in

11 phrases puissantes du livre « Les femmes qui courent avec les loups »

Partager

Le livre « Les femmes qui courent avec les loups », écrit par Clarissa Pinkola Estés, auteure, psychanalyste et docteure en psychologie ethnoclinique, est un essai remarquable qui nous invite à explorer l’expérience féminine sous un angle différent, en s’appuyant sur les contes populaires, l’art et la nature. Ce travail, fruit de plus de vingt ans d’efforts. Marie habilement récits traditionnels et psychologie inspirante pour encourager la croissance personnelle. Ainsi, il constitue une lecture précieuse pour celles et ceux qui cherchent à mieux se connaître. À développer leurs forces intérieures et à guérir leurs blessures émotionnelles.

Chaque femme possède en elle une force naturelle et instinctive, riche en dons créatifs et en savoir ancestral.

Cependant, la société et la culture ont souvent réprimé cette « Femme sauvage » pour la conformer aux rôles restreints qui lui sont attribués. Clarissa Pinkola Estés, psychanalyste et conteuse passionnée par les mythes et les légendes. Et également auteur du Jardinier de l’Eden, nous invite à redécouvrir cette partie enfouie de nous-mêmes, pleine de vitalité, de générosité, et source de vie. À travers des « fouilles psycho-archéologiques » des profondeurs de l’inconscient féminin. En utilisant les traditions et les représentations variées, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la petite marchande d’allumettes, elle montre le chemin et prouve qu’il est possible pour chacune de retrouver en elle la Femme sauvage.

« Les femmes qui courent avec les loups » est un Best-seller aux États-Unis, ce livre exceptionnel est destiné à marquer une étape importante dans l’évolution contemporaine de l’identité féminine.

Les phrases de ce livre mettent en avant l’idée que malgré notre modernité et notre sophistication. Nous restons des créatures sauvages aspirant à retrouver la véritable liberté perdue au fil du temps. Elles soulignent également que chaque femme possède en elle une force, un instinct, une créativité et une passion souvent endormis sous la pression de la société.

Voici 11 phrases puissantes tirées du livre « Les femmes qui courent avec les loups », qui incitent à la réflexion sur la vie :

Images Dall_E

1.« Être nous-mêmes nous amène à nous retrouver exclus des autres. Cependant, faire ce que veulent les autres nous exile de nous-mêmes. »

Cette phrase souligne l’importance d’être fidèle à soi-même. En ayant le courage de rester authentique, quelle que soit la situation, nous préservons notre identité et notre essence. De plus, cela nous protège des influences négatives et toxiques.

2.« Être fort ne signifie pas exercer ses muscles.

Cela signifie trouver son propre génie sans s’enfuir, vivre activement avec la nature sauvage à sa manière. Et être capable d’apprendre, être capable de défendre ce que nous savons. Cela signifie entretenir et vivre. »

Cette phrase démontre que la plus grande force n’est pas physique, mais émotionnelle. Il ne s’agit pas de savoir qui peut soulever les plus gros poids, mais qui résiste à toutes les difficultés, sans perdre l’éclat de ses yeux et son désir de gagner.

3.« Même si l’exil n’est pas quelque chose que l’on désire pour s’amuser, il y a un gain inattendu : les dons de l’exil sont nombreux. Cela enlève la faiblesse, fait disparaître les pleurnicheries, permet une perception interne aiguë, augmente l’intuition, donne le pouvoir d’une observation pénétrante… »

L’exil est l’acte d’abandonner tout ce qu’on connaît et de s’aventurer seul face à soi-même et aux difficultés de la vie. Même si c’est très difficile au début, cela a aussi des aspects positifs, car il nous aide à développer de nouvelles compétences, comme l’amour de soi, l’observation, et la confiance en soi.

4.« L’amour, dans sa forme la plus complète, est une série de morts et de renaissances. Nous abandonnons une phase, un aspect de l’amour, et entrons dans un autre. La passion meurt et revient. »

L’amour est un sentiment unique, jamais perdu à jamais. Au lieu de s’épuiser, il se transforme et s’intègre dans nos vies pour nous offrir croissance et renaissance.

5. »Dans chaque femme vit une force naturelle, pleine d’instincts bienveillants, de créativité passionnée et de sagesse éternelle. »

6. »Il ne peut y avoir de culture où il n’y a pas une femme libre pour la soutenir. » »Être nous-mêmes nous coûte beaucoup. Ne pas être nous-mêmes nous coûte tout. »

7. »La femme sauvage est la source de l’énergie féminine. Sans elle, les femmes ne voient que des mirages. »

8. »Les contes de fées et les mythes sont des guides qui nous aident à traverser les crises de la vie. » »Pour aimer une femme, le mâle doit aimer aussi sa nature sauvage. »

9. »Les blessures nous donnent l’opportunité de devenir plus conscient de nos forces cachées. »

10. « Une femme doit être capable de rester seule afin de trouver son véritable chemin. »

11. « La femme sauvage est la gardienne des trésors féminins. Elle est la sagesse de l’âme. »

Ces phrases mettent en lumière les thèmes essentiels du livre, tels que la force intérieure, l’intuition féminine, la liberté et l’importance des récits et des mythes dans la compréhension de soi et de l’autre.

4.7/5 - (7 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez célibataire jusqu’à ce que vous aimiez quelqu’un de cette manière…

Être qui je suis demande beaucoup de travail, mais aussi beaucoup de fierté