LES 10 VOLEURS D’ÉNERGIE SELON LE DALAÏ LAMA

Annonce

Image crédit : pixabay.com

Ils sont 10. 10 voleurs d’énergie qui, selon le Dalaï Lama, nous attrapent et nous vident.

Nous ne nous en rendons pas compte, mais nous vivons tellement à l’affût du banal que nous n’écoutons pas ce qui est réellement important.

Prendre de la distance et s’éloigner de ce qui n’est pas nécessaire nous aide à améliorer notre santé à tous les niveaux. La difficulté se trouve dans le fait d’être conscient-e de ce qui est nocif pour marcher vers le lieu qui nous offre une certaine stabilité. Le fameux leader spirituel a alors rassemblé les 10 voleurs qui pompent notre énergie. C’est très intéressant. 

Annonce

Voyons cela :

1. Les personnes abonnées à la plainte

«Laissez parler les personnes qui ne viennent à vous que pour partager leurs plaintes, leurs problèmes, leurs histoires désastreuses, leurs peurs et leurs jugements des autres. Si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit.»

Les personnes branchées sur le mode de contestation automatique nous épuisent et nous fatiguent. Mettre une once d’énergie dans le fait de soulager les égocentrismes des autres détruit notre essence. Alors, comme on dit, si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit. Éloignez votre vie de tout ce qui vous éloigne de vous et ne laissez pas les autres vous arracher à vos racines pour aller vers leurs tourments.

2. Les comptes… clairs

«Payez vos dettes à temps. Et profitez-en pour régler vos dettes avec les autres si l’on vous doit quelque chose, ou laissez-le partir, s’il vous est impossible de le récupérer».

Avoir des comptes clairs signifie avoir la certitude que nous ne devons rien à personne et que personne ne nous doit rien.

Les dettes étouffent notre tranquillité. C’est pour cela que nous ne devons pas en avoir pour ne pas avoir à nous cacher ou à avoir honte de ne pas pouvoir respecter un engagement que nous avons pris. Quiconque connaît la sensation d’épuisement comprend qu’avoir des dettes est l’un des plus grands voleurs d’énergie existants.

3. Les promesses en suspens

«Si vous ne l’avez pas fait, demandez-vous pourquoi vous résistez. Vous avez toujours le droit de changer d’opinion, de vous excuser, de compenser, de re-négocier et d’offrir une autre alternative pour une promesse non tenue, même si cela ne doit pas devenir une habitude. La forme la plus facile d’éviter de ne pas se tenir quelque chose est de dire NON dès le début.»

Être une personne de parole est l’une des qualités les plus valorisées et cotées sur le marché des relations interpersonnelles. Cela est sans aucun doute une caractéristique qui va au-delà des simples promesses car elle reflète aussi les bonnes intentions et la considération envers les autres.

Annonce

4. Ne pas écouter ses intérêts

«Éliminez dans la mesure du possible et déléguez les tâches que vous ne préférez pas faire et consacrez votre temps à faire ce que vous aimez.»

Ne pas déléguer ce qui nous procure de l’aversion et qu’il est possible de déléguer suppose de remplir notre vie d’une négativité non nécessaire.

Parfois, nous ne sommes tout simplement pas en condition de faire quelque chose. Peut-être, même, qu’une autre personne va mieux le faire ou mettra plus d’entrain à le faire. Cela vaut aussi bien dans le foyer que dans le travail. Il y a sûrement des centaines d’options qui garantissent une meilleure condition. Cela garantit un équilibre positif dans nos vies.

5. Ne pas se reposer ni agir

«Donnez-vous la permission de vous reposer si vous êtes à un moment où vous en avez besoin et donnez-vous la permission d’agir si vous êtes dans un moment d’opportunité».

Chacun a son rythme mais il est important de savoir se reposer et reprendre des forces. Ne pas le faire lorsque nous en avons besoin implique de perdre ses forces et de commettre des irresponsabilités qui deviendront des regrets.

6. Le désordre

«Jetez, levez-vous et rangez, rien ne vous prend autant d’énergie qu’un espace mal ordonné et plein de choses du passé dont vous n’avez plus besoin.»

Il y a désordre et désordre. Certains sont plus catastrophiques que d’autres mais au final, nous avons tou-te-s besoin de prendre l’initiative de nous défaire de quelque chose.

7. Ne pas prendre soin de votre santé

«Placez votre santé en priorité, car sans la machinerie de votre corps en train de travailler, vous ne pouvez pas faire grand chose. Octroyez-vous du repos.»

Cela ne sert pas à grand chose d’avoir beaucoup de travail, beaucoup d’argent et beaucoup de patrimoine si nous ne sommes pas capables de prendre soin de ce qui nous soutient : notre corps. Il est essentiel de consacrer du temps à nous détendre, à faire du sport, à bien nous alimenter et à nous connaître.

Annonce

8. Les situations difficiles

«Confrontez-vous aux situations toxiques que vous supportez, comme sauver un ami ou un proche, tolérer les actions négatives d’un conjoint ou d’un groupe. Prenez les mesures nécessaires.»

Les situations difficiles nous aident à créer des stratégies si nous en prenons les rênes et que nous essayons de les résoudre. Reporter ou ignorer les choses peut provoquer du stress et menacer notre stabilité.

9. Ne pas accepter

«Acceptez. Ce n’est pas de la résignation, mais rien ne vous fait perdre plus d’énergie que le fait de résister et de vous battre contre une situation que vous ne pouvez pas changer».

L’unique moyen de vous défaire des monstres, c’est de les accepter. Accepter qu’il y a des choses que l’on ne peut pas changer est une étape vers le bien-être émotionnel.

10. Ne pas pardonner

«Pardonnez, laissez partir une situation qui vous fait du mal. Vous avez toujours le choix de laisser partir ou non la douleur du souvenir.»

Le pardon sert d’oreiller confortable. Il est probable que la vie nous mette à l’épreuve, et il est donc important de ne pas nous alimenter de rancœurs. Si nous le faisons, nous mourrons à petit feu.

Garder de la rancœur en soi est humain, très humain. Mais pardonner l’est aussi. Et erreur ; on dit que quiconque n’aime pas ne pardonne pas. De fait, c’est précisément l’amour qui est coupable du pardon. L’amour pour l’autre, pour la vie, pour le monde et pour soi-même.

Source VOLEURS D’ÉNERGIE : nospensees.fr

Annonce

Eleonore Dubreuil

Je pense que ma passion pour l'astrologie me vient de mon père. Lorsque j'étais petite, j'étais fascinée par les étoiles, je me souviens que j'allais souvent dans le jardin avec lui la nuit.Bien que l'astrologie ne soit pas une science exacte, elle est tout de même capable de donner des informations d'une grande précision, que ce soit pour l'amour, la carrière, ou l'avenir entre autres choses. Merci à vous d'être toujours aussi nombreux à me lire chaque jour.

18 commentaires

  1. J’ai rencontrée une personne toxique la semaine dernière. Je m’en remet à peine. C’est impressionnant comme ça nous prend l’énergie. J’ai fait un gros ménage de printemps pour évacuer.

    • J’en ai connu aussi mais depuis je me protege, mon énergéticienne m’a conseillé le bracelet oeil de tigre que j’ai acheté sur http://www.pierrescelestes.fr ils sont cool, et c’est un bon produit. Cela me permet de me donner de l’énergie mais également me protéger contre les voleurs d’énergie. Je me sens plus équilibré ainsi.

  2. 1/ Il y a une «  »coquille » » dans l’article qui dit… «  »c’est l’amour qui est COUPABLE du pardon… » MAIS c’est en fait CAPABLE…sinon cela n’aurait pas de sens dans un tel article :))

    2/ Je me permets de contredire le DALAI LAMA :))) quand il dit…
    «  »4. Ne pas écouter ses intérêts

    «Éliminez dans la mesure du possible et déléguez les tâches que vous ne préférez pas faire et consacrez votre temps à faire ce que vous aimez.»

    Ne pas déléguer ce qui nous procure de l’aversion et qu’il est possible de déléguer suppose de remplir notre vie d’une négativité non nécessaire.

    Parfois, nous ne sommes tout simplement pas en condition de faire quelque chose. Peut-être, même, qu’une autre personne va mieux le faire ou mettra plus d’entrain à le faire. Cela vaut aussi bien dans le foyer que dans le travail. Il y a sûrement des centaines d’options qui garantissent une meilleure condition. Cela garantit un équilibre positif dans nos vies.

    5. Ne pas se reposer ni agir

    «Donnez-vous la permission de vous reposer si vous êtes à un moment où vous en avez besoin et donnez-vous la permission d’agir si vous êtes dans un moment d’opportunité».

    Chacun a son rythme mais il est important de savoir se reposer et reprendre des forces. Ne pas le faire lorsque nous en avons besoin implique de perdre ses forces et de commettre des irresponsabilités qui deviendront des regrets. » »
    CAR, trop nombreux hommes (surtout, mais certaines femmes aussi bien évidemment…) PROFITENT de leurs conjoints… en appliquant « parfaitement » ces préceptes… Ne font que ce qui leur fait plaisir de faire, sans se soucier des charges qui pèsent justement dans le foyer… Les inciter à prendre que ce qui leur convient et «  »déléguer » » » ce qui «  »peut être mieux fait par l’autre » » WAAOUHH… On s’aperçoit que sa Sainteté ne sait pas du tout ce qui peut s’appliquer par tant de personnes égoistes, qui n’ont VRAIMENT pas besoin d’encouragements… 🙂

  3. C est du n importe quoi , si ca vient d un guide qui se dit spirituel faut que ses disciples pensent deux fous avant de suivre cette ignorance

  4. les personne sont toxique parce qu’on est chacun pour soit et que personne leur vient en aide, et ça m’etonnerais que le dalai lama a dit qu’il falait laisser les misereux dans leur quoi

  5. En tout cas, le 9ème enseignement ne peut être du Dalaï Lama; lui qui se bat depuis des lustre pour faire évoluer les conditions de vie et d’indépendance de son peuple.

  6. Certaines actions de personnes proches de moi, m’ont empechés de vivre correctement toute ma jeunesse et ont eu des répercussion sur ma vie d’adulte, alors le pardon non, le délestage de mes fardeaux : OUI, pour me trouver, enfin, pour pouvoir evisager une autre vie avec mes souhaits de devenir ce que j’envisage depuis quelques années. Du temps, j’en est perdu mais pour mieux me focaliser sur ma vie et mes projets, alors je ne pense plus au passé car mon avenir est à construire après un long ménage nécessaire. La vie évolue, il y a des méandres mais aussi des moments très importants et très heureux et c’est à ceux-là que je pense, maintenant…

  7. Ma compagne, enfin ex compagne, ne me pardonne pas une erreur, en soit pas très grave (bavardage avec une ancienne amie)
    Moi je lui pardonne de ne plus me faire de confiance et de pouvoir retrouver un jour ce sentiment d’amour pour qql un. Il faut avoir un infiznce en l’amour de l’autre

  8. En rapport avec la 10, ma compagne, enfin mon ex compagne, et ne me pardonne pas d’avoir parler à une ancienne amie,
    Ça m’a bouffé 4 mois d’énergie pour essayer de lui faire voir le bon côté de ma personne.
    Aujourd’hui, moi-même, je lui pardonne de ne plus avoir cette confiance, et espère qu’elle arrivera à retrouver ce profond sentiment qu’est l’amour

  9. Le Dalai Lama devrait réviser un peu sa syntaxe (ou se relire avant de publier ?) parfois on ne comprend rien, parfois on a l’impression qu’il dit l’inverse de ce qu’il veut dire… C’est moi ou bien ?

  10. Totalement vrai, et le mieux est de savoir se distancer des personnes qui prennent trop d’energie a leur grès et consciemment. Se plaindre est une source de stress autant pour celui qui écoute que celui qui a des problèmes. Donc oui je pense que se couper volontairement des personnes dites toxiques est très bon pour la santé autant morale que physique que spirituelle.
    Je suis souvent confronté a des personnes qui sont malheureuses, et je dois me nettoyer énergétiquement souvent car elles puisent en moi des sources qui me demandent énormément de canaliser et d’apprendre avec le temps, a gérer.. tout simplement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *