L’EFFET MIROIR

Image crédit : depositphotos.com/

L’EFFET MIROIR

Vous allez devoir accepter l’idée que tout ce qui vit autour de vous n’est que le reflet de vous-même.

Une fois que vous en prenez conscience, votre vision de la vie est radicalement différente.

Placez-vous devant un grand miroir et regardez votre reflet en étant perspicace et franc.

Bien sûr, vous verrez d’abord les côtés que vous aimez le plus chez vous. Si vous vous observez avec plus d’attention, alors vos imperfections vont surgir avec une telle clarté que cela va vous irriter et vous rendre colérique. Cette attitude montre que vous voulez changer ce que vous êtes.

Cette émotion ne va pourtant pas vous changer et c’est pour cela que vous devez vous accepter avec vos qualités et vos défauts.

Plus vous allez vous concentrer sur ces côtés « infâmes », plus ceux-ci vont attirer votre attention et vous obséder.

Ces côtés essaient simplement d’exister à vos yeux. D’être acceptés. Une fois qu’ils sont tolérés, ils ne veulent plus vous hanter.

Pour que vous puissiez enfin prendre conscience que vous devez accepter chaque partie de vous, vous pouvez appliquer cette méthode que je vous conseille vivement.

Nous vivons l’expérimentation de l’incarnation en reconnaissant que ce que nous sommes est parfait pour accomplir ce que l’on est.

Pour atteindre l’acceptation de soi, vous devez scruter avec sincérité et vous donner le droit d’être ce que vous êtes.

Quand vous regardez une personne dont vous n’aimez pas le comportement, dîtes-vous que le problème vient de vous et non pas d’elle. La personne devant vous vous renvoie à votre propre réalité.

L’Univers s’occupe à chaque moment de vous envoyer les personnes et conditions nécessaires sur votre chemin allant vers l’acceptation de vous-même. C’est compliqué pour l’égo qui s’imagine parfait et se donne le droit de remettre le reste du monde à sa place par rapport à sa propre vision.

Vous voyez une personne en juger une autre. Vous l’arrêtez en lui demandant si elle se rend compte de son acte. Elle va vous répondre non, je voulais lui venir en aide. Que diriez-vous si cette personne vous critiquait vous ? C’est un manque de respect évident. Retourner le miroir vers l’autre est impossible, vous ne pouvez le faire que face à vous-même.

Exemplairement : une dizaine d’individus essaient de vous décourager, ce n’est que le reflet de ce qui se passe en vous. Ils vous prouvent de manière inconsciente qu’un côté de vous a des doutes et tente de s’abattre.

À chaque instant, regardez-vous et demandez-vous ce que vous pouvez embellir.

Imaginez que vous vous fassiez arrêter pour excès de vitesse. Ce que vous ressentirez premièrement sera un sentiment d’injustice. Et pourtant, vous devez mentalement dire merci à l’Univers car il vous donne cette punition afin que vous ralentissiez votre rythme de vie, ce qui peut vous éviter tous les périls qui vous attendent si vous continuez à vivre de cette façon.

Pour finir, nous n’avons pas l’obligation d’atteindre la perfection pour nous aimer, mais nous approcherons ce but en nous accordant le droit de vivre comme nous avons été faits, sans juger autrui.

Source : lapressegalactique.com

Clément Artois

6 Commentaires

  1. Je ne suis pas convaincue..lorsqu,une personne en face de moi fait une drôle de tête ..tendue…je ne sais pour quelle raison ?? je ne pense pas que c,est ma propre réalité

  2. Bonjour, j’ai beau relire votre article, je ne comprends toujours pas…

    « Quand vous regardez une personne dont vous n’aimez pas le comportement, dîtes-vous que le problème vient de vous et non pas d’elle. La personne devant vous vous renvoie à votre propre réalité. » En quoi le problème vient de moi ? L’article affirme mais n’explique pas… Quand je constate beaucoup de malhonneteté chez les gens, j’aimerais bien qu’on m’explique en quoi je me « verrais » en ces gens…

  3. « Quand vous regardez une personne dont vous n’aimez pas le comportement, dîtes-vous que le problème vient de vous et non pas d’elle. La personne devant vous vous renvoie à votre propre réalité. » Il faudrait qu’on m’explique… lorsqu’on voit la malhonneteté chez l’autre, alors on est malhonnête ?!? Je ne comprends pas cette phrase.

    • En effet, dommage que l’article n’explique pas plus cette loi du miroir.
      Voir la malhonnêteté chez l’autre ne veut pas dire que vous êtes malhonnête mais que vous avez des difficultés à accepter que les gens soient malhonnête ou que vous y êtes plus attentive (raison consciente, inconsciente, culturelle, religieuse, familiale, etc). Un autre exemple, je n’apprécie pas les gens orgueilleux. Si je suis aussi attentif à observer ce comportement indésirable le miroir de la vie me montre que je regarde attentivement cette attitude. Ainsi, si dans un vrai miroir je regarde attentivement une tache de dentifrice sur mon nez, ce miroir, sans jugement, me montre que je suis occupé à regarder attentivement cette tache. Peut-être cela sera un peu plus claire à comprendre.

  4. Savoir cela est une grande sagesse, difficile a accomplir parfois. Parfois quand je me questionne face a une personne qui me dérange, par exemple une personne qui ne parle que d’elle, je comprend que moi j’ai besoin d’être entendu donc cette personne je prends mes distances. Je pense avoir compris votre texte et merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *