in

16 caractéristiques des personnes hypersensibles

Partager

personnes hypersensibles

Avez-vous avez l’impression de prendre plus à cœur les choses plus que les autres?

Vous surprenez-vous à vous préoccuper de l’opinion des autres?

Préférez-vous les environnements plus calmes et moins chaotiques?

Si ce qui vient d’être énoncé plus haut est vrai pour vous, vous êtes peut-être hypersensible. Ce trait de personnalité – qui a été étudié en premier par Elaine N. Aron, Docteur, au début des années 1990 – est relativement commun, puisqu’une personne sur cinq en serait pourvue. Aron, qui a écrit des essais et des livres multiple sur l’hypersensibilité, dont The Highly Sensitive Person, a également développé un auto-test pour vous aider à déterminer si vous êtes hypersensible.

Tandis qu’un intérêt grandissant pour l’introversion – alimenté largement par des publications de haute volée sur le sujet, dont le livre de Susan Cain “Quiet” – a apporté plus d’appréciation pour les traits de personnalité qui recherchent moins la stimulation qu’une plus grande sensibilité. Aron note que les hypersensibles sont toujours considérés comme la “minorité”.

Annonce

Mais “minorité” ne veut pas dire que c’est une mauvaise chose– en fait, être hypersensible implique une multitude de caractéristiques positives. Lisez plus loin pour plus de points communs partagés par les hypersensibles.

1. Ils ressentent plus intensément.

L’une des caractéristiques principales de ces personnes est l’habilité de ressentir plus intensément que leurs pairs moins sensibles. “Ils aiment analyser les choses à un niveau profond”, Ted Zeff, Docteur, auteur d The Highly Sensitive Person’s Survival Guide et d’autres livres sur les personnes hypersensibles, raconte à HuffPost. “Ils sont très intuitifs, et vont très loin pour comprendre les choses.”

2. Ils sont plus réactifs émotionnellement.

Ils réagissent davantage dans une situation. Par exemple, ils auraient plus d’empathie et se sentiraient plus concernés par les problèmes d’un ami, selon Aron. Ils se sentent aussi plus concernées par ce qu’une autre personne pourrait ressentir au moment d’un événement malheureux.

3. Ils entendent souvent “Ne prends pas les choses personnellement” et “Pourquoi es-tu aussi sensible?”

Selon la culture, la sensibilité peut être perçue comme un atout ou un mauvais côté, explique Zeff. Dans l’une de ses dernières recherches, Zeff dit que les hommes hypersensibles qu’il a interviewés venant d’autres pays – comme la Thailande et l’Inde – étaient rarement ou jamais pris à partie, tandis que les hommes hypersensibles qu’il a interviewés en Amérique du Nord était fréquemment ou toujours pris à partie. “Donc une grande partie de ce phénomène est culturel – la même personne à qui l’on dit “Oh, tu es trop sensible”, dans certaines cultures, c’est considéré comme un atout” dit-il.

Annonce

4. Ils préfèrent faire du sport en individuel.

Ils ont tendance à éviter les sports d’équipe, lorsqu’ils ont l’impression que tout le monde regarde chacun de leurs mouvements, dit Zeff. Dans son étude, la majorité des personnes hypersensibles qu’il a interviewées préféraient les sports individuels, comme le vélo, la course, l’escalade, par rapport aux sports collectifs. Cependant, ce n’est pas gravé dans le marbre – il y en a certaines qui ont des parents qui leur ont fourni un environnement compréhensif et de soutien, ce qui facilite le fait de participer dans des sports collectifs, dit Zeff.

5. Ils mettent plus de temps à prendre des décisions.

Les personnes hypersensibles sont plus conscientes des subtilités et détails qui rendent les décisions plus difficiles à prendre, dit Aron. Même s’il n’y a pas de décision “oui” ou “non” – par exemple, il n’y a pas de “mauvaise” réponse dans le choix d’un parfum de glace – les personnes hypersensibles auront quand même tendance à mettre plus de temps à choisir parce qu’ils prennent en compte tous les résultats possibles.

Le conseil d’Aron pour gérer cela: “Prenez autant de temps que la situation le permet, et demandez plus de temps si vous en avez besoin et faites-en usage.” écrit-elle dans une édition récente de sa newsletter ComfortZone. “Pendant ce temps, essayez de faire semblant, pendant une minute, une heure, un jour ou même une semaine d’avoir choisi une des solutions. Qu’est-ce que ça fait? Souvent, de l’autre côté d’une décision, les choses ont l’air différentes, et cela vous donne la chance d’imaginer de façon plus lucide que vous y êtes déjà.”

6. Par ailleurs, ils sont plus contrariés s’ils prennent une “mauvaise” décision.

Vous connaissez ce sentiment désagréable que vous ressentez lorsque vous réalisez que vous avez pris la mauvaise décision? Pour les personnes hypersensibles, “cette émotion est amplifiée parce que la réactivité émotionnelle est plus forte, explique Aron.

Annonce

7. Ils sont extrêmement attentifs aux détails.

Ce sont les premiers à remarquer les détails dans une pièce, les nouvelles chaussures que vous portez, ou un changement du climat.

8. Tous les hypersensibles ne sont pas introvertis.

En fait, environ 30 pour cent des personnes hypersensibles sont extraverties, selon Aron. Ceux qui sont aussi extravertis ont grandi dans une communauté très soudée – que ce soit un petit village, ou avec un parent prêtre ou rabbin – qui leur permettait d’interagir avec beaucoup de monde.

9. Ils travaillent bien dans les environnements collectifs.

Comme les hypersensibles sont des penseurs profonds, ils font de bons travailleurs et membres d’équipe, dit Aron. Cependant, ils seront plus adaptés à des postes qui ne demandent pas de prises de décisions finales. Par exemple, si une personne hypersensible était le membre d’une équipe médicale, elle pourrait être capable de peser le pour et le contre d’une intervention chirurgicale d’un patient, tandis que quelqu’un d’autre devrait se charger de prendre la décision finale d’opérer le patient, ou pas.

10. Ils sont plus sujets à l’anxiété et à la dépression (mais seulement s’ils ont eu de mauvaises expériences dans le passé).

“Si vous avez beaucoup de mauvaises expériences, spécialement très tôt dans votre vie, qui fait que vous ne vous sentez pas en sécurité dans le monde, à la maison, ou….à l’école, votre système nerveux est programmé sur “anxieux”, dit Aron. Mais ce qui ne veut pas dire que toutes les personnes hypersensibles seront sujettes à l’anxiété – et en fait, profiter d’un environnement confortable peut être une bonne protection contre cela. Les parents d’enfants hypersensibles, en particulier, “ont besoin de réaliser que ce sont de bons enfants, mais ils doivent être élevés de la bonne manière”, dit Aron. “Vous ne devez pas les surprotéger, mais vous ne devez pas les sous-protéger, non plus. Vous devez trouver un juste milieu quand ils sont jeunes pour qu’ils puissent être confiants et faire de leur mieux.”

Annonce

11. Un bruit agaçant est probablement bien plus agaçant pour une personne hypersensible.

Les personnes hypersensibles sont bien plus sensibles au chaos et au bruit. C’est parce qu’ils ont tendance à être plus facilement envahis et sur-stimulés par trop d’activité, dit Aron.

12. Les films violents c’est encore pire.

Comme les personnes hypersensibles sont dotées d’une très grande empathie et sont plus facilement sur-stimulées, les films avec de la violence ou les films d’horreur sont rarement leur tasse de thé, dit Aron.

13. Ils pleurent plus facilement.

C’est pourquoi il est plus important pour les personnes hypersensibles de se mettre dans des situations où elles n’auront pas être embarrassées ou en tort pour pleurer facilement, dit Zeff. Si leurs amis et famille réalisent que c’est juste ce qu’elles sont – le fait qu’elles pleurent facilement – et soutiennent cette forme d’expression, alors “pleurer facilement” ne sera pas vu comme quelque chose de honteux.

Annonce

14. Ils ont des manières au-dessus du lot.

Ce sont aussi des personnes très conscientes, dit Aron. A cause de cela, elles ont plus tendance à être à l’écoute et à avoir de bonnes manières. Par exemple, elles sont plus conscientes de la place que prend leur caddie au supermarché – pas parce qu’elles ont peur que quelqu’un vole quelque chose qui était à l’intérieur, mais parce qu’elles ne veulent pas être malpolies et bloquer le chemin de quelqu’un avec leur caddie.

15. Les effets de la critique sont spécialement amplifiés chez les personnes hypersensibles.

Elles ont des réactions à la critique qui sont plus intenses que des personnes moins sensibles. Le résultat, c’est qu’elles peuvent user de stratagèmes pour éviter la critique, en faisant plaisir aux gens (pour qu’il n’y ait plus rien à critiquer), en se critiquant elles-mêmes en premier, selon Aron. “Les gens peuvent dire quelque chose de négatif, [et] quelqu’un qui n’est pas une personne hypersensible peut dire “Qu’importe”, et ça ne l’affecte pas,” dit Zeff. “Mais un hypersensible le sentira beaucoup plus profondément.

16. Bureau cloisonné = bien. Open-space = pas bien.

Comme les personnes hypersensibles ont tendance à préférer les sports individuels, elles peuvent aussi préférer travailler seules au bureau. Zeff dit que la plupart de ces personnes aiment travailler à la maison ou travailler en tant qu’entrepreneur parce qu’elles peuvent contrôler les stimuli dans leur environnement de travail. Pour celles qui n’ont pas le luxe de créer leur propre agenda flexible professionnel (et leur environnement), Zeff note que les personnes hypersensibles peuvent aimer travailler dans un bureau cloisonné – où elles ont plus d’intimité et moins de bruit – qu’un bureau en open-space.

Source : lavue

4.6/5 - (23 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Le plus difficile est le point 15 (pour moi), comment être moins affecté par les critiques ? Même si ma raison me dit de me calmer et de prendre de la hauteur, je vis extrêmement mal les critiques et je garde ce sentiment en moi. Même si je sais pertinemment que j’ai raison sur un sujet, je laisse souvent les critiques m’influencer et me faire croire que je suis en tort, que c’est moi le problème.

    Il faut qu’on prenne confiance en soi et qu’on assume totalement ses choix sans être dévié de ses valeurs. Tout en trouvant un équilibre entre cette confiance et la capacité à se remettre en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

géminides

Un incroyable phénomène stellaire aura lieu dans le ciel entre le 12 et le 14 décembre. Les Géminides !

ego spirituel

Découvrez ce qu’est l’Ego Spirituel