in

La spiritualité est le chemin et non la clé.

Partager

J’ai reçu un beau jour un message d’une jeune femme, empli de tristesse, tristesse mêlée à de la colère et du découragement. Son message avait pour titre ceci « Je ne crois plus en la spiritualité ! »

Elle y expliquait que la spiritualité lui avait vendu de fausses promesses, qu’elle y avait investi trop de temps et d’argent, pour rien, car sa vie n’allait toujours pas dans le sens où elle le souhaitait. Elle était extrêmement déçue et me demandait mon avis sur cela.

Son message venait du cœur, elle se sentait vraiment « bernée », et je sais que d’autres ont les mêmes ressentis, beaucoup recherchent dans la spiritualité des clés, des solutions, et certains finissent par se sentir désabusés, car les résultats ne sont pas à hauteur des espérances…

Annonce

Ce message soulevait donc un point important, qu’est-ce que la spiritualité au final ?

En cherchant des réponses dans la spiritualité, cette jeune femme cherchait en réalité ailleurs qu’en elle même.

La spiritualité véritable n’attend pas qu’on écoute et applique les enseignements d’un autre, que l’on porte les croyances d’un autre, que l’on fasse des vérités d’un autre les nôtres, la spiritualité n’est RIEN D’AUTRE que l’écoute de soi même, l’écoute de son cœur, ses ressentis, ses guidances intérieures. Pour résumer, la spiritualité c’est la voie/voix du cœur.

La spiritualité n’est pas une solution à un problème, elle est le problème ET sa solution, c’est à dire l’expérience complète, le tout.

La spiritualité est le chemin et non la clé.

Image crédit / Pixabay

Par exemple, si je fais face à de gros soucis financiers, ce n’est pas en allumant une bougie et en récitant une prière que tout ira mieux demain. Pour résoudre ce problème, je devrais mettre en lumière le chemin que j’ai emprunté et qui m’a menée à ces soucis, puis, je devrais essayer de comprendre pourquoi j’ai pris ce chemin et non un autre, pour enfin travailler à changer mes pensées/paroles/actions afin de faire évoluer favorablement la situation. 

C’est un long travail que de comprendre ses choix et transformer ses croyances, cela ne se fait pas du jour au lendemain, et il est vrai que parfois plus c’est long plus les doutes peuvent s’immiscer.

Annonce

La spiritualité est un état d’esprit, cela permet de voir le tout, de se placer en tant que spectateur et non victime de sa vie. Et lorsque l’on devient spectateur, cela est plus facile d’apercevoir les ficelles de nos automatismes.

La spiritualité n’est pas un remède miracle, c’est simplement la capacité à se connecter à soi même et se sentir responsable de sa vie et ses choix. 

Certains rejettent cette notion de responsabilité, en pensant que la vie est parfois injuste, ce n’est pas un point de vue que je partage. 

Comme tout le monde, je traverse moi aussi de temps à autre des épreuves et expériences pénibles, je n’ai jamais mis cela sur le compte de « pas de chance », j’ai toujours cherché ce qui avait initié cela, quel comportement j’avais adopté, quelles pensées j’avais cultivées, quelles paroles j’avais exprimées, et toujours trouvé et assumé ma part de responsabilité. 

Nul besoin de culpabiliser non plus, la Vie est un enseignement grandeur nature, et c’est ce qui la rend merveilleuse, comme l’a dit Nelson Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends »

Le mot spirituel n’a plus de sens lorsqu’il devient un enfermement, être spirituel c’est être libre et non limité.

Lorsque l’on écoute des personnes dîtes « spirituelles » en leur donnant plus d’importance qu’à soi même, cela n’a rien de spirituel.

Annonce

Lorsque l’on attend de la spiritualité un coup de baguette magique, sans saisir que nous sommes le seul faiseur de miracles de notre vie, cela n’a rien de spirituel.

Lorsque l’on donne à une bougie tout notre pouvoir, cela n’a rien de spirituel.

Aucun médium, aucun guérisseur, aucune bougie… ne surpasse notre intuition, notre pouvoir guérisseur, notre force intérieure.

La spiritualité n’est pas un mensonge, le mensonge est de croire en un autre que soi.

Cette jeune femme pensait ne pas mériter sa vie actuelle, elle désirait ardemment la changer, et souhaitait que la spiritualité déverrouille sa situation. Elle voyait sa vie comme une punition. Elle avait pourtant tout essayé, les prières, les pierres, la lecture, les nettoyages, le lâcher prise, le pardon… en vain, sa vie ne s’améliorait pas.

Pourquoi ?

Parce qu’elle cherchait la solution trop loin, ailleurs que dans son cœur.

Toutes les images / Pixabay

La spiritualité est un chemin et cela comprend le TOUT : Pourquoi en suis-je arrivée là (passé) ? Qu’ai-je à y apprendre (présent) ? Quels choix seraient meilleurs pour moi (futur) ?
Les prières, lectures, nettoyages, et autres, sont de merveilleux outils, mais le menuisier de notre vie c’est nous même. Nous pouvons utiliser ces outils pour créer une vie harmonieuse, mais pas leur demander de faire tout le travail seuls.

La loi d’attraction elle non plus n’est pas un remède miracle, c’est un outil. Et comme tous les outils elle peut autant blesser qu’embellir notre vie. Elle blesse quand elle devient le fruit de nos attentes : je pense positif pour recevoir du positif. Ceci est un raccourci qui peut mener à la déception, en effet, la véritable pensée positive est celle qui transite par le cœur et non le mental, on ne fait pas du bien pour récolter du bien, on fait du bien car cela est en nous et nous aimons ça, tout simplement, sans attentes en retour.

Par exemple, je vis actuellement dans un appartement bien trop petit, dans un endroit que je n’apprécie pas forcément, alors, je suis à la recherche d’un quelque part un peu mieux. Mais, ma situation est bloquée depuis presque 2 ans. Tous les autres aspects de ma Vie sont absolument parfaits et épanouissants, sauf ce logement. Je pourrais donc me dire que je n’ai pas de chance, que la loi d’attraction ne fonctionne pas, qu’être spirituelle a aussi ses limites, mais non ! Car en réalité, si je suis encore ici, c’est qu’une partie de moi le désire. 

Ma spiritualité m’aide à mettre en lumière cela et être honnête avec moi même, car il est vrai qu’une petite partie en moi trouve des avantages à vivre là : l’école des enfants est juste à côté, le voisinage est assez sympathique, et surtout, j’ai mes repères ici. 

Annonce

L’inconnu est toujours une source de peur, même infime. Je peux donc affirmer que oui je cherche à partir, mais qu’une partie de moi est encore dans la résistance, par conséquent et en toute logique, la situation est bloquée. Et je l’accepte tout à fait, j’ai ma part de responsabilité, et c’est très bien ainsi. Je sais que les choses se déverrouilleront lorsque j’aurai fait tomber mes dernières chaînes.

Un dernier point, et fort regrettable, certains se servent de la spiritualité pour imposer des savoirs, des vérités, des croyances, alors que la vérité des uns n’est pas la même pour tous, et surtout, la vérité change avec chaque barrière qui tombe, ainsi, il est bon de ne pas se laisser influencer par les ressentis extérieurs, particulièrement lorsque ceux ci sont très éloignés des nôtres. Sauf si votre cœur vous souffle d’écouter le conseil ou la guidance. Tout est une affaire de cœur.

Ne faites pas des enseignements des autres les vôtres, vivez et faites de votre vie VOTRE plus bel enseignement.

Alors, si vous croisez un médium, un guérisseur, un être « éveillé », qui tente de vous imposer ses croyances, fuyez ! La spiritualité n’est pas cela, car dans ces conditions on est face à une personne avec un ego spirituel, ce qui n’a rien de très spirituel en sommes… Fuyez les médiums qui vous disent des choses horribles et veulent vous faire revenir, fuyez les guérisseurs qui vous obligent à aller dans le sens de leurs ressentis, fuyez les enseignants qui vous imposent leur vérité, fuyez ceux qui parlent et ne vous écoutent pas, ceux qui réclament et ne vous donnent pas, vous n’avez pas à subir cela ! Etre spirituel c’est être simple, c’est vivre sa vie en toute simplicité, c’est partager sans jamais imposer.

Et si la spiritualité vous « gonfle » car il est vrai qu’aujourd’hui elle est servie à toute les sauces, revenez à l’essentiel, c’est à dire vous m’aime.

Trouvez votre spiritualité dans votre cœur, c’est cela être spirituel.

Émilie Soin et Guerison 

3.5/5 - (8 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les moutons noirs de la famille sont souvent considérés ou traités comme des parias s’ils défendent ce en quoi ils croient ou suivent leur propre chemin dans la vie

Pourquoi certaines personnes deviennent distantes quand vous commencez à vous aimer davantage