in

Comment parler à notre enfant intérieur ? Renouer le lien avec lui, le rassurer

Partager

PARLER A NOTRE ENFANT INTERIEUR

Renouer le lien avec lui, le rassurer 

« Petit garçon, petite fille, Je sais que je t’ai trop longtemps négligé(e), mais aujourd’hui je suis là pour toi. Parle- moi de toi, parle-moi de ta souffrance, de tes peurs, de tes besoins, de tes désirs. Je te promets de prendre chaque jour du temps pour revenir vers toi ! » 
Ecouter sa souffrance 

« Mon enfant je suis vraiment là pour toi ! Parle-moi de toi ! Je sais que tu vis toujours dans le souvenir et la peur du passé, car à cette époque tu étais seul(e), fragile, vulnérable, abandonné(e) sans aucun moyen de te défendre. 

Annonce

Tu as dû mettre en place une carapace en toi et autour de toi pour te protéger, et pendant tout un temps cela t’a permis de survivre, mais au prix de combien de souffrances ! 

Aujourd’hui ces moyens de défense ne te sont plus utiles et sont même devenus un obstacle à ta vie, à notre vie » 

L’assurer de notre compréhension et de notre compassion 

ENFANT INTÉRIEUR

« Aujourd’hui enfin, j’entends et je comprends ta souffrance et je suis plein de tendresse et de compassion pour toi. Avec toi, j’embrasse ta souffrance ! 
avec toi, j’accepte ce qui a été, 
avec toi, j’accepte ce qui ne fut pas et que nous aurions aimé avoir, recevoir, vivre ! ; 

avec toi, je confie à la terre ces blessures afin qu’elles deviennent le compost de notre éveil ! 

Je ne te juge pas, je t’accepte et je t’aime tel(le) que tu es ! » 

L’inviter à s’installer dans le présent 

Annonce

« Mon petit, ma petite si tu le veux, nous pouvons mettre fin à ces souffrances et guérir les blessures du passé, mais pour cela tu dois accepter de quitter l’enfermement du passé. 

Rejoins-moi dans le moment présent ! 

Regarde, je suis adulte maintenant, un peu plus solide et un peu plus aimant, animé par l’énergie de la pleine conscience. 

Regarde ! Tu ne risques plus rien, nous ne risquons plus rien. 
Avec moi tu n’es plus vulnérable ; nous avons maintenant les moyens de nous protéger, nous avons la lumière du Divin qui nous guide, la protection de l’Univers qui nous porte » 

Mon enfant, mon petit, ma petite… (Je nomme mon prénom) je m’engage à être désormais pour toi le bon père, la bonne mère que tu aurais aimé avoir et je t’assure de mon amour ; je ne t’abandonnerai plus jamais ! 

Annonce

Je vais écouter tes besoins, prendre soin de toi, et t’aider à grandir en moi ; 

Prends ma main, et ensemble gravissons la colline de la décennie, marchons ensemble dans la Terre Pure, dans le Royaume de Dieu ! 

Ouvre les yeux et le cœur, instant après instant, contemple avec moi les merveilles de la vie : la pleine lune, les vagues sur la mer et le perce neige dans le pré, écoute le chant du merle et le murmure du ruisseau, déguste ce thé délicieux, sens la caresse du vent doux sur ta peau ! 

Découvre avec moi le bonheur d’aimer et de se laisser aimer, 
Laisse-toi surprendre, étonner, émerveiller à chaque instant ! 

Ose la vie ! Ose entrer dans la liberté et l’amour ! 
Ose avec moi, rire, chanter et danser la vie qui s’offre à nous dans toute sa nouveauté ! »

Texte inspiré par l’écoute de l’enseignement de Thich Nhat Hanh

4.6/5 - (15 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous de la difficulté à prendre votre place ? À mettre vos limites ? À dire non ?

Ce n’est pas normal de briser les gens et de s’attendre à ce qu’ils continuent à vous aimer