in

Passé un certain âge, ce qu’on veut vraiment, c’est être en paix 

Partager
être en paix

Passé un certain âge, ce qu’on veut, c’est être en paix  Notre quotidien se résume souvent à une liste ininterrompue de tâches à accomplir. La routine des obligations commence tôt dans la vie, dès le plus jeune âge, alors que notre cerveau n’est pas encore complètement formé. La structure scolaire elle-même exerce déjà une influence considérable, nous imposant des devoirs que nous devons exécuter, que nous le souhaitions ou non.

Après avoir terminé le cycle scolaire, nous sommes contraints de choisir une profession prématurément. Cette précipitation conduit souvent à des choix impulsifs qui nous dirigent vers des chemins que nous réalisons plus tard ne correspondent pas exactement à nos rêves de vie personnelle.

Jusqu’à récemment, beaucoup aspiraient à prendre leur retraite, un rêve qui semble aujourd’hui éloigné pour de nombreuses personnes.

La réalité est que chacun aspire à un repos bien mérité et être en paix.

Cherchant un moment de paix où les obligations ne sont pas omniprésentes, et où nous ne sommes pas assujettis aux mêmes pressions qui jalonnent une grande partie de notre vie.

J’ai atteint un stade de ma vie où la retraite n’est plus mon rêve.

être en paix
Pixabay – DaLL-E

Je souhaite vivre en paix dès maintenant. Je refuse d’attendre la vieillesse pour me reposer. Entrer dans cette phase de l’âge adulte signifie que la maturité nous apporte la paix et le repos que nous méritons, même si de nombreuses tâches restent à accomplir, et en dépit des obligations qui subsistent. Je ne veux pas reporter le moment de vivre en paix à la vieillesse.

La perspective de ma vieillesse suscite en moi une réflexion approfondie. Pour moi, la vieillesse ne doit pas être perçue comme une période de stagnation, mais plutôt comme une récompense.

Chaque jour, je dédie mon temps, mes pensées et mes efforts à mes accomplissements.

Lorsque la vie et sa routine semblent épuisantes, je m’efforce de me rappeler que celle-ci ne se résume pas seulement à des obligations entrecoupées de rares moments de satisfaction et de paix.

Malgré les défis, la pleine maturité se manifeste lorsque l’on parvient à surmonter les aspects déprimants de la vie. Nous devons tous élaborer des stratégies pour tirer profit de ce qui est bénéfique pour nous. Pour ma part, ma connexion avec la nature joue un rôle essentiel, procurant une profonde sensation de tranquillité.

La plénitude se réalise lorsque mon être et l’environnement s’harmonisent. Cela implique d’aimer la vie, de lui accorder la valeur qui lui revient, tout en refusant de se laisser restreindre par ses contraintes.

Je ressens une profonde gratitude pour mon existence.

être en paix

Et le privilège de vivre pleinement chaque moment aux côtés des personnes qui m’entourent quotidiennement. Cependant, mon désir persistant est d’explorer de nouvelles expériences, d’acquérir davantage de connaissances et de compétences tout en découvrant des aspects inédits de la vie.

Malheureusement, la majeure partie de notre existence est souvent consacrée à remplir nos obligations, dans une quête incessante pour mener une vie qui soit réellement significative.

Si nous ne prenons pas le temps de nous arrêter, nous risquons de réaliser trop tard que les années ont défilé sans que nous ayons pleinement profité des cadeaux qui nous ont été offerts gratuitement : le monde, la planète, les océans, la nature avec ses rivières, lacs, ou un coucher de soleil majestueux dans une chaîne de montagnes.

La quête de tout ce qui peut nous enrichir et nous procurer des moments de bonheur est essentielle.

Bien entendu, le travail constitue la base pour concrétiser certains de ces moments, mais la clé réside dans la manière dont nous abordons cette tâche.

Il est impératif de trouver un équilibre, d’établir des objectifs réalistes qui nous permettent d’atteindre ce que nous désirons. En y réfléchissant, nous vivons actuellement une période fascinante de l’histoire de l’humanité. En comparaison, par exemple, à l’époque des nomades où la survie dépendait des compétences et de la force physique, et où ils étaient constamment mis à l’épreuve, nous sommes aujourd’hui dans une ère de prospérité.

Bien que le travail soit nécessaire pour assurer notre survie, une réflexion objective révèle que notre qualité de vie est bien meilleure aujourd’hui. Nous avons de meilleures chances de relever les défis qui se présentent à nous.

Ainsi, je pourrais affirmer que la moindre des choses que l’on puisse faire pour soi-même est de s’accorder des moments chaque jour afin de savourer la vie dans sa forme la plus épanouissante et être en paix.

être en paix

Chacun détient son propre havre de paix, où un bien-être exceptionnel peut être ressenti. Il est crucial de visiter et revisiter cet endroit chaque jour, même si ce n’est que dans nos pensées. Cet espace contribue à atténuer l’anxiété et renforce notre esprit positif.

Nos connaissances ne se limitent pas à ce que nous apprenons académiquement à l’école ; elles résultent également de nos expériences. Seuls ceux qui ont vécu suffisamment longtemps pour atteindre ce stade peuvent exprimer avec sincérité que, passé un certain âge, ce que l’on souhaite vraiment, c’est la paix, car nous avons déjà passé l’épreuve de la vie !

4.4/5 - (23 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez partir cette personne. Acceptez que ce soit fini.

La vie est belle quand on est heureux, mais elle est encore plus belle quand les autres sont heureux grâce à nous