7 habitudes des personnes qui ont une intelligence émotionnelle élevée

7 habitudes des personnes qui ont une intelligence émotionnelle élevée

intelligence émotionnelle

Credits : Søren Rajczyk

PAR ARNAUD LEFEBVRE
Voici 7 habitudes adoptées par les personnes qui ont une intelligence émotionnelle élevée:

1. Ces personnes s’entourent de personnes positives

Elles ne passent pas beaucoup de temps à écouter les gens qui se plaignent, elles ont même tendance à éviter. Elles sont conscientes que les personnes négatives drainent leur l’énergie et elles ne sont pas disposées à les laisser faire. Les personnes négatives apprennent à éviter les personnes positives car celles-ci recherchent le positif dans chaque situation. Les personnes émotionnellement intelligentes passent du temps avec les autres à l’attitude positive et se focalisent sur le côté lumineux de la vie.

Il est facile de les repérer car elles ont l’habitude de sourire et de rire beaucoup et ont tendance à attirer avec elles les autres personnes au même comportement. Leur chaleur, leur ouverture d’esprit et leur attitude bienveillante font que les autres les considèrent plus comme dignes de confiance.

2. Ces personnes sont capables de se fixer des limites et de s’affirmer

Même si leur ouverture d’esprit et leur nature aimable peuvent les faire apparaître comme des proies faciles, les personnes avec une intelligence émotionnelle élevée sont capables de se fixer des limites et de s’affirmer en cas de besoin. Elles font preuve de politesse et de considération mais restent fermes en même temps. Elles évitent néanmoins de se faire des ennemis en adoptant une réponse mesurée quand un conflit survient et gèrent de manière appropriée la situation. Elles pensent avant de parler et se donnent le temps pour calmer une émotion démesurée. Elles savent aussi dire non.

3. Ces personnes se concentrent sur le positif

Sans pour autant ignorer les côtés négatifs de l’existence, les personnes avec une intelligence émotionnelle élevée ne passent pas trop de temps à dépenser du temps et de l’énergie sur les problèmes. Elles préfèrent envisager une situation sous son aspect positif et s’atteler à résoudre les difficultés. Elles se concentrent sur leurs capacités et sur les choses qu’elles contrôlent.

4. Ces personnes tirent sans cesse des leçons des expériences et évoluent de plus en plus vers l’indépendance

Les personnes dont l’intelligence émotionnelle est élevée apprennent continuellement des expériences de l’existence. Elles grandissent et évoluent sans cesse, sont ouvertes aux nouvelles idées et sont toujours prêtes à apprendre des autres. En tant que penseurs critiques, elles sont toujours prêtes à changer d’avis si quelqu’un leur faire part d’une meilleure idée. Bien qu’elles soient ouvertes aux nouvelles propositions des autres et qu’elles recueillent en permanence de nouvelles informations, elles ont confiance en leur propre capacité de jugement pour déterminer la meilleure décision en ce qui les concerne.

5. Ces personne pensent à l’avenir et laissent filer le passé

Les personnes avec une intelligence émotionnelle élevée sont trop occupées à penser aux possibilités de l’avenir pour se concentrer sur les choses qui n’ont pas fonctionné dans le passé. Elles s’inspirent de l’apprentissage des situations révolues et appliquent ces enseignements aux actions futures. Elles ne voient jamais l’échec comme quelque chose de stable ou comme un reflet d’elles-mêmes.

6. Ces personnes cherchent le moyen de rendre la vie plus amusante, plus heureuse et intéressante

Que cela soit sur leur lieu du travail, avec leur famille ou avec des amis, les personnes à l’intelligence émotionnelle forte savent ce qui les rend heureuses et cherchent à prolonger le plaisir. Elles éprouvent aussi du plaisir et de la satisfaction quand les autres sont heureux et comblés et font tout ce qui est possible pour égayer la journée d’autrui.

7. Ces personnes choisissent adéquatement la façon dont elles dépensent leur énergie

Elles sont capables de passer à autre chose quand les choses ne fonctionnent pas comme prévu. Elles sont aussi capables de se concentrer sur autre chose quand il y a conflit avec autrui. Elles n’éprouvent pas de rancune et ne gardent pas de colère en ce qui concerne la façon dont elles ont été traitées par les autres mais utilisent plutôt l’incident pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus. « Dupe-moi une fois, honte à toi. Dupe-moi deux fois, honte à moi », telle est leur devise. Même si elles peuvent passer à autre chose et ont facilement tendance à pardonner, elles n’oublient cependant pas et évitent de se retrouver dans la même situation à nouveau.

Source

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

34 commentaires

  1. Je me reconnais bien là 🙂
    J’adore votre site, celui-ci m’a beaucoup aidé dans les mauvais moments et continue de m’aider à mieux me comprendre. Merci <3

  2. Ouais, le seul truc dommage, c’est que selon ces critères, Ghandi, Luther King, Malcolm X et beaucoup d’autres n’ont pas une « intelligence émotionnelle élevée ».
    Je me demande bien qui peut donc correspondre à cette définition… Le commun des mortels peut-être? Histoire de passer de la pommade aux masses en leur faisant gober qu’ils sont intelligents et bons?

    Ben oui, un site internet, il faut bien le rentabiliser

    • MOUHAHAHHA!!! Ce qu’il ne faut pas lire comme ineptie pour faire croire aux Charlie et autres ahuris que leur indifférence et ignorance de la réalité ainsi que leur nombrilisme et leur égoïsme vis à vis de leur prochain les rends intelligents! Misère!!

    • ahahahha excellent je suis pas daccord avec tout mais oui moi en gros j’ai une intelligence emotionnelle tres tres faible hahaha mais je suis libre et me sens libre cest déjà ça.

    • BEN , non pourquoi Ghandi, Luther King, Malcolm X et beaucoup d’autres n’aurait eu pas une « intelligence émotionnelle élevée ». qu’est ce qui te fait dire ça ?

  3. Oui, Je ne sais pas si je suis plus intelligente que les autreset ça ne m’intéresse pas de le savoir non plus mais les description données ici, C’est moi à un % très élevé.

  4. Ce sont simplement des personnes positives qui ne s’attardent pas pour une stupidité , ou avec des personnes qui sont toujours négatives ,et perdrent leurs temps , il y a des personnes qui voient des problèmes partout , avant même d’avoir essayer c’est peut-être le pourquoi qu’on dit une intelligence émotive élevée ,, car ont ne s’attardent pas trop a ce qui est négatif , ont passent a autre chose , tandis que d’autres peuvent passé des jours a voir même des mois , a ce demandé pourquoi ça pas marché et prendre plein d’énergie sur quelque chose , qui est déja du passé ça pas marché soit , passons a autre chose avançons , et ne resté pas dans un état négatif ça donne absolument rien .

  5. Celui qui ne vise que le positif n’est plus en mesure de contempler la réalité. Il est dans un déni utopique. Il baigne dans une lumière irréelle. La réalité est composée du bien et du mal, de positif et de négatif. Ces théories lénifiantes sont épuisantes à la longue.

    • Et ? Si tu te porte bien comme ça et que tu réussi là ou tu veux réussir ? Que tu aime les personnes qui te sont chères ?

      Ce n’est pas du tout un déni utopique. Avec tout les problèmes qu’on voit dans le monde aujourd’hui, je tends de plus en plus a être positif et à aller trouver le positif chez les gens et autres, et a laisser de côté le reste.

      Mais ce n’est pas pour cela non plus qu’on en oubli le reste hein…

      Le bien, le mal… et alors ? On sait qu’il est là, on en fait abstraction, mais on ne l’ignore pas.

      Ne pas confondre entre ce que dit l’article, et l’ignorance. Rien a voir.

    • Pourtant l’auteur affirme que l’intelligent émotif est par ailleurs conscient du négativisme ambiant. Enfin quchose comme ca. Arguant que la personne choisit délibérément de ne pas se laisser « imbiber ». Il ne nie rien. De mon côté ces théories je les trouve surtout REDONDANTES. Parfois j’en lis une nouvelle afin d’y chercher une nuance intéressante. Ds ce texte je n’ai retenu que la devise de l’auteur. Pas si bête. Je sais pas vous Stéphane, mais si l’envie me vient de commenter un truc, c’est en 1er lieu pcque je l’aurai lu ds son intégralité. Attention à l’épuisement!

  6. Pourquoi dites vous des choses pareilles ? C’est oublier la vulnérabilité des personnes à l’intelligence émotionnelle élevée. Justement, le poison émotionnel des autres les atteints douloureusement.
    Pourquoi toujours catégoriser et que ces catégories soient toujours en béton? « C’est comme ça et pas autrement » … ???

  7. Est-ce que quelqu’un a une définition de ce que pourrait être ce drôle de concept d’ « intelligence émotionnelle » ?! C’est celui qui arrive à justifier ses émotions ? Qui les comprend systématiquement ? Qui sait les diriger ? Qui sait se barricader pour n’en ressentir aucune ?!

  8. Je doit etre trop emotionnel …ceux et celles qui sont en mesure de voir au dela des ombres et de leurs champs de visions…ne sont jamais compris et encore moins crus par les masses…

  9. Pour répondre aux commentaires des personnes qui doivent se penser bien plus intelligent que la moyenne (ils sont très facilement reconnaissables). Merci d’être là pour prouver à tous qu’avoir une « intelligence émotionnelle » élevé (celle décrit par cet article) ne vous rends pas intelligent pour autant. Quand à ceux qui ne lisent pas l’article en entier ils peuvent très bien se contententer de ne rien dire plutôt que de sortir des idioties tel que « celui qui ne vise que le positif n’est plus en mesure de contempler la réalité » alors que la première ligne du paragraphe en question (qui parle de se concentrer sur le côté positif et non pas de ne viser que le positif) commence par « sans pour autant ignorer le côté négatif ».
    En bref je réagit simplement pour dire que c’est bien triste de lire dans les commentaires d’un article comme celui-là des gens se plaindre et ne voir que le côté négatif de toute choses au lieu de tirer profit de certaines choses qui ne sont que des piqûres de rappel sur comment être heureux simplement avec notre entourage et notre environnement.

    • je viens avec beaucoup de retard, mais il fallait que je le fasse, merci pour ta perspicacité, heureusement qu’il y’en a encore des comme toi.

    • Tu as raison. Enfin je, trouve que tu as raison! Je vois ces textes davantage comme des « reminders », au fil du tps et à la mesure de leurs diffusion, car il y en a des tonnes! L’intelligence existe bel et bien. Pour finir, c’est d’une ironie déraisonnable que de résumer ce post, par une dose de cheval, de négativisme! Détail : À ceux qui considèrent ce types de lectures, leninisantes ou épuisantes, Imaginez l’état léthargique ds lequel vous mettrait la lecture entière d’un texte?

  10. Pour moi il faut toujours des points négatifs pour les transformés et pour avancer !

  11. des commentaires sots, pas en phase avec ce qu’il se passe: ce genre d’êtres s’éveillent, on en voit sur certains blogs,dans certains combats, je me retrouve.
    Alors il est admettre que cela reste un article sur blog mais pour ceux qui s’éveillent à eux-mêmes… ce genre de personnes est une réalité qui n’est pas à tuer.

  12. Bonsoir
    Y aurait il une erreur dans ce passage ? ?? Me semble-t-il ?
    . Les personnes négatives apprennent à éviter les personnes positives car celles-ci recherchent le positif dans chaque ..situatio

  13. Voici une belle manipulation de nos cher dirigeants. Avoir une attitude positif ne veut pas dire oublier la misère les injustices les passent droites de nos élus et des tres bien nantis. plus facile de contrôler les gens avec ce genre d’article. Les grands bouleversements de se monde ne viennent pas des gens de cette catégorie. Cette article à sûrement été écrit par un agriculteur qui élève du bétail (soupir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *