in

« Vous savez, il y a tellement de souffrance, il y a tellement de peine

Partager

La souffrance ne se repose jamais, elle ne fait que se tapir dans l’ombre en attendant le moment le plus critique pour resurgir.

Anonyme

« Vous savez, il y a tellement de souffrance, il y a tellement de peine.

Les gens se croient déconnectés, et ils ne voient pas un futur positif possible avec l’environnement qui s’effondre et tout ce qui change, avec les ressources naturelles qui disparaissent, avec de plus en plus de gens dans les rues partout dans le monde, de gros problèmes économiques et sociaux qui sont présents.

Annonce

Toutes ces choses peuvent être évitées si on découvre la prochaine étape de l’humanité.

On a fait un grand pas dans l’humanité il y a presque cent ans lorsqu’on a découvert les champs magnétiques et les champs électriques et on a construit toute une civilisation là-dessus ; les champs électromagnétiques.

Et maintenant la prochaine étape c’est de découvrir ce qu’est la gravité
au niveau fondamental et apprendre à la contrôler.

Et on y arrive. On est très près. On peut agir sur les champs électromagnétiques du vide. J’ai vu moi-même en laboratoire des instruments, des machines qui fonctionnent complètement sur l’énergie du vide et qui créent beaucoup d’énergie. Chaque maison peut avoir ces choses.

Ces choses émergent en ce moment partout dans des laboratoires, dans des garages d’inventeurs partout dans le monde.

Annonce

IL Y A DE L’ESPOIR, IL Y A QUELQUE CHOSE QUI VIENT, QUI EST FANTASTIQUE ET INCROYABLE, QUI VA CHANGER TOUT CE QU’ON FAIT ET COMMENT ON LE FAIT.

On est en train de vivre quelque chose de fantastique.

Ça fait peur, ça nous chamboule, mais en même temps, ça nous fait évoluer, et ça nous donne une possibilité incroyable qui démarre maintenant avec une nouvelle physique, avec des nouvelles technologies qui vont nous amener à une prise de conscience fondamentale que l’univers est abondant en énergie, et qu’on n’a pas à se battre pour survivre. »

  • Nassim Haramein

C’est une souffrance à peine supportable que celle qui naît du regret. Elle instaure entre soi et sa vie une distance, que rien ne pourra combler, car ce qui est fait est fait, et ce qui n’a pas été fait ne pourra plus l’être.

Laurence Devillairs ,Guérir la vie par la philosophie

Annonce
3/5 - (2 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chez les Himbas de Namibie, la date de naissance d’un enfant n’est pas fixée au moment de sa venue au monde

Penser avec le coeur.. ( passer du moi au je)