Comment repérer un sociopathe et le faire fuir

Comment repérer un sociopathe et le faire fuir

Méthode 1 sur 2: Apprenez à reconnaître les signes

 

repérer un sociopathe

Observez si la personne éprouve des remords. La majorité des sociopathes peuvent commettre de mauvaises actions et ne ressentir aucun remord. Ces actions peuvent être des abus physiques ou humilier les autres en public. S’il s’agit d’un véritable sociopathe, alors celui-ci ne ressentira aucun remord à blesser ou manipuler son prochain, mentir, ou se comporter de façon inacceptable de manière générale.

  • Quand un sociopathe se comporte mal, il refuse généralement de reconnaître ses torts et a tendance à blâmer les autres pour ses mauvaises actions.
  • Les sociopathes peuvent blesser quiconque se mettra en travers de leur chemin, si cela leur permet d’atteindre leurs objectifs. C’est pourquoi de nombreux sociopathes connaissent le succès, malheureusement.
  • Les sociopathes peuvent se montrer cruels envers les animaux et ne montreront aucun remord par rapport à cela non plus.
  • Réfléchissez-y : avez-vous déjà entendu votre suspect s’excuser ? Si vous n’avez jamais entendu les mots « Je suis désolé(e) » sortir de sa bouche alors que vous connaissez la personne depuis longtemps, alors il se peut qu’il y ait un problème.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-2

Pour repérer un sociopathe, essayez de voir si cette personne ment en permanence.

Cela ne pose aucun problème aux sociopathes de passer leur vie à mentir. En réalité, les véritables sociopathes éprouvent même un malaise à dire la vérité. S’ils sont pris en flagrant délit de mensonge, ils continueront à mentir encore plus et ne feront marche arrière que pour dissimuler d’autres mensonges.

S’ils sont vraiment sur le point de se faire prendre pour un mensonge odieux ou important, ils pourraient tout à fait tout confesser violemment pour qu’on leur reste fidèle.

  • Les sociopathes adorent mentir sur leur passé aussi. Réfléchissez aux incohérences dans les histoires qui vous sont racontées.
  • Certains sociopathes feront tout pour vous faire croire à leurs mensonges. Par exemple, un sociopathe peut prétendre « se rendre au travail » tous les matins, même s’il est en fait au chômage.
  • De nombreux sociopathes souffrent de troubles délirants, au point où ils croient eux-mêmes à leurs propres mensonges. Par exemple, Charles Manson a dit un jour « Je n’ai jamais tué personne ! Je n’ai aucun besoin de tuer des gens ! »[2]

670px-Spot-a-Sociopath-Step-3

Observez s’ils sont capables de rester étrangement calmes malgré les circonstances. Les sociopathes peuvent traverser un événement très intense d’un point de vue émotionnel sans montrer la moindre émotion, au moins en apparence (une forme de mépris silencieux). Ils réagissent souvent à des bonnes nouvelles par un regard inexpressif et froid. Les sociopathes ne réagissent pas aux événements de la même façon que les non-sociopathes et peuvent se montrer peu réactifs en situation dangereuse ou effrayante.

  • Si vous vous ressentez de la nervosité ou si vous paniquez dans une situation et que l’individu qui vous accompagne semble à peine perturbé, il est possible que cet individu ne ressente pas les événements aussi sérieusement que vous.
  • Réfléchissez : cette personne vous a t-elle déjà semblé particulièrement anxieuse ou nerveuse, en particulier dans des situations qui devraient naturellement engendrer ce type de comportement ? Bien que certaines personnes soient d’humeur plus égale que d’autres, la majorité des gens montrent une forme d’anxiété à un certain point.
  • Des études montrent que les sociopathes ne montrent aucun signe d’anxiété quand on leur montre des images inquiétantes ni même quand on leur inflige des légers chocs électriques, alors que les non-sociopathes montrent de l’anxiété et de la peur dans ce type de situation.[3]

670px-Spot-a-Sociopath-Step-4

Les sociopathes sont extrêmement charmants – au premier abord. Charmer les gens est leur point fort, parce qu’ils savent comment obtenir ce qu’il veulent. Les gens charmeurs savent comment faire en sorte que leur interlocuteur se sente spécial, ils savent poser les bonnes questions et savent se montrer drôles, aimables et intéressants.

Les véritables charmeurs possèdent la capacité de charmer à peu près n’importe qui, des enfants aux vieilles dames. Si la personne que vous avez en tête est incroyablement charmante au premier abord, et que son comportement par la suite vous fait peur ou vous embrouille, alors il est possible que vous ayez affaire à un sociopathe.

  • Vous pouvez voir les sociopathes comme des artistes ayant un plan secret. Ils doivent savoir comment charmer les gens pour obtenir d’eux ce qu’ils désirent. Pour atteindre leurs objectifs, ils doivent d’abord se fondre dans la masse, ce qui signifie qu’ils doivent apprendre comment sourire, comment flatter les gens, et comment mettre les gens à l’aise.
  • Bien que beaucoup de sociopathes puissent être charmants, ils possèdent de fortes inclinaisons antisociales et peuvent vivre isolés (sans se sentir seuls ou privés de vie sociale) pendant des semaines.
  • De nombreux sociopathes sont si charmants qu’ils possèdent une sorte d’aura et peuvent émaner beaucoup de sensualité.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-5

Évaluez si la personne à laquelle vous avez affaire est exceptionnellement intelligente. Certains sociopathes possèdent de fortes capacités mentales et peuvent réussir dans leurs études/leur métier sans jamais ouvrir un livre. S’ils s’appliquent, ils obtiennent d’excellentes notes. Toutefois, les sociopathes utilisent leur intelligence dans le but de manipuler et blesser les autres, pas pour les aider. Leur extrême intelligence est ce qui les rend si dangereux, parce qu’ils auront souvent une longueur d’avance sur les autres et ils sauront habilement couvrir leurs traces.

  • Beaucoup de tueurs en séries connus possédaient des QI exceptionnels ; cela explique en grande partie leur capacité à échapper à la police pendant si longtemps.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-6

Observez le comportement manipulateur. Les sociopathes remarquent la faiblesse et l’exploitent au maximum. Quand ils sont déterminés, ils peuvent manipuler les gens et les amener à faire presque n’importe quoi. Les sociopathes s’attaquent aux personnes les plus faibles et se tiennent généralement à distance des personnes aussi fortes qu’eux ; ils sont attirés par les gens tristes, mal dans leur peau, ou à la recherche d’un sens à la vie car ces personnes constituent des proies faciles. Vérifiez si votre suspect est habile pour pousser les autres à faire ce qu’il veut.

  • Les vrais sociopathes vont peu à peu dominer et contrôler une personne sans que celle-ci ne s’en aperçoive. Ils aiment contrôler toutes les situations et sont inconfortables quand ils ont affaire à des individus forts.
  • Observez si cela ne pose pas de problème à la personne que vous avez en tête de décevoir les autres ou de mentir de façon éhontée pour parvenir à ses fins.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-1

Observez les comportements violents. Lorsqu’ils étaient enfants, certains sociopathes torturaient des animaux sans défense comme les grenouilles, les chatons, les chiots, les fourmis, etc. (Ce comportement peut refaire surface à l’âge adulte, mais les troubles se manifestent au travers d’abus moraux et émotionnels.) La personne peut aussi se montrer violente envers les autres ou cogner contre les murs dans un accès de colère, jeter des objets sur le sol, ou montrer d’autres comportements violents.
>

  • Si vous avez l’impression qu’un individu en apparence calme peut brutalement devenir violent à tout moment, alors il est possible que cet individu soit un(e) sociopathe.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-2

Pour repérer un sociopathe, observez si l’individu possède un énorme égo. Les sociopathes montrent souvent des délires de grandeur et pensent qu’ils sont les individus les plus fantastiques du monde. Ils se montrent alors insensibles à la critique du fait de leur égo surdimensionné. Ils auront aussi l’impression que tout leur est dû, qu’ils méritent que des choses incroyables leur arrive, même après peu d’efforts.[4]

  • Il se peut aussi qu’ils aient une vision peu réaliste de leurs propres capacités ; ils peuvent par exemple s’imaginer qu’ils sont extrêmement doués en chant ou danse, alors qu’en réalité ils ne possèdent pratiquement aucun talent dans ces disciplines.
  • Ils peuvent aussi penser qu’ils sont meilleurs que les gens qui les entourent, sans aucune preuve de cette supériorité.
  • Ils peuvent être complètement narcissiques, et beaucoup plus enclins à parler de leur propre personne ou à s’admirer dans un miroir qu’à écouter ce que les autres ont à dire.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-7

Observez si la personne vous regarde sans jamais baisser les yeux. Les sociopathes sont connus pour leur habilité à ne pas interrompre le contact visuel, parce que ça ne les dérange pas de mettre les gens mal à l’aise en les fixant, et cela pour atteindre un objectif égoïste. Dans ses mémoires, Confessions d’une sociopathe, l’auteure M. E. Thomas décrit cette technique qui consistait à lancer aux gens des regards longs et ininterrompus pour obtenir ce qu’elle voulait.[5]
670px-Spot-a-Sociopath-Step-10

Lisez les expressions du visage. Le visage en dit beaucoup sur une personnalité. Chacune de ses caractéristiques raconte une histoire. En faisant un peu attention il devient facile de distinguer les personnes normales et les sociopathes. Le regard est un bon indicateur de la santé mentale d’un individu.

  • Le blanc en-dessous de l’iris. Ceci indique que l’individu peut être dérangé mentalement et émotionnellement. Les gens possédant cette caractéristique peuvent être difficiles à comprendre et peuvent se montrer agressifs car ils se sentent souvent en décalage par rapport au reste du monde.
  • Le blanc en-dessous et au-dessus de l’iris. Les gens possédant cette caractéristique peuvent être déconnectés de la réalité. Ils peuvent être sujets à des accès de colère incontrôlables. Dans ce cas, un suivi médical s’avère nécessaire.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-11

Pour repérer un sociopathe, observez si la personne a peu de véritables amis. Bien que tout le monde ne soit pas à égalité lorsqu’il s’agit de se faire des amis, vous devriez tiquer si l’individu que vous suspectez d’être un sociopathe n’a littéralement aucun ami. Celui-ci peut posséder des laquais, c’est-à-dire des gens qui lui restent fidèles pour se faire mener à la baguette, ou des gens qui lui tournent autour pour profiter de la situation. Mais s’il n’a aucune connexion réelle avec les autres, alors il y a de fortes raisons pour que quelque chose cloche chez lui, à moins qu’il ne soit maladivement timide ou à moins d’une autre raison convaincante qui l’empêcherait d’avoir des amis.[6]

  • C’est la même chose pour les membres de sa famille. Si la personne n’a aucun contact avec les membres de sa famille et n’en parle jamais, il est possible qu’il y ait un problème aussi. Bien sûr, il peut y avoir beaucoup d’autres raisons de ne pas parler aux membres de sa famille, comme une enfance particulièrement difficile par exemple.
  • Cherchez un manque de liens avec son passé. Si cette personne n’a aucun ami de collège, lycée, ou datant d’une période révolue de sa vie, alors il y a des chances pour que vous ayez affaire à un sociopathe.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-12

Voyez si la personne essaie de vous isoler. Les sociopathes aiment se rapprocher rapidement des nouvelles personnes qu’ils viennent de rencontrer. Le but est de vous laisser peu de chances de pouvoir faire marche arrière ou de changer d’avis. Si vous entamez une relation romantique avec un sociopathe, vous pourrez vous rendre compte qu’il est très intensément investit dans la relation au bout de seulement quelques semaines par exemple. Il pourra vous donner l’impression que vous êtes des âmes sœurs, car il est très doué pour lire dans les gens et sera capable de vous dire exactement ce que vous avez envie d’entendre. Au final, il voudra vous avoir pour lui seul au lieu de vous «  partager » avec le monde.[7]

  • Si vous sortez ensemble, le sociopathe essaiera rapidement de vous isoler de vos amis, parce qu’il se sentira menacé par eux. Il cherchera des excuses pour ne pas traîner avec eux. Il vous dira des choses comme « Ils ne te comprennent pas comme moi je te comprends », ou encore « Ils ne m’ont jamais laissé ma chance », pour essayer de vous faire croire que tout le monde est contre vous et que vous devriez passer tout votre temps avec lui.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-13

Observez si cette personne est immature. Les sociopathes n’apprennent pas de leurs erreurs et répètent les mêmes encore et encore. C’est pourquoi ils ne peuvent pas grandir ou se développer autant que les autres. Cherchez tout signe de comportement immature qui pourrait se cacher derrière son charisme apparent. Voici des indices à chercher :

  • Extrême égoïsme. L’individu pourrait vouloir tout garder pour lui quelqu’en soit le prix. Ce type d’individu refuse de partager.
  • Un égo monstrueux. Le sociopathe peut être tellement obsédée par sa propre personne qu’il ne se soucie aucunement des autres.
  • La dépendance. Cette personne peut avoir envie que vous soyez là pour elle dès qu’elle en a envie.

Méthode 2 sur 2: Comment fuir un sociopathe

670px-Spot-a-Sociopath-Step-4

Tenez-vous à distance si vous le pouvez. Une fois que vous aurez établi que l’individu que vous suspectiez est un complet sociopathe, alors le mieux à faire est de l’éviter autant que possible. Si cette personne est un collègue ou un membre de votre cercle d’amis, alors ce sera plus difficile de l’éviter totalement, mais essayez au maximum de rester à l’écart. Rappelez-vous qu’un sociopathe pourrait être capable de détecter que vous essayez de prendre vos distances et du coup il voudra peut-être vous attirer encore plus. Soyez fort et déterminé à passer le minimum de temps possible avec cette personne.

  • Cela ne signifie pas que vous deviez vous montrer ouvertement méchant ou hostile ; cela pourrait au contraire vous mettre en danger.
  • Ne dites pas à la personne que vous savez que vous avez affaire à un sociopathe. Cela pourrait la mettre en colère ou la rendre encore plus déterminée à vous contrôler. Cette personne ne doit pas savoir que vous êtes suspicieux ; tenez-vous aussi éloigné que possible, mais sans être malpoli.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-15

Soyez insensible à ses charmes. Le sociopathe voudra peut-être vous charmer et vous acheter avec des cadeaux, des compliments, ou des histoires dont l’objectif est de le montrer sous un jour favorable. Mais rappelez-vous qu’une fois que vous avez déterminé qu’une personne est un complet sociopathe, vous ne pouvez pas revenir en arrière. Quelque soit son charme, aucun mensonge ne vous attirera du côté obscur de la force. Ne laissez pas cette personne vous flatter afin d’obtenir une seconde chance. Vous êtes plus intelligent que cela.

  • Ne baissez pas votre garde. Le sociopathe peut même essayer de faire en sorte que vous vous sentiez désolé pour lui. Il peut vous dire à quel point il se sent seul, à quel point vous êtes important à ses yeux. Mais si cet individu est aussi manipulateur et menteur que vous l’avez établi, alors vous ne pouvez pas éprouver de sympathie pour lui, au-delà du fait que vous puissiez vous sentir désolé que cet individu souffre d’une maladie mentale.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-16

Si vous sortez avec cette personne, alors quittez-la le plus vite possible. Si vous sortez avec un sociopathe, alors vous devez vous sortir de cette situation aussi vite que possible, et sans prendre aucun risque. Plus vous attendrez, plus les choses vont s’envenimer, plus vous aurez de chances de vous laisser avoir par ses arguments. Si vous devez mettre un terme à la relation, alors dites-le lui aussi vite que possible ; ne lui dites pas que la raison est que vous pensez qu’il ou elle est un ou une sociopathe.

  • N’oubliez pas qu’il existe une différence entre les personnes peu attentionnées et les sociopathes. Vous pourriez croire qu’une personne est sociopathe parce qu’elle vous a maltraitée ou parce qu’elle est très égoïste, mais ceci peut s’avérer être un simple signe de faiblesse. Un véritable sociopathe ne se soucie absolument jamais de ce que les autres pensent – jamais.
  • Si vous êtes dans une relation avec un partenaire véritablement dominateur ou manipulateur, alors il vaut peut-être mieux ne pas y mettre directement un terme. Peut-être vaut-il mieux lui annoncer cela au téléphone ou faire en sorte qu’un ami soit présent au cas où vous auriez besoin d’aide au moment d’aller récupérer vos affaires. Les sociopathes peuvent ne pas accepter qu’on essaie de rompre avec eux et peuvent devenir violents pour vous forcer à rester.

670px-Spot-a-Sociopath-Step-17

 

Pensez par vous-même. Les sociopathes recherchent les personnes qui ont du mal à réfléchir par elles-mêmes ou qui ont besoin d’être guidées. La meilleure façon de vous immuniser contre son charme ou d’éviter d’avoir affaire à des sociopathes à l’avenir est de savoir qui vous êtes et d’être capable de développer vos propres raisonnements et de voir le monde à travers vos propres yeux. Les sociopathes ne s’approchent pas des personnes fortes d’esprit et des libres penseurs car ceux-ci sont plus compliqués à contrôler.[8]
  • Bien que certaines personnes aient besoin de toute une vie pour commencer à penser par elles-mêmes, faites des efforts pour vous tenir au courant de l’actualité, pour comprendre les différents points de vue d’une situation, et passez du temps avec des gens dont les croyances sont différentes des vôtres pour y parvenir.
  • Cela a en partie à voir avec votre confiance. Si vous avez confiance en vous, vous aurez d’autant plus confiance en vos idées. Et vous aurez plus de chances de faire peur aux sociopathes !

Prévenez votre entourage. Sans aller jusqu’à le crier sur tous les toits (sauf si la personne représente un véritable danger pour les autres), vous devriez penser à prévenir les gens de son entourage, ou les personnes qui pourraient potentiellement sortir avec lui ou elle. Si vous réalisez que quelqu’un a véritablement besoin d’être prévenu, n’ayez pas peur de dire ce que vous pensez en faisant bien attention à ce que le sociopathe ne l’apprenne pas, au risque de le mettre en colère,

  • Faites du cas par cas. Si le sociopathe est un de vos supérieurs, alors effectivement, ce n’est peut-être pas une bonne idée de prévenir tout le monde. Mais vous devriez autant que possible garder vos distances.

Avertissements

  • Les sociopathes sont de bons menteurs, car ils n’ont pas vraiment de conscience. Ils utiliseront toutes les excuses pour leurs actions dans le but d’éviter d’être découverts.
  • Les sociopathes sont moins prompts aux émotions et peuvent utiliser les vôtres contre vous. Il est plus efficace de traiter avec des gens dans des termes qu’ils comprennent ; donc, si vous devez avoir affaire à un sociopathe, laissez vos émotions/sentiments à la porte ou il vous contrôlera.
  • Même si tous les sociopathes ne sont pas violents, il vaut mieux prendre ses distances avec ce type de personne, que ce soit sur un plan émotionnel ou amical.

Jean-Charles Fricotté

7 Commentaires

  1. Il faut tout de même bien insister sur le fait que ce qui fait principalement un sociopathe, c’est qu’il a une cruauté qui fait partie de lui et ne regrette jamais ce qu’il a fait, il n’a pas le sentiment du bien ou du mal, et ne se préoccupe nullement de ce qu’il a fait à une personne ou un animal. Et même s’il s’excuse, ça peut être le fruit d’un long apprentissage du bien vivre en société, mais ce n’est pas sincère, et on peut le percevoir si on veut se donner la peine d’observer.

    Donc, si une personne est coléreuse ou possessive, mais qu’elle regrette sincèrement ses comportements et essaie de se corriger, elle ne peut pas être considérée comme sociopathe.
    Si la personne est menteuse sur tout, ça peut être un mythomane, sans forcément être un sociopathe.
    Si la personne essaie de vous isoler des autres, c’est une forme de possessivité qui ne suffit pas à en faire un sociopathe s’il n’y a que cette particularité-ci, mais aucune autre.
    Si elle n’a pas d’amis de jeunesse, il se peut qu’elle n’ait pas eu une enfance/jeunesse socialement heureuse, mais si elle n’a aucune autre particularité du sociopathe, elle non plus, on ne peut pas la considérer comme sociopathe.
    Le blanc au-dessus et/ou au-dessous de l’iris signifie simplement que la personne a les yeux plus ouverts que ce qu’on voit en général. La cause peut en être le port de lentilles, à vérifier avant tout le reste. Par ailleurs, si le sociopathe a appris à se contrôler, c’est un point qu’il contrôlera sans peine : il suffit de un peu plisser les yeux, et le tour est joué.

    Bref, définir un sociopathe sans les 2 traits principaux (cruauté et aucune notion du bien et du mal) serait aller trop vite en besogne.

  2. il a tous cela plus le fait qu’il a horreur qu’on le juge et aime dire des paroles méchantes, mais n’aime pas qu’on lui en fasse (il se vexe énormément) est-il alors réellement sociopathe ?

  3. Pas mal de conneries et de généralités débiles et grosses là dedans
    Un sociopathe, s’il ne prends aucun plaisir a vous rendre heureux, n’en prendra aucun a vous rendre malheureux. L’absence d’empathie ne fait pas de nous des monstres a éviter. Charmant, manipulateur voire éffacé même je dirais a certains moments, je le concoit mais on peut etre sociopathe ou psychopathe sans jamais avoir envie de blesser l’autre volontairement (sauf si cela est utile).
    Personne n’a demandé a vivre sans empathie, imagine toi vivre dans un monde, ou tu ne comprendrais pas le langage des gens et ou tu serais sans cesse obligé de porter un masque pour ne pas être reconnu comme tel.
    L’absence d’enpathie n’aide pas a éviter les noeuds au cerveau quotidien que cela implique de comprendre comment on est cendé réagir a une situation donnée

  4. Si l’auteur du sujet souhaite discuter de cela avec moi ce serait avec plaisir. Cela fait longtemps que je cherche a parler de cette condition, de cette prison que genere l’absence de sentiments alors tu peix me contacter par mail si cela te dis. Non pas que je veuille te « manipuler » mzis te faire comprendre que sociopathe ne veut pas forcement dire mauvais, cela est un handicap quotidien et malgré les quelques avantages de la situation comme le fait de ne jamais etre triste, cela reste un lourd fardeau a porter et cela n’empeche pas d essayer de construire une vie « normale ».

    N’hesite pas a me contacter par mail si tu veux discuter de tout ca

  5. Merci pour votre intervention SOCIOPAT !
    La Conscience et l’Éveil ne sont que très peu présents dans cet article à part lorsqu’est formulée l’invitation à apprendre à penser par soi-même !

  6. Après avoir lue vos articles mes doutes ont été confirmés…mon fils est avec une personne qui répond en tout points a vos descriptions……quelques mois après avoir fit vie commune avec elle elle a racontée d.énormes mensonges a mon fils comme je lui avait dit qu’elle était grosse…..je l’insultais souvent,elle a racontée tellement de chosers que je ne peur a savoir car mon fils m,as renié sans même avoir chercher a savoir….pour lui c’est elle qui a raison car paraitrais que je veux avoir le contrôle sur eux etc……. elle a entrainée ma fille dans cela aussi…faut dire que ma fille est bi-polaire et que déjas elle était en révolte…….mais j’ai été condamnée sans proces….jugée comdamnée sans même avoir été écoutée……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *