in

Fatigués de lutter ?Avez-vous parfois l’impression que la Vie est un combat ? 

Partager

Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également que quand certains chemins se révèlent impossibles, mieux vaut garder son énergie pour parcourir d’autres routes.

Paulo Coelho

Avez-vous parfois l’impression que la vie est un combat?

Que vous devez constamment vous tenir debout et faire face aux adversités?

Annonce

Êtes-vous fatigués de lutter, de vous battre, de vous protéger, de devoir prendre votre place ?

Et si vous n’aviez rien à faire ?

Et si, vraiment, nous n’avions rien à faire ?

Nous découvrons qu’il existe une autre manière de voir la Vie, de voir notre mode de fonctionnement dans notre vie, d’aborder chacune de nos journées d’une façon différente.

Si, au lieu de nous battre et de lutter, nous ne faisions qu’accueillir ce qui est là et y répondre si cela nous semble une réponse appropriée à ce qui est ?

Quand on commence à en avoir assez de courir, de tout faire, de lutter, de prendre sa place, de se tenir debout, de se défendre, de remplir ses obligations, de tenter d’être le bon parent, le bon patron, le bon employé, la bonne amie, le bon garçon, ne sommes-nous pas épuisés d’avoir l’impression de devoir répondre constamment à toutes ces attentes externes et internes? 

Annonce

N’en avons-nous pas assez de courir sans cesse et d’avoir l’impression que cela ne s’arrêtera jamais?

Je ne sais pas pour vous, mais moi si!

J’aspire à plus de paix, plus de douceur, plus de calme, de légèreté et plus de Vie! Et il n’en tient qu’à chacun ‘entre nous de faire ce choix pour sa propre vie!

Accueillir ce qui est là, TOUT ce qui est, observer sans juger, choisir sans regretter, poser l’action juste, cesser de se battre et de lutter, cesser de souffrir longtemps pour ce qui appartient déjà au passé, ça vous parle ?

Moi oui !

Annonce

Recevoir ce que la Vie nous offre sans jugement, sans attente, sans souffrance, n’est-ce pas un cadeau merveilleux à se faire ?

Choisir d’être bien, tout simplement! Être là pour soi enfin ! Être dans la bienveillance pour soi-même sans se sentir coupable, accueillir la Vie en nous, ce n’est pas une utopie, c’est un choix! 

Avez-vous envie de le faire?

La vie est courte et il faut être réaliste. Lutter contre l’inévitable, c’est du temps perdu ; accepter un fait accompli est une preuve de sagesse, d’intelligence.

Robert Choquette

Diane Gagnon

4.1/5 - (26 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les âmes sœurs sont certes reliées par des ponts vibratoirement très élevés. 

La « Femme Médecine » est l’un des archétypes féminins les plus oubliés et les plus réprimés de l’histoire de l’humanité