in

Traitez vos enfants avec soin, ils sont pleins de rêves. Les enfants ne seront jamais des copies de leurs parents

Partager

L’enfance a son propre rythme, sa propre façon de sentir, de voir et de penser.

Peu de prétentions peuvent être aussi fausses que d’essayer de la remplacer par la façon dont nous ressentons, voyons ou pensons, car les enfants ne seront jamais des copies de leurs parents. Les enfants sont les enfants du monde et sont faits de rêves, d’espoirs et d’illusions qui s’accumulent dans leur esprit libre et privilégié.

Annonce

Il y a quelques temps, une nouvelle est tombée qui nous déconcerte et nous pousse à réfléchir. Au Royaume-Uni, de nombreuses familles préparent leurs enfants de 5 ans pour qu’à 6 ans ils puissent passer un test, ce qui leur permet d’avoir accès aux meilleures écoles. Un supposé « avenir prometteur » provoque la perte de l’enfance.

À quoi bon pour un enfant de connaître les noms des lunes de Saturne s’il ne sait pas comment gérer sa tristesse ou sa colère ?

Éduquons des enfants sages en émotions, des enfants pleins de rêves, pas de peurs.

De nos jours, de nombreux parents continuent avec l’idée « d’accélérer » les compétences de leurs enfants, de les stimuler cognitivement, de les endormir avec Mozart alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère. Il se peut que ce besoin d’élever des enfants dignes du monde devrait être plutôt d’élever des enfants dignes d’eux-mêmes. Des créatures qui, à seulement 5 ou 6 ans, souffrent du stress d’un adulte.

Nos enfants et la compétitivité de l’environnement

Annonce

Nous savons tous que nos sociétés changeantes et compétitives ont besoin de personnes capables de s’adapter à ces exigences. Nous ne doutons pas non plus que les enfants britanniques qui réussissent à entrer dans les meilleures écoles obtiendront un bon travail demain. Cependant, il faut aussi se demander…

Les enfants sont faits de rêves et doivent être traités avec soin. Si on leur donne des obligations d’adulte alors qu’ils ne sont encore que des enfants, on leur arrache les ailes, on leur fait perdre leur enfance.

Respecter le temps, l’affection et les rêves de l’enfant

« Notre obligation la plus importante est de donner aux enfants un « rayon de lumière », afin qu’e nous ‘ils puissent ensuite suivre leur chemin. » – Marie Montessori

La curiosité est la plus grande motivation du cerveau d’un enfant, par conséquent, il est important que les parents et les éducateurs soient des facilitateurs d’apprentissage, et non des agents de pression.

Annonce

Voyons maintenant des approches parentales intéressantes qui respectent les cycles naturels et les besoins de l’enfant.

1. La parentalité lente

« Slow Parenting » est un véritable reflet de ce courant social et philosophique qui nous invite à ralentir, à être plus conscient de ce qui nous entoure. Par conséquent, en ce qui concerne l’enfant, un modèle de patience plus simplifié est promu, en ce qui concerne les rythmes de l’enfant à chaque phase de développement.

Les axes de base qui définissent Slow Parenting seraient :

Annonce

-Le besoin fondamental d’un enfant est de jouer et de découvrir le monde ;
-Nous ne sommes pas les « amis » de nos enfants, nous sommes leurs mères et leurs pères. Notre devoir est de les aimer, de les guider, d’être leur exemple et de faciliter l’évolution sans pression ;
-Rappelez-vous toujours que « moins c’est plus ». Que la créativité est l’arme des enfants, un crayon, du papier et une forêt ont plus de pouvoir qu’un téléphone ou un ordinateur ;
-Partagez du temps avec vos enfants dans des espaces calmes.

L’enfant respectueux

Bien que la plus connue de cette approche soit l’utilisation du renforcement positif plutôt que la punition, ce style éducatif comprend de nombreuses autres dimensions qui méritent d’être connues.

Il faut éduquer sans crier.

L’utilisation des récompenses n’est pas toujours appropriée : nous courons le risque que nos enfants s’habituent à toujours attendre des récompenses, sans comprendre les bénéfices intrinsèques de l’effort, de l’accomplissement personnel.

Dire « non » et fixer des limites ne générera aucun traumatisme, et c’est nécessaire.

La forte utilisation de la communication, de l’écoute et de la patience. Un enfant qui se sent aimé et valorisé est quelqu’un qui se sent libre de s’accrocher à ses rêves d’enfance et de les façonner à l’âge adulte.

Respectons leur enfance, respectons cette étape qui donne racine à ses espoirs et des ailes à ses attentes.

5/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Votre chien entend tout », y compris vos larmes avant qu’elles ne tombent

Sortez avec une personne qui fait des projets avec vous… Pourquoi est-ce important de faire des projets ensemble ?