in

Ta blessure de REJET est en voie de guérison lorsque tu prends de plus en plus ta place, que tu oses t’affirmer !

Partager

Le plus grand piège de notre vie n’est pas le succès, la popularité ou le pouvoir, mais le rejet de soi.

Henri Jozef Machiel Nouwen

Ta blessure de REJET est en voie de guérison lorsque tu prends de plus en plus ta place, que tu oses t’affirmer !

Oui, si quelqu’un semble oublier que tu existes, c’est le bon moment d’être bien dans ta peau…

Annonce

Ta blessure d’ABANDON est en train de se rétablir lorsque tu te sens bien même si tu es seul… et que tu recherches moins l’attention !

Ainsi, la vie est moins dramatique.

Tu as de plus en plus envie de suivre tes projets et mêmes si certains ne t’appuient pas, tu peux continuer…

Ta blessure d’HUMILIATION est en voie de guérison lorsque tu prends le temps de vérifier tes besoins avant de dire oui aux autres !

ça va aller

Tu en prends beaucoup moins sur tes épaules et tu te sens libre…

Tu arrêtes de te créer des limites pour toi.

Tu es capable également de faire des demandes sans te croire dérangeant.

Ta blessure de TRAHISON est en voie de guérison lorsque tu ne vis plus autant d’émotions au moment où quelqu’un ou quelque chose vient déranger tes plans.

Annonce

Ainsi, tu lâches prise plus facilement.

Je précise que lâcher prise signifie arrêter d’être attaché aux résultats, arrêter de vouloir que tout se passe selon notre planification…

Tu ne cherches plus à être le centre d’attraction !

Image crédit : Pixabay

Lorsque tu es fier de toi suite à un exploit, tu peux être bien même si les autres ne te reconnaissent pas.

Ta blessure d’INJUSTICE est en voie de guérison lorsque tu te permets d’être moins perfectionniste, de faire des erreurs sans vivre de colère ou de critique à toi-même.
Tu t’accordes le droit de montrer ta sensibilité, de pleurer devant les autres sans perdre le contrôle et sans peur du jugement des autres.

~Lise Bourbeau

Le rejet d’une sagesse ou d’une vérité parce qu’elle n’émane pas de soi est une forme d’orgueil qui favorise l’obscurantisme, l’individualisme, le communautarisme et l’emprisonnement de soi.

Si on ferme ses fenêtres à la lumière, on demeure dans l’ignorance. Si on ne s’enrichit pas de la différence et de l’expérience des autres, on restreint son champ de vision, on limite sa connaissance et on freine sa propre progression.

Une source d’illumination doit être adoptée sans tenir compte de son origine. C’est un bien universel, un rayon de soleil pour toute l’humanité.

Mazouz Hacène
Annonce
Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un jour, vous aimerez quelqu’un qui vous donnera le bonheur que vous méritez

L’amitié parfaite devrait être une sorte de solitude heureuse