Un neurochirugien affirme qu’il existe une vie après la mort

vie-apres-la-mort

Un neurochirurgien affirme qu’il existe une vie après la mort

De nombreuses personnes ont fait l’expérience de la vie après la mort et sont revenues raconter leur histoire. Le récits le  plus marquant est celui vécu par le neurochirurgien depuis 25 ans formé à Harvard, le Dr Eben Alexander. Il ne s’agit pas d’une de ces histoires de l’au-delà que l’on peut balayer d’un revers de main comme si c’était une hallucination. Avant d’examiner les détails de son expérience de l’au-delà et à quel point ils défient toute explication scientifique, voici son récit.

Avant son expérience, il ne croyait pas en l’existence d’un esprit non physique. Ayant fait ses études dans le cadre de la médecine universitaire occidentale, et ses collègues médecins profondément investis dans une perspective matérielle de l’univers, il pensait que l’idée d’une âme était bizarre. Comme la majorité des « sceptiques », il pensait que les histoires de l’au-delà étaient des hallucinations ou des produits de l’imagination humaine.

Le Dr Alexander a changé d’avis après avoir été dans le coma pendant 7 jours à la suite d’une méningite bactérienne sévère. Durant son coma, il a fait l’expérience d’un voyage intense dans ce qu’il savait être l’au-delà, en visitant des espaces célestes et d’autres moins paradisiaques.

Après être revenu dans son corps et avoir vécu une guérison miraculeuse contre toute attente, il a écrit le best-seller du New-York Times « La Preuve du Paradis » (Proof of Heaven). Le Dr. Alexander affirme que notre vie ici ne serait qu’un test pour aider nos âmes à évoluer et à croître, et que la façon dont nous y parvenons c’est de nous comporter avec amour et compassion. Voici quelques autres remarques surprenantes qu’il a faites:

vie-apres-la-mort2

Vie après la mort

– L’expérience de l’au-delà était tellement « réelle » et vaste que l’expérience de la vie en tant qu’un humain sur Terre semblait un rêve artificiel en comparaison.

Le tissu de l’au-delà était de l’AMOUR pur. L’amour dominait l’au-delà à un tel degré que la présence globale du mal était infiniment minuscule. Si vous souhaitez connaître l’Univers, connaissez l’Amour.

– Dans l’au-delà, toute communication était télépathique. Il n’y avait pas besoin de mots parlés, ni même de la séparation entre le moi et tout ce qui se passe autour de nous. Toutes les questions que vous posiez dans votre esprit obtenaient immédiatement une réponse télépathique aussi.

vie-apres-la-mort4

Quand on lui demande ce qu’il veut que tout le monde sache sur le domaine spirituel, il répond toujours que vous êtes infiniment précieux et aimé plus que vous ne pouvez l’imaginer.  Vous êtes toujours en sécurité. Vous n’êtes jamais seul. L’amour inconditionnel et parfait et Dieu ne néglige pas une seule âme.

« L’amour est, sans aucun doute, la base de tout. Pas une sorte d’amour abstrait, insondable, mais l’amour quotidien que tout le monde connaît, celui que l’on ressent en regardant notre conjoint(e) ou nos enfants, ou même nos animaux. Dans sa forme la plus pure et la plus puissante, cet amour n’est ni jaloux, ni égoïste, mais inconditionnel.

Telle est la réalité des réalités, la vérité des vérités incompréhensible et magnifique qui vit et respire au coeur de tout ce qui existe ou existera jamais, et il n’est absolument pas possible de comprendre ce que nous sommes ou qui nous sommes si nous ne connaissons pas cette vérité et si nous ne la ressentons pas profondément dans nos corps et dans toutes nos actions. »

Pourquoi cette expérience est-elle tellement plus significative que d’autres récits d’expérience de mort imminente (EMI)? Le néocortex d’Eben était totalement hors d’état de fonctionner pendant la durée de son coma à cause de sa grave méningite bactérienne, il n’y a donc aucune explication scientifique éclairant ce qu’il a vécu. En fait, il réfute 9 explications scientifiques éventuelles dans son livre.

vie-apres-la-mort3

 

Exploration des explications naturalistes

 

Examinons 5 explications potentielles qu’il décrit à l’annexe B de « La Preuve du Paradis ». Quelques-unes de ses explications ne pourraient nous être d’aucun secours, n’étant pas familiers avec la terminologie neuroscientifique. Voici donc les explications les plus courantes qu’il réfute, extraites de son livre.

1. Ce serait un « programme du tronc cérébral primitif pour soulager la douleur et la souffrance.  (« argument évolutionniste » – peut-être comme un vestige de stratégies telles que faire le mort des mammifères inférieurs?). Ceci n’explique pas la nature abondante et richement interactive des souvenirs.

2. La remontée déformée de souvenirs de parties plus profondes du système limbique (par exemple, l’amygdale latérale) qui est suffisamment protégé par des enveloppes successives de l’inflammation méningée, survenant, elle, principalement à la surface du cerveau. Ceci n’explique pas la nature abondante et richement interactive des souvenirs.

3. Une décharge de DMT. La DMT, un agoniste de la sérotonine survenant naturellement provoque des hallucinations et un état de rêve. Je suis personnellement familier des expériences de drogues liées aux agonistes de la sérotonine (LSD) de mes années d’adolescence, au début des années 1970. Je n’ai eu aucune expérience personnelle avec la DMT, mais j’ai vu des patients sous son influence. La riche ultra-réalité que j’ai vécue, exigerait les capacités auditives et visuelles du néocortex comme régions réceptrices du cerveau pour y générer une expérience audiovisuelle tellement riche, telle que je l’ai vécue dans mon coma. Le coma prolongé à cause de la méningite bactérienne avait gravement endommagé mon néocortex, qui est la zone où la totalité de la sérotonine, à partir des noyaux du raphé dans mon tronc cérébral (ou la DMT, agoniste de la sérotonine) aurait eu des effets sur les expériences visuelles ou auditives. Mais mon cortex était éteint, et la DMT n’aurait pas eu de place dans le cerveau pour agir.

DMT

4. Un phénomène de redémarrage – une accumulation aléatoire de souvenirs bizarres provenant de vieux souvenirs dans le néocortex endommagé, ce qui pourrait se produire avec le retour du cortex dans la conscience après une panne prolongée de l’ensemble du système, comme dans ma méningite. Surtout étant donné les subtilités de mes souvenirs élaborés, cela semble hautement improbable.

5. La génération de souvenirs insolites par une voie visuelle archaïque passant par le mésencéphale, utilisée abondamment chez les oiseaux mais rarement détectée chez les humains. Ce phénomène peut être mis en évidence chez les humains aveugles au niveau du cortex, du fait du cortex occipital. Cela ne fournit aucune explication concernant l’ultra-réalité dont j’ai pu témoigner et n’explique pas non plus le fait que les expériences visuelles et auditives étaient aussi interreliées.

Son compte-rendu d’EMI se présente comme le récit le plus crédible de tous les temps, et du fait de son contexte de formation scientifique matérialiste, nous avons de bonnes raisons de croire qu’il a réellement expérimenté une rencontre saisissante avec quelque chose au-delà de ce monde.

Source Un neurochirurgien affirme qu’il existe une vie après la mort Spirit Science And Metaphysics

Jean-Charles Fricotté

34 Commentaires

  1. Bonjour ! J’y crois depuis toujours et je suis heureuse de pouvoir vous lire, car je n’ose en parler de peur de passer pour une folle. Merci pour moi et tous ceux, qui, comme moi, ne savent pas ou s’adresser……

    • moi aussi j’y crois et dans ma famille une personne a vécu un coma et sais qu’il y a une vie après la mort soit paradisiaque soit ténébreux car cela vient de notre comportement sur terre il a raison amour compassion

      • N’étant pas neurologue, j’imagine que je serais certainement moins crédible mais je vais quand même vous exposer mon point de vue.
        J’ai du mal à y croire lorsque je vois autant d’engouement et de certitude de votre part quand un professionnel vous dit avoir vu quelque chose en étant « simplement  » dans le coma.
        Pour moi, il y a quelque chose après la « mort » uniquement lorsque l’on est pas mort !
        Je m’explique :
        Tous les témoignages de ce genre viennent de personnes ayant été dans le coma ou morts pendant quelques minutes. Et vous ne vous dites pas que c’est simplement parce que le cerveau est toujours en activité ? Même si une personne est officiellement morte, qu’elle voit le paradis et ensuite elle revient, elle était justement dans un état qui lui permettait de revenir à la vie, donc pas vraiment morte. Donc tant que la machine n’est pas réellement morte, il est quasi normal de voir des choses, même abstraites. En sachant que depuis petit on sait qu’il y a potentiellement un paradis et un enfer, le cerveau nous plonge là dedans lorsque nous sommes « morts pendant quelques instants » ou dans le coma.

        • étant « simplement » dans le coma. BRAVO je suis infirmiere et je me demande comment on peut arriver a dire cela ( étant « simplement » dans le coma.) peut être devrier vous venir du coté des travailleurs en science médicale peut être vous être la personne qui pourrait nous expliquer bien des choses j’ai moi même vécue des expériences de ce genre suites a quelque une des 33 épisodes syncopales fait de 12 ans et ce jusqua l’age jeune adulte mais je suis tres consciente que ce que jai vue nétais pas du reve étant a chaque fois sur les lieux de l’ incident avant et apres une période qui ne me semble fortement ne pas etre d’ un plan percu dans mon corps et chaque fois j ai vérifié par la suite avec les gens présent du déroulement des choses qui ce passait autour de mon corps inerte et que je pouvais voir de tres haut au dessus de celui ci je suis désolé mais jai plus confiance a mon vécu surtout n’ ayant jamais consommer de drogue d’ aucun genre qu’ a votre explication sans aucune expérience ou vécu de votre part cela est votre point de vu a vous et nous devrions tous changer nos points de vu pour croire votre perception de la chose sans aucune expérience personnel bravo

        • Moi j’y crois aussi car j ai perdu mon fils il n’y pas longtemps et j espère communiquer avec

  2. quand ont parle de vie après la mort , les gens ne comprenne pas se qui est normal , les mots exact ne sont pas la vie après la mort mais plus exactement ont quitte notre enveloppe usé et je ne dirais pas que l ont va au paradis bien que la ou ont va soit replis d amour et de paix .
    en rapport avec se que j ai vu et vécu sens EMI il est très difficile d expliqué la ou ont va , et le plus dur c’est quand il faut revenir , et le plus c’est le choc de retour qui n est pas une douleur mais un choc très fort

  3. JE SUIS TRÈS CONTENTE ENFIN LA CONFIRMATION DE CE J’AI TOUJOURS CRUE. ON EST PAS SUR TERRE POUR RIEN CE SERAIT INSENSÉ.

  4. Le récit de la fameuse experience dudit néurochirugien ne nous passera pas à l’aveuglette qu’il nous soit dés lors favorable d’émettre également un jugement vu qu’on mène beaucoup de reflexions, analyses et études dans ce domaine.
    En claire, l’âme existe et elle est raliée à l’âme universelle.. Au regard de son experience, c’est claire il s’agit des images ( anthropomorphisme), représentation mentale du paradis ou de son vice bien que légendaire, etc que son subconscient a eu à refouler lors de son état au coma. N’oubliez pas, on ne rêve que sur base de ce qu’on voit. Concluions en disant qu’une fois l’âme quitte le corps ( la matière) elle n’y revient plus, et le juste milieu n’y existe pas non plus … sans discourir, il s’agit d’un très profond rêve. Merci

  5. bonjour ,j ai vécus cela 4 fois une avavant les annee 2000 une autre en 2001 suite a un coup de couteau donne sur mes cote gauche le couteau a glissè dans une de mes cote vue la hauteur de l agresseur l autre ma agressè avec 7coup d estincteur aux visage surtout a l arcade gauche l autre en accident de moto donc ,je suis rentre pour toutes mes exemple les coup d estincteur ,je suis reste 30min avec le monde exterieur l arrive la haut me fut tres acceuillant mais ,je savais que ,je n allais pas y rester bizzard mais oui ,je le savais ,j etais comme un oiseau visuellement blanc et du bleu comme des etoile miniscule tres voyant ,j ais encord l image donc ,j affirme ,j etais une ame mais dans un autre corp ou plutôt un oiseau ,je c pas l expliquer une la durèe de ce trous aux moment du choc a durèe 2min puis apparaissait une immence lumiere blanche et puis bleu etoilè ,jarrivais dans un mode genial sans douleurs ni blessures ,j y est croisè un regard d un amis mort 4annèe avant et son sourrir ,ont ne vois pas de corp mais des regard et du blanc autour un genre de lumiere blanche etoilè de bleu c était incroyable inimaginable , j en ais pleurè a ce moment la et d apres mon amis qui ce trouvais a cotè de moi pendant mon agression ,je lui est demandè a la suite et il m a affirmè que des des coulais des mes yeux pendant que ,j etais couchè parterre attendant l ambulance qu arriverait!!! donc sa c est amon reveille je precise que je lui est demandè !!! donc revenont ou mon ame était donc un bleu etoilè chaque etoile a une ame celle de mon copain c est transformè en blanc et son regard et sourrir exprimait une joie immense ,il me parlais avec son ame car ce copain est mort je precise 30metre plus loin de mon lieu de mon accident ,la ou l était y avait d autres choses don ,je ne peux expliquer !!!!! mais je ne pouvais y acceder comme si lui devait avoir l autorisation que ,j y puisse obtenir mon etoile ou je ne c est quoi d autre !! ce que ,je suis sur il y a un chemin un debut des portes en forme d etoiles et puis un souffle fort dans les deux cotè de mes oreilles et pourtant ,j etais une ame et j ais resentis ce souffle et la suite je retourne en arrière comme si j etais repoussè de l avant par mon copain ou je ne c est qui je revois ce blanc devant moi mais en arriere en reculant ces etoile puis du blanc et puis je reviens a moi ouvre les yeux et je demande a boire j avais soiffe mais mon potte et le grade de cokrille qui était aupres d moi ne pouvais pas ni me toucher ni me donner a boire et la les douleurs apparaiscent mal a la tete a l œil casi partout et puis ,l ambulance arrive et la suite est vous été un miraculeux !!!!!! merci docteur et infermiere de liege montegnèe hôpital tres acceuillant ,je fut opperè une plaque en titane installè a l arcade vue que mes os était cassè en plusieur morceaux voila mon histoire n est qu dixieme les autres accident était plus exprssif mais ,je ne veux pas expliquer peur que l ont me crois pas donc ,je garde mes révélations mais ,je vous confirme y a non pas une vie apres la mort mais plusieurs oui oui chacun est destinè a une vie externe y a certaines agreable et d autre choquante et d autres curieusement inhumaine !!!!! voila mes expériences expliquè selon mon expression avec les moyens du bord ….

    • En tout cas l’orthographe en a pris en sérieux coup, de ces 4 coups de Trafalgar. A coup sûr un circuit ou deux de grillés

  6. le cotè obcure n est pas si obcure ici ,ont est de passage en epreuve pour l etapes suivante ,elle peut etre agreable pour certains et desagreable pour d autres ,ils y a plusieur univers peut etre 4 ou 5 ou plusieurs moi ,j en est vecu 4 c est 4 était différentes point barre trop long a expliquer et puis ,je repete ,je ne peux expliquer comme si un message m était destinè de ne pas devoiler cela a n importe qui comme sa !!!!!mais croyez bien aux docteur qui lui a vecu une autre experience que la mienne presque la meme paix joie amour !!!

  7. Dans une vaste enquête sur le récit d’Alexander et son aspect médical, le magazine Esquire a signalé en août 2013 que, avant la publication de la Preuve de Paradis, Alexander avait été congédié ou suspendu de plusieurs postes hospitaliers, et avait fait l’objet de plusieurs poursuites pour faute professionnelle, dont au moins deux impliquant la modification des dossiers médicaux pour couvrir une erreur médicale.

    Le magazine a également trouvé lors de son enquête des divergences avec ce qu’affirme Alexander dans son livre. Parmi les divergences, selon un compte rendu de l’article Esquire dans Forbes, Alexander écrit qu’il a plongé dans le coma à la suite d’une méningite bactérienne grave qui lui a attaqué le cortex. Le médecin urgentiste affirme par contre que le coma a été médicalement induit et le patient était conscient, mais délirant « .

    Le médecin Jean-Pierre Jourdan, président de l’association IANDS-France, souligne par ailleurs qu’une méningite est une inflammation des méninges qui n’affecte pas le cortex. On parle dans ce cas d’encéphalite. Il ajoute que si le cortex avait été touché par E. coli, il en aurait gardé des séquelles graves, le cortex étant un tissu qui ne se régénère pas. Tout ceci suggère une dramatisation dans le but de servir l’hypothèse d’une conscience extra-neuronale. Alexander a publié une déclaration après la publication de l’article d’Esquire : « J’ai écrit un récit véridique de mes expériences dans Proof of Heaven et j’ai reconnu dans le livre autant mes réalisations professionnelles et personnelles que mes déboires, je maintiens chaque mot de ce livre et ai fait de ce message mon but de vie. L’article cynique d’Esquire déforme les faits de ma carrière de 25 ans en tant que neurochirurgien et est un exemple classique de la façon dont les affirmations et les informations montées en épingle peuvent être assemblés au détriment de la vérité». Le livre d’Alexander a été critiqué par le scientifique Sam Harris qui décrit le compte-rendu de l’EMI d’Alexandre (chronique dans Newsweek, octobre 2012) comme « inquietemment non scientifique » et que « tout – absolument tout – dans le compte d’Alexander repose sur des affirmations répétées que ses visions du ciel produite lorsque son cortex cérébral a été «arrêté», «inactivé», «complètement éteint», «totalement déconnecté» et « assommé par une complète inactivité ». La preuve qu’il fournit pour cette assertion est non seulement inadéquate – elle suggère qu’il ne sait rien au sujet de la science du cerveau ». « Même dans les cas où le cerveau est soupçonné de s’être arrêté, son activité doit se rétablir si le sujet est de survivre et de décrire l’expérience. Dans de tels cas, il n’y a généralement pas de moyen d’établir que l’EMI a eu lieu alors que le cerveau était déconnecté. » Le neurologue et écrivain Oliver Sacks est en accord avec Harris en disant que « le fait de nier la possibilité d’une explication naturelle pour une NDE, comme le Dr Alexander le fait, est plus que non scientifique, c’est anti-scientifique « … » La seule hypothèse la plus plausible dans le cas du Dr Alexander … est que son EMI n’est pas produite durant le coma, mais à l’interface du coma lorsque son cortex était en pleine fonction (lorsque les médecins le sortait temporairement du coma). Il est curieux qu’il ne permet pas cette explication évidente et naturelle, mais insiste plutôt sur une expérience surnaturel. » 10 En novembre 2012, Alexander a répondu aux critiques dans un second article de Newsweek : « Les critiques ont maintenu que mon expérience de mort imminente, comme des expériences similaires d’autres avant moi ont revendiqué, était une illusion fondée sur le cerveau concocté par mes synapses seulement après qu’ils avaient en quelque sorte récupérés de l’attaque d’une semaine la formation de cloques. […] Je ai aussi connu cette période de transition, quand mon esprit a commencé à reprendre conscience: je me souviens un cauchemar paranoïaque vivante dans laquelle ma femme et les médecins ont essayé de me tuer, et je ne fus sauvé d’une mort certaine par un couple de ninja après avoir été poussé d’un hôpital du cancer de 60 étages dans le sud de la Floride. Mais cette période de désorientation et de l’illusion avait absolument rien à voir avec ce qui est arrivé à moi avant mon cortex a commencé à récupérer : la période, qui est, quand il a été arrêté et incapable de soutenir la conscience du tout. Pendant cette période, je vécus quelque chose de très similaire à ce que d’innombrables autres personnes qui ont vécu des expériences de mort imminente ont été témoins: la transition vers un royaume au-delà du physique, et un vaste élargissement de ma conscience. La seule vraie différence entre mon expérience et les autres est que mon cerveau était, essentiellement, plus mort que le leur. »

  8. Je ne sais pas si l’on peut parler de « vie » , pas au sens habituel toujours
    j’avais entre 16 et 17 ans , un banal accident domestique . Je peux dire que je suis passée de l’autre côté ; je me revoie planant au dessus du lit de mes parents , dans leur chambre , maman à mon chevet , je suis partie ailleurs , où je ne sais pas , je me suis retrouvée dans une aura de lumière intense mais douce , non aveuglante, comme émanant d’un point éloigné , quelque chose m’empêchait d’avancer plus , je ne sais comment expliquer , un volonté m’a doucement fait comprendre que ce n’était pas mon heure , que l’on avait encore besoin de moi ailleurs , que mon chemin n’était pas terminé , avant de quitter ce lieu , une image s’est imposée : je donnais la main à une jolie petite fille brune aux cheveux bouclées en anglaises . IL m’a fallu rebrousser chemin , revenir à mon enveloppe charnelle a été l’expérience la plus traumatisante de ma vie , je me souviens avoir revu maman qui pleurait et notre voisin qui était pharmacien qui me prodiguait des soins , j’entendais ce qui se disait , mais je voulais repartir , j’étais si bien au dessus d’eux
    Peu après ma convalescence , j’ai fais une grosse dépression , je n’ai jamais parlé de quoi que ce soit pendant trés longtemps
    J’ai soixante dix ans , j’ai eu deux garçons et trois petits fils , je ne sais toujours pas qui est cette jolie petite fille qui tenait ma main mais je pense toujours à elle

    • Merci, très beau témoignage que j’ai pris plaisir à lire madame 🙂 Un jour, vous saurez surement qui était cette petite, en tout cas, je vous le souhaite 🙂

  9. Amour ,le vrai mot. j’en ressents rien que le fait de savoir que QQ’un me lis,
    Alors je dois dire : d’autres ont parlés de leur vie ,toutes les actions ,les ressentis,en 3 secondes sont visionnés .Et cela je l’ai vécu,mais c’est surement un « accident » je ne devais probablement pas revenir à la vie ?
    es-ce que vous avez vécu cette vision ?

  10. …Merci pour ce récit…J’ai personnellement vécu cette expèrience d’EMI…en 1975 après un coma anesthésique…de ce voyage dans l’au-delà je ne pourrai jamais l’oublier…j’ai gardé ce secret en moi ..il n’y a que les personnes qui l’ont vécu qui peuvent nous écouter et nous comprendre…depuis j’ai des dons…des flashs…des voix …je pressens les évènements….pour mon entourage familial et professionnel j’ai gardé le silence trop longtemps…Dernièrement sur Facebook, j’ai « rencontré une personne qui a vécu aussi une EMI…..cette personne m’a permis, aidé, à m’exprimer, me libérer….quelques fois il me dit  » …mais comment tu peux savoir tout cala ??? quel âge as-tu ??…avec humour je lui dit que j’ai moins de 100ans et que je n’ai pas l’âge que j’ai…!!!!

  11. Moi, j’y crois . Le 1 Novembre 1979 . J’ai eu un grave accident avec mon frère ,lui a été éjecté de la voiture . Moi , d’après ce que l’on m’a dit la voiture n’était qu’un bloc de tôle froissée . Les pompiers ont dût découper la voiture où j’étais.Je me souviens quand je me suis réveillée après un coma . J’ai raconté
    que j’étais dans un couloir de lumière magnifique ,une musique douce et une chaleur qui m’enveloppait . J’étais bien dans cet endroit ,je ne voulais plus revenir . On m’a dit ( Melle vous revenait de très loin , on ne savait pas si vous allez vous en sortir .) Maintenant , comme je le dis dans mon entourage ,je n’ai plus peur de la mort car je sais se qu’il m’attend maintenant .

  12. J’attends pour voir ! J’aimerais tant que cela soit vrai pour retrouver toutes les personnes (famille et amis) qui sont partis depuis longtemps ! Ce serait un très beau cadeau de vivre dans un monde d’amour sans guerres, sans larmes ! J’ose espérer que cela arrivera.

  13. Je n’y crois pas , je SAIS que c’est vrai !
    Pas besoin d’expérimenter un coma pour se rendre compte de cela . Certaines personnes peuvent sortir de leur corps physique et aller visiter une partie de ces Mondes-là … et revenir dans leur corps physique sans aucun problème et raconter ce qu’ils ont vu et vécu .
    Personnellement j’ai déjà vécu entre autte plusieurs sorties hors de mon corps physique sans avoir d’accident ni avoir été dans le coma . Je ne bois pas d’alcool , ne fume pas ni ne prends de drogue . Je suis très loin d’être le seul , mais ceux qui en parlent le mieux sont , à mon avis , Daniel Meurois et Anne Givaudan notamment dans leur livre « Terre d’Émeraude » (paru en 1980)

  14. La mort est bien je dit le seul moyen c est d être mort pour le savoir s’il y a une vie après la mort moi je vois que ce que je vois donc si le jour où je suis dans le coma où je meurt pendant quelques minutes et un meton que je reviens à la vie et ben je le fairais savoir

  15. Bonsoir tout le monde .
    Je vouais vous raconter une expérience vécue l’été dernier quand j’étais comme tous les jours à la plage avec mon épouse . , soudainement j’avais senti un grand malaise ( Une douleur rétrosternale très constructive avec une transpiration incroyable ) au départ j’avais pensé à un infarctus du myocarde vu que j’exerce dans le milieu médical ….Je me rappelais que mon unique souhait était de trouver la force pour sortir de la mer et d’arriver sur la plage chose qui a été réalisée et depuis j’avais perdu connaissance pendants au moins 15 minutes d’après une équipe médicale qui était sur place et mon épouse .
    Pendant ces 15 mn j’ai senti que je survolais mon corps qui était allongé sur le sable et je ne voyais rien d’autre ….
    A la fin j’ai commencé à entendre des voix parmi les quelle celle de ma femme et du médecin qui me demandais « On est quel jour de la semaine ? »
    Bref j’ai été transporté par le Samu à la clinique la plus proche dans le but de faire des examens biologiques , radiologiques et d’autres cardiologiques qui n’ont rien révélé .
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *