève apprend seulement de la nature, et c’était pour sentir la beauté. Nous n’avons jamais déblatéré contre les tempêtes, les vents furieux, les gelées et les neiges . Donc tout ce qui vient, nous devons le régler nous-mêmes avec plus d’efforts et d’énergie , mais sans se plaindre.

9) Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature.

10) On m’a imposé la civilisation…et cela n’a pas ajouté de connaissance à mon amour incorruptible de la vérité, de l’honnêteté et de la générosité.

J’espère que certaines de ces citations vous ont influencé de la même manière qu’elles l’ont fait avec moi. Notre culture moderne aurait besoin de suivre quelques conseils de la sagesse antique.

Eleonore Dubreuil

Je pense que ma passion pour l'astrologie me vient de mon père. Lorsque j'étais petite, j'étais fascinée par les étoiles, je me souviens que j'allais souvent dans le jardin avec lui la nuit.Bien que l'astrologie ne soit pas une science exacte, elle est tout de même capable de donner des informations d'une grande précision, que ce soit pour l'amour, la carrière, ou l'avenir entre autres choses. Merci à vous d'être toujours aussi nombreux à me lire chaque jour.

Commentaires

Le 12 février 2015 à 10 h 16 min, giblin a dit :


Une belle civilisation, détruite par le barbare américain.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 13 juillet 2016 à 12 h 07 min, boris a dit :


le "barbare américain" vient de l'europe à l'origine ...


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 15 mars 2015 à 8 h 11 min, boran a dit :


le seul et unique peuple en ce monde pour qui depuis mon enfance j'ai le plus grand respect et admiration.
Malheureusement ces etrangers , Anglais avant les autres sont arrives a les massacres comme des betes pour s'accaparer de leur bonheur de vivre libre sur la terre , ils les traitaient de sauvages alors que les vrais sauvages etaient et sont toujours les """soi-disant-civilise-eduque-instruit......)vivant aux usa.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 1 novembre 2016 à 21 h 25 min, Bernier a dit :


Merci pour ce judicieux comment !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 14 novembre 2016 à 19 h 18 min, grandclaudon Dany a dit :


Tout à fait d accord.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 18 mars 2015 à 19 h 39 min, Danielle a dit :


Excellent ! Ceci doit être affiché dans toutes les écoles !!


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 2 juin 2015 à 11 h 11 min, morganfield keith a dit :


bravo tout à fait d'accord


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 1 juin 2015 à 13 h 43 min, clebs a dit :


l'auteur pourrait donner ses sources ? parce que perso, je n'ai rien trouver, un peu comme si l'auteur avait tout inventé ...


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 11 janvier 2016 à 19 h 56 min, Laurence D. a dit :


Un livre, sinon LE livre traitant de la sagesse amérindienne : Pieds nus sur la terre sacrée ... En téléchargement gratuit ici (format pdf)
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjwp-jwwqLKAhVB0BoKHSfTCRsQFggkMAE&url=http%3A%2F%2Fzmartinegiovanni.blogcu.com%2Ftelecharger-pieds-nus-sur-la-terre-sacree-gratuit%2F19721049&usg=AFQjCNGM_3n123Gcl8Gj9nUoC6AwNW8gfg&sig2=hyJm0g3IbMXSx5Db8aL06Q&bvm=bv.111396085,d.ZWU
C'est un recueil de citations et de pensées provenant de différents chefs indiens.... Il est court mais si dense ! ...
Il ne faut pas oublier non plus que les Indiens étaient eux-même, selon les tribus plutôt cruels quand ils le voulaient ... Même entre eux, bien malgré toute l'immense sagesse qu'ils nous ont légué ...

Cela dit et écrit (!) je voulais aussi rappeler que ces "Américains" "barbares" sont les descendants des renégats Anglais, Français, Espagnols, Hollandais, Irlandais .... entre autres, parmi prisonniers ou malfaiteurs, banquiers ou vendeurs de poudre à canon ... qui ont été envoyés sur le Nouveau Continent .... Une longue histoire que l'on voudrait nous (ou se) cacher ... ! Il est bon d'étudier sur le Net ! ... On trouve presque toutes les réponses <;-))

Bien à Vous _/\_ Merci à la rédaction du site, à tous ses intervenants, pour tout ce travail d'information, à l'accès gratuit et d'un contenu magistral !
Namasté <3


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 24 avril 2016 à 4 h 59 min, Vidal a dit :


????


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 2 juin 2015 à 11 h 10 min, morganfield keith a dit :


c'est vraiment triste d'avoir perdu nos vraies valeurs au profit d'un paquet de fric....Nous ne sommes pas les pires,ceux la ne s'intéréssent pas à ce genre d'articles,trop occupés à compter.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 5 décembre 2015 à 4 h 54 min, Sa'n a dit :


Ne serait-il pas temps de redonner à ces personnages leurs véritables noms, ne serait-ce que par respect?
Luther Standing Bear (surnom qui lui avait été donné par les américains) portait le nom de Ota Kte. C'est un nom Oglala Lakota qui signifie «Tue Beaucoup».  La langue Oglala Lakota est une de la «famille linguistique Siouane».  Cette famille linguistique regroupe plusieurs langues et dialectes dont le Oglala.

Source :
https://www.astrosante.com/prenoms_amerindiens.html


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 7 août 2016 à 1 h 41 min, Le Marginal Magnifique a dit :


Superbe et tellement authentique !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 27 août 2016 à 20 h 05 min, Jocelyne L a dit :


Que de sagesse et paroles justes . Nous devrions faire lire ces 10 citations aux écoles , pour que les enfants comprennent que la vie se mérite .
Reflexion et médiation , même si notre vie a beaucoup evolué on ne doit pas oublier nos racines ..Que l'on soit ,francais , sioux, ou de tout autre pays . Nous avons tous un ciel , une terre, des montagnes , des rivières , alors respectons notre entourage et ayons le courage de ne pas détruire ce que nous avons de cher à nos yeux et surtout soyons honnête et respectueux des personnes qui sont proches de nous et que nous rencontrons dans le parcours de notre vie personnelle .
Prenons conscience que notre passage sur terre et la plus belle chose qui nous soit arrivé et qu'il ne faut pas la détruire , alors soyons tous unis .


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 septembre 2016 à 15 h 37 min, cherif ben mamar a dit :


les trois premières citations me rappellent mon enfance et les principes de mon éducation tels qu'ils nous ont été inculqués par nos parents : respect et gravité dans la vie quotidienne qui se déclinent dans l'attitude et le silence plus éloquents que certaines formes d'exhibitionnisme propres à séduire et à induire en erreur qu'à convaincre par la persuasion . C'est dire combien la sagesse humaine par delà le temps et l'espace reste universelle. Le respect de la nature , qui nourrit et assure la vie et quelquefois la survie , est une évidence dans la mesure où un olivier nécessitant une culture et des soins de dix ans, ne pourrait être détruit sans susciter la colère de personnes âgées.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 6 octobre 2016 à 23 h 21 min, Gout claude a dit :


Ou va nous conduire la civilité.Les indiens se suffisaient de ce que donne la nature.L, argent n,etait pas la pour tout pourrir.Vit on mieux?pa pour moi.Je subis obligé comme beaucoup on nous donne pas le choix quel gachis


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 1 novembre 2016 à 10 h 45 min, Honorez B a dit :


À l'époque des conquêtes de l'Ouest, le mot «génocide» n'existait pas encore, mais ça ne fait aucun doute : c'en était bien un ! ...


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 1 novembre 2016 à 20 h 13 min, Inutile a dit :


"C’est seulement pour l’homme blanc que la nature était « sauvage »"

Je pensais pas que les indigènes pouvaient répandre une certaine amertume avec du regret et de l'énergie négative au fond de moi.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 février 2017 à 22 h 05 min, brahm a dit :


Le sentiment de fraternité pour toutes les créatures de la terre, du ciel et de l’eau était un principe réel et actif.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 février 2017 à 23 h 21 min, Happymen1987 a dit :


Peace ✌ love


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 26 décembre 2017 à 13 h 11 min, Bey a dit :


Les hommes de valeurs se font de plus en plus rares


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 18 juillet 2018 à 4 h 30 min, Amine a dit :


Les europeens se concurrençaient dans le malheurs des autres peuples. Le vole des territoires et le viole des autochtones. Les français ont fait de même, voir pire en Afrique. Elle avait réussit a spolier en Algerie grace a sa supériorité militaire de l’époque, son arrogance et son avidité pour le bien matériel. Les archives et les lettres des officier de l‘époque témoignent bien que taux d‘alphabétisation chez les français au moment de l‘invasion ne dépassait pas les 40 % alors que chez les musulmans Algerien elle dépasse les 90%. Des champs récoltes, des écoles, des édifices. Mais surtout la sagesse et la structure sociale. Les peuples de l‘Afrique du nords étaient plus civilises que les européens. Seulement que d‘une autre manière; une civilisation humaniste, qui n‘a pas résisté a la „civilisation“ materiel sauvage malheureusement.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.