in

Les cheveux pourraient être une source d’énergie précieuse pour la vitalité humaine

Partager

cheveux

Les cheveux pourraient être une source d’énergie précieuse pour la vitalité humaine

« La mode des coiffures peut n’être qu’une tendance, mais on peut découvrir après des recherches que nous nous sommes privés de l’une des sources d’énergie les plus précieuses pour la vitalité humaine » – Yogi Bhajan

L’homme est la seule créature à avoir une chevelure qui pousse tout au long de sa vie. Si vous ne coupez pas vos cheveux, ils atteindront une certaine longueur et  s’arrêteront ensuite d’eux-mêmes à la bonne longueur pour vous.

D’une perspective yogi, la chevelure est un incroyable cadeau de la nature qui peut vraiment aider à élever l’énergie kundalini (force de vie créatrice), qui améliore la vitalité, l’intuition et la sérénité.

Couper ses cheveux

Autrefois, les peuples de nombreuses cultures ne coupaient pas leurs cheveux, car ils étaient une partie d’eux-mêmes. Il n’existait aucun salon de coiffure. La chevelure des populations conquises ou mises en esclavage était souvent coupée comme un signe reconnu d’esclavage. Cela voulait dire également que cela servirait de punition et diminuerait le pouvoir de ceux mis en esclavage.

Les os du front sont poreux et leur fonction est de transmettre la lumière à la glande pinéale, qui joue un rôle dans l’activité cérébrale, ainsi que pour la glande thyroïde et les hormones sexuelles. Porter une frange contrarie ce processus.

Lorsque Genghis Khan fit la conquête de la Chine, il considérait les chinois comme des gens très sages et intelligents qui ne s’autoriseraient pas à se soumettre. Il ordonna donc à toutes les femmes du pays de couper leurs cheveux et de porter une frange, car il savait que cela les rendrait timides et plus facilement contrôlables.

Avec les conquêtes d’un grand nombre de tribus et de sociétés, couper la chevelure devint si répandu que l’importance des cheveux se perdit après quelques générations, et la mode des coiffures prit de l’ampleur.

L’art du cheveu fut l’un des premiers enseignements donné par le yogi Bhajan lorsqu’il arriva en Amérique.

« Quand on laisse les cheveux atteindre naturellement leur pleine longueur, du phosphore, calcium et de la vitamine D sont fabriqués et pénètrent dans le fluide lymphatique et ensuite dans le fluide spinal par les deux canaux au sommet du crâne. Cet échange ionique crée une mémoire plus efficace et entraîne une plus grande énergie physique, améliore l’endurance et la patience ».

Yogi Bhajan expliquait que si vous choisissez de couper votre chevelure, non seulement vous perdez cette énergie et cet apport supplémentaires, mais votre corps doit alors dépenser une grande quantité d’énergie et de nutriments pour faire repousser continuellement ceux qui manquent.

D’autre part, les cheveux sont des antennes qui rassemblent et canalisent l’énergie solaire ou prana vers les lobes frontaux, cette partie du cerveau qui sert pour méditer et visualiser. Ces antennes agissent comme des conduits pour vous apporter une plus grande quantité d’énergie cosmique subtile. Il faut approximativement trois ans après une coupe pour que de nouvelles antennes se forment à la pointe des cheveux.

Soins de la chevelure

En Inde, le Rishi connu pour sa sagesse enroule et attache sa chevelure en chignon au sommet du crâne pendant la journée pour énergétiser les cellules cérébrales et ensuite les dénoue et les peigne le soir. Le  »nœud du rishi » énergétise le champ magnétique (aura) et stimule la glande pinéale au centre de votre cerveau.

« Cette activation de votre glande pinéale entraîne une sécrétion centrée sur le développement d’un fonctionnement intellectuel, ainsi qu’une perception spirituelle élevés » – Yogi Bhajan

Durant la journée, ils absorbent l’énergie solaire, mais la nuit ils absorbent l’énergie lunaire. Garder les cheveux attachés pendant la journée et les dénouer le soir aide à ce processus. Les tresser la nuit aidera à rééquilibrer le champ électromagnétique.

Les extrémités fourchues

Lorsqu’ils sont laissés libres, ils peuvent devenir fourchus. Au lieu de couper les pointes et perdre vos antennes, yogi Bhajan recommande d’appliquer une petite quantité d’huile d’amande douce dessus et de la laisser toute la nuit pour qu’elle soit absorbée, avant de faire un shampoing le lendemain matin. Garder les cheveux noués au sommet de la tête et protégés avec un couvre-chef pendant la journée aidera à la guérison de vos antennes. Si vous avez une longue chevelure, regardez si votre vécu est différent lorsqu’elle est propre et attachée, ou dénouée et portée lâche.

Chevelure mouillée

Un an après le solstice d’hiver, alors que Yogi Bhajan était assis dans notre salon la chevelure mouillée, il expliqua qu’il les faisait sécher avant de les relever pour éviter un mal de tête. En relevant les cheveux quand ils sont encore mouillés, cela aura tendance à les resserrer un peu et même à les casser. Une meilleure idée est de prendre à l’occasion le temps de s’asseoir au soleil et de leur permettre de sécher naturellement et d’absorber plus de vitamine D.

Les yogis recommandent de faire un shampoing toutes les 72 heures (ou plus fréquemment si le cuir chevelu est très gras). Il peut être également bénéfique de les laver après avoir vécu un bouleversement, ce qui aidera à gérer les émotions.

Ils recommandent également d’utiliser un peigne en bois pour le brossage car il procure une stimulation et active la circulation du cuir chevelu et le bois ne crée pas d’électricité statique qui entraîne une baisse d’énergie pour le cerveau. Vous découvrirez qu’en brossant vos cheveux d’avant en arrière et d’arrière en avant, et ensuite latéralement plusieurs fois, cela vous revigore, quelle que soit la longueur de votre chevelure.

Toute la fatigue de la journée s’envolera. Pour les femmes, on dit qu’utiliser cette technique de brossage deux fois par jour entretient la jeunesse, un cycle menstruel sans problèmes et une bonne vue.

Si vous êtes chauve ou dégarni, le manque d’énergie de la chevelure peut être contré en méditant. Si vous découvrez des cheveux blancs, soyez conscient que l’argent ou le blanc consomme plus de vitamines et d’énergie pour compenser l’âge. Pour une meilleure santé du cerveau en vieillissant, tâchez de les garder  aussi naturels et sains que possible.

La chevelure de Tagore

Yogi Bhajan nous raconta cette histoire de cheveux il y a plusieurs années au camp des femmes au Nouveau-Mexique : reconnaître qu’ils sont beaux et puissants, c’est – en gardant cet état d’esprit, que vivre une vie d’accomplissement dans ce monde. Quand Rabindranath Tagore, le grand poète qui a reconnu Dieu en lui, tenta de retrouver un ami sur un bateau à vapeur, l’ami ne le reconnut pas et lui écrivit donc une lettre.

« Nous étions sur le même bateau, mais je ne vous ai pas trouvé ». Tagore a dit, « J’étais là ». Son ami répondit, « Je comprends que vous soyez maintenant un homme qui a réalisé Dieu et j’aimerai savoir quel a été votre premier geste en devenant conscient de l’Un en toutes choses ». Tagore dit, « Quand j’ai réalisé l’Un en toutes choses, j’ai jeté mon nécessaire de rasage dans l’océan. J’ai renoncé à mon ego et me suis abandonné à la nature. J’ai voulu vivre sous l’aspect donnée par mon Créateur ».
Quand les humains laissent pousser leurs cheveux, ils saluent la maturité et la responsabilité de leur évolution en pleine croissance et toute-puissante. C’est pourquoi vous rencontrerez la grâce et la sérénité chez une personne qui n’a jamais coupé sa chevelure depuis sa naissance, s’ils sont bien entretenus. Le Créateur a une bonne raison pour nous avoir donné des cheveux.

On dit qu’en les laissant pousser à leur gré et en les nouant au sommet de la tête, l’énergie solaire, la force de vie pranique, se dirigent vers la colonne vertébrale. Pour contrer ce mouvement vers le bas, l’énergie vitale de la Kundalini s’élève pour créer un équilibre. Selon les mots de Yogi Bhajan, « Vos cheveux ne sont pas là par erreur. Ils ont un but défini, que les sages découvriront et dont les autres se moqueront ».

Traduction originale par Hélios pour le BBB.

5/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

illustrations

Voici 24 illustrations des petits tracas quotidiens des femmes

réincarnation

Voici les derniers préparatifs dans l’Au-delà avant la réincarnation