Nos « DES FAUX »

Image crédit : depositphotos.com/

Nos « DES FAUX »

En commençant un « travail » spirituel, tu deviens spectateur de ce que tu es. Tu deviens celui qui cherche tes propres défauts et tu veux ensuite y pallier pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en toi.
Le fait de vouloir devenir meilleur n’est pas une mauvaise chose. Mais quand tu te focalises sur l’une de tes imperfections, tu ne fais que ralentir ta progression. Tu la vois comme comme un sabot sur l’une de tes roues.
En parlant avec une proche, je me suis aperçue que beaucoup voyaient leurs défauts comme des fardeaux, c’est pourtant loin d’être le cas.
Imaginez vous vous regarder et voir un défaut.
C’est seulement aujourd’hui qu’il vous saute aux yeux. Ça fait des années que vous l’exploitez mais aujourd’hui, précisément aujourd’hui vous êtes fin prêt à le percevoir !
–> Quel cadeau vous vous faites là !
Vous avez réussi à prendre assez de recul pour discerner une partie de vous-même jusque là ignorée !
Mais qu’allez vous faire de cette zone d’ombre maintenant qu’elle est mise en lumière ?
Une honte ? Un fardeau ?
Absolument pas !
Le cadeau de sa découverte ne s’arrête pas là.
Votre défaut a été démasqué et aujourd’hui vous êtes fin prêt à observer consciemment la suite de sa mise en lumière.
Car dès que « des faux » se voit dans la vérité, ils ne peuvent rester des faux.
Alors que va-t-il se passer ?
Grâce à votre prise de conscience, ce défaut va vous apparaître clairement lors des situations et vous pourrez alors percevoir sa présence de plus en plus simplement.
Grâce à cela, vous allez naturellement transformer votre réaction en ne sollicitant plus ce faux en vous. Vous allez tout simplement changer une habitude. Et c’est la suite du miracle de la transformation.
Petite chenille a réussi à percer un nouveau fil de son cocon !
Quel bonheur de constater à quel point tout est changement !
C’est cela qui nous permet de passer de « Je suis comme ça » à « J’étais comme ça ».
Alors la prochaine fois que vous percevez un de vos défauts,
Sachez que c’est un merveilleux cadeau qui promet une belle éclosion de vous-m’Aime. Une limite qui s’effrite, une résistance qui s’efface, une occasion qui prend vie.
Bravo à tous, vous êtes tous des êtres merveilleux qui sont simplement venus se le rappeler.

Jean-Charles Fricotté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *