in

Les deux signes les plus intelligents du zodiaque, selon les astrologues.

Partager

[isa_amp_and_regular_adsense]

plus intelligents du zodiaque
Image crédit : Pixabay

Les astrologues croient que les personnes nées sous ces deux signes du zodiaque ont tendance à être plus intelligentes.

Tous les signes sont uniques et ont des capacités spéciales. Par exemple, les Béliers sont très indépendants et audacieux, mais ils ne sont pas aussi charismatiques que les Lions. Tout comme les Scorpions sont étroitement liés à leur côté émotionnel, ils ne sont pas aussi responsables que les Capricornes.

[isa_amp_and_regular_adsense]

Il n’y a pas de meilleurs signes que les autres, il n’y a que des signes avec des personnalités différentes et des forces distinctes qui les différencient en fonction des événements. En ce qui concerne l’intelligence, deux signes sortent du lot et peuvent résoudre facilement les problèmes quotidiens sans trop souffrir.

Savez-vous déjà qui sont ces signes? 

Les deux signes les plus intelligents du zodiaque sont le Verseau et le Scorpion, car leurs capacités vont bien au-delà des bases et ils deviennent les grands guides de leur vie.


Les Verseaux ont une intelligence très élevée, ont généralement un QI élevé et analysent et résolvent les problèmes comme personne.

L’intelligence du Scorpion est plus orientée émotionnelle. Les Scorpions peuvent très bien lire eux-mêmes et les gens qui les entourent, ce qui leur donne toujours une longueur d’avance dans la vie.

[isa_amp_and_regular_adsense]

Ces deux signes tirent le meilleur parti de leur intelligence et ils l’utilisent activement dans la construction de leur vie. Ils offrent également une inspiration positive à ceux qui les entourent, qui, par leurs attitudes, peuvent voir les choses plus largement, plus efficacement et travailler plus consciemment sur leurs propres histoires.

Cependant, les autres signes font également bon usage de l’intelligence:

Les Gémeaux sont très perspicaces et conscients, tandis que la Balance cherche toujours à faire de son intelligence un moyen de rendre heureux tout le monde autour d’elle. Ces signes sont souvent fortement affectés par le stress, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont moins intelligents.

Le Cancer et le Poissons, comme le Scorpion, font également bon usage de l’intelligence émotionnelle. Ils contrôlent bien leurs sentiments et peuvent souvent rendre leurs relations stables.

[isa_amp_and_regular_adsense]

Le Taureau , la Vierge et le Capricorne utilisent très bien leur intelligence dans la pratique. Ils sont très ambitieux et dévoués dans leur vie et peuvent bien gérer les défis quotidiens.

Les Capricornes sont très assidus et utilisent leur intelligence pour élaborer des stratégies leur permettant de réussir.

Le Sagittaire , le Lion et le Bélier harmonisent bien leur intelligence avec le pouvoir ou les responsabilités. Ils veulent être les meilleurs dans tout ce qu’ils font et utilisent donc l’intelligence pour développer leur créativité et éveiller leur sens du leadership.

Tous les signes utilisent leur sagesse et leur intelligence pour atteindre leurs objectifs, mais le Verseau et le Scorpion font le meilleur usage de cet outil, ils sont donc considérés comme les plus intelligents du zodiaque.

2.8/5 - (340 votes)

Publié par Eleonore Dubreuil

Je pense que ma passion pour l'astrologie me vient de mon père. Lorsque j'étais petite, j'étais fascinée par les étoiles, je me souviens que j'allais souvent dans le jardin avec lui la nuit.Bien que l'astrologie ne soit pas une science exacte, elle est tout de même capable de donner des informations d'une grande précision, que ce soit pour l'amour, la carrière, ou l'avenir entre autres choses. Merci à vous d'être toujours aussi nombreux à me lire chaque jour.

5 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Bonjour Eleonore,
    Tout d’abord merci à vous d’être aussi passionnée par l’astrologie, la spiritualité… Tout ce qui concerne l’homme, son intérieur, le bien être que vous pouvez lui apporter avec vos conseils et études très poussés.
    Vous lire est un plaisir et j’apprends énormément sur, comment dirais-je , la recherche du bonheur, du bien-être, d’aimer et de profiter de chaque instant présent de ma vie. De devenir positive, et cela de plus en plus, de savoir pardonner aux gens qui m’ont blessés et ainsi d’aller beaucoup mieux, être en accord avec moi même et bien dans mon corps et mon âme.
    Tout cela, je vous le dois au travers de vos écrits.

    En revanche, j’ai un petit soucis concernant mon signe de naissance.
    Je ne sais pas si vous pourrez m’aider mais je vais tout de même vous poser la question sur ce qui me chagrine depuis toujours.
    Voilà, je suis née un 21 juin en 1964, et en ce jour, les éphémérides ne donnent pas les mêmes positions du soleil dans mon signe que je croyais être Gémeaux.
    J’ai vérifié sur différentes éphémérides et ce 21 juin 1964, je trouve soit que je suis à 29°23 des Gémeaux ou à 00°22 du Cancer.
    Donc, dans les horoscopes, différents thèmes astrologique, études ou autres, on me dit, un coup que je suis un Gémeaux et une autre fois, que je suis un Cancer.
    Du coup, je ne sais pas ce que je suis vraiment.
    Qui croire ? Quelles éphémérides sont les meilleures en ce qui concerne les données des planètes en signe et surtout la position exacte du soleil?

    J’aimerais vraiment savoir de quel signe je suis.
    Dans mon caractère, j’ai un peu de ces deux signes.
    En revanche, j’ai un seul ascendant, ouf sauvée!

    J’ai eu et ai une vie très compliquée, vraiment bien différente par rapport à la majorité des hommes et femmes que je connais.

    Le fait que mon signe de naissance ne soit pas bien défini peut il exercer ou bien jouer un rôle sur l’étrangeté de ma vie ? Sur ma destinée? Et surtout sur qui je suis vraiment?
    Je fais des tas de recherches depuis fort longtemps sur moi, sur ce que je suis, qui je suis, pourquoi je vis ainsi, à quoi je sers au final, ….

    J’ai étudié la psychologie, lu la bible, et tout ce qui pouvait me donner des indices sur le sens de ma vie. Hélas, à 55 ans, je n’ai toujours pas trouvé mes réponses et j’avoue que j’erre dans ma vie plutôt que bien la vivre vraiment.

    Quelque part c’est affreux de vivre ainsi, sans réel but, sinon, faire le bien autour de moi. M’occuper de mes animaux.

    Déjà avant ma naissance c’était compliqué pour moi. Mon vrai père, de sang, m’a abandonné, ainsi que ma mère, le jour même où il a apprit ma future arrivée sur terre. Il a fuit.
    Ensuite, forcément ma mère est tombée au plus bas dans la tristesse, elle aimait cet homme. Elle m’a alors placé de nounous en nounous, de tantes en tantes…. Pour finir une partie de ma vie chez mes grands parents . Cela durant les 7 premières années de ma vie.
    Je voyais cette femme de temps à autre mais j’ignorais totalement qu’elle était ma maman.
    J’ai forcément eu une enfance différente. J’étais une petite fille étrange, sauvage, préférant les animaux aux humains, la nature, le Soleil, que je disais être mon père et la Lune, que je disais être ma mère.
    J’ai beaucoup parlé au soleil et à la lune, ils me protégeaient.
    J’ai aussi beaucoup parlé à, et aimé Dieu. Cet être suprême, puissant, fort, m’a toujours aidé et accompagné. Je le voyais comme le père que je n’ai pas eu, en celui qui sait tout et qui protège, celui qui punit parfois, quand une bêtise était faite, un mensonge par exemple. Là, je sentais vite de part des signes envoyés par lui par le biais de la nature, que j’avais fait quelque chose de mal et qu’il me fallait alors m’excuser et dire la vérité.
    Encore aujourd’hui, je crois en cette toute puissance divine qui peut punir nos actes négatifs, nous protéger quand besoin est, et, nous aider à accepter nos souffrances.

    Peut-être me comprenez vous ou peut-être pas du tout, vous disant que vous avez affaire à une folle, une illuminée. Je peux comprendre cela car personne ne me comprend vraiment dans ma vie.
    Pour en revenir à mon enfance, à mes 7 ans, donc, cette femme qui était ma mère est venue me chercher et m’a présenté à un homme que dorénavant je devrais appelé papa.
    J’ai tout de suite eu très peur de cet homme, qui m’a reconnu comme sa propre fille, par peur du « qu’en dira t’on », puisque nous n’avions pas les mêmes noms de famille.
    Cette homme j’ai eu raison d’en avoir peur, il ne m’aimait pas du tout et me punissait constamment physiquement, en me frappant, ou psychologiquement, en me rabaissant tout le temps, me disant que je n’étais rien, petite, maigre, moche et que jamais rien de bien ne pourrait m’arriver.
    Il m’a ainsi traité de mes 7 ans jusqu’à mes 20 ans, le jour où il a quitté ma mère pour aller vivre avec sa maîtresse.
    Durant toutes ces années de souffrances, ma mère ne m’a jamais protégée, ni juste dit stop à mon père adoptif. Était ce donc normal qu’il me fasse du mal ?

    Je n’ai jamais compris. J’ai connu la violence à mon égard, et peu, voir, pas du tout, d’amour, de tendresse ni de câlins…. Ça m’a rendu très timide, peureuse, ne pouvant faire confiance en personne, et cela, encore même à ce jour.

    J’ai fait ma vie comme je l’ai pu.
    Un beau jour j’ai épousé un homme qui, c’est drôle quand même, est en fait un pervers narcissique qui m’a fait tombé le plus bas possible moralement et physiquement et que j’ai affreusement peur de quitter car je n’ai pas d’emploi, donc pas d’argent.
    Je n’ai plus aucun ami, il les a tous écartés de ma vie un par un.
    Je n’ai plus de famille, ma mère est décédée, mon père adoptif refuse de me voir depuis son divorce d’avec ma mère il y a plus de 35 ans.
    Je n’ai pas d’enfant. Mon mari estimait que ce n’était pas nécessaire puisque, lui même, en avait eu deux d’un premier mariage.
    J’ai du m’occuper d’eux mais n’ai jamais eu le droit de les éduquer, ni de leur dire quoique ce soit. Juste m’en occuper.
    J’avais pourtant beaucoup à leur apporter, des connaissances, j’en avais beaucoup de part mes recherches, mes études, mes lectures. J’étais relativement cultivée. Je parlais et ecrivais assez bien l’anglais, et justement ils n’étaient pas très doués en cette matière, cela m’aurait fait plaisir de les aider, idem en grammaire, orthographe…
    J’ai dit que « j’étais relativement cultivée » car à présent, j’ai tout oublié, je me suis moi même oubliée, en fait, je ne suis plus personne, je ne vis pas, je survie, je n’existe plus, je ne sors jamais de chez moi, mes voisins ne savent même pas qu’une femme vit non loin de chez eux. Ils voient mon mari en homme parfait avec son chien, faire les courses, aller travailler… Mais de moi, ils ne savent rien.
    Tellement mon mari m’a éloignée de tout et de tous, que le monde extérieur m’effraie, je ne sors pas car j’ai peur.

    Je suis tellement plus rien, rabaissée, ne servant plus qu’à faire le ménage et l’amour. Que bien souvent j’ai envie de disparaître pour toujours. Je ne vois plus aucun sens à ma vie. Les quelques amis qui me restaient dans le passé n’ont jamais compris pourquoi j’ai toujours été mal et surtout pourquoi je restais mariée.
    Ils n’ont jamais compris que l’homme charmant avec qui ils parlaient, avec qui ils rigolaient, n’était et est toujours qu’ un pur dictateur avec sa femme. L’empêchant de tout et ne l’empêchant même plus au final, car de peur de tout, je m’empêche moi même de tout.

    Je vis dans une prison sans barreaux. Ils ne serviraient à rien de toute façon, la peur du dehors, de l’inconnu, des gens,…est bien plus forte que tous les barreaux du monde ou de toutes les clés.

    Ah si, je vois un psychiatre car j’ai fait une dépression, et ce, aujourd’hui encore. Mon mari m’accompagne tout le temps chez mon psy. Ce dernier le trouve tellement gentil de si bien s’occuper de moi. m
    Moi qui en plus suis triste, dépressive, pas facile à vivre.
    Dernièrement, il m’a diagnostiqué une « névrose obsessionnelle suite à une enfance très dure et traumatisante.
    D’après ces dires j’ai beaucoup de chance d’avoir un tel mari.
    Là encore, mon mari a la main mise sur moi. S’il le souhaite il peut me faire hospitaliser en psychiatrie en cas où il m’arriverait d’ être contre lui, de vouloir partir, …
    Il invoquerait alors le fait que, quelque part, je suis un peu folle, non consciente de mes actes, et qu’il fait tout pour m’aider et me sortir de ces traumatismes terribles de l’ enfance et de la jeunesse que j’ai eu.
    Lui, mon sauveur.

    Enfin, je cesse de vous raconter ma vie, elle ne vaut même pas la peine d’être lue. Mais je ne sais pour quelle raison, aujourd’hui, j’ai eu besoin d’écrire tout cela à quelqu’un, vous.
    Je ne sais pas pourquoi vous, sinon peut-être car au travers de tout ce que je lis, vos écrits si fascinants, intéressants, votre façon de voir les choses, les gens, la vie, votre façon si positive et bienveillante à aider, guider vers une vie meilleure toutes ces personnes qui vous lisent, vous consultent.
    Tout cela m’a émue et m’a donné soudainement cette envie d’écrire.

    J’ai peut-être cette vie si compliquée et pas très heureuse du fait que même en astrologie, je n’arrive pas à avoir un signe unique. Soit Gémeaux, soit Cancer.
    Là aussi, les éphémérides ne sont pas d’accords.

    Peut être que lorsque l’on naît bâtarde. Au final, on est bâtard pour tout. Peut-être cela pourrait aussi signifier qu’on à rien à faire sur cette terre.
    Ou encore, que dans notre vie passée, on a été tellement cruel, peut-être mégalomane, que dans cette vie, on le paie.
    Beaucoup de questions pour une petite femme qui ne vaut plus grand chose.

    Désolée de vous avoir dérangée sur votre site, d’avoir ainsi étalée ma vie. J’en ai honte, mais comme je vous l’ai dit, je ne sais ce qui m’a pris de le faire. Cette envie si forte de vous écrire. D’écrire ma vie pour la première fois. Et ce sera la dernière fois aussi. Je vous promets de ne plus vous ennuyer avec toute cette négativité qui est en moi.

    Je vous souhaite tout le meilleur possible. Vous êtes une personne de coeur, bien, et vous méritez ce qu’il y a de meilleur dans la vie et dans ce monde.

    Astralement vôtre.
    Mary-Line

  2. Bonjour je m’appelle Raihere, je suis une tahitienne. Je suis Scorpion d’Eau, et j’en suis très fière. Avant quand j’étais jeune, je n’acceptais pas faire parti de ce signe, je ne m’aimais pas. Aujourd’hui j’ai 30 ans, j’ai vécu, j’ai appris, j’apprends, je recherche, je me développe. J’aime la vie dans toute sa splendeur, j’aime l’univers, j’aime découvrir encore et encore. Je déteste que l’on vienne nuire a mon esprit, que l’on me donne des ordres, que l’on me rabaisse et sous estime. J’ai trop vecu, trop subi pour accepter que quelqu’un me fasse ou dise de mal. Bref, j’aime cette article parce que elle me recentre bien sur mon Moi veritable. Je me vois tout a fait. Merci de me valoriser……
    Raihere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 2 signes du zodiaque les plus sages qui ne peuvent presque jamais être trompés!

Octobre 2019 sera le meilleur mois pour la carrière de ces signes du zodiaque