20 traits de caractère d’un pervers narcissique et comment s’en éloigner

Annonce
pervers narcissique

Si vous venez de rompre avec un pervers narcissique, vous avez du chemin à faire pour retrouver votre estime, votre confiance en vous et en la vie. 

Le plus triste dans tout ça est que cette personne ne se rend pas compte du mal occasionné. Elle voit sa victime comme un objet dénué de sentiments. Cette personne n’a ni remords, ni empathie pour avoir détruit cette personne.

Voici 20 traits de personnalité d’un pervers narcissique et comment y faire face :

1. C’est le partenaire le plus déloyal qui soit / le saboteur :  

il est d’accord avec tout ce que vous dites et ensuite fait tout le contraire de ce qui était prévu. Qu’il s’agisse de mariage, d’accords pour la garde des enfants, d’un simple échange social, tout ce qui a été conclu sera balayé d’un revers de la main. Il retournera ensuite la situation contre vous en disant que vous êtes la personne malhonnête qui a brisé le contrat. Il adore se faire passer pour la victime.

Annonce

Stratégie défensive : attendez-vous à ce qu’il ne respecte aucun accord, aucun contrat. Prévoyez un plan B. Protégez-vous émotionnellement et financièrement. Ne lui faites pas confiance.

2. Il gravit les échelons de la société à coups de couteau dans le dos des personnes qui croisent son chemin et n’a pas de limites dans son ambition.

Sa famille n’est qu’une belle vitrine de son succès. Le pervers narcissique aime la poudre aux yeux. Il est certes intelligent, charismatique et très éloquent dans son domaine d’activité mais très souvent, il exagère ses compétences et ses références professionnelles. Il manipule pour asseoir son pouvoir sur les autres d’une main de fer. Il exploite ses proies dans le seul but d’atteindre ses objectifs, qui varient en fonction des opportunités. Il est toujours paranoïaque et s’éclipse rapidement si jamais les choses tournent mal. Il n’assume JAMAIS les conséquences de ses actes et se contente de disparaître.

Stratégie défensive : s’il s’agit de votre collègue ou de votre supérieur hiérarchique, ne lui communiquez pas toutes vos références, ne l’aidez pas à agrandir son cercle d’influence à vos dépends. Renseignez-vous sur le harcèlement moral en entreprise. S’il fait partie de votre famille, ne lui montrez pas votre CV, ne lui parlez pas des personnes influentes que vous connaissez.

3. Le pervers narcissique est souvent un hypersexuel ou asexuel ou encore une alternance des deux.

Sa sexualité présente presque toujours un côté déviant. Dû au climat incestuel dans lequel il a grandi et parce qu’il n’a aucune empathie, aucun respect des limites, il peut devenir un parent incestueux et/ou être pédophile. D’une manière plus générale, il considère tout le monde comme une source de gratification narcissique potentielle lorsqu’il est dans une phase prédatrice. Comme il  s’ennuie facilement, ses demandes sont de plus en plus déviantes lorsqu’il est en couple.

Annonce

Stratégie défensive : éloignez-vous et rapidement ! La victime doit s’attendre à être dénigrée, dégradée dans sa sexualité. Elle sera soit utilisée, soit ignorée. Dans ce domaine, qui touche à l’intime, le pervers narcissique fait de gros dégâts par l’instrumentalisation d’autrui qui est nié émotionnellement. Il n’hésitera pas à mentir sur la sexualité de la victime pour l’humilier.

4. Il victimise les autres en permanence, il blâme toujours les autres pour ses propres fautes.

C’est un maître de l’identification projective. C’est lui qui est victime de sa victime. Tout ce qu’il lui fait subir est systématiquement inversé et reproché à la victime.

Stratégie défensive : n’acceptez pas de prendre la responsabilité de ses actes, même s’il vous fait des reproches ouvertement. Pratiquez la technique du miroir en utilisant des phrases courtes : s’il vous fait un reproche, renvoyez-le lui aussitôt. Ne cherchez pas à argumenter, renvoyez la balle simplement.

5. La plupart du temps, la violence du pervers narcissique est psychologique.

Il insulte, humilie, blesse, dénigre, critique en permanence, ouvertement ou sans en avoir l’air. Tout est bon pour rabaisser sa victime et se réhausser à ses dépends. Il peut aussi passer à la violence physique, ce qui est la prise de contrôle ultime sur sa victime. En général, il en arrive là quand elle menace de le quitter ou qu’elle est trop proche de son horrible vérité. Sur le point d’être démasqué, le pervers narcissique doit faire monter la pression d’un cran.

Stratégie défensive : si vous devez le quitter, il est recommandé de le faire sans le lui dire, ni sans lui faire comprendre que vous avez compris qui il est. Il peut représenter un grand danger car il n’a aucune empathie et n’éprouvera aucun remord à vous anéantir, avec vos enfants s’il le faut. Rappelons qu’il ne vous aime pas et n’aime pas ses propres enfants non plus. Faites des photocopies de tous les papiers importants, papiers d’identité des enfants, les vôtres, placez des copies chez une personne de confiance si besoin.

6. Le pervers narcissique contrôle et manipule.

Il dresse les uns contre les autres, il divise pour mieux régner. Il ne présente pas ses proies à ses « suiveurs », c’est le roi du cloisonnement, afin que ses mensonges ne puissent pas être repérés. Il contrôle sa victime en se montrant maladivement jaloux et en l’isolant petit à petit de toutes ses connaissances. Il la met sous dépendance totale, y compris financièrement pour qu’elle devienne sa prisonnière. C’est un harceleur-né qui ira jusqu’à retourner la famille de sa victime contre elle pour être sûr qu’elle ne voudra jamais le quitter.

Annonce

Stratégie défensive : ne le laissez pas vous isoler, continuez à voir du monde. N’allez pas dans son sens, sachez poser des limites au contrôle. Ne répondez pas à ses demandes de contrôle. N’hésitez pas à ne pas répondre à ses appels, ni aux autres tentatives de contact.

7. Les pervers narcissiques sont toujours dans la paranoïa.

Ils pensent être enviés, jalousés, manipulés, etc. Tout ce qu’ils sont au fond d’eux est projeté sur les autres en négatif. Il y a sûrement une part de vérité et il y a fort à parier qu’avec tous les cadavres disséminés sur leur chemin, tôt ou tard, leur paranoïa sera justifiée. Ils ont aussi tendance à se montrer très suspicieux de leur partenaire, l’accusant d’être infidèle ou de leur vouloir du mal. Ils peuvent du coup, mettre fin brutalement à une relation ou se montrer dangereux en prévention d’une agression même fictive.

Stratégie défensive : n’entrez pas dans son jeu. Refusez de voir le monde à sa façon. S’il a semé le mal, il récoltera le mal un jour. N’essayez pas de lui faire entendre raison, cela ne servirait à rien. Ne lui donnez pas de raison d’être suspicieux mais ne vous laissez pas contrôler non plus.

8. Il s’accapare les qualités de sa victime, ses succès.

Et tout ce qui fait d’elle une belle personne et lui transfuse de force ses propres défauts. Ainsi, la victime est transformée en marionnette, en personnage de bande dessinée dont le scénariste est le pervers narcissique. Psychiquement, la victime bascule dans une réalité alternative, celle du bourreau, dans laquelle elle est vidée de sa substance identitaire pour devenir un objet modelé par le pervers.

Stratégie défensive : une fois de plus, quittez la relation. Il est impossible d’exister avec cette personne. Si on veut rester dans sa vie, on doit cesser d’être. C’est extrêmement violent. Pour arriver à ce résultat, la victime accepte de devenir un objet.

9. Le pervers narcissique adore se faire passer pour le gardien de l’ordre et de la morale !

Régulièrement, il soulignera combien les autres sont mauvais, combien le monde est hostile et combien la victime a de la chance d’être tombée sur une personne avec des valeurs morales tellement marquées. Il s’agit d’un grossier mensonge complètement hypocrite, prononcé par le pire des personnages qui soit. Celui qui n’hésite pas à tromper, trahir, corrompre, abuser autrui se présente comme un saint.

Annonce

Stratégie défensive : c’est un signal d’alerte fort. Méfiez-vous des saints, de ceux qui clament leur haute moralité. Si c’était vrai, ils n’auraient probablement pas besoin de le crier sur tous les toits.

10. Dès le début de la relation, le pervers narcissique envoie des messages codés à ses victimes.

Pour les avertir de ce qu’il a l’intention de faire. Il ne faut pas l’ignorer, c’est le masque qui glisse. Il peut s’agir de phrases comme « tu devrais te méfier de moi » ou encore « je ne suis pas digne de confiance ». Eh bien, c’est la vérité.

Stratégie défensive : protégez-vous si vous entendez des phrases pareilles. Personne de sincère et d’intéressé par une relation sérieuse ne tiendrait de tels propos dès le début et certainement pas sur le ton de la rigolade.

11. La fausse repentance : « je vais changer », « je regrette », « je t’aime, pardonne-moi », etc.

Retour au point sur le « mensonge pathologique ». Il n’est jamais sincère et ne se remet jamais en question. Donc, quand il sort de telles paroles, il ne faut rien croire. Ce ne sont que des mots creux visant à retenir la victime et à semer le doute dans son esprit. N’oublions pas que c’est un sadique qui adore créer de l’espoir pour mieux le descendre en flammes et briser les coeurs trop tendres.

Stratégie défensive : il faut s’attendre à ce genre de manipulation. En cas de doute, repensez à toutes les humiliations précédentes, à tous les abus qu’il vous a fait subir.

12. Le pervers narcissique est très froid émotionnellement.

Il ne ressent rien au niveau du cœur. Les émotions sont uniquement perçues d’un point de vue intellectuel et ne servent qu’à manipuler les cibles. Il est incapable de se mettre à la place de ses victimes. De fait, il ne peut pas éprouver de remords, d’ailleurs ça ne leur traverse même pas l’esprit. Dans son monde, ils sont les plus forts, leurs victimes sont des objets faibles qui méritent d’être exploités et abusés. Quand un pervers narcissique dit qu’il aime, c’est pour mieux préparer la suite : la tromperie et la trahison de la victime pour ensuite se nourrir de sa détresse.

Stratégie défensive : renoncez à tout partage émotionnel avec ces personnes. Acceptez de ne pas être aimé(e), ni respecté(e) mais uniquement utilisé(e). Gardez vos sentiments et vos émotions pour vous-même. Devenez aussi neutre que possible.

13. La prise excessive de risques : le pervers narcissique a un faible contrôle de ses pulsions.

Il est donc amené à prendre des risques parfois avec sa vie, la vôtre, vos économies, etc. Il peut aussi exprimer cette prise de risque en ayant de multiples partenaires sexuels sans protection. Ceci doit être un signal d’alarme fort pour quitter la relation. Les pervers narcissiques sont totalement inconscients et irresponsables (pas d’un point de vue légal). Ils ruinent leurs victimes sans le moindre remords. Ils vous mettront en danger sans sourciller. Il se peut également que cet aspect de leur personnalité vous soit caché mais il existe toujours.

Annonce

Stratégie défensive : ayez un compte bancaire séparé ! Ne participez pas à ses folies, à ses prises de risques. Refusez d’y être mêlé(e) et d’y mêler vos enfants. Ne commentez pas ses activités. Apprenez à ne pas le materner.

14. Il aime exhiber ses « jouets »

A savoir sa femme, ses enfants, ses biens matériels, ses diplômes, bref tout ce qui peut lui permettre de se mettre en avant en société. Il cherche l’admiration, l’attention, la flatterie, il en a un besoin compulsif. La seule raison d’exister de toutes les personnes qui l’entourent est le fait qu’elles le mettent en valeur. Quand elles ne remplissent plus leur rôle, elles sont jetées car ce sont des objets remplaçables.

Stratégie défensive : si vous restez avec lui, apprenez à le complimenter sur tout, à tout propos et à tout instant sans pour autant trop en faire sous peine d’être soupçonné(e) de manipulation. Ignorez tout le reste car c’est juste un jeu d’acteur sans aucune réelle empathie, ni sincérité.

15. Le pervers narcissique  a besoin de la souffrance de sa victime pour expulser la sienne.

Il ressent une vraie jouissance à la voir se démener pour faire fonctionner la relation, il adore la voir demander pardon alors que c’est elle qui a été blessée, il exulte de voir ses larmes, sa détresse. Son but ultime et non avoué est de la pousser au suicide ou à l’internement. Cela signerait sa toute-puissance, son droit de vie et de mort psychique sur elle. Il est cruel, sans pitié. Quand il revient après avoir abandonné une de ses proies, c’est pour le plaisir de susciter son espoir puis de la décevoir de nouveau et ainsi de suite.

Stratégie défensive : quittez la relation ou acceptez son côté Dr Hyde. Si vous partez, observez la règle du No Contact. Souvenez-vous que le gentil du début n’a jamais existé. Le vrai est le méchant que vous côtoyez depuis qu’il a fait tomber le masque.

16. Les colères soudaines sont totalement disproportionnées.

Et interviennent quand il n’a pas sa dose d’attention, de contrôle et/ou de soumission. Ce qu’il recherche, c’est juste de l’attention, qu’elle soit positive ou négative, comme un enfant qui fait un caprice. S’il doit se montrer plus cruel, insulter sa victime ou l’intimider, il le fera.

Stratégie défensive : affirmez-vous et ne lui montrez aucune émotion. Si possible, quittez la pièce ou le logement sans rien dire. Attention, il risque d’être extrêmement méchant en réponse car il ne supporte pas l’indifférence. La victime doit s’attendre à des représailles.

17. La séduction est l’arme fatale des pervers narcissiques.

Ce sont de beaux parleurs et ils sont souvent charmants. Cette séduction n’est jamais à double sens puisqu’il n’est jamais sous le charme de sa victime. Il a un objectif en tête et c’est pour cela qu’il aborde puis séduit et enfin dépouille la cible. Ceci, sans le moindre sentiment, le moindre état d’âme.

La victime, elle, est totalement prise dans les filets de cet individu. Elle est comme hypnotisée et ne voit que du feu jusqu’à ce que le masque tombe. Il utilise la séduction tout au long de la relation pour empêcher la victime de partir tant qu’il en a besoin. Cette séduction est un venin à distillation lente mais sûre, qui met beaucoup de temps à être éliminé par l’organisme hôte.

Annonce

Stratégie défensive : méfiez-vous de tout ce qui brille. Si c’est trop beau pour être vrai, c’est que c’est faux ! Si vous êtes déjà en relation avec le pervers narcissique, sachez reconnaître les phases de « bombardement d’amour » quand elles se présentent.

18. Il se présente comme « l’âme sœur » :

Tel un chevalier sur son cheval blanc, il semble correspondre à l’idéal de sa victime. Il partage les mêmes valeurs, les mêmes objectifs de vie, la même philosophie, les mêmes goûts. Il est admiratif de tout ce que sa cible fait, il aime son intelligence, sa vivacité d’esprit, son ambition, son honnêteté et sa sincérité. Il propose rapidement le mariage. Il semble serviable, généreux, digne de confiance. Mais tout ceci est en fait FAUX ! Juste après avoir vu l’engagement de sa victime dans la relation, le pervers narcissique tombe le masque et là, le chevalier blanc se métamorphose en un vilain crapaud.

Stratégie défensive : faites-vous aider, suivez une thérapie s’il le faut. Lisez encore et encore sur ce trouble de la personnalité, ça vous aidera à répondre à la question lancinante « pourquoi moi ? ». Renoncez à avoir des explications de la part de votre bourreau.

Ne lui montrez sous aucun prétexte la peine que vous ressentez car c’est ce qu’il veut voir ! C’est un sadique qui voit sa pleine puissance dans votre détresse.

Annonce

19. Il a deux visages.

Un pour vous, la victime, et l’autre pour l’extérieur. La victime est la seule à voir le vrai visage du démon. La première fois qu’elle le voit, c’est quand il sent que le moment est venu de tomber le masque. La victime est amoureuse de lui, ou elle est suffisamment prise dans sa toile pour qu’il puisse relâcher la pression.

Il passe d’un masque à l’autre à la vitesse de l’éclair, d’une minute à l’autre en fonction des circonstances. Il utilisera cette capacité de transformation pour faire passer sa victime pour folle par exemple. Etant donné qu’elle est la seule à connaître son mauvais côté, et qu’il passe pour un ange auprès des autres, personne ne croira la victime quand elle livrera sa vérité.

Stratégie défensive : ne cherchez pas à convaincre les autres qu’il a un double visage. S’il a bien fait son travail de manipulation et de sape, c’est vous qui passerez soit pour une dépressive, soit pour une hystérique. Si vous avez confiance en une personne de votre entourage et si celle-ci est ouverte d’esprit, vous pouvez lui parler de ce double visage. Restez toujours calme en présence de lui, ne lui montrez jamais qu’il vous a fait mal ou qu’il a touché un point sensible. Ne le couvrez pas non plus, racontez les faits tels qu’ils se présentent.

20. C’est un menteur pathologique.

Il créé des diversions, diffuse des demi-vérités, il bluffe ou encore menace sa victime quand elle le questionne. Il nie les évidences et se contredit lui-même. Il ment tout le temps, pour tout, même pour les plus petites choses. Il ment sur les émotions qu’il ressent (il n’en ressent aucune en réalité), il ment sur l’amour qu’il ressent, sur ses regrets (il n’en a aucun, jamais), sur le changement qu’il va opérer. Tout ce qu’il est n’est que mensonge. Ses personnalités sont des mensonges. C’est le mensonge incarné.

Stratégie défensive : vérifiez chacun de ses dires. Ne lui posez pas de questions car cela l’incitera juste à mentir toujours davantage. Ne lui révélez rien de personnel sur vous-même car il s’en servira contre vous.

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

146 commentaires

  1. C’est quand même triste d’aller entretenir le mythe du pervers narcissique dans la croyance populaire avec de pareils articles. Les pervers narcissiques sont des cas pathologiques graves, qui se caractérisent pas une quantité de comportements pervers que nous pratiquons tous à plus ou moins grande mesure. Sauf que si on va définir le PN par ces comportements, on tombe dans l’écueil de la généralité, en prenant le risque d’assimiler toute personnes blessée, au comportement légèrement ou pas manipulatoire à ce modèle, et on se coupe par là du monde entier. Chère femme blessée qui écrivez cet article, ne tombez pas dans la paranoïa, personne n’échappe à quelques comportements « pervers » et paradoxaux, sans pour autant rentrer dans cette pathologie incurable…

    • on voit bien que tu n’as jamais eu affaire à un véritable pervers narcissique…j’ai été élevée par un mec de cette espèce et chaque mot ou presque de cet article est exact,et méme ce n’est que le sommet de l’iceberg…difficile à croire?c’est normal,méme les gens les plus proches comme la famille tombent dans leurs filets…mais ce genre de personne est bien réelle et crois-moi ça t’en apprend sur la nature de l’Homme,capable du meilleur comme du pire…et c’est gràce à la bétise des gens comme toi qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas,qui refusent de voir la réalité telle qu’elle est, et qui ne savent pas observer leurs semblables,que les pervers narcissiques arrivent à opérer…alors ta condescendance,tu la tourne sept fois dans ta tete avant de la sortir et peut etre qu’un jour tu évolueras spirituellement!bien à toi

      • Bonsoir,
        et si nous parlions des femmes hystériques et manipulatrices, forme ‘paroxystique’ de la perversion narcissique, pourant ouvertement cautionnée par notre société. Certes, il y a des gens pas bien dans leur tête ; pour ma part, je constate surtout, très souvent, de pauvres femmes qui cumulent les conneries, se racontent des histoires, font le mal autour d’elles, en étant totalement inconscientes. Et se plaisent à enfoncer quiconque les met devant leurs propres travers et incohérences, étant dans un déni tellement permanent, que la réalité a fait place depuis longtemps à ce qu’elles croient. C’est infiniment plus sérieux que le commentaire de bistrot qu’on vient de lire. A propos, Léa, commencer à émerger doucement… et à respecter les autres.

        • Ah oui, en parlant de « cumulation de conneries » le pervers narcissique mâle semble être misogyne, aussi. Il faut se calmer JP, et commencer à respecter doucement les autres.

      • Tu as tt à fait raison, moi je partage ma vie depuis 8ans avec un homme que j’aime profondément et j’ai subi mensonges, tromperies, humiliation publiques, insultes, coups….. Tout ce qui est écrit dans cet articles est mot pour mot ce que je vis au quotidien, c’est un enfer mais l »amour fait que je reste à ses cotes comme une idiote. Et je n’ai pu la force de le fuir.

        • Bonjour, je tiens à dire que j’ai vécu avec ce genre de monstre pendant 12 ans.
          J’ai pris la décision de le quitter après plus d’un an de réflection et de ce que j’appelle des déclics.
          A cause de lui j’avais fait une tentative de suicide parce qu’il m’avait poussé à bout. J’étais perdu et seule, je ne savais pas en qui avoir confiance. Et puis j’ai pensé à mon fils et mon instinct de mère m’a énormément aidé.
          La chose la plus difficile à faire a été de lui dire droit dans les yeux que je le quittais. Avant d’avoir le courage et la force de pouvoir le faire, je me suis fait des amis à moi. j’ai rompu l’isolement ce qui m’a donné de la force. Plus je m’éloignais de lui et qu’il perdait le contrôle et plus il était cruel. Mais aujourd’hui j’ai repris ma vie en main, j’ai un appartement, un travail, des amis et un nouvel homme dans ma vie.
          Ne restez pas avec ce genre de monstre, il y a des hommes qui vous traiteront avec dignité et respect.
          Vous pouvez trouvez mieux j’en suis la preuve vivante.
          Bon courage

        • je me sens détruite, humilièe et je suis comme en manque après cette rupture, c’est incroyable le pouvopir qu’ils ont sur nous ces personnes!!!!
          ça va être dur de remonter la pente, d’après tous les témoignages je vois qu’il faut en passer par là pour tourner la page

          • Un conseil : dàns votre répertoire téléphonique remplacé son prénom par Diabolo et vous vous souviendrez de l’horreur que vous avez vécu et vous aurez la juste réalité
            Courage

          • merci clementine. je vois que je ne suis pas seule, je ressens les memes emotions que toi mais je ne suis pas sure si je me trompe ou pas. est ce un pervers narcissique ou pas ? comment savoir ?

        • L’amour rend très con !
          Vous choisissez votre destin, c’est votre droit d’aimer un homme qui vous vomit.

          • Pauvre Idiot ou Idiote …. Taisez vous si vous savez pas….

          • C grâce à des gens comme toi Daktari que les personnes piégées par un PN ne peuvent trouver la force, les moyens ou une aide pour s’en sortir car si les gens croient qu’on reste avec un PN par choix c ‘est qu’ils n’ont rien compris….Il te rabaisse et te critique tellement que tu deviens incapable de faire un choix ou prendre une décision car tu es sûr de faire mal les choses pour preuve la situation dans laquelle tu es….c presque impossible de fuir un PN, il tisse une toile autour de toi , d’isolement, dénigrement, insultes, violence, rabaissement tu deviens moins que rien, incapable de te relever et de faire face à de simples choses, le PN s’accapare ta vie qu’il vit à ta place pdt qu’il te regarde mourrir et s’en délecte, je reconnais de suite les PN comme ceux qui se permettent des posts sur ce site pour critiquer les victimes des PN, mais Daktari, peux tu nous dire la raison de ta venue sur ce site puisque tu n’es pas une victime alors tu es quoi???? Que ceux qui n’ont jamais rencontré de PN nous évitent leurs commentaires désobligeants car si on vient ici c’est pour essayer de s’en sortir pas pour entendre dire qu’on est stupide d’aimer un PN…on n’aime pas un PN, on en a pitié à force d’essayer de se mettre à sa place et de vivre ses souffrances à sa place, le PN devient le mirroir de sa victime, s’il est contrarié ( la seule chose qu’il peut ressentir) la victime peut déjà commencer à fondre en larmes car elle sait ce qui l’attends…

        • Je parle de « massacre » car véritablement un pervers narcissique lorsqu’ il se sent démasqué; est prêt à tout . Violences physiques pour tenter l’ultime contrôle. Je pense que ces actes sont l expression d’une décompensation psychotique. Je suis psy et je parle de ma connaissance professionnelle et personnelle. Bien à tous.

          • Bonjour je suis d’accord j’ai vécu cet enfer pendant 12 ans.
            Il m’avait presque détruite. Aujourd’hui je n’ai plus peur de lui.

          • Bjr, j ai pour habitude de dire que c’est quand il a decompensé que j’ai cherché à comprendre. Avant ca je l’excusais, prétexté son enfance maltraité, violenté…mais quand il est passé à la vitesse supèrieure, j’ai compris que mes enfants et moi etions en très grand danger. un malade qui te fait douter de toi au point d’oublier ses pires sevices.
            Mais pour moi le pire a été de constater que le père et oncle et frère avaient des comportements similaires…

          • J’ai vécu avec une femme PN.
            Cet article est tout à fait juste, j’ai mis plus d’un an à comprendre ce qui se passait.
            Un véritable puit sans fond.
            A la fin, tous les reproches qu’elle m’a fait correspondaient à ce qu’elle faisait elle même!
            Je n’arrivais pas à le croire, et il s’est avéré impossible de lui faire entendre raison.
            J’ai constaté la décompensation psychotique également aux moments de crise, je ne savais plus en face de qui je me trouvais.
            C’est une expérience très traumatisante qu’on ne peut pas faire comprendre à ceux qui ne l’ont pas vue!
            Tous mes amis ont été retournés contre moi, car dans mon dos et sans que je ne l’apprenne, elle racontait des mensonges ahurissants pour me faire passer pour un bourreau, alors qu’elle ne cessais de me dévaloriser à la maison alors que je faisais ses 4 volontés.
            Quand j’ai pointé son comportement, elle m’a remplacé en quelques jours par son ex mari duquel elle avait divorcé déjà 2 fois!!!
            Ces gens là ne sont pas normaux, ils évoluent de manière sournoise et exploitent les autres sans la moindre considération.
            Pire: notre malheur les fait jouir!
            Devant ma tristesse suite à cette brutale rupture, elle est revenue me voir pour se moquer de moi et de mon chagrin, dans un rire profondément moqueur.
            1 an de ma vie à la poubelle, et encore j’ai de la chance, il y en a pour qui ça dure 20 ans!
            Une horreur!

      • tout à fait d’accord avec vous LALA n’a pas du vivre 10 ans ….ils vous aveuglent vous hypnotisent vous démolissent….la liste est longue et malheureusement fort de constater 20/20 tout y est dit !!!

      • Tout à fait d’accord avec toi!
        On ne peut pas croire que ce genre d’individus existe TANT QU’ON L’AS PAS RENCONTRÉ.
        Après 3 1/2 ans de séparation et de remise en question sur moi même, c’est un article de ce genre qui m’a fait réaliser à qui j’avais affaire et que JE N’ÉTAIT PAS FOLLE!
        Ça laissé beaucoup de dégâts et sur mes enfants aussi.
        Aujourd’hui encore, c’est un travail à tout les jours pour maintenir mon équilibre face à tous ses comportements.. Qui sont tant physique que psychologique.
        Mélanie

      • Léa,

        J’ai lu votre article avec attention, et qui ma permisse de mettre un non sur se que je vis et vécue dans mon enfance, en effet moi j’ai eu 2 parents pareils (comme la description), avec les humiliations, et aucune reconnaissance de l’enfant que nous étions moi et mes frères. Je suis devenu anorexique (de 86 kg passé à 28 kg)à mon adolescence, et maintenant adulte guérie, je reçois des humiliations permanente de ma mère à se sujet. C’est mon histoire et y en à long à dire. Un grand merci pour cette article.

      • Bonjour, votre avez très bien répondu à Lala. Je viens de prendre conscience et d’ouvrir les yeux au bout de 28 ans de mariage que j’étais mariée avec un pervers narcissique par l’intermédiaire de ma psychiatre.
        Tout s’éclaire maintenant, j’ai décider de divorcer, c’est la meilleure chose à faire, se libérer. Par contre, j’ai une question à vous poser concernant les enfants, si vous le pouvez. Mes enfants sont grands, 24 et 20 ans pour mes jumelles. Je pense qu’il les manipule également et qu’il se sert d’eux, sauf pour une de mes filles pour laquelle il ne s’intéresse pas car elle ne lui est pas utile. Que pouvez-vous m’apportez comme élément de réponse au sujet des enfants ?
        Merci d’avance

        • bonsoir, vous décrivez exactement le comportement du pn c’est allucinant vous avez decris les 29 ans de mon mariage. au debut de notre mariage il m’avait dit,tu m’appartiens je dois controler ton cerveau mais toi il te faudra 1000 anspour connaitre le mien. A ce moment la je n’avais pas compris c qu’il m’attendais. on se a peine frequente. C’était un coup de foudre. aujourdhui jai des enfants ils sont de mon côté, ils ont beaucoup soufferts je men veux terriblement de ne pas avoir reussi a les proteger. Ayant eu une enfance militaire le divorce n’etait pas possibe et je viens dapprendre que je suis hypersensible par mon medecin jai e u cette souffrance puissance 100

          que

        • Comme vous l’avez compris il se sert de ses enfants pour détruire la mère , dônc laissez faire votre enfant dàns la relation avec le père ,il comprendra de lui meme qui fait du mal à l’autre et il reviendra vers vous parce que le pn ne peut faire que du mal ,dàns son désir de toute puissance meme à l’égard de son enfant , votre enfant n’échappera pas à son totalitarisme , autoritarisme …hitlere quoi ….et choisira instinctivement

      • Je suis entièrement d’accord avec toi. Je sors seulement de ses fils est au bout de quatre ans de combat. Il est enfin découvert au grand jour car je me suis battu pour mes enfants et pour moi-même. Effectivement la personne qui ne connaît pas et qui ne vit pas ne peut pas comprendre. C’était à huis clos que cela se passe. Moi et m’a tout fait, à essayer de me prendre les enfants, me faire passer pour aliénation parentale, et j’en passe. J’ai toujours affronter mais souvent confrontés à des murs qui ne comprennent rien. Je me suis épuisée à prouver et pourtant avec énormément de preuve mais arriver un moment j’ai presque failli abandonner car rien n’aboutissait. Aujourd’hui, j’ai changé d’avocat, et nous venons de découvrir une chose extrêmement grave qu’il a faite. Il a menti à tout le monde, y compris son avocat mon avocat, Le procureur et même le juge. Il ne sait pas que nous savons mais il va y avoir des suites. Je suis enfin sorti de son emprise au bout de quatre ans !!!! Mais oui je suis suivi par une homéopathe ainsi que ma plus petite fille. Nous avons deux enfants ensemble, il se sert d’elle contre moi et maintenant j’arrive enfin à voir le bout du tunnel. Et je ne lâcherai jamais. J’arrive maintenant à le contrer car je sais comment faire. Mais oui c’est très très dur à vivre psychologiquement. J’en fait des cauchemars presque chaque nuit qu’à la fin de mon emprise est très récente. Et malheureusement, côté justice ce n’est pas fini au contraire pour lui ça commence seulement. Mais encore une fois, il a été découvert. Et j’espère que vraiment cette fois-ci, la justice fera son travail. Car jusqu’à maintenant, malgré toutes mes preuves, il a toujours gagné entre guillemets!!! Les BN ne sont pas malheureusement reconnu par la justice. Mais là avec ce qu’il a fait, je viens d’apprendre par mon avocat qu’il a eu une compensation pénale car elle a été convoqué au tribunal, entendu par le procureur et enfin à un casier judiciaire numéro un. Et cela, nous venons juste de l’apprendre. Si quelqu’un a déjà eu un peu le même vécu, que risque-t-il réellement, j’ai rendez-vous avec mon avocat justement cette semaine. Mais oui encore une fois personne ne sait ce que c’est de vivre avec Pn,tant qu’on ne l’a jamais vécu…. Alors les gens qui parlent sans savoir fermer vos g….. En restant poli. Je suis une femme forte psychologiquement mais il m’a détruit et je commence seulement à revivre au bout de quatre ans.

        • Bonsoir,
          Je vois que vous avez un long parcours dans ce « domaine » …
          puis je vous demandez conseils ? Je me retrouve à mon plus grand malheur face à cette situation, comment faire pour protéger mon enfant juridiquement ? Merci par avance

      • Je suis d accord avec toi !!! Celui qui n a pas vécu avec ce genre de personne ne pourra jamais comprendre !! Cette emprise ce pouvoir cette manipulation tout c c est bien réel

        • Et bien moi, je commence cette année en étant complètement paumée de ma vie. Depuis plusieurs mois et si je suis honnête, j’ai l’impression de n’être plus rien. Je vivais, j’avais des amis, du boulot. Je ne suis plus que quelqu’un à la maison. Seule, et un compagnon qui « vit » avec tout le quartier et qui décide tout pour moi, sans rien demander de mon avis ou mes opinions. Je suis « suiveuse » et passe pour une malade aux yeux de tous. C’est moi qui gère tout, mais c’est lui qui passe pour le mec le plus génial aux yeux de tous après m’avoir rabaissée. Je n’en peux plus . Il vit dans Ma maison, et si je lui dit de partir….. il ameute.
          Si c’était pas chez moi, il y aurait longtemps que je serais partie. Je ne veux plus de cette vie, je me sens nulle. pas mise en valeur, dépréciée, inutile. Help

      • Votre commentaire est tellement vrai
        Merci d’avoir répondu a cette personne qui vraisemblablement ne connait rien aux PN

      • oui cet article est crachant de vérité dans le portrait dressé des pn. ayant vécue 4 ans auprès de l’un d’entre aux, je retrouve au point près tous les caractères, comportements et attitudes de ce genre de criminel. ils détruisent tout le beau qu’ils ont construits (pas sincèrement) et détruisent leurs proies avec. on ressort de la relation en rampant et mangeant le sol, des fois e arrivant à se relever petit à petit avec de l’aide et du courage. très dure chose.

      • Tout à fait d’accord avec toi Léa… Rencontrer un pervers narcissique est assez rare, ne pas les confondre avec de simples manipulateurs, c’est une vraie pathologie dût à une enfance particulière. Se renseigner avant d’entrer dans le sujet.

      • Léa tu as tout à fait raison … celui qui n’a jamais vécu avec un Pervers Narcissique ne peut pas se permettre de parler ! Tout dans cet article est vrai !

    • Bonjour Lala, Je suis psychologue clinicien et je vous remercie pour votre commentaire dans lequel vous faites preuve de mesure et de beaucoup d’acuité. Ne seriez-vous as psy vous aussi?

      Bien à vous

      • Merci d’être intervenu! Peut-être pourriez-vous également proposer vos services à Jean-Pierre?

        Amicalement

    • En effet! Tout ce qui est dit dans cet article est totalement vrai! Je suis encore dans cette relation destructrice! Malgré que je ne sois plus du tout amoureuse depuis plusieurs mois, il est encore très difficile de me sortir de là!!! Non ce n’est pas de la paranoïa comme dit dans un commentaire! Ce genre de personne est physiquement humain mais est finalement qu’un monstre ultra méchant manipulateur, traitre et déloyal! Aujourd’hui il a fait en sorte de tout me retirer, argent, force mentale et physique pour éviter que je m’en aille et surtout afin de dorer l’image qu’il a de lui même! Alors oui j’accepte que l’on me dise naïve, c’est en partie vrai, mais je ne peux pas m’en vouloir de ne pas avoir l’intelligence du mal, je ne ferai pas de mal à une mouche, et je ne peux pas changer à ce niveau! Il a su faire tomber le masque à un moment bien précis! Une grossesse! Donc oui lorsqu’on n’est pas très entouré parle que la vie fait parfois que c’est le cas eh bien c’est très très difficile de s’en sortir! L’impact émotionnel est très violent! La santé en prend un coup également et tout ce qu’on demande c’est un moment de calme et de répit de temps en temps!

    • article un peu trop simplet et généraliste à mon goût.

      De plus, cet article est mal rédiger car vous utilisez « il » pour décrire le PN ! Je tiens à préciser qu’il y aussi des femmes PN, et plus qu’on ne le croit.

    • Merci pour cet article car après avoir gâché 14 mois de ma vie avec ce type de personnage, je comprend enfin beaucoup de choses. Que de belles paroles au début, beaucoup de compliments, de belles phrases qui font tellement de bien a entendre.Il apparaît comme le sauveur et sait nous mettre en confiance.. Alors on a l’impression d’être comprise, d’avoir trouvé l’épaule sur laquelle s’appuyer. Mais erreur!!! le NP mémorise tout et au moment opportun vous le renvoi en pleine figure avec l’art et la manière de retourner la situation à son avantage, vous faisant ainsi passer pour la « méchante », la « menteuse ». De victime on devient bourreau, car c’est lui qui est persécuté. Il y a la violence physique et verbale, mais se n’était jamais de sa faute après tout! Au lieu de défendre nos opinions, il valait mieux faire profil bas et être d’accord avec lui, perdant ainsi toute personnalité. Il détruit tout sur son passage, que se soit famille, enfants ou amis, personne n’est assez digne pour lui ou à sa « hauteur » car il est au dessus de tout le monde, personne ne lui arrive à la cheville. J’ai retrouvé dans cet article le monstre avec qui j’ai vécu tous ces mois. Quand je suis enfin sorti de cet enfer, et je pèse mes mots, il a tenté de me faire culpabiliser en me disant que je l’abandonnait, qu’il ne pourrai plus jamais aimer….. j’ai eu une seconde d’hésitation mais la raison l’a emportée, je n’avais plus de sentiments, il avait tout détruit de ma vie, je n’avait plus rien mais je gagnais la liberté. J’ai retrouvé mes enfants, ma famille et mes amis. J’ai beau expliquer le pourquoi du comment, tant que l’on a pas vécu cette situation on ne peut pas comprendre. Malheureusement le mal est fait et les cicatrices ne s’effacent pas facilement.

      • Je suis entièrement d’accord avec toi. Dans mon précédent commentaire, ( veuillez m’excuser pour les fautes mais je parle en dictant sur mon téléphone cela va plus vite merci pour votre compréhension ). J’arrive seulement au bout de mon combat comme je le disais au bout de quatre ans. Et encore une fois, mon avocat qui lui non plus n’était pas au courant, vient de m’annoncer qu’il a été au tribunal entendu par le procureur car il s’est présenté de son propre chef à la préfecture car il avait fourni de faux documents, obtenir des papiers pour mes enfants. Donc personne est au courant, il a eu une compensation pénale, Et maintenant un casier judiciaire numéro un. Mais si je n’avais pas relancer, cette même préfecture car je venais de découvrir quelque chose, nous l’aurions certainement jamais su. Car cel et maintenant un casier judiciaire numéro un. Mais si je n’avais pas relancer, cette même préfecture car je venais de découvrir quelque chose, nous l’aurions certainement jamais su. Car il a été convoqué il y a plus d’un an. Cette même préfecture m’a également menti donc je vais porter plainte contre celle-ci. Car à l’époque on ne m’a pas pris au sérieux et cette même préfecture n’a pas voulu me délivrer une attestation. En me disant qu’il n’était pas de la police. Heureusement, j’ai toutes les preuves, car il y a déjà eu une séparation en 2009 et forcément quand il est revenu alors qui me fait le pire j’ai voulu y croire de nouveaux et surtout avoir une famille pour mes enfants. Alors que pourtant tout ce qu’il m’a fait subir est extrêmement grave. Donc maintenant j’espère que la justice fera ce qu’il y’a fera enfin son travail car il ne pas seulement menti à moi, mais son avocat mon avocat et encore une fois menti au procureur et au juge. J’aimerais réellement qu’il paye enfin, pour être en paix avec moi-même enfin même si ça pas seulement menti à moi, mais son avocat mon avocat et encore une fois menti au procureur et au juge. J’aimerais réellement qu’il paye enfin, pour être en paix avec moi-même enfin même Il n’a plus d’emprise sur moi mais cela est tout récent. J’en fait des cauchemars quasiment toutes les nuits et je suis suivi par un homme aux pâte il n’a plus d’emprise sur moi mais cela est tout récent. J’en fait des cauchemars quasiment toutes les nuits et je suis suivi depuis très peu temps par une homéopathe ainsi que ma petite fille car il fait du mal à psychologiquement aux enfants également. Ce sont de vrais malades mentaux qui ne sont pas reconnus par la justice. On peut se poser 1000 questions, il faut pas chercher à comprendre. Ils ne sont pas normaux, maintenant je sais comment le contrer mais j’espère sincèrement ne plus jamais avoir a faire à lui. C’est de la pure violence psychologique, il m’a violenté deux fois. Classée sans suite vive la justice et pourtant énormément de preuves contre lui. Et effectivement, cela se passe à huis clos, On lui donnerait le bon Dieu sans confession, un super travail parle très bien, mais est totalement insociable. Merci de me répondre, pour ceux qui ont vécu un peu la même chose et encore je ne dis pas tout. Mais oui je me suis souvent posé la question, car forcément il avait en plus quelqu’un avant de me quitter ça je l’ai su après. Pourquoi continue-t-il à s’acharner contre moi comme cela mais maintenant je vais de lavant et et je vis à nouveau car la réponse, je ne l’aurais jamais. Le pire c’est que l’on m’a souvent dit que c’était un pervers narcissique manipulateur car il m’a fait les pires choses mais vraiment. Mais il n’a jamais été reconnu comme tel, c’est honteux. Fuyez temps que vous pouvez c’est mon conseil. Au bout de quatre ans maintenant seulement, je commence à sortir de nouveau car j’ai des nouveaux amis avec qui je m’éclate enfin et toute la changer à la maison également avec mes enfants car je l’ai couvert beaucoup trop. Elle nous absolument pas lui parler mais heureusement cela se passe pas trop mal quand elles sont là-bas. comme je leur dis, quand elles partent en pleurs pour aller chez lui, cela pourrait être pire mais la violence psychologique est marquant chez les enfants. Heureusement, j’ai toujours su les protéger. Mais oui il a voulu me prendre mes enfants et psychologiquement leur fait Subir ce cas papa normal ne ferait certainement pas s’il aimait un réellement ses enfants. Une amie à moi est en plein dedans, elle s’est séparé puis vient de se remettre avec mais ça malheureusement je ne peux rien y faire et pourtant elle est bien entouré question ami mais c’est plus fort qu’elle. Merci d’avance si vous avez des réponses à me donner.

    • quand j ai lu cet article glacial, je me suis sentie tres mal, car j ai subi presque ou toute cette manipulation , perversité, ce narcissisme , cette paranoia,
      cette froideur, ce manque d ’empathie.
      et c ‘était toujours de ma faute,
      pourquoi les autres sont parties!! et bien ; c était de leur faute! elles étaient jalouses etc…
      ils sont très doués pour retourner la situation a leur avantage,
      ils critiquent tout; et tout le monde en prend pour son grade.
      cette froideur quand ils vous regardent quand vous pleurez!
      ne jamais dire mais tu es malade!! mais ils sont malades pour moi; après tres
      forts pour enroler, rien que par un mot ; un regard , une certitude .car ils sont quasimen certains qu ils ont raison.
      ils ont toujours raison.
      champions du mensonge mais non, c ‘est vous la menteuse!
      j ai déposé plainte. oui, ça m a couté car je l aimais, pour ces violences psychologiques, mentales et qques fois coups.
      je me suis sentie coupable, réaction normale quand vous aimez, mais quand il a été convoqué police, adn, empreintes, il est fiché.
      je savais que je le perdais mais je l ‘ai fait pour les autres pour éviter a une ame encore plus sensible de se suicider.
      a la suite de ce dépôt plainte, il a dit a la police! je n ‘ai rien fait!
      il m ‘a dit ; on ira tribunal!
      pour moi hors de question, on entre pas dans un commissariat comme si on allait chez carrefour.
      je ne veux rien ; juste qu il ait un suivi psychologique ou psychiatrique,
      il est tres fort, s ‘il a manipulé les flics, mais il croit sans doute les prendre pour des cons;
      j aurais aimé entendre , excuse moi si je t’ai fait mal , mm pas, rien aucun remords, c ‘est choquant ou il est mentalement dérangé.
      de se demander qu est ce qu il m arrive! mais suis fiché!!! mon pauvre amour.
      je ne pense pas qu il changera jamais.

      lache et fuyant j ai honte de toi.

    • Bonjour,
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur deux point s. A savoir, dans un premier temps que le terme « Pervers Narcissique » est adapté à des cas pathologiques graves. Il est aussi évident qu’une personne jalouse n’est pas forcement PN, qu’une personne qui à déja menti n’est pas une PN, que les « Princes charmants » que l’on rencontre qui on des coups de mou de temps en temps ou se mettent en colère ne sont pas des PN…. Que donc toutes ces « pathologies peuvent etre attribuées à tous sans qu’il ne soient PN.
      Dans un second temps, c’est comme tout, il ne faut pas tomber dans la paranoia, mais de ce cas, il s’agit là aussi d’une vraie pathologie.

      Parcontre, ce qu’il faut retenir c’est qu’une personne n’a pas a étre humiliée, coupée du monde, passer son temps à souffrir et à dire pardon, subir des violences psy. et physique pendant qu’on lui répéte que « c’est dans sa tete » que « ce n’est rien » et que c’est de sa faute…. Ca se n’est pas normale et crois moi qu’une perosnne qui vis cela à :
      1) toujours des doutes, se remets toujours en question.
      2) y’à un moment, quand tous les points sont la, que les victimes parlent des même violences et même ressentis il n’y a pas de doutes.

      Donc, tant mieux pour toi si tu n’a pas ete victimes de ce genre de personnes mais je pense, du coup, que tu ne sais pas de quoi tu parles 🙂

    • 11 ans avec un pervers je n’avais pas compris au début et je me suis dit que j’étais folle et en ses absences de week-ends où monsieur sauté sur tout se qui bouge je me suis rappelée de la fille que j’étais avant et je me suis fait confiance. J’ai changé de boulot sans lui dire et j’ai changé de logement. J’ai déménagé avec notre fille de 4 ans. Il m’a retrouvé c’est introduit chez moi pour voir sa fille ( prétexte). Et quand je l’ai repoussé et essayé de le mettre à la porte il a essayé de me tuer et à saccagé une partie de mon appart. Mes voisins m’ont sauvés la vie. J’ai porté plainte il a pleuré à fait le malheureux m’a supplié de retirer ma plainte. Au commissariat je lui ai dit à Gorce de jouer il fallait bien que tu perdues. Échec et mat. Il à fait 4 mois de prison. Cela fait un an et demi . Plus de contact j’ai redemenage changé de phone. Et je m’ouvre aux hommes aujourd’hui la vie est belle. Cette fille serpillière que je regarde par dessus mon épaule ce n’était plus moi. Zujoudhui je SUIS

    • Pour avoir vécu 20 ans avec une tel personne, je peux vous dire que cette article décris bien la personne narcisique. Et en core je trouve qu’il y a des choses qui manque dans cette article…. moi qui ai été la victime dans toute cette histoire, je peux vous dire que l’on ce remet difficilement de 20 ans de vie avec une tel personne. Elle a le pouvoir de vous ensorcelée, de vous faire croire que tous ce qu’elle fait c’est pour vous qu’elle le fait… que si elle à abandoné femme et enfants, ces pour vous mais j’ais du attendre celà 15 ans. Mais comme cette personne n’aime personne il est facile pour elle de tout arrèter par amour pour vous. Et encore il en joue il reste en contacte avec sa femme et joue encorre avec elle aussi et ces enfants. Au fure et a mesure que le temps passe cette personne perd sa famille , mais ce n’est que mieux pour ce rapprocher de la votre et jouer le même jeux avec votre famille. Et quand tous semble parfait elle fait tout pour vous en éloigné. Je n’ais plus de contact avec ma famille durant plus de 2 ans, et vous faire croire que ces normale….cette personne vous détruit va chercher au plus profond de vous vos valeurs, vos racines , tous ce qu’il y a de bon en vous pour tous changer et vous formaté a son himage pour que au finale vous vous retrouvé seul que rien d’autre ne compte dans votre vie a part elle, et que le conte de fée que vous pancé vivre c’est grâce a elle que vous le vivé et vous devé lui en être reconnaisant. Et quand elle vous a bien pris dans c’est filets elle qvous mange tout cru. Plus de famille, plus d’ami, plus de relations extérieur a la sienne… vos amis gardé les pour vous car la personne narcisique vous les prend. Elle vous fait vivre ces vices et vous les viver avec lui. Et quand il vous dit que tous celà il le fait par amour, vous savez l’amour avec un grand A…. et bien vous tomber dans le panneaux… l’amour pour cette personne en plus depuis qu’il est petit c’est l’objet du désir, rien n’est tabou dans l’amour…. jusque a faire l’amour avec d’autres…jusqu’a ne plus faire la différance entre le jeux du sex et l’amour….et quand on dis non on vous dit que vous aite folle, que vous avez un problème , qu’il faux allez voir un psy….Bref tous celà pour dire que cette article est bien écrit, que vous pouvez y croire, quand je l’ais lus j’ais vu 20 ans de ma vie déffiler sous mes yeux…. ces personnes vous pousse au bout de vos limites, vous humilie, que au final vous vous prenez pour de la m……et vous pousse a en finir avec la vie et a deux foix j’ai su prendre le dessu et dire que je valait mieux que lui, et que ma vie ne la réussirait sans lui. Voilà maintenant je suis heureuse, moi j’ais trouver l’amour avec un grand A et cela fait bientôt 4 ans que celà dure et lui il a trouver une autre victime et poursuit sa vie de personne narcisique.

      • Bonsoir,
        20 ans moi aussi avant d’ouvrir les yeux; 20 ans de soumission , je me reconstruis lentement et panse mes plaies.
        .J’aime bien l’image de la grenouille qui est plongée dans une casserole d’eau tiède dont on élève petit à petit la température jusqu’à ébullition et se laisse mourir, si la même grenouille avait été plongée directement dans de l’eau bouillante: elle aurait sautée!
        Bien sur: ils se montrent très gentils au début, trop gentils, ils appâtent puis petit à petit la température monte et vous êtes anesthésiée: isolement, emprise et le pire c’est que cela vous parait normal dans ces conditions.
        Je sais aujourd’hui que ce genre de personnages ont une très mauvaise estime d’eux même et qu’ils s’appuient sur quelqu’un qui a un coté réparateur et une faille narcissique aussi, ils donnent l’illusion de donner les rênes de la relation à leur compagne qui bien sur le croit alors qu’ils contrôlent tout, la relation perverse ainsi établie permet de maintenir un certain équilibre ce pourquoi elle peut durer longtemps.
        Je pense avec recul qu’il n’y a pas de victime sans un minimum de consentement inconscient, c’est le fameux triangle de Karpman: le persécuteur appelle la victime et le sauveur: le sauveur peut être à la fois victime et persécuteur les rôles s’entremêlent parfois je crois.
        Je sais aujourd’hui que mon ex mari a eu une enfance et une adolescence chaotiques et difficiles avec des carences, attention ce n’est pas une excuse quant ‘à moi j’ai été élevée dans le devoir de l’excellence et j’ai une personnalité abandonnique alors nous étions faits pour nous rencontrer.
        J’ai compris aussi que ce genre de personnes ne font pas la différence entre eux et les autres avec leurs propres pensées, sentiments, besoins, les autres sont leur continuité et là pour combler leurs propres besoins.
        tout comme un bébé demande à sa mère de combler ses besoins.
        Quand on prend conscience des choses on se donne enfin les moyens de ne pas recommencer le scénario.
        Je suis fragile encore aujourd’hui après tant d’années sans avoir dit jamais non, j’apprends à m’affirmer doucement, je ne suis pas encore heureuse mais ça viendra, je reprends confiance petit à petit en moi.J’ai fait de belles rencontres qui m’ont ouverts d’autres regards sur la vie.
        Pendant plus de 20 ans j’ai été l’épouse de ce que je croyais un héros: qui bravait les océans au milieu de nulle part sur des plate formes pétrolières.Vie de forçat dans l’isolement, le stress, donc moi aussi j’ai joué au forçat (des neiges) dans l’isolement nous habitions dans un endroit retiré de montagne: effet miroir,Il rentré épuisé des chantiers 4 semaines à l’étranger, 4 semaines moins les temps de voyage à la maison. J’ai donc pallié à ses absences, géré le quotidien, les affaires, tous les rôles parentaux, tout était parfait quand il rentrait, mais quand nous sortions ensemble dans un groupe très rarement, il se mettait à l’écart et me montrait son mal être, nous rentrions donc à la maison, je n’avais pas compris à l’époque que c’était sa façon à lui de me contrôler , je n’ai jamais dit: moi ça me plait: je reste. quand quelqu’un venait à la maison: je lui demandais si ça le gênait pas: il répondait non avec la parole mais son attitude disait le contraire: il mettait un écran d’ordinateur entre lui et les personnes.Il affichait toujours un hermétisme, une froideur face aux autres et aux choses que j’interprétais alors comme une force tranquille et qui n’était qu’un détachement émotionnel. J’ai compris aussi que les héros n’existaient que dans les livres et qu’il avait menti sur toute sa vie
        délibérément et par omission pour contrecarrer la mauvaise image qu’il avait de lui même II promenait dans son sac de voyages des préservatifs pour prendre la pression des puits de gaz, hi,hi,hi! et bien j’y ai cru. Il a cloisonné sa vie afin que ni moi ni notre fils ayons accès à sa réalité: refus de nous associer à ses déplacements à terre, stages: il faisait trop chaud, trop froid, c’était trop dangereux même en Bretagne!!
        nous n’étions bons qu’à rester à la maison. Jamais il ne m’a raconté son enfance, sa jeunesse, ses peines, ses joies, tout allait bien .On finit par croire tout cela quand on a pas d’autres repères, Son ton de voix était toujours monocorde inexpressif d’émotions . Quand il partait en mission il disait à son fils » papa va chercher des sous » il aurait pu lui dire je vais dans tel pays, faire telle chose, non il montrait de façon inconsciente sa supériorité, je ne me suis jamais rien octroyée car justement c’est lui qui les gagnait, je me suis soumise moi même je le reconnais.
        Un jour il a démissionné de son travail du jour au lendemain en rentrant d’une mission c’était en 2010 sans explication, lui qui avait vu la réalité que par intermittence, en pointillé pendant plus de 30 ans c’était surement imaginé que le film de la réalité en continu était un long camps de vacances dont il suffisait de coller les séquences, ce film là: il a refusé de l’admettre, je lui ai trouvé du travail en France par le biais de relations, tout allait bien disait il, mais les excuses de l’expatriation ne tenaient plus, le masque est tombé, il a continué sa logique de l’enfermement puis il a voulu une Harley et un appartement comme ça du jour au lendemain et a dit qu’il voulait une nouvelle vie, notre fils allait avoir 18 ans et quitter la maison, il voulait partir mais ne la faisait jamais et continuait son train, train tout en menaçant, en passant des nuits dehors ,j’étais paralysée, là j’ai compris tout ce que j’avais subi j’ai mis fin à l’inacceptable c’était en 2012, le divorce a été prononcé en 2013, depuis il s’est remarié à 56 ans en 2015 inlassablement il recommence le même scénario, notre fils ne le voit plus , il l’appelle seulement quand il a besoin de lui: livraison de bois, construction garage, il n’a reçu aucun retour , Monsieur n’a plus de travail, a dilapidé tout son argent en fiestas lui qui voulait jamais sortir! je ne l’ai jamais revu, sa vue et le son de sa voix me seraient encore insupportable. Moi à 51 ans je n’ai pas entamé de nouvelle relation car après une si longue et si ténébreuse histoire: je ne suis pas encore prête, à donner ma confiance, ça viendra, notre fils a beaucoup souffert, il est plus ouvert aux autres maintenant mais est bloqué sentimentalement comme il le dit.

        • Luz,
          Je suis scotchée par votre témoignage, étant une femme d’ancien militaire et maintenant employé de l’ONU, qui fait le héro et clame sur tous les toits, ainsi qu’aux enfants et à moi-même qu’il fait ça pour nous, pour ramener de l’argent. Bien sûr, parce que moi, avec mon « petit » salaire, je ne ramène rien.
          Il y aurait tant à dire, et je suis encore avec lui!!!…
          22 ans de vie commune, si on peut appeler ça une vie commune, puisqu’il est plus absent que présent, mais ça suffit pour nous faire souffrir, pour vivre dans le stress et le chagrin.
          Il m’a éteinte, je ne suis plus la même, je vis loin de notre famille, les amis ( si c’en étaient ) ont fui…
          Quelle tristesse!!!!

    • Bonjour,

      Tout ce que je viens de lire correspond parfaitement à l’individu que je vivais. Il m’a détruit mais je vais me battre, ça fait mal à lire mais c’est tout à fait descriptif. Merci pour l’analyse et la défensive mais il est trop tard quand la victime vient de se réveiller. Le pire dans tout cela, l’entourage le voit et ne dit rien parce que la victime est aveuglée et ferait tout par amour. Mon bilan : ne pas être naïve et trop gentille, si l’individu est PN il en abusera jusqu’à l’os !
      Cordialement

    • Désolée mais cet article est dans la vérité. La personne qui l’a écrit n’est pas tombée ds la paranoia ou alors peut-être êtes-vous, vous-mm, une ou un pervers narcissique qui a mal au ventre de se lire ????

    • Je peux vous présenter ma belle-fille comme spécimen très représentatif du parfait PN. J’ai l’impression LALA que vous êtes à côté de la plaque

    • Personne ne peut comprendre ce qu’est un Pervers narcissique s’il n’a pas vécu le drame .meme les profefessionnel soignant s’en protège .ils sont à meme de manipuler les soignants . Ils mettent toute leur intelligence au service du mal . Et le comble s’est qu ils répondent à des critères identiques . S’est comme s’ils suivaient un mode d’emploi . Qd on a compris et qd on ést guerri émotionnellement il devient facile de les repérer . Tatie Danielle , mr Hyde , don Juan , sade , de nombreux personnages de la littérature les dépeignent . Mais on croit etre dàns un film et l’entourage pense que la victime fabule . La police ne vous crois pas , votre patron non plus . Et pourtant la relation ést mortifère et la victime qui n’est pas aidée n’a plus qu une issue le suicide . S’est un combat psychologique avec une personne malade . La traduction en anglais utilise le mot psychopathe sans symptôme .

      • Bonjour , je suis séparée de mon conjoint (8 mois) qui a tout du pn
        Le profil est tirs le même et je remarque que les situations vécu avec le pn semblables d un temoignage à un autre. J’ai du mal à accepter que ils puissent ne rien ressentir emotionnellement ni aimer (qu on est juste des objets
        Pour eux pareil avec les enfants.
        Même si je lis et relis les articles sur les pn et me retrouve dans les témoignages j’ai peur pour mon devenir et celui des enfants. Je me dis que maintenant que je sais qui il est (ça fait environ 2 ans), mariée depuis 10. Je me dis que je ne me laisserai plus faire d autant qü il devra se tenir à carreau car j avais déposé plainte plus alerter les services sociaux. Je me convain que il peut changer ou du moins se controler.

    • Oui La la je vous rejoint à 100%
      On ne s’improvisé pas psychologie en déclarant un/ une ex PN. C’est effectivement une pathologie. Pour ma part 2 rencontré dans ma vie. Mon ex mari et une soeur PN… diagnostiqué par ma psychologue après de nombreuses heures de psychothérapie. Cela m’à permis de comprendre des évidences et travailler sur ma propre dépendance affective… Aujourd je suis sereine, à nouveau pleine de confiance en moi et la certitude que finalement le problème c’est sont eux et pas moi. Ceci dit on ne peut juger les gens après avoir lu tous les articles qui traînent sur le net. Porter des jugements et coller des étiquettes de PN est aussi grave que d’en être victime.

    • Chaque description est exacte, pour m en etre libéré depuis 1 ans, j en souffre encore beaucoup, je regrette juste que l on stigmatise trop souvent les hommes dans ces articles, il existe bien des femmes ainsi… Je ne le souhaite à personne, sincèrement. Bien à vous! (un homme..)

    • pourquoi « FEMME BLESSEE » il y a des meres et des femmes PN tout aussi déstructruces, ras le bol de ce sens unique ou les PN sont exclusivement des hommes…

  2. Connaitre ce comportement est très utile… Le livre de Dr Reichert Pagnard « les relations toxiques » est très éclairant, surtout pour ce dont on ne parle pas assez: après la séparation, quand il y a des enfants – alors meme que l’on pense que le plus dur est derrière soi – en fait le cauchemars alors commence… Car personne en justice n’est formé à décrypter et les enfants (au moins un) se retrouvent vite aliénés… un enfant: celui avec lequel la relation fusionnelle avec l’autre parent (le non PN) est la plus forte…
    On découvre uniquement après avoir déjà commencé à ouvrir les yeux… D’expérience je trouve que c’est utile, cette perception victime VS PN facon Dr Jekyl / Mr Hyde pour quitter la relation… Et passer à autre chose de plus personnel et plus responsable : comprendre pourquoi et comment cette relation a fait partie de notre vie; car une relation est un système (« si tu m’aime ne m’aime pas » de Mony Elkaim). Pour avancer dans cette responsabilisation, j’ai trouvé plein de cléfs dans le livre « Choisir qui on aime » qui parle de dépendance et d’autonomie affective… Et puis toujours, le questionnement de Katie Byron… Meme si la séparation a été, dans mon cas, indispensable pour changer de chemin! Je ne m’attendais pas à ce qui a suivi et à ce que ça aille aussi loin dans l’implication des enfants – donc pour prévenir ca, si j’avais qq chose à partager, ce serait de bien lire le retour d’expérience du Dr Pagnard car aussi dément que cela puisse paraître, j’y ai lu l’histoire de ma vie et de celles de plusieurs amies! Donc une fois quittée cette relation il faut prévoir des resources pour soi; des ressources pour les enfants eux meme et la relation aux enfants; des ressources pour le parcours judiciaire (souvent kafkaïen car il y a sûrement des gens tres compétents en justice mais en 4 ans, je n’en n’ai rencontré AUCUN dans ce domaine! Et c’est sans compter sur les dysfonctionnements du système judiciaire surchargé (avec des delais inadaptés aux situations familiales complexes oû les enfants sont otages) – ce sans compter les erreurs des avocats (dans mon cas, 50% sérieux et hyper compétents mais 50% blasés et dont les interventions approximatives ont des impacts désespérants) – j’oubliais: avec la reconstruction évoquée dans l’article, si vous avez des enfants en commun, prévoyez d’être assailli par l’anxiété (++ si vous restez plus d’une année en justice) – et donc mettez vous vite au mindfullness! Après, on peut percevoir aussi cette expérience comme une belle opportunité de changement radical – mais évitez de sous estimer la volonté de destruction si vous voulez protéger les enfants. Avant la séparation: trouvez ce qu’il faut faire avec les enfants (thérapie, EMDR, …) pour qu’ils se libèrent d’un fonctionnement basé sur la culpabilité (socle de l’aliénation) – et détachez vous de relations fusionnelles que vous pourriez avoir avec eux. Là encore, c’est une belle opportunité de mettre en place une relation plus équilibrée avec eux! Enregistrez les insultes, les menaces audio ou vidéo que vous ferrez attester par huissier (car comme tout se passe dans le huit clos familial, personne ne vous croira ensuite et les enfants ne parlent pas en justice); dutout ne dites rien, préparez tout en secret et quand c’est prêt (travail, autre logement, argent (le plus possible: on sait quand on entre en justice mais pas quand on en sort!), dossier pour juge aux affaires familiales) partez – toujours avec les enfants. Je sais que c’est dur: faites vous aider pour abandonner la culpabilité; échangez la contre la responsabilité pleine et entière de la situation dans VOTRE vie (et non plus celle de l’autre)… Une responsabilité pour contribuer et « être le changement que vous voulez voir dans le monde »!

    • Ah ben voilà… le parfait exemple de la mère qui a tous droits sur ses enfants, et n’a même pas peur d’exclure définitivement le père avec la meilleure conscience du monde. Le plus grave c’est que c’est l’argument phare aujourd’hui de mères hystériques totalement irresponsables qui montent des scénarios abracadabrantesques lus avec beaucoup d’attention par tout le beau monde des services sociaux, et des Jaf en particulier (le ponpon). Alors que, généralement, ces chères dames ne se remettent pas en question, planent, et se retrouvent effectivement acculées et ne pouvant faire face sérieusement à une situation. Mais ce sont toujours de pauvres femmes éplorées, et les hommes ces grands coupables immondes.

      • Vos paroles me font largement penser à mon conjoint pervers narcissique! Vous dites exactement la même chose! Inquiétant !!

        • loooool tu as raison c’est ce que j’ai pensé en lisant son commentaire. avec tout mes respects mr jean-pierre mais vous auriez pu dire ce que vous penser avec moins d’agressivité…après tout ce n’est qu’un avis…(parmi les traits d’un PN c’est qu’il exagère toujours, n’aime pas être contrarier et se vexe vite…la liste et vraiment longue…

      • « des scénarios abracadabrantesques » ?
        « ces chères dames ne se remettent pas en question, planent, et se retrouvent effectivement acculées et ne pouvant faire face sérieusement à une situation.  »
        Mais de quels scénarios parlez-vous précisément ? De quelles dames ?
        Vous avez l’air de nourrir un mépris important pour les femmes ( et pour la justice) qui me semble révélateur.
        Il y a de la souffrance derrière tout ça, des femmes (ou même des hommes) qui peuvent même être battues, par des fous manipulateurs mais qui restent malgré tout , parce que tout simplement prises dans un cercle totalement destructeur et vicieux voulu et calculé par ces personnes malsaines qui souvent d’ailleurs veulent se présenter aux autres comme des saints, et la victime pour la coupable …

        • Je suis une femme qui a vécu 37 ans avec un homme souffrant que le Pn pour moi est une maladie, tout comme la psychose, les personnalité limite, les bipolaires etc… Ils ne sont pas conscient du mal qu’il font autour d’eux, aujourd’hui divorcé depuis 2013, il cherche toujours a me contacter, me montrer son coté enjôleur, etc
          c’est très sur noie de rembarquer dans une telle relation, comme l’alcool, c’est dévastateur Je vous remercie tous pour vos témoignages, j’ai revu ma vie et je ne désire pas retourner dans une relation ou je n’avais plus de vie, ou j’étais entrain, de mourir étouffer, comme je sais que nous sommes responsable des choix que nous faisons et c’est maintenant a moi de prendre les moyens
          pour en guérir et c’est très difficile se sortir d’un relation avec un Pn. Je n’aie jamais mêlé mes enfants dans ce que j’aie vécu, mais ils m’ont dit qu’ils n’étaient pas aveugle et ils ont une bonne relation avec leur père c’est ce qui compte pour moi, je suis la pour les écouter et me guérir d’abord et avant tous. Moi aussi je pensais que personne ne m’aurais cru dans ce que je vivais et tout le monde le voyais sauf moi, et oui il y a aussi des femmes PN car sa sœur l’aie aussi et je me suis aussi laissé détruire par cette femme, aujourd’hui je sais que je suis la seule responsable de ce que je vivais, car c’est moi qui a dit oui a cette vie donc cela a pris
          37 ans a prendre ma place, a me respecter, a me choisir, a ne plus accepter l’inacceptable, je reprend tranquillement confiance en moi, je refais ma vie et je vie de beau moment avec moi et mes enfants. Lui a eu d’autre relation, mais ce n’est pas moi qui va vivre avec ses comportements. Et ceux qui juge qu’il y a exagération sur le PN c’Est soi que vous ne connaissez rien sur le PN et que vous n’avez jamais vécu avec ses personnes,et peut-être que vous êtes un PN mais cela vous ne le verrez jamais

      • Vous me faites pensé à cette personne dénué de compassion, de sentiments et de valeurs. Tout aussi logique que réelle, cette description s’applique tant aux femmes qu’aux hommes PERVERS NARCISSIQUE.
        Vos commentaires manque de souplesses et de sympathie.
        Êtes vous maître dans l’art de réduire en poussière pour vous estimer davantage?

      • Jean- Pierre, tu as raison, ce genre de perosnnes doivent surement exister mais ce n’est pas non plus une raison pour les juger de la sorte comme un tout-puissant.
        De plus, je ne vois pas en quoi les services sociaux ont à voir dedant car, il faut savoir que au point de vu de la science le terme pervers narcissique n’existe que depuis les années 90 (fin) et qu’en France, mememe si on en parle, ce terme ‘existe pas officiellement donc bon. Si tu as mis la misere à ta femme, qu’elle est partie aavec les enfants, que tu es incapable de te remettre en question et que c’est elle l’hystérique, elle à bien fait de partir mais dans ce cas la ne viens pas sur des forums SERIEUX dénigrer toutes les femmes 😉

        PS: pour ton info., il y’àdes femmes perverses narcissiques et des hommes victimes….

        Kely

      • Drôle de gars ce Jean-Pierre… On dirait le père de mes enfants. Merci Livette pour tous ces vérités. Je subis la pression d’un homme avec qui j’ai gâché 18 ans de ma vie, qui m’a détruite et utilise aujourd’hui mes fils comme des objets pour faire du mal.

      • Ok jean pierre, je n, ai pas le temps, de recommencer ma repone pour toi. Oui, ce genre d, homme existe, et je le vis actuellement. Et c, est fuck, fuck, fuck, fuck love. Tu n, entends jamais faire l, amour, mais fuck ou have sex, et comme je l, ai dit plus haut, c, est fuck love. Si tu es malad, tu seras negligee, et pas conduite, aux urgences, meme avec symptomes similares, a une crise cardiaque. Ni pour une infection renale severe, ou tu vomis, huit fois, et est mise sous perfusion. Le pire, c, est que toutes leurs femmes, ou girl friends, sont isent t ils, tour a tour, paranoid, skizophrenic, manic depressive, devious, et en echange, pour des gestes genereux et tendres, au niveau du coeur, et de , me, en remerciement, tu recois comme mots d, appreciation, bitch, ou chienne, cow, ou vache, uselessfuck, ou tringlade inutile, ou cunt, conne, ou vagin plus exactement. Fils de 2 alcooliques, ne peut vivre sans certaines substances, auxquelles, totalement accros. Ne te prendras pas dans les bras, apres la mort de ta mere.total, totalement denue d, empatie. A verse seulement une larme, apres la mort de sa propre mere, sur mon epaule. Alors, s, il te plait, rensignes toi, et je te souhaite de tout mon coeur, de ne jamais en rencontrer, un ou une de ce genre. Totalement, centre sur sa propre personne. Et son aide soit disant, c, est du control frickism.fils de 2 alcoolos, qui se haissait, et le pere sortait la mere de son lit, en la tirant, par les cheveux. En bon francais, cela s, appelle, une relation abusive verbalement, et physiquement, parce q, accompagne de beigne, a t faire eclater la tete. Cela n, a rien a voir, avec l, amour.et tout cela est voulu, par certains, a titre de controle psychique, pecunier, verbal, moral, intellectuel, et emotionnel.c, est sur, toutes nos soietes actuelles sont abusives, patriarchales, et men made. Ok. Les veritables relations devraient etre basees, sur l, egalite, hommes et femmes, et la cooperation, aulieu du modele, domination et soumission, qui estdesequilibree, et out of whak. Ce modele date de millenaires, et est actuellement impose. Et maintenu dans les moeurs, comme la seule facon de vivre, sans autre alternative. Mensonge, et piege social. L, alternative, c, est egalite hommes, femmes, et enfants, et pofond respect, de, et pour chacun, et faire disparaitre la notion de sacrifice de soi, qui signifie, l, immolation de quelqu un, qui sont souvent les femmes, et des enfants meurtris a la base. L, humanite entiere, vit sous ce regime patriarchal,
        yramidal, depuis des millenares, cres, et maintenus, par l, eglise, et l, etat, et totalement generateur, de la souffrance humaine, et de son maintien. Basta, pour le miroir aux alouettes, et time to wake up, ca le fameux regime actuel,c, est cela a son apogee. Retour total, au servage de l, humanite entiere, enpire que le moyen age, bloquant ainsi, toute evolution, possible. Combien plus. Toutes les femmes du monde, ramendront les hommes, a leurs coeurs, pour laliberation totale, de l, humanite entiere, de l, elite vamprique, qui les entraine, a se hair individuellement, et collectivement, par le truchement, de l, endoctrinement, par voie de catechese, ou de militarisme. Du flan total. Ok. C, est bel et bien reel, jean pierre, et totalement d, ac tualite.et ce n, est ni une illusion, ni paranoia, ni schizophrenie.mais la verite, et si tes yeux sont ouverts, tu la verras, pour cequ, elle est.faut pas se leurrer, et un legimpossible, a enfants, et petits enfants. Time to wake up, et dire non, en masse.

      • Il n’y a pas que des hommes , il y a aussi des femmes et nombreux garçon ont perdu tout âme , tout espoir de vie …à cause d’une femme PN . Courage à vous faites vous aider .

        • Il y a autant de femmes perverses narcissiques que d’hommes.
          J’ai vécu avec une PN femme, tout ce que dit cet article est vrai, à un point inimaginable!
          On ne peut pas le comprendre sans l’avoir vécu.
          Je vous assure que ces gens sont absolument ingérables, quand ils ne veulent pas comprendre il n’y a rien à faire!
          Ils sont par exemple capables, si vous trouvez la preuve qu’ils vous trompent, de se vexer et de vous accuser de les fliquer alors que:
          1) ils/elles vous ont trompé
          2) ce sont leurs mensonges cumulés qui vous ont poussé à les surveiller.
          Jamais la moindre excuse, mêmes pour les choses les plus horribles, humiliantes ou blessantes, des critiques dégueulasses à votre égard, et bien sûr, toujours en privé!!!
          Vous devenez fous et personne ne vous croit car le masque qu’ils portent à l’extérieur est très élaboré.
          Une horreur, je n’ai même pas les mots pour tout décrire.

          Je vous renvoie à la conférence de Anne Clotilde Ziegler ici: https://www.youtube.com/watch?v=vXa4oxxOs5A

        • SUPER !!!! C’est le seul article sur le net qui parle des trois types de sexualité du manipulateur pervers narcissique, la plupart du temps on parle de l’hypersexualité, jamais de l’ asexuel où l’alternance entre les deux… Mot pour mot étape par étape toute l’article c’est exactement ce que j’ai vécu et que je vis encore. Et c’est super d avoir mis l’accent sur la protection financière, aussi saint qu’il peuvent paraître les PN utilise systématiquement se point pour se remplir les poches et Harcelé… BRAVO👏👏👏👏👏

    • C’est à vous, Livette, que j’ai choisi de répondre, bien que j’ai lu tous les témoignages et me suis reconnue dans beaucoup d’entres eux. Je suis toujours aussi étonnée de constater à quel point les histoires se ressemblent, à quel point les PN calquent leurs travers pour rendre nos vies si …..inexistantes.

      Mais votre témoignage, dans lequel, je le reconnais si bien m’a rappelé toutes mes souffrances, tous mes combats, toutes ces procédures auxquelles j’ai dû répondre, contre lesquelles je devais me justifier.
      La souffrance de ma fille, perdue dans notre bataille. Son enrôlement presque réussi par son pere.
      Cet enfermement terrible aussi bien moral que financier.

      Tout ce qu’il faut laisser derrière soi, admettre ce non amour……
      18 années passées à l’aimer, huit ans que je l’ai quitté, j’ai tout perdu sauf ma fille.
      Et si je vous disais que les procédures ne sont toujours pas finies ?
      Pour être honnête, je n’ai plus d’avocat depuis deux ans, je le laisse lui, se démener tout seul, lui qui veut conserver tous nos biens, ne rien me céder. J’ai renoncé à tout ce qui est matériel, mais je me garde bien de le lui dire. Ma bataille, celle que je ne voulais pas perdre, c’est ma fille. Elle le voit toutes les deux semaines et la moitié des vacançes, mais elle a ouvert les yeux et se protège.

      J’aurai voulu lire votre témoignage avant de le quitter, je pense que naievement en le quittant, je pensais être sauvée et avoir gagné. J’avais tort, tout ce que j’avais vécu durant notre vie commune n’était rien par rapport à tout ce qu’il a pu me faire vivre quand je l’ai quitté.

      Aujourd’hui, je n’ai plus mal, je pense m’être reconstruite et avoir retrouvé mon estime de moi, j’espère de tout Coeur qu’il en de meme pour vous.

  3. Franchement j’ai eu ma malchance de tomber sur ce genre de personne apres mon divorce et essaie de me sortie de la depuis peu. Appelez ce genre d’individu comme vous le voulez mais ca exise et c’est terrible et je suis entirement d’accord sur le point no contact quel qu’il soit si on veut sen remettre un jour; Pour le vivre en direct faut vraiment se preserver s’eloigner et revoirson avenir autrement meme en ayant tout perdu materiellement et financierement il faut se rejouir de ne pas avoir laisse sa vie et son droit de vie ou de mort sur soit et reapprendre a etre ne plus etre son esclave a tous points de vue.

    • Je viens de quitter moi aussi un pervers narcissique et je me suis clairement retrouvée dans la description de l’individu et dans la souffrance que jai vécue. J’ai du me sauver pour échapper à cet homme et j’y ai laissé toute ma stabilité financière

  4. Les commentaires sur ces sites sont tristes. Les gens semblent avoir peur de dire les noms des personnes concernées.

    Une personne à Québec a réussi à faire interner deux pervers narcissiques, ces personnes sont des jumeaux.

    Pascal et Patrice Saint-Pierre qui demeuraient à Beauport et plus précisément à Notre-Dame de l’Espérance sont maintenant dans un asile pour la vie dans la région de Montréal. Leurs parents, deux malades ont travaillé au gouvernement du Québec à Québec.

    Ils ont menacé une personne honnête avec les Hells Angels. Comme armes, ils avaient des mitraillettes.

    Les deux sauvages n’ont jamais travaillé de leurs vies. Ils se faisaient entretenir contre des promesses mensongères ce que leurs hôtes savaient. Aucune expérience de travail, depuis l’âge de seize ans. Ils ont été internés dans la mi-trentaine.

    Chaque personne narcissique a une spécialité. Les deux Saint-Pierre c’étaient les mensonges et de la jalousie pour inciter des gens à s’en prendre aux victimes. Bref, les victimes sont coupables de quelque chose d’imaginaire. Enlever l’énergie pour mieux détruire par la suite. Leurs personnes sont parfaites, ils se mouchent pour faire croire aux gens la fausse souffrance. Un pervers narcissique ce qu’il pense doit se réaliser.

    Un simple exemple, complexe pour ceux qui travaillent avec ces gens malades en psychiatrie : Une personne étudie en graphisme à l’extérieur de la ville. Les deux jumeaux fous s’organisent pour lui nuire à son retour, à la fin de sa technique.

    La personne reçoit du service de placement au Cégep l’adresse d’un endroit pour une entrevue. Il prend contact pour une journée, se présente et aperçoit sur le stationnement dans un camion vert, la vicieuse de Céline Guay le sourire fendu jusqu’aux oreilles avec Pascal Saint-Pierre qui se brasse la tête, de façon bizarre parce qu’il se mouchait.

    La personne en graphisme a parlé peu et il n’y a eu aucune entrevue. Céline Guay a remis à Pascal Saint-Pierre son camion gratuitement en échange de certains services. Une jalouse, abaisseuse, qui aime se mettre dans la vie des gens. Son mari est le fils des grues Armand Guay à Québec et il travaille à la SAAQ.

    À son retour de son entrevue le téléphone sonne dans la même bâtisse grise, le CV est maintenant en possession d’une compagnie (y) sans rapport avec son diplôme.

    Nos deux narcissiques fous avaient dit de ne pas aller dans ce domaine à ce Cégep et pour lui faire changer d’idées ça prend des arguments violents.

    Un groupe de musique québécoise (Vilain Pingouin de la compagnie Audiogram) arrive au Cégep (parce qu’il aimait le vendredi soir voir des amis jouer de la musique). Des menaces, et encore des menaces. Une agence de publicitaires Marketel qui parle sans fondement (parce qu’il aimait dessiner un peu comme passe-temps ou regarder des choses visuelles et artistiques).

    Le cerveau humain est complexe comme le cerveau du pervers narcissique. Le cerveau de celui de la personne perverse narcissique peut raisonner pendant plusieurs années : tu n’as aucun talent, tu n’es pas bon, tu ne peux pas. Le pervers narcissique a des manies, Pascal Saint-Pierre aimait se tenir les reins, se sentir les mains, faire un bruit vulgaire lorsqu’il boit sa tasse d’eau chaude, se caresser en simulant l’embrassade avec l’un de ses voisins. Patrice est le déficient mental de sa famille de dégénérés.

    Tout le monde sait qu’un pervers narcissique doit avoir des complices (voir les noms plus haut). Des gens profiteurs, calomnieux, menteurs, hypocrites et même des chieurs et des chieuses comme Céline Guay de Beauport du même village. Ses coordonnées ont été envoyées sur les sites des ennemis des Hells. Par curiosité, on va suivre cela attentivement. Un jour ou l’autre, elle va recevoir un poing en pleine figure. Elle souffre d’arthrite, donc elle s’en prend aux gens pour apaiser la souffrance de ses os qui craquent de partout.

    La personne en graphisme se rend dans une agence de placement pour une entrevue. Dans la salle d’attente avec d’autres personnes. On lui répond que l’entrevue est malheureusement annulée.

    Il prend l’ascenseur et sort et comme par reflexe se tourne la tête et s’aperçoit que la vieille loque d’arthrite à Céline Guay qui longeait le mur comme une hypocrite.

    Restez honnête et courageux et n’hésitez pas à utiliser la force nécessaire. Attendez pas après de l’aide, il faut faire suivre discrètement les agresseurs pendant plusieurs années avant qu’ils passent aux actes. Des caméras cachées et des témoignages sont deux des meilleures solutions pour en finir avec ces types de psychopathes sociaux.

    Pour conclure, ces malades mentaux mangent de la purée de pommes, de la salade fruits et du sucre à la crème de leur petite maman folle ou Céline Guay (grande chienne sale, tu ne sais pas quoi faire de ton année 2015 et les membres de ta famille attendent après le monde pour des emplois. Maudite lâche!) avec leurs copains qui sentent les vomissures et qui rient d’êtres dans leurs excréments. Bref une vie jusqu’à la mort dégueulasse.

    Pour terminer, ils organisent des raves à certains endroits et voici le lien :
    https://www.youtube.com/watch?featudetailpagere=player_&v=rF3MEB0m9IY

  5. Je n’ai pas peur de donner son nom. Yannick Hébert, 27 ans. Originaire de Sainte-Thérèse au Québec. Dès la première rencontre, je me suis doutée de quelquechose :  » je suis un psychopathe » avait-il dit à la blague en m’emmenant chez lui. J’ai répondu « quoi? » Puis il dit « non, non rien. » Je n’avais pas les outils pour savoir à qui j’avais affaire. On avait souvent eu des froids suivis de réconciliations. Mais pendant les froids je n’avais aucune nouvelle. Et je devais toujours aller lui parler pour avoir une mise à jour. Puis un jour, j’en ai eu marre et je lui ai dit que je n’avais plus envie de le voir. Deux semaines plus tard, je reçeuvais un appel d’une femme disant être sa copine et qu’elle avait vu nos textos. Il m’avait vendu que pour se venger….j’ai découvert par la suite qu’il c’était trouvé une nouvelle victime qu’il a demandé après 6 mois de relation en mariage. Alors qu’il m’écrivait en me disant qu’il pensait à moi. Je l’ai menacé de divulguer son secret, mais il semblait avoir averti sa nouvelle copine. Il lui a laver le cerveau. Récemment je l’avais trouvé sur le site Badoo. Yannick Hébert correspond au pervers narcissique : Mythomane, s’ennuie facilement, entretient des relations sexuelles avec plusieurs partenaires. Séducteur. En meta trop lorsquillorsqu’il parle. Contradictoire.

  6. Je suis un homme et j’ai vécu cela pendant 4 ans. Et toute ces reflexions j’ai pu les dires au debut de ma relation.

    – Si tu veux le pouvoir , je te le laisse
    – Tu devrais travailler sur cette violence
    – Tu as de la haine dans ton regard
    – je l’ai presque vu avec l’écume au coin de ses levres
    – Elle m’a trompé des le debut avec son ex mari ( a peine 2 mois après le debut de notre relation avec son ex mari ) – je ne l’ai appris que 1 an après lorsque elle était enceinte – Il y avait des complications lors de l’échographie et une probabilité de syphilis sur notre fils – Comme le résultat allait sortir et que je ne l’avait jamais trompé , la vérité allait éclater au grand jour – Nous aurions du faire un test et c’est la acculée devant la médecine qu’elle m’a avoué qu’elle avait recouché avec son ex mari. mais que pour elle nous n’étions pas encore ensemble. Bref un mensonge hallucinant que j’ai gobé ,
    – Elle m’a frappé
    – Elle m’a enfermé financierement
    – Elle m’a mis a la porte 3 fois sans ce soucier de la ou j’allais dormir , alors que notre fils avait 1 mois
    – elle a menti a ses parents sur qui j’etais , m’a décrit comme un monstre
    – M’a demandé un jour de noel de partir de chez ses parents parque je ne l’avais pas embrassé quand elle l’avait demandé
    – Elle s’est faite le mari de la professeur de danse de sa fille et elle est copine avec cette professeur de danse qui ne se doute de rien .
    – Elle est omnibulé par sa capacité a apparaitre comme une femme bien sous tout rapport .
    – C’est une menteuse – elle cree des histoires qui n’existent pas
    – Elle a manipulé la nounou alors que c’est moi qui l’ai trouvé et qui est passé 6 mois de ma vie a voir les familles et les nounous – elle n’avait qu’a valider .
    – Je n’ai plus peur d’elle
    – j’ai peur pour mon fils car elle est incapable de lui donner la tendresse et l’amour qu’il mérite – Elle est vide – Non elle est plein de rien .
    – Ses parents ont été lobotomiser

    Desolé j’ai tellement de choses a dire que c’est brouillon –
    Je referais un témoignage bientot

    Donna tu as le courage de donner son nom – je ne l’ai pas encore – tant on me dit que cela ne sert a rien

  7. Je n’ai pas peur de dire son nom également : Adam Caron, 23 ans.
    J’ai mis 2 mois et demi à me convaincre de le quitter – avant qu’il ne le fasse lui-même – alors qu’il sentait que je lui échappais.
    Je n’ai plus eu de contact avec lui du jour au lendemain, et je refuse catégoriquement de le revoir. C’est un poison.
    Je n’avais pas conscience de l’ampleur de sa manipulation. Au bout de deux semaines, il a commencé à faire tomber le masque lors d’une soirée où il s’est mis à charmer d’autres filles sous mes yeux – me snobant superbement par la même occasion, m’envoyant balader sous prétexte qu’il passait enfin du bon temps – et j’ai donc décidé de partir de la soirée, sans rien dire, excepté quelques mots d’excuses à mes amies pour leur expliquer que j’avais besoin de me calmer (j’étais hors de moi). Sur quoi il m’a couru après pour m’empêcher de partir, et nous avons passé une heure dans la cage d’escalier, moi hurlant de colère pour qu’il me lâche (car il me retenait physiquement de partir) et me laisse partir (je ne voulais pas discuter à chaud), lui me disant que j’étais complètement folle, que je surréagissais, et qu’il fallait que je me calme (ce que j’étais partie faire à la base).
    Bref, c’était le début d’un cercle vicieux que mes amies ont très mal pressenti bien qu’elles ne me l’aient avoué qu’après notre rupture.
    Là où il n’a pas eu de chance, c’est que j’étais forte, libre et indépendante, et même s’il m’a détruite et retranché dans mes positions, j’avais assez d’estime et de confiance en moi pour réaliser que cette situation n’était pas viable, pas saine.
    Il a fallu toutefois l’intervention extérieure d’une amie pour me décider à agir. « Largue-le » m’a-t-elle lâché presque comme une prière alors que je lui racontais qu’il était sur le point de me quitter. « Largue-le avant que ce ne soit lui qui le fasse et qu’il détruise le peu d’estime qu’il te reste encore ».
    Chose faite, je ne la remercierais jamais assez. Car en me disant cela, elle m’a donné donné le droit de quitter cette ordure, ou du moins, une légitimité dans cet acte que je croyais peu honorable.
    Je ne savais pas ce qu’était un pervers narcissique avant ça, et, bien que je m’en sois sortie sans trop de séquelles (enfin…) je souhaite à toutes leurs victimes de trouver assez de force en elle ou chez leurs proches pour réussir à se sortir d’une relation aussi destructrice, et j’espère que l’on saura empêcher ces bourreaux de répandre leur venin.

  8. WoW c’est carrément moi ce type ! Comment faire pour changer, les filles ?

  9. Je pense être loin de correspondre totalement à ces caractéristiques, façon d’agir, de penser et de voir la vie… mais je pense quand même avoir des traits de caractéristiques fort similaires, en tout cas beaucoup plus modérés…
    Je sort d’une relation douloureuse de plus de quatre ans… où l’autre personne me reproche ce genre de chose. J’ai de la difficulté à cerner si je correspond vraiment à cette personnalité ou si c’est elle qui réussi vraiment bien à me le faire croire… Quelqu’un peut m’aider à me retrouver dans tout ça ?

    • je ne crois pas que tu sois ainsi, un PN ne se remet jamais en question JAMAIS, peut être il y a des similitudes avec la personnalité borderline, l’apparence est la même mais le mécanisme est totalement différent.

      je viens de quitter un PN hier, il ne s’attendait pas du tt à ce que je le fasse, mais je l’ai fait, j’avais des doutes depuis le début de notre relation, mais ça s’est confirmé au fil du temps, je suis si fière de moi d’avoir été suffisamment forte, et rapide ( on a passé un mois ensemble) pour le quitter sans sentir le moindre regret

      • En effet je penserais plus à un trouble de la personnalité borderline, au vu de mon propre vécu. Comme dit Sanae, tu as la capacité de te remettre en question, mais ta difficulté à comprendre pourquoi on te fait de tels reproches peut tout à fait provenir de la structure psychotique de la personne borderline, qui n’arrive pas à conscientiser ses mécanismes cognitifs, ni à se mettre à la place de l’autre et donc à se rendre compte de la manière dont ses agissements peuvent impacter sur l’autre…
        J’ai été en couple 2 mois avec un borderline, qui était capable de juger un simple point de vue ou un acte anodin de ma part, allant jusqu’à m’insulter de salope…. pour s’excuser dans la seconde qui suivait, sans doute parce-qu’il voyait bien que j’avais une estime de moi suffisante pour ne pas rentrer dans son raisonnement. J’ai toujours été calme et été tolérante face à ses crises, j’ai pensé à le quitter très tôt mais il a fallu qu’il boive beaucoup trop lors d’une soirée et qu’il devienne littéralement hors de lui, au point de m’insulter, casser mon appareil photo puis mon portable de peur que j’appelle les flics, pour que je me décide à le quitter.
        Ceci est juste mon histoire, il est fort probable que tu sois différent Simon… Mais il est également possible que ce soit cette fille qui est PN, et les reproches qu’elle te fait découleraient donc directement du fameux mécanisme de projection, qu’on retrouve très souvent chez eux comme il est écrit sur cet article. Ils sont très forts pour te faire passer pour un fou et à te détruire jusqu’à que tu doutes de toi-même, à te demander si tu es ou pas quelqu’un de bien…

        Pour t’éclairer, le mieux serait de consulter un psychologue !

  10. Etant thérapeute, j’ai eu a aider des gens qui ont souffert de PN, je ne sais pas si la proportion H/F est égale ou non, peut importe !
    Je souhaite ici recommander un livre aux lecteurs et lectrices qui se posent des questions à ce sujet : Echapper aux manipulateurs, de Christel Petitcollin.

    Lisez ce livre en cachette, ne le laissez pas à portée d’un PN, il tentera tout pour vous empêcher de le lire ! Les recettes et conseils dans ce livre sont efficaces et les PN n’aiment pas la vérité sur leur dynamique.

    Un comportement Pervers qu’il soit narcissique ou autre est une MALADIE MENTALE ! Incurable de nos jours ! C’est une sorte de cancer des émotions et aucune chimio ne pourra soigner cela.

    Courage!

    A chaque attaque et commentaire visant à diminuer ou réduire et abaisser la portée de votre courage à faire face, prenez le comment un encouragement à tenir bon !

  11. Tout est dit dans cet article. J’en ai souffert chaque jour pendant 5 longues années et j’ai ensuite mis 7 ans à m’en remettre avec des séquelles irréversibles dans le sens où on est détruit pour toute nouvelle relation… La seule chose qui ne correspond pas à ce que j’ai vécu c’est « la fausse repentance », un pervers qui dit  » je vais changer, je regrette, je t’aime, pardonne moi »… pour moi, le vrai pervers narcissique ne s’abaisse jamais à dire ce genre de choses, il est toujours dans son bon droit, pourquoi changerait-il ? Et le dirait-il ? Pour lui, ce serait faire preuve de faiblesse…. La deuxième chose qui ne correspond pas à ce que j’ai vécu, c’est de dire que le pervers » exhibe ses jouets, sa femme ses enfants, ses biens .. » non il nous isole, empêche qu’on connaisse ses amis, nous gomme complètement de son existence. Ses collègues ignorent même qu’il a des liens familiaux, une femme et des enfants….. S’il doit présenter quelqu’un, il présentera plutôt une maitresse…

    • Bonjour,
      Un PN a détruit mon couple avec trois enfants il a tourner pendant un mois autour de ma femme elle venais de sortir d un burne-out et moi étant très malade, une situation très recherche par ces PN,.
      quant je l est appris c est déjà trop tard loin de tous car jetait hospitaliser.
      du jour au lendemain ma femme est partie on me laissant trois enfants en bas ages. ont aurait dit quelle été envoûter je n est jamais vue ça.
      aidez a comprendre.car je suis complètement perdu.
      MERCI

  12. Bonjour Clement

    Pensez-vous vraiment que la perversion narcissique est de sexe masculin? vous semblez avoir choisi de mettre un genre à cette « maladie »

    Je dis cela parce que vous répétez à chaque fois « LE pervers narcissique » au lieu de dire, « Le/La pervers(e) narcissique » .

    ça participe de la caricature et ça véhicule une fausse idée Une personne influençable pourrait y croire et une telle croyance pourrait lui faire passer à côté des bonnes personnes ou ne pas eviter les mauvaises.

  13. trop triste de mettre faite avoir sous le couvert de l amour ….moi aussi victime
    de ce sadique zinzin …il m aime mais fait tout pour me nuire je suis ainsi devenue eloignee de moi meme il est issu d unefamille perverse.. tres negative et agressive surtout lors des fetes … j ai tenu bon pour mon fils mais je me rends compte que ma vie sans amour a ete un enorme sacrifice…il a toujours raison j etouffe je n en peu plus de lui et de sa famille de merde

    • Si c’est un PN, navrée de vous le dire brutalement, mais il ne vous aime pas, ne vous a jamais aimé, et ne vous aimera jamais.

  14. Je sors d’une relation avec un pn , tout est dit dans cet article , et de toutes les relations toxiques que j’ai eu dans ma vie , c’est la pire que j’ai eu . et le plus terrible c’est que de l’extérieur il se présente en personne parfaite, posée , sage , vraie , mais avec sa proie c’est la torture la plus terrible , un pn c’est comme une secte , on perd toute liberté de penser d’être d’exister , nous ne sommes qu’une nourriture pour ce vampire , j’étais dans l’impuissance la plus totale , même loin de lui j’étais lui , téléguidée à distance . merci pour cette description parfaite , et pour ceux qui doutent que ça puisse être vrai , je vous souhaite de n’avoir jamais à faire à ce genre de personne. de tous les toxiques c’est le pire , car avec eux vous êtes leur victime mais ils se débrouillent toujours pour vous faire passer vous pour le bourreau.

  15. Bonjour.
    Je ne parlerai pas des détails de mon histoire pour l’instant, seulement que depuis ma séparation il y a 3 ans je suis obligée d’avoir des avocats constamment (3 jusqu’à ce jour « les pauvres » sont dépassés par ce genre de monstres au féminin et masculin) , la folie furieuse et la destruction n’a pas de limite. Résultat des lois et de juges qui ne protègent pas le bon de la brute, qui confortent ces malades dans leurs mensonges, et méchanceté, et qui décident de votre vie et celles de vos enfants sans tenir compte des preuves et du harcélement constants que vous subissez/avez subi, à se demander s’il ne faudrait pas faire justice soi-même.
    Tous les manipulateurs et/ou personnes extrêmement autoritaires ne sont pas des PN, attention à ne pas mettre tout le monde dans la même poubelle; heureusement il y en a déjà assez comme cela avec tous les dégâts qu’ils sèment autour d’eux. Tous les PN ne sont pas violents physiquement, les plus intelligents n’ont pas besoin d’y avoir recours, pour mon cas je dirais HELAS, ils arrivent à leurs fins sans cela.
    Il y a 3 ans je ne pouvais imaginer que de telles personnes pouvaient exister, ma naiveté m’a jouée un bien mauvais tour.
    résultat à l’heure actuelle, je n’ai plus mes 2 enfants avec moi ( ils vivent avec leur père loin), en partie grâce à une juge qui devrait être destituée par manque d’impartialité, et mensonges. Mes enfants ne sont pas heureux, et je suis impuissante à cela. Mon ex bloque l’argent que je devais recevoir depuis 13 mois, donc problème financier.
    Je suis dégoûtée, anéantie par un système qui protège ces êtres, la justice n’est qu’une poudre aux yeux, et un vide porte monnaie. Ma vie n’est plus ma vie, avancer pour moi actuellement veut dire vivre au jour le jour, ne plus penser pour ne pas s’éffondrer, sans mes enfants je n’ai plus de joie. Et pleurer devant les enfants est son cheval de Troyes en ce moment, pour les faire culpabiliser et les empêcher de dire ce qu’ils pensent et veulent.
    bon courage à tous et toutes

  16. Au secour !
    J’ai ma maman qui est dépressif et a déjà tenté plusieurs fois de mettre fin à ses jours ,on m’a conseiller de lire cette article et je reconnais en ca son nouveau mari qui ne cesse de mettre la zizanie dans ma famille , ma petite Soeur (qui habite encore chez eux )est au plus mal ,il ne cesse de s’en prendre au deux (ma mère et ma Soeur ) .J’ai commencer à voir clair dans son jeu il y a déjà quelque mois mais je le reconnais totalement dans tout ce qui ai marquer que puis je faire ? Comment puis-je sauver ma mère et ma Soeur ?

  17. Cet article est le résumé de ce que j’ai vécu. Je n’ai qu’un commentaire à faire: ils se rendent compte du mal qu’ils font, mais cela les fait jouir au lieu de les faire culpabiliser, c’est du sadisme. Ils se sentent exister à la mesure de leur puissance de destruction, c’est difficile à admettre qu’une personne puisse être ainsi, surtout quand on est restée mariée 43 ans à ce type d’individu, comme dans mon cas, mais c’est l’exacte vérité.
    Je vais imprimer cet article parce que tout y est, et expliqué clairement. Les personnes qui nient cette vérité expliquent par leur négation pourquoi une victime met beaucoup de temps à réagir, elles ne peuvent pas y croire……..Il m’a fallu 5 ans et une humiliation de trop quand le déclic s’est fait…….
    La séparation est la seule issue quand on est en couple avec un pervers narcissique, c’est le seul moyen de redevenir soi-même, de retrouver estime et confiance en soi, plus aucun contact, ou le moins possible quand on y est obligé. Cette séparation déclenche une énorme rage narcissique, je l’ai vécu……….Donc, agir sans le prévenir….Le quitter est un acte de lèse majesté énorme et sa vengeance sera à la mesure du crime commis….. Enfants, famille, amis, connaissances, il les persuadera qu’il est la victime et, étant convaincu lui-même, c’est bien ça le pire, son pouvoir de persuasion est très fort, la calomnie est une arme souvent efficace…….J’ai connu tout cela, mais, 3 ans après, je suis parvenue à me reconstruire, même s’il reste encore des séquelles. Le plus douloureux, c’est quand on a des enfants avec ce type d’individu…….
    Si vous reconnaissez dans cet article ce que vous vivez, FUYEZ!!!!!

    • En ce qui me concerne c’est très difficile d’admettre que cette personne je connais depuis plus de 20 ans avec lequel j’ai vécu longtemps est un PN car je l’aimais, j’ai vécu vécu toutes les brimades les insultes le non respect et fait que c’était toujours ma faute, on s’est quitté définitiment il y a 3 semaines après la parole de trop!!! j’ai eu 2 cancers du seins, il m’a quitté 1 an après le 1er puis est revenu tout repentant, mais on a vécu séparé, il y a un peu plus d’un an 2ème cancer du sein: ablation du sein chimio…. il m’a soutenu et maintenant il vient de me dire qu’il avait rencontré quelqu’un d’autre et que depuis mon cancer je n’étais plus la même et qu’il espérait coucher avec cette personne et non pas à côté comme avec moi, et qu’elle avait des seins!! je souffre beaucoup de ces paroles et je n’aurais jamais imaginé même si j’en ai déjà beaucoup entendu qu’il puisse à ce point être irrespectueux. En lisant les témoignages je comprends qu’un PN ne peux pas aimer, et pourtant au début de ma relation après un difficile divorce j’ai trouvé une épaule, une écoute enfin tout ce que je voulais entendre. je vais essayé de faire comme vous toutes et tous, vivre pour moi, avec un seul sein je ne pense pas que je puisse reconstruire quelquechose avec quelqu’un, j’ai 65 ans, mais tant pis l’essentiel est peut être d’être en paix

  18. C’est vrai que si on n’a pas vécu avec ce genre de personne , on ne peut y croire ! J’ai vécu plusieurs années avec un PN et je peux vous dire que c’est vrai et qu’il est très difficile de s’en sortir seule , il faut de l’aide de la famille et des amis . On en sort complètement chamboulée et il faut du temps avant de se retrouver sa personnalité . Mais il FAUT QUITTER AU PLUS VITE CE PERSONNE !

  19. Une collègue vit cela, son compagnon est flic. Comment puis je l aider? Car elle ne peut pas téléphoner à la police puisque il est protégé , selon lui, les policiers sont ses amis ou amies.quoi faire?

  20. J ai vécu avec un pn pendant 22 ans. Je n ai rien vu. Il M à isolé de ma propre famille, membre après membre ça a pris du temps mais il a réussi à travers de gros mensonges et surtout de grandes manipulations. A son travail problèmes récurrents avec ses collègues, changement de travail plusieurs fois tjours les mêmes soucis tous ces collègues étaient soit disant jaloux de lui lui faisaient les pires crasses etc… Il était devenu paranormal problèmes de voisinage important malgré plusieurs déménagements. Quand il a réussi à M isoler de ma famille ça a était par la suite l isolement vis à vis de mes amis. Pn ne voyait plus personne. Après il s en est pris à moi verbalement humiliations, agressions verbales, viols, insultes, M accusait de tous les maux alors que pourtant avant ça j étais à ses yeux la meilleur des femmes…. Il M à accusé de l avoir plusieurs fois trompé avec des hommes à mon travail et est venu d ailleurs y tenter de faire des histoires en venant voir mes collègues après suis à ses yeux devenue la pire des femmes, putain dépensière etc.. Alors que non bien au contraire tjours était fidèle et sérieuse en argent. Bref. A la fin il a réussi à monter contre moi deux de mes trois enfants que je me vois d ailleurs plus depuis que je l ai quitté il u à neuf ans maintenant. Mon dernier enfant je le vois régulièrement mais ne communique pas du tout sur ce sujet tabou avec son frère et sa soeur. 9 ans après et malgré une psychothérapie de plusieurs années je sais que je ne M en remettrais jamais mais il faut avancer, la personne qui n à pas vécu ça ne peut pas comprendre il fait être passé par là pour comprendre le mécanisme de cesbibdividus hommes femme. C est terrible. Aujourd hui 9 ans ont passé depuis le divorce ou il a d ailleurs obtenu tout ce qu il voulait car même les juges se laissent malheureusement avoir par ce genre d individu. Moi je n’étais à moment pas de taille à me défendre, il M avait réduite à néant, j étais une épave, dépressive et surtout anéantie on se demande ce qu il nous arrive on ne comprend pas ce qui nous tombe dessus et comment il.Peut mentir à ce point c est écoeurant alors me suis laisser dépouiller sans me battre, je n avais qu’une hâte c était que cela se termine. Aujourd hui si je le voyais crever dans un caniveau je ne M arrêterais même pas, le mal qu il a fait à ma famille, mes enfants à moi même on ne peut l oublier et s il y a un bon dieu j espère qu’il sera un jour puni pour tout ce qu’il M à fait vivre, ce qu’il nous a fait vivre, qu il crève mais avec la chance que j ai je créverais avant lui, il aurait d ailleurs souhaité que je me foute en l air quand il me maltraitant comme cela ses d’ores auraient été confirmés puisque pour lui j étais une folle dingue, une hystérique, un cinglée une dépressive, il aurait dit à mes enfants vous voyez votre mère était vraiment malade…. Il M à menacé deux fois de me tuer si je le quittais alors que parfois enfin même souvent il me demandait de faire mes valises et de foudre le camp de ma maison, il avait des propos très contradictoires bref je M arrêté la, j espère juste qu un jour mes deux grands enfants vont se rendre compte du profil de leur père et revenir vers moi avant que je meure c est tout ce que j’espère aujourd hui, revoir un jour mes enfants. Mon deux garçons n ont jamais eu de copines, mon ex M à tellement dénigrer auprès d eux qu ils ont une très mauvaise image des femmes, mes pauvres garçons, ils vivent reclus sans amis, sans sortie fans leur bulle avec une idée fausse de la vie en couplé ou en famille, j espère juste qu ils sont heureux ainsi, ils ne diront jamais que c est la faute demeure père, ils ne le voient pas et surtout ne l.imaginent même pas… Ma fille est maman je ne connais pas mon petit fils, elle me reproche d avoir été une mauvaise mère, de ne jamais lui avoir donné d amour, me reproche d avoir souvent quitté la maison familiale quand mon ex s en prenait à moi verbalement et physiquement, car pour elle impossible que son père puisse me frapper, c est moi qui mentait… Bref. Je ne souhaite à personne de rencontrer un pn ou une pn sur son chemin…

  21. Très, très bon article…j’ai assisté à des scènes où l’ange devenait démon et inversement en un éclair suivant les circonstances…Elle est fantastiquement charmeuse avec ces jolis yeux verts et pourtant…elle empoisonne psychologiquement tous ceux qu’elle veut manipuler et dominer, même ces enfants, dont un un souffre d’incontinence chronique à huit ans et l’autre qui a des crises de tétanie à trois ans ! Ne parlons pas du pauvre gars qui lui sert de serpillière…

    • Mon fils vivait avec une très belle jeune femme aux beaux yeux verts qui l’a fait souffrir de mille façons. Mi ange mi démon, j’ai souvent essayé de mettre un nom sur sa maladie puisque je savais qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Eternelle victime, le monde entier est contre elle. Petite fille triste et sans défense se transformant en furie quelques minutes plus tard…. Elle l’a viré plusieurs fois, a jeté ses vêtements du balcon, l’a menacé avec un couteau et l’a dénigré tant de fois en disant à sa fille que son papa était à nouveau méchant. Elle a essayé de nous retourner contre lui, avec une voix douce et les yeux plein de larmes. Mais lorsqu’elle a remarqué que ça ne fonctionnait pas, elle m’a montré son vrai visage, celui qui n’était réservé qu’à lui d’habitude. Ils sont séparés depuis 4 ans, mais ça ne change pas grand chose.Elle a gardé son emprise puisque mon fils adore sa fille qui vit avec sa maman. Il n’a aucune vie sociale puisqu’elle peut appeler à n’importe quelle heure pour qu’il vienne récupérer sa fille. Ca c’était avant, jusqu’à mi février. Puis tout a changé … quoi que …. Maintenant elle est très malade, il parait qu’elle a un cancer très agressif. Si c’est vrai, je suis triste pour elle car elle est jeune et je ne souhaite ça à personne, et ma petite fille a besoin de sa maman. Mais ….oui, j’ai des doutes, aucune preuve médicale, rien. Elle est revenue chez mon fils car elle ne pouvait pas rester seule. Malade, il n’a bien sur pas pu refuser. Ca m’a mis la puce à l’oreille …si elle n’était pas malade, elle pourrait jubiler puisqu’elle est à nouveau installée chez lui. Il a passé la semaine à essayer de faire au mieux. Traverser la ville pour lui acheter la glace qui lui faisait envie, lui servir à boire… systématiquement dans le mauvais verre…. il fait décidément tout de travers ….. Elle est restée 1 semaine, puis est allée chez une amie en laissant la petite chez son père, car elle ne veut pas lui imposer sa dégradation. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir des doutes. Elle a quitté l’appartement comme par hasard lorsque mon mari y allait pour 2 jours. Elle n’a jamais réussi à le manipuler …. Mon mari repart demain, ça ne m’étonnerait pas qu’elle revienne très vite s’installer chez mon fils après son départ. Elle n’a plus aucune énergie, sauf pour lui hurler dessus à longueur de journée en essayant de le faire culpabiliser.(Il est bien sur fautif de son état de santé.) Pour l’instant aucune nouvelle, même pas à sa fille. J’ai lu l’article avec attention, je sais maintenant mettre un nom sur sa maladie, même si ça ne change pas grand chose. Mon ex mari était un peu comme ça aussi, mais par rapport à elle, il était un petit joueur. Je sais qu’elle peut aller très loin, elle nous l’a déjà montré par le passé, mais j’espère juste qu’elle n’utilise pas une maladie pour imposer ce qu’elle veut. Avec tout le souci qu’il se fait pour l’avenir de sa fille, mon fils le vivrait très mal si elle jouait à ce jeu là.

  22. Quel article! Plutôt concret et décrivant la majeurs partie des aspects de ce type d’individu.

    J’ai vécu 10 ans avec un PN, c’était mon premier petit ami et comme j’étais dans une situation d’isolement familial au moment de la rencontre, j’étais la parfaite proie, jeune, naïve et isolée! Je prenais ses mots pour de l’amour, de l’attention, un soin de mon bien-être…
    Quand il me disait « si j’ai voulu être avec toi, c’est parce que tu étais en rupture avec tes parents, donc je peux t’aider ». Ah la bonne blague quand j’y repense avec le recul! TRADUCTION: tu es jeune, impressionnable, façonnable et surtout sans protection, personne ne remarquera si tu vas mal viendra m’importuner.

    Le roi du retournement de situation, il me tapait dessus mais c’était toujours ma faute. Je me souviens d’une fois où il m’avait bien tapé dessus ( j’avais l’option punching ball), et alors que j’étais au sol, totalement choquée après un déchainement de violence, il s’est jeté au sol à côté de moi en pleurant  » mais pourquoi, pourquoi tu me fais ça? Pourquoi tu m’obliges à faire ça? Tu sais que je suis nerveux, tu me fais souffrir en m’obligeant à te frapper! » Et voilà comment on se sent coupable de s’être fait tabasser.

    Puis le temps passant, il a vu que je me détachais de lui, avait compris son fonctionnement et n’entrait pas dans son jeu en m’isolant, me coupant de mes amis et c’est devenu un déluge de remarques cruelles, castratrices et dévalorisantes: « Hum tu vas voir tes amies, tu vas leur raconter que je suis horrible, grâce à ça tu as une vie à raconter, ça te donne la sensation d’exister de te faire passer pour une femme battue » ou  » tu crois que tu as des amis? Laisse moi rire, je vais être franc avec toi parce que la franchise c’est une qualité rare: tes amis, ils en ont rien à foutre de ta gueule, ils t’acceptent parce que tu as un certain sens de l’humour donc tu sers de clown pour divertir, tu es la conne du diner de cons et aussi parce que tu es une bonne poire toujours prête à rendre service donc on t’accepte mais tu verras le jour où tu ne les feras plus rire ou que tu refuseras de rendre services, ils te jetteront comme la merde que tu es ».

    10 ans à accepter violences physiques mais surtout psychologiques… Hommes et femmes qui êtes confrontés à ce type d’individu(e)s, je vous donne ce conseil d’un grand sage, Gandalf ;): « Fuyez pauvres fous!!! »

  23. Help, je suis tombée amoureuse d’un PN qui de plus est mon associé.
    Je risque de tout perdre …que dois je faire?

  24. Pour ma part je suis vraiment confus. Je connais une personne de ce genre, je reconnais beaucoup de choses dans tout ce qui était écrit mais pour certains points, c’est l’inverse. Et cet article donne une une explication tellement rigide et claire du PN que je ne sais pas quoi penser de la personne en question que je connais.

    Par exemple, il cherche la flatterie certes et exagère ses compétences mais seulement dans certaines circonstances. Il manipule, ment tout le temps, joue la victime, détruit psychologiquement, veut tout contrôler, ruine financièrement et moralement son entourage, mais par contre est extrêmement renfermé sur lui-même la plupart du temps avec les gens et très discret, taiseux. Il n’y a qu’avec ses amis et sa femme qu’il est plus ouvert. En société, il cherche le plus souvent à ne pas se faire remarquer je trouve. Et j’ai également du mal à croire qu’il n’éprouve aucune émotion, je l’ai vu en dépression, perdre 20 kilos, je l’ai vu en pleures à la suite de disputes avec ses amis, dont il était totalement à l’origine selon moi certes mais je suis sûre qu’il ne ressent pas aucune émotion. Je le vois plutôt comme une personne blessée d’un coté mais mauvaise de l’autre, pas comme un pure pervers dénué d’émotion maléfique jusqu’au bout des ongles. Mais il détruit tout, perd ses amis les uns après les autres. Depuis les 15 ans que je le connais, toutes les personnes qui ont sont entrées dans son cercle intime sont entrée en conflit avec lui pour les mêmes raisons de manipulations, mensonges, etc, excepté sa femme et je la vois vraiment comme une femme soumise, je ne sais pas comment elle tient le coup.

    Je suis d’accord vraiment avec tout l’article sauf pour ces points la, que pensez-vous que ça signifie ?

  25. Je reconnais en tous points cette personne que j’ai fréquenté pendant deux ans, deux très longues années…
    « J’en sors » détruite, j’ai plus de repères, je sais que le chemin de la reconstruction sera long mais au moins je sais que ce que j’ai vécu n’est pas normal, que ces relations toxiques ne peuvent être de l’amour.
    c’était trop beau pour être vrai et effectivement au tout début je me méfiais, une petite voix intérieure me disait que quelque chose clochait, comme quoi il faut toujours suive son instinct premier!!
    Et puis quand j’ai baissé les gardes et commencé à m’y attacher l’enfer a commencé.
    Je souhaite à toutes et tous de vous reconstruire, le chemin est long mais notre vie est plus importante que de servir de réceptacle à leur angoisses et problèmes psychologiques! Bonne chance!

  26. Je vis cette relation, mais au niveau professionnel, depuis des années, mais je n’ai rien vu venir… jusqu’à ce que fasse un burn out et que mon psy détecte la principale raiosn : le pervers narcissique dans toute sa « splendeur ».
    Jusque-là, j’ai la « chance » de ne souffrir « que » de ce burn out, d’une gastrite et d’un ulcère.
    Je retrouve, danc cet article, la quasi totalité de ce que je subis, et la personnalité de ce PN.
    Je voudrais diffuser un témoignage détaillé de ce monstre… j’ai pensé écrire pour tenter de me libérer (en tout cas psychologiquement) de ce cauchemar, mais surtout pour diffuser au maximum les avertissements à toute personne qui risque d’être détruite par un tel démon…

  27. « 4. Il victimise les autres en permanence »… Beau contre-sens..!! Il les culpabilise, et SE victimise… Non..?

  28. Une femme ma deja dit cela que j’etais un pn. Ignorant je me suis renseigner sur la definition de se genre d’individu. certe je me suis reconnu en lisant la definition je ne peut pas decrire la panique que j’ai eprouvé. jusqu’a ce que je realise que ma conjointe a l’epoque (qui n’a guere evolué depuis. politoxicomane alcolique menteuse violente etc mais combien cultivé) barmaid pour cité le genre n’etait aucunement placée pour attribué la definition ou diagnostique vue quelle n’etait en rien psycholoque ou autre alors oui les pervers narcissique sont dangereux etc

    l’estime a sont plus bas j’ai vecu avec ce genre de comportement

    la ou j’en etait un etait de simplement lui dire qui elle etait pour affirmé pareil monstruosité.

    MESDAMES MESIEURS si vous etes fragiles et en difficultées ne laisser pas pareille discours entrer dans votre relasion. fuyez ces manipulatrices qui vont jusqu’a vous faire croire que vous etes fautifs ou malade.

  29. Incroyable le nombre de victimes du pn, ma fille de 26 ans, deux enfants, viens de décider de quitter son ex, père des enfants, 3 mois de harcèlements, il ne se passe pas une journée sans qu’il y est un problème, du coup j’ai fait des recherches sur le harcèlement moral et je suis tombée sur tous les descriptifs du manipulateur pn, nous sommes sous le choc, toute son attitude correspond ..,au fil des jours notre fille nous raconte son quotidien, elle méme, ne s’était pas rendu compte, elle pensait que ça allait s’arranger, il y avait beaucoup de conflits, beaucoup de crises de colère que les enfants subissés, puis elle s’est refermée sur elle mémé, elle a ensuite beaucoup maigri, elle n’avait plus le gout de rien, isolée, car elle travaillait à domicile, Puis un jour la goutte qui a fait débordé le vase…LE DÉCLIC, 7 ans après,.. notre soutien lui a permis d’y voir plus clair, la phase actuelle c’est l’attente d’une décision de justice sur le mode de garde des enfants, si on avait su que c’est un grand malade on aurait tout fait pour lui interdire de voir les enfants, car après le premier weekend que ma fille lui a accordé pour voir les petits C’EST LA CATASTROPHE! Il continue dans son délire, dénigrement de la maman, questionnement, manipulation, du coup ils vont être suivi par un pédopsychiatre, C’EST MALHEUREUX d’en arriver là.. au fils des jours, notre fille tente de se reconstruire tout en gérant les petits, sa nouvelle vie, …bref, ce sont des moments très lourds à gérer, émotionnellement ça épuise, bon courage à tous ceux qui passe par là!!

    • Bonjour NB
      Déjà pas facile de découvrir qu’on a aimé une personne destructrice et qu’on croyait être aimée mais en plus quand il y a des enfants alors ce ne sera pas facile car il manipulera ses enfants contre leur mère!!! COURAGE A VOTRE FILLE
      et heureusement qu’elle est soutenue.

    • Tout dépend. Je suis une jeune grand-mère de 54 ans d’expérience, et dès mon arrivée dans la ville j’ai vu au premier week-end qu’il y « avait un problème ». Manipulation et déstabilisation. J’ai passé un an à tenter d' »ouvrir les yeux » à mon fils sous emprise totale d’une PN. Je l’ai vu pendant un an, presque tout le temps dehors de sa propre maison, 3 mois de prison car elle s’est vengée, pas capable de laisser quelques heures une journée par semaine la maison à mon fils pour qu’il puisse y recevoir ses propres enfants d’une union précédente… À quelques reprises j’ai « remis à l’ordre » le PN. Vous pouvez vous en douter comment ce fut difficile pour moi. Je pensais trouver une femme en larmes lorsque mon fils est entré en prison, avec 3 enfants privés de leur père pendant 3 mois et perte de revenus. Je l’ai trouvé en train de « s’amuser » dans FB, dans la maison de mon fils. Elle n’a JAMAIS voulu y partir. Bref, après un an, grand-maman laisse couler le bateau et sauve sa propre peau. J’ai tout fait pour ouvrir les yeux à mon fils. Après toute cette dévastation depuis plus d’un an, c’est encore son contrôle absolu et total. Pourquoi nos enfants ne nous écoutent-ils pas? J’ai vu TRÈS TÔT en arrivant ici son côté manipulateur. Et son côté pervers avec absence d’affect, je l’ai détecté lorsque mon fils est entré en prison.

  30. Bonjour,

    Je suis consterné de voir qu’autant de personnes ont malheureusement eut à faire face à un monstre de ce genre.
    Moi même j’ai subi cela pendant 15 ans, ce type a détruit ma mère, a tout fait pour me détruire, a abimé sa propre fille qui n’a aucun respect pour lui aujourd’hui et qui se reconstruit bien.

    Ces personnes la sont des monstres, aucun remède si ce n’est un gros coup de masse sur le crâne. Ces gens la ne cherchent qu’à détruire et à faire souffrir, se complaise dans le malheur et la victimisation.

    Ne jamais leur donner satisfaction, tenez leur tête même si c’est dur, ne jamais lâcher prise. C’est ainsi que j’ai pu m’en sortir, mais c’est difficile car on n’a qu’une envie c’est de les tuer, ça nous remplit de haine que de vivre cet enfer quotidien… Et les gens ne vous croient pas car ils ne voient que le visage angélique que le pervers montre en société pour ce faire bien voir.

    Poussez les à bout, vous les rendez fous et les déstabiliserez car ils n’ont pas pour habitude qu’on leur tienne tête, trouvez ce qui peut les déstabiliser. Ce sont des gens craintifs et peureux qui ne mordront que si ils vous sentent vulnérables et totalement soumis/es; je me répète mais faire front les déstabilisent et les empêches de passer à la vitesse supérieur qui sont les coups, si vous montrez un signe de faiblesse ils en profiteront, défiez les.

    De l’age de 10 ans jusqu’a mes 25 ans j’ai tenu tête, même lorsque qu’il brandissait son poing en me menaçant je n’ai jamais baissé les yeux, jamais je n’ai arrêté de lui tenir tête. J’ai tenté de le poignarder plusieurs fois ainsi que de couper les freins de sa voiture; je lui ai balancé des chaises, des pots en verre, des boites de conserves, j’ai fait des trous dans les murs à coups de poings à coté de son visage et jamais il n’a osé me toucher. J’assume totalement d’avoir été violent mais c’était impossible de faire autrement pour moi.

    Courage à toutes et à tous qui endurent ça encore, partez, fuyez, trouvez des témoins pour porter plainte, trouvez les moyens pour vous libérer et surtout ne pas vous faire alpaguer par ces monstres.

  31. cela fait 1 ans1/2 que nous sommes séparés après 32 ans de vie commune,et je ne comprends toujours pas comment cela a pu m’arriver.déja je viens seulement de comprendre avec qui je vivais enfin a mettre un nom dessus en cherchant comment m’en sortir dans ma tete et oui je viens de me rendre compte qu’en fait j’ai été manger petit a petit pdt 32 ans.comme je me reconnais dans vos témoignages,je me sens btet de ne rien avoir vue avant?oui je passais toujours pour la méchante et j’avais beaucoup de chance d’avoir un mari comme lui,quoi que je fasse machine savait mieux que moi.heureusement des amis ont vu le travail que je faisait me lever a 3h du matin pour aller travailler ,je lui passait tous ces caprices.il a meme fait en sorte que je devienne amie avec sa maitresse ,je l’ai meme logée chez moi sous mon toit avec mes enfants,sans le savoir bien sur.donc la perversion et la manipulation je connais et il faut l’avoir vécu pour le comprendre.je l’ai prévenu pdt 2 ans que je n’en pouvais plus vous croyez que cela l’a arréter et bien non c’etait encore pire.mes filles ne m’ont pas crue quand je leur ai dit que leur père me trompait avec odile c’était aussi une amie a elle puisqu’elle la connaissait depuis 15 ans et puis maman elle a 10 ans de plus que toi et elle ressemble a un mec tu devient folle!!!voila jusqu’au jour ou je lui ai dit que c’etait fini et bien meme ce jour il a été chez elle il est rentré et il m’a dit qu il avait besoin d’elle et de moi aussi jusqu au bout il n’y a pas cru c’est quand il a vu les sacs de ses affaires qu’il a compris,dingue quand meme a 57 ans.Mes filles se sont mis de son coté pauvre papa bien sur il a perdu beaucoup d’argent,bien sur il t’as trompé pendant 15 ans avec une drole de bonne femme,mais il est tout seul maintenant arrete d’en parler refait ta vie sois cool et oui 32 ans d’endoctrinement.résultat je ne parle plus a mes filles qui ont eu le culot de tout mettre sur mon dos parce que je les fatiguaient, heureusement soutien des amis autour de moi.Resultat des courses plus de famille me retrouve au rsa mais je remonte la pente tout doucement je cherche du travail pas evident a 55 ans mais j’y crois.c ‘est très dur j’ai des hauts et des bas mais maintenant au moins je sais d’ou ça vient et je sais que je suis quelqu’un de bien.alors courage a tous et toutes c’est dur c’est comme un escalier il faut monter doucement une marche après l’autre.nous sommes de belles personnes.

  32. bonjour,

    ce genre d’article peut aider certaines personnes à avoir des doutes sur l’autre,quand à sa perversion, mais il doit être pris avec un regard critique et une distance.Comme il a été dit , on peut se reconnaitre plus ou moins dans les comportements décrit.Ce genre d’article peut etre trés dangeureux et rendre paranoiaque des femmes non psychologue, animé par des peurs, des blessures et qui finissent par voir des pervers partout!!

  33. imaginez les dégats psychologique de ceux qui sont accusé à torts par des personnes qui se prennent pour des psy et instrumentalisent ce genre d’article généraliste !

    • Pervers ou pas, lorsqu’une personne vous isole de votre famille ou de vos amis, adore tout le temps passer pour la victime et vous faire culpabiliser, que vous êtes victime de violence verbale ou physique, de dénigrement, que le mensonge est une habitude chez elle, qu’elle vous fait faire des choses mauvaises que n’auriez pas fait en temps normal, etc.,… fuyez!

  34. C’est quand j’ai porter plainte pour la première fois qu’il a fuit, il a paniqué, destabilisé, fais ses valises et est retourné chez ses parents, en prétextant que j’avais été  » méchante  » durant sept ans et que j’avais fais mes enfants lui manquer de respect.
    Meme la plainte pour coups harcelement psychologique et menace de mort, il a rétorqué etonné  » tu as porté plainte contre moi ? » car oui après 7 années de maltraitance envers mes enfants et moi, enfin j’agissais. Poussais par mes enfants qui jusque la étaient sous son emprise, au point de me faire passé pour la méchante sous son influence quotidienne. Mais un jour il a fait l’erreur de s’en prendre à eux, mais nous sommes persuadés que meme ca s’etait calculé pour prétexter son départ… Nous avions tous adopté des modes de défenses, destructifs pour la sphère familiale et pour soi meme.
    Aujourd hui nous reconstrusons une vie de famille plus saine avec tous les dégâts engendré par ce malade. Et lui continu sa perversion avec le dernier qui n’a pas encore compris qu il est en réel danger, mais sais que son père à un problème. Alors il achète son fils par tous les moyens et le manipule, lui met la pression, je récupère un enfin épuisé et perturbé chaques fois, meme si du regard des personnes extérieurs, il semble bien lorsqu’il est avec son père.
    Arrivé chez lui ce pauvre petit bonhomme à la tete en compote et ne sais plus ou il en est. il a 5 ans. Nous avons vecu cela adulte, qu elle horreur pour ces enfants…. Le pire est qu’il rèclame son père, ou plutôt les sorties,achats, mais refuse de vivre avec son père.

  35. Je suis divorcée depuis bientôt 2 ans. J’ai vécu avec un pervers narcissique pendant 30 ans et non je ne suis pas paranoïaque. J’essaie de me reconstruire, de reprendre confiance en moi, croyez-moi c’est un vrai combat. J’ai été dénigrée, insultée, rabaissée, isolée pendant tant d’années que c’est extrêmement difficile de reprendre une vie normale mais ma force restera le jour où je suis allée voir un avocat pour divorcer.
    Quand mon divorce a été prononcé j’ai eu le courage de lui dire en face, les yeux dans les yeux : aujourd’hui pour moi c’est ma victoire et c’est ton échec et malgré mon salaire de balayeuse, comme tu me l’as si souvent répété, je t’ai quitté!….
    Un conseil : ne restez pas avec ces personnes, quittez-les car ce sont le diable en personne….préservez-vous!…

  36. Sous tout mon respect, il existe vraiment…..
    pendant 6 longue années j’ai vécu quotidiennement, j’ai tout perdu,
    et oui j’ai tenté de me suicider pour ne plus a vivre cette détresse et ce il n’y a pas si longtemps… la seul façon de sens sortir est d’être extrêmement bien entouré et des procédures légal…

  37. Personnellement je pense que quand on le vit, on peux faire la différence entre une personne qui manipule comme n’importe qui peux manipuler à ses heures, qui peux péter un câble pour x raisons. Et une personne qui dépasse toutes les limites, et qui va au delà de l’imaginable. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est si difficile de le discerner, on ne peux imaginer autant de haine et de malveillance. Un manipulateur, trompe nous trahie sans gros stratagème derrière, quand un PV brille en société, est intelligent, cultivé, séduisant, charmant, aimé de tous, adulé, et ne cesse de lancer des petits pics en privé pour rabaisser, des comportements de plus en plus louches mais réguliers. Et de plus en plus violents et dur. Un regard vide d’émotions. Rien ne le touche. Je dis bien violent que ce soit moral ou physique. L’intensité du pervers est telle qu’on ne peux se tromper sur sa personne. Et oui heureusement ils sont rares et appeler la première personne après qui nous sommes fâché « PN » est une grosse erreur, car à trop crier au loup… Mais malheureusement les profil qui les attirent sont précis (personne séduisante, brillante, pleine de joie de vivre qui les mets en valeur et peux les nourrir, une vie personnelle riche, par exemple quelqun qui fait de l’art, de la musique, qui chante, etc.. un manque de confiance en soi, un besoin de soigner les autres due à une blessures d’enfance, un deuil mal/ non soigné.) et plus sujet à les trouver. Ils ont souvent des postes qui les mettent en valeur, musicien, cadre, etc.. C’est l’ensemble de toutes ces choses qui nous permet de savoir que ce n’est pas juste une personne un peu malveillante mais bien un manipulateur extrême et narcissique (très préoccupé par son image et ce que les autres pensent de lui, s’occupe bcp de lui, passe bcp de temps dans la salle de bain). Il ne faut pas hésiter à les démasquer, mais il faut s’en assurer avant de juger. Et continuer à vivre car ces personnes si malfaisantes restent occasionnelles. Par contre si vous avez attiré un pervers narcissique, je vous conseil de faire un petit travail sur vous même car on ne les attire pas sans raison… Et ainsi vous en sortirez grandis! Et ne retomberez plus dessus.
    ps: les pervers narcissique peuvent être homme ou femme.

  38. Bonjour à tous.
    Je m’aperçois que nous sommes beaucoup à être dans des cas douloureux.
    Je suis en divorce avec mon mari avec 27 ans de vie commune et 4 enfants . Un jour de l’année 2015 il m’annonce un midi  » je ne t’aime plus et on divorce mais on reste bon amis » bien sur toute ses années il ma coupé de ma famille,je n’avais pas le droit d’avoir d’amis non plus et en plus j’habite une région où je ne connaît personne donc ça a été facile pour lui mais lui par contre toute sa famille et ces amis sont là. il m’a toujours rabaissé et manipulé et le pire de tout c’est que je le protégeai. quand on a découvert avec mes enfants qu’il avait quelqu’un d’autre il nous a soutenue que ce n’était pas vrai tout en jurant sur leurs têtes. il m’a fait passé pour folle il rentrai à la maison tout les soirs il me violait toute les nuits pendant des heures et je pleurai il a saboté deux fois ma voiture car il voulait que je meurs mais d’accident car il y avait une prime sur ma tête et un jour il a dit à la plus jeune de mes filles que maman allait dérouiller alors je suis partie avec mes deux enfants qui restaient à la maison et on a fini à la gendarmerie et on c’est caché pendant quatre jours. j’ai eu le droit à la confrontation et tout ce que j’ai eu c’est ben oui mais madame vous êtes une femme soumise! Et il a réussi encore une fois à retourner la situation quand un gendarme lui a demander pourquoi il m’avait fait autant de mal il a dit : pour me venger ! mais on ne c’est pas de quoi j’ai comme même demandé qu’il ne s’approche plus de moi et il a été interdit de venir à la maison. Mais ça n’a pas durée longtemps et monsieur est venue vider avec ces conseillers et oui c’est un maire. il manipule tout le monde même mes enfants le juge son avocat il a même menti pour faire un dossier de surendettement et bien sur c’est moi la méchante il ne me lâche pas il veut ma mort j’en ai parlé à mon médecin car il le connaît et il m’a dit fait très attention il est dangereux donc je l’évite. Personne ne parle les gens on peur de lui .Tout le monde a peur de lui et des représailles .
    Et oui attention aux pervers narcissique ils sont dangereux

  39. C’est quoi cette connerie. Je tape une phrase du style  » se retourner et pouvoir dire que j’ai vécus  » pour mon devoir de philo et je tombe sur ça………
    Le rapport ????

  40. magnifique article merci pour ce partage. 😉 et j’ai bien ri pour le changement de nom sur le téléphone « diabolo ». Si vous acceptez ce genre d’être à vos côtés, il faut être solide financièrement, avoir une double vie , un épanouissement personnel en parallèle (enfant, boulot) etc. Ce genre de type aime être maté PLUS VOUS l’enverrez chier plus il reviendra vers vous comme un enfant et vous remercia c’est vraiment de grands malades »

  41. Un psychologue a dit que les PN souffrent d’une psychose blanche, une description très utile. La manière de traiter leurs proches souvent comme des ennemies par agressions physiques et/ou verbales relève toute à fait de la paranoïa. Au lieu d’halluciner des éléphants bleus au coin de la rue, ils perçoivent les gens autour d’eux comme des traîtres qui méritent d’être punis. Leurs punitions sont des passages à l’acte, comme disent les professionnels. Heureusement les lois changent pour que la violence soit mieux compris aujourd’hui.

  42. Bonjour, Je suis un homme. Voilà mon histoire. Vous me direz ce que vous en pensez….
    Je suis avec une personne depuis 3 ans avec qui tout se passe bien mais qui voudrait que l’on s’engage plus et habiter ensemble. Moi pour le moment j’ai peur de cet engagement mais il faudra bien sauter le pas un jour.
    Il y a un an et demi, j’ai rencontré par le biais de mon travail une autre personne. Nous nous sommes liés d’amitié et sommes devenus plus intimes, à l’insu de ma compagne officielle. Notre relation a basculé et j’en suis tombé follement amoureux. Incapable de me positionner pour l’une ou pour l’autre je suis tombé dans l’engrenage du mensonge, de la culpabilité de ce que je faisais, sans pour autant que l’une ou l’autre ne soit au courant. Au final, après une double vie de presqu’un an et demi, n’y tenant plus, j’ai tout raconté à ma 2eme compagne qui s’est sentie humiliée (normal) et blessée, prise pour une conne pendant tous ces mois….
    Ma compagne de tous les jours a eu du mal à encaisser mais a cherché à comprendre comment j’en étais arrivé là. On essaye depuis ce jour de reconstruire et d’avancer.
    De mon coté ça a été un choc de me séparer et je sais que rien ne sera plus pareil. Je suis tombé en dépression, suivi par un psychiatre, fait pleins de démarches pour me sortir de cet état.
    Mon ancienne amie avec qui je n’ai plus de contact a rapidement trouvé quelqu’un (quelques semaines) avec qui c’est l’amour fou. elle me fait passer pour un PN, et le clame haut et fort. J’en suis blessé et tout ça m’affecte énormément. Au final je suis tombé amoureux mais je ne sais pas si c’était réciproque. J’assume ce que j’ai fait. Je sais que ce ne n’est pas bien et que je hais les personnes qui ont ce comportement là. J’ai l’impression que cette personne là n’était pas moi au final même si mes sentiments étaient sincères. je n’ai jamais dévalorisé cette personne. Au contraire.
    Aujourd’hui je culpabilise énormément de e que j’ai fait. mais j’ai du mal à me situer dans cette catégorie de personnes que vous dites PN.
    Je ne me pose pas en victime et je suis responsable de ce qui s’est passé. Actuellement je ne suis plus en état de travailler, je suis suivi, je fais de la relaxation, j’essaye de retrouver un peu de sommeil…
    On me dit souvent que je n’ai tué personne. Mais j’ai l’impression que je me suis tué moi au final en blessant les gens autour de moi.
    Merci de m’avoir lu.

  43. Voilà mon témoignage.
    Je précise que je sui sun homme puisqu’apparemment ici beaucoup de commentaires sont effectués par des femmes victimes.
    Sincèrement je ne sais pas dans quelle catégorie me positionner. Vous me direz…
    J’ai vécu pendant une double vie pendant un an et demi avec une femme dont je suis tombé amoureux. Ni ma compagne « officielle » ni l’autre n’était au courant d’une telle situation.
    Je nai pas réussi à me positionner pour l’une ou pour l’autre jusqu’à ce que la situation ne puisse plus être viable. Je culpabilisait énormément et l’engrenage du mensonge dans lequel j’étais tombé devenait ingérable. Je ne me reconnaissait pas dans cette attitude.
    J’étais tombé amoureux de cette personne mais je sentais au fond de moi que çe ne pourrait pas continuer. On s’entendait parfaitement, ça collait comme on dit. Et on se complétait bien.Je l’ai jamais dévalorisé. Au contraire. J’écoutais ses conseils. Je me sentais vivre à ses côtés. Et pour la première fois de ma vie j’arrivais à me projeter avec quelqu’un.
    Au niveau des calins cette fille me rendait tellement fou que j’en perdais mes moyens parfois et je ne me reconnaissais pas. Je me sentais pourtant bien mais peut être qu’inconsciemment je culpabilisais déjà de cette situation.
    Bref en dévoilant tout cet été, la personne s’est sentie (naturellement) blessée, humilée, détruite, prise pour une conne durant tant de mois…. ça a été dur à entendre même si c’était l’amère vérité.
    De son côté mon amie, bien que meurtrie a essayé de comprendre ce qui s’était passé. On a beaucoup parlé et on parle encore pour essayer d’avancer.
    L’autre personne quant à elle, avec qui je n’ai plus aucun contact, a refait sa vie quelques jours après notre rupture mais entretient la rumeur que je suis un PN, que je suis quelqu’un de dangereux.
    De mon côté, je suis tombé en dépression, suivi par un psy, traité médicalement, je fais du reiki, j’essaye de me sortir par tous les moyens de cette situation.
    On me répète sans cesse que je n’ai tué personne mais je n’arrive pas à déculpabiliser. Ce qu’elle dit sur moi me fait extêmement mal et je ne me reconnais pas là dedans. J’assume mes mensonges et mon comportement et je sais que je suis responsable de tout ça.
    Je fais tout pour m’en sortir. Je ne pense pas faire partie de cette catégorie de PN même si je suis conscient que j’ai des soucis à régler.

  44. L’enfant innocent adore sa mère victime d’un PN et tente de la combler et la rassurer. Il comprends que sa mère à un vide et une blessure énorme et s’installe l’impression de devoir avoir une relation quasi incestuelle. Comment cet enfant victime de non amour pourrait il aimer sans fusion ou destruction? Y a t t il que de la destruction dans une relation Fusionnelle? Les guerres et les colère ne servent pas à s’individuer et à restaurer son narcissisme? Nous somme toujours deux dans une relation. Homme et/ou femme

  45. Bonjour,
    Je comprends très bien que tous ceux qui ont été victimes d’un pervers narcissique aient mis autant de temps à s’en apercevoir ! Tout ce que je lis, donne froid dans le dos ! Malgré tout cela, on essaie toujours de trouver « le truc » qui fait , que non, on n’est pas dans cette situation ! Je vois des témoignages de personnes qui ont subi les violences mentales ou physiques d’un PN, pendant des décennies !!! Et là, je m’inquiète car j’en suis encore à savoir si moi aussi, je suis victime d’un PN ! Tout porte à croire, que oui, il en est un ! Je n’ai jamais ressenti avec un homme, autant de mal être, d’incertitude, d’impression de couler doucement dans un trou ! Une petite voix me crie toujours « attention ! » . Ayant été une personne dynamique, solide, travailleuse, sportive et pleine de joie de vivre, depuis sa rencontre, je suis passée complètement à l’opposé ! A force qu’il souffle le chaud et le froid, qu’il soit un prince charmant sauveur puis une personne ironique, sèche et vulgaire… Il dit des choses, cependant on ressent qu’il n’en a aucune émotion ! Au début de notre relation, je disais à ma meilleure amie « c’est trés bizarre, il n’y a aucune expression dans son regard, je n’ai pas confiance! ». Aussi, je me suis posé mille questions sur le déces de son épouse. Il me dit qu’elle s’est suicidé aprés une trés lourde dépression. En effet, cette pauvre femme a été retrouvé morte au bas d’une falaise et apparement on n’a pu déterminer les causes de son décés. Quand je suis auprés de cet homme, je peux ressentir jusque dans mes tripes, l’ambiance dans laquelle elle vivait. Ca m’est insupportable ! Biensur, j’ai demandé des explications, mais ses réponses sont vagues et changent à chaque fois ! Je l’ai viré maintes fois, tenu à l’écart des semaines, des mois, il a toujours réussi à revenir ! Je ne savais pas que les PN existaient ! Je m’éloigne, mais je n’arrive pas à vraiment partir, car quand il sent que je lui échappe, il met les bouchées doubles ! Au téléphone, amoureux transi, projets pour nous (qui sont ses rêves à lui biensur !), il me parle étonnament souvent de son amour pour ses anfants, la famille etc… et me répète sans arrêt que je suis son ange ! Et malgré tous ses dires, je ressent qu’il dit tout cela sur le même ton monocorde et qu’il ne ressent rien du tout ! Tant que nous sommes éloigné, quoique je lui réponde, il fait celui qui ne s’outre pas, il passe à un autre sujet si je lui dit quelque chose qui ne va pas lui plaire ! Je sais que je vais le revoir, car il m’a ambobiné en ignorant ma demande de me laisser tranquille, il m’apelle tous les matins, midi et soirs ! Je sais qui il est et cela me glace mais je ne le crains pas ! Par contre, je suis toujours à me demander si je me trompe ! C’est cela que je crains, me tromper et passer à côté d’une relation qui pourrait comme il le souhaite devenir merveilleuse, mais c’est au risque de retomber dans ses filets ! J’ai vraiment besoin d’aide et surtout d’astuces et de phrases conqcrètes qui puissent me permettre d’arriver à le discerner ! Merci à tous pas avance !

    • Célia – Le fait de ne pas se sentir à l’aise dans une relation est le premier avertissement qu’il y a quelque chose qui cloche. Dans une relation d’amour « normal » on doit se sentir en sécurité. Si on ressent des choses qui nous mettent mal à l’aise, alors il faut écouter sa voix intérieure.
      Je suis en pleine séparation avec un PN. Il était charmant, gentil, doux, tout ce que je voulais au début de notre relation. Il était dans une galère financière, plusieurs mois de loyers impayés, se disait victime d’une boîte de portage salariale qui ne l’avait pas payé…. tout cela avoué lors de notre premier contact par téléphone ! Ce ne sont pas des choses que l’on dit lors d’un premier contact ! Comme j’étais naïve, je n’ai pas réfléchi à cela et il a éveillé de la compassion en moi. Gentille, bienveillante, et complètement idiote, au bout de quelques mois je l’ai aidé financièrement. Il savait que j’avais vendu une maison qui m’appartenait dans le sud de la France, et il a commencé à élaborer des projets de vie commune, gîtes ruraux etc. Moi, comme une gourde j’ai gobé tout ça car c’était mon rêve et il m’offrait sa collaboration sur un plateau.
      J’ai acheté une maison avec l’argent de la vente de la mienne dans le sud et je lui ai donné 20% des parts car il disait vouloir faire des travaux.
      Nous nous sommes mariés en 2013. J’ai changé de région pour vivre avec lui laissant amis et travail derrière moi. J’étais très amoureuse, à ses petits soins… je faisais tout pour qu’il soit bien. Petit à petit les remarques ont commencé – j’étais nulle en bricolage, j’avais un travail médiocre, je ne faisais pas de travaux dans la maison (alors qu’il s’était engagé à les faire !).
      J’ai perdu ma fille ainée d’un cancer foudroyant et je n’ai trouvé aucun soutien de sa part, seulement de l’indifférence.
      J’ai commencé à croire que je devenais folle car ses remarques blessantes étaient dénouées de logique et fausses. Je commençais à ne plus savoir quelle était la vraie image de moi – la mienne, ou celle déformée qu’il me renvoyait.
      Heureusement que mes amis me venaient en aide moralement malgré la distance qui nous séparaient. J’ai pu parler de ce que je ressentais par rapport aux évènements et j’ai eu leur image de moi qui correspondait à la mienne.
      Le PN a besoin – d’une personne aimante, tendre, pleine de vie, intéressante, pour qu’ils puissent puiser ces qualités et en faire les leurs. Ils jouent le rôle d’un acteur qui apprend un personnage, mais derrière les habits de scène se trouve une coquille vide incapable de ressentir les émotions et la moindre empathie.
      Le PN, Célia, a besoin de stimulation sexuelle nouvelle – c’est à dire que seule l’excitation peut les motiver – des relations extra-conjugales, des films pornos, des sites de rencontres faciles (one-shot). La relation de couple ne leur convient plus à la longue car l’excitation n’y est plus au bout d’un court lapse de temps. Ils n’ont jamais envisagé un seul moment d’être fidèles ! Etre fidèle veut dire respecter sa compagne, or la compagne est un simple objet. On ne respect pas un objet.
      Leur vie est une vitrine pour l’extérieur. Une femme, des enfants, une belle voiture, une maison – ils se cachent derrière l’apparence et ont une vie personnelle totalement différente. C’est pour cela que le divorce avec eux se relève difficile car il casse cette image précieuse qui fait leur reflet vis à vis du monde autour.
      Mon mari est sur des sites de rencontre, de sexe facile (géolocalisation avec le portable). Confronté à ça il m’a dit « Ma vie privée ne te regarde pas! »
      Donc Célia si je peux vous donner un conseil, fuyez, n’attendez pas que la situation se dégrade. Ne le confrontez pas.
      Pour arriver à le faire, dites-vous que vous êtes une belle personne, que votre PN ne vous aurait jamais choisi si vous n’aviez pas de grandes qualités. Reprenez confiance en vous. Dites-vous que vous méritez un homme qui vous respecte et avec qui vous vous sentirez en confiance et sereine. Regardez votre PN pour ce qu’il est, une âme vide, un vampire…
      Je vous souhaite beaucoup de courage et une nouvelle vie qui vous attend.

  46. Un de mes proches est hélas tombée sur une femme PN, sa belle famille sont aussi des PN…Sa femme a tous ses mots de passe car il n’a « rien à se reprocher », le flique en permanence grâce à une appli de flicage soit disant pour être « rassurée », casse tout le matériel electro-ménager sans « faire exprès », lui fait dépenser tout son argent en futilités pour elle alors qu’il ne gagne pas beaucoup d’argent, l’éloigne de ses hobbies (car elle a « peur »des autres jolies femmes qui sont « toutes des salopes »), lui fait du chantage à l’amour, lui dit ce qu’il peut ou pas porter comme vêtement car elle a peur « des jolies femmes qui sont toutes des salopes », lui fait subir son manque d’hygiène corporelle, se fait payer de belles fringues alors qu’il n’a droit qu’à du Celio…Ils ont deux enfants…
    Son beau-père et sa belle-mère l’ont fait entrer dans leur boite : ils l’ont fait végéter dix ans durant dans un travail pénible de nuit, le privant de sa famille, bien entendu le beau-père lui promettait de parler au supérieur pour le « faire évoluer »… son beau-père l’a utilisé pendant les congés pour lui faire construire sa maison (non ce n’est pas une blague), bref Il est devenu leur larbin sans qu’il ne s’en rende compte…
    En 10 ans il a beaucoup changé tant physiquement que psychiquement…il est gros, mange mal, tombe très souvent malade…
    Ces temps-ci il commence à avoir des déclics mais peine encore relier les points entre eux pour qu’enfin la vue d’ensemble lui saute aux yeux…

  47. Ma fille subit ça mais elle ne s’en rend pas compte!
    Moi je le voit évoluer dans son trip, mais j’ai compris à temps:
    Il était super gentil avec moi dès le départ, mais un an et demi après, il à commencé à m’envoyer des messages très désagréables, et donc je ne suis pas rentré en conflit avec lui, mais je lui montre mon indifference.
    Il à pulverisé la complicité que j’avais avec ma fille, et nous maintenons des relations assez tendues! je pleure beaucoup, car je lui lance de pistes mais comme dit plus haut, l’amour l’emporte!
    Ma fille est propriétaire, mais il lui fait comprendre qu’elle doit vendre pour pouvoir acheter avec lui, je suis contre évidemment, car elle va se trouver sans rien.
    Elle à un enfant d’un autre compagnon, mais je crains qu’il est en train de le démolir aussi….. il met en vente tous ses jouets car Mr n’aime pas ce thème.
    Je suis en rage et je pleure tout le temps, car ma fille ne veut rien entendre bien sur!
    Cet article m’ouvre encore plus les yeux, mais je ne sais pas que faire.
    Help!!!!!!

  48. Bonjour à tous,

    Etant victime d’une pervers narcissique notoire,je suis étonné que l’on attribut cette pathologie qu’aux hommes en général.
    Croyez moi j’ai plein d’exemples tous plus incroyable les uns que les autres.
    Par exemple,le jour ou l’on a enterré ma mère,ayant été incinéré c’est moi qui ai tenue à répendre ces cendres au jardin des souvenirs proche du quartier de son enfance,mon amie »pervers » était venue à la chapelle mais pas à l’instant ou j’ai mis les cendres de maman en terre.
    L’après midi je l’ai passé avec ma famille,le soir je suis allé voir mon amie pensant avoir un peu de compréhension,de réconfort,que néni,un accueil tout juste chaleureux,puis intervint un reproche comme j’étais venu un peu tard,comme si je devais prévenir étant en famille le jour ou j’enterrais maman,ça a été des fions,des provoques,j’étais au bords des larmes et lui ai rappelé ce que je venais de vivre,au bout d’une heure et demi,elle se leva et me dit « c’est vrai c’est pas trop le jour »,puis stoppa la dispute,j’étais consterné me demandant si c’était un cauchemard ou la réalité.
    Une autre fois,étant dans une chorale,en sortant nous allons tous ou presque boire un verre chez un ami « basse »,je la prévenais toujours,ce jour là nous avions décidé d’une réunion informelle,je l’ai prévenu 45mn plus tard qu’a l’habitude,ça a été un déluge de reproche elle me raccrocha au nez,sanction pour le vilain qui n’avait pas appelé ou envoyé un sms pour la première fois en quantre années,8 jours sans se voir,puni que j’étais.
    Je lui ai refait sa salle de bain ces toilettes très minutieusement car ça n’était pas top,elle n’a pas cessé de faire de petits reproches,je lui ai dit que c’était la dernière fois que je bricolais chez elle ayant marre de ces fions sarcastiques.Deux ans après,j’ai fait un infarctus,ma sœur a voulu me prendre une semaine chez elle,je l’appelmais le soir et lui envoyais deux sms en moyenne par jour,et bien j’ai subis des scandales car je me foutais d’elle,soit disant en l’ignorant,cela se concrétisait par des engueulades violentes au tel,pourtant je venais d’être opéré et avait besoin de calme,et bien non,j’en prenais plein la g… étant soit disant un sinistre égoiste et j’en passe.
    Deux mois après je voulu reprendre le vélo,un samedi elle décidait de refaire sa cuisine,je lui dit que mon bonheur serait de refaire un peu de vélo avec mes amis,ce fût une avanlache de reproche comme quoi je ne pensais qu’a ma « gueule » étant égoiste car elle avait décidé que je devais venir le samedi matin,comme nous nous étions disputé elle me raccrocha au nez,donc we seul sans madame « parfaite »je l’a contactait le mercredi pour savoir ce qu’elle faisait,elle me répondis je passe la deuxième couche dans ma cuisine.Je pris mon courage à deux mains et alla voir sa cuisine et l’avanacement des travaux,c’était horrible,coulures,etc…je lui dit « viens on va se ballader je te finis ta cuisine la semaine prochaine.Nous sommes donc sortis,le lundi je lui fit la surprise de lui faire sa cuisine nickelle étant maniaque,elle me fit une bise avec un « merci ».Seulement quelques temps après une dispute intervint,elle me reprocha de n’être jamais là pour elle ce qui est plus que faux,je lui dit que je lui avais fait sa voiture,que sa cuisine était belle,etc…croyez le ou pas,d’un ton sarcastique,cassant elle me dit »oui tu m’a fais ma cuisine,MAIS QUAND TU AS VOULU »,conclusion,le crétin esclave ne lui avait pas cèdé pour le samedi matin,donc je ne lui avais pas fait sa cuisine comme pas fait quand elle l’avait décidé,j’étais dégouté.
    Des exemples j’en ai plein.
    Nous sommes séparés,bizarrement plus signe de vie ce qui ne lui correspond pas,est elle passé à autre chose,en tous cas je dois me battre contre moi même pour ne plus la revoir.Addiction,amour,je penche pour la première hypothèse,pourtant il est vrai que je n’ai jamais eu tant de mal à me séparer.
    Je joue de la guitare,et bien d’un coté j’étais un mec bien,mais quand ça l’intéressait,impossible de jouer si elle voulait faire autre chose,je fais du vélo,ouiai super,sportif son mec,plein de qualité devant les autres,en privé!…j’étais un sinistre égoiste qui ne pense qu’a son vélo,elle travail moi plus,et jamais de vélo le dimanche,je chante dans une chorale,ha super son mec,il chante,rentré à la maison,oui c’est bien de chanter,mais c’est pour toi,et oui toutes les sorties que nous faisions,moto,j’en possède une elle est passionnée,chorale,sympa,cela nous a permis de faire des rencontres et représentations sympas,mais c’est pour moi pas pour elle d’après elle,concerts rock,blues etc…grâce à mes connaissances dans la musique,super chouette,sauf que c’était pour moi,pourtant elle adorait………..en société,rentré j’en prenais plein la g…ou fions cassants,par contre elle qui avait plein d’amis…ben!…..j’attends encore de les voir sauf une seule.
    Voici mon exprérience,je fais tout pour m’en sortir,j’y arriverais car j’ai pris conscience que j’ai perdu des amis,certains m’ont trouvé changé,mes sœurs se sont éloignés de moi me trouvant pas assez énergique pour me séparer d’elle,enfin bref,battez vous mais ne restez pas si elle ou lui vous manipule en vous faisant croire que vous êtes seul responsable,que vous qu’un reproche,rien d’autre,que vous semblez être aimez en société mais détruis aussitôt dans l’intimité.
    Courage à ceux ou celles qui se sentent concerné,fuyez vous méritez surement mieux que ce que l’on vous reproche.

  49. Bonjour, j’ai lu avec beaucoup d’attention tous ces commentaires et surtout cet article…..nous vivons au travers de notre fille une situation complètement inattendue. Mariée avec 2 enfants d’une première union elle a rencontré ce type, marie lui aussi 2 enfants; ils ont eu une relation pendants plus de deux ans, lui promettant de quitter sa femme; à défaut il lui refait un troisième enfant et l’a quitte quand ce bb à deux mois seulement pour se mettre avec ma fille et nos deux ptits enfants. Puis petit à petit il tisse sa toile……commence à faire voir sa jalousie vis à vis des enfants, et surtout en assimilant le garçon à un rival et le prend en grippe…..puis il continue en voulant casser la relation exceptionnelle entre ma fille et moi et les petits que nous avions tous les jours …..et parfois les week ends et les vacances scolaires……..puis il a trouvé le moyen de faire un enfant à ma fille et lui mettre dans le crane que nous ne l’acceptions pas, donc arrêt maternité et coupure totale de notre fille et surtout de nos petits enfants……..plus de nouvelle depuis bientot un an, nous avons appris par le journal la naissance de leur enfant, puis il a interdit qu’on assiste aux anniversaires de nos ptits, il refuse qu’ils aient des objets, des souvenirs de notre part, il parle d’équité en rapport avec ses enfants. Il me fait passer pour psychologiquement malade auprès de mes ptits enfants, des autres membres la famille, des amis, bref, notre fille ne vie qu’avec lui et SA FAMILLE….elle n’a plus de relation avec ses frères, ses oncles tantes etc…..il a fait le vide et à sa proie pour lui tout seul….seulement monsieur n’est toujours pas divorcé, il crée des problèmes à sa femme, elle n’est pas ex car pas de séparation, il veut tout pour lui, donc pratique aussi sur ses propres enfants une emprise totale….comme le vide est fait personne pour aider notre fille, elle n’a gardé autour d’elle que des gens pensant comme elle et lui, pouvant comprendre, et surtout ne pouvant pas la contrarier……bref, elle ne se rend pas compte de ce qu’elle fait vivre au quotidien à ses propres enfants qui vivent dans la crainte, le mensonge, tout ce qu’elle detestait….de plus c’est un obsédé, un grossier personnage, abusé visiblement petit mais qui lui meme à des gestes déplacés….j’en passe car depuis un an mon mari et moi vivons un enfer et sommes impuissants……pouvez vous donner des pistes pour stopper ce genre de personnes, pour PROTEGER LES ENFANTS, qui sont de vrais victimes dans ces histoires, ou se renseigner pour agir, pour aider, pour protéger, pour parer à des gestes ou siutations comme le suicide ou l’internement…….effectivement il a vu que je l’avais repérer et aussitot nous a bien sorti de sa vie avec perte et fracas entrainant notre fille dans sa desctruction massive…..elle est comme envoutée, incapable de se bouger, elle se retrouve à la maison avec parfois 6 enfants, lui n’a arrete aucune de ses activités….que faire ?????? et que faire pour aider à ouvrir les yeux à ses personnes sous la coupe de personnes toxiques à ce point et pouvant etre dangereuses….il y aurait encore et encore des choses à dire ……mais j’aurai souhaité des réponses à mes questions car les constats alarmants sont nombreux mais QUE PEUT ON FAIRE REELLEMENT ????? voilà un ptit voile ….aujourd’hui nous n’avons pas revu nos ptits, ils sont privés de leur famille comme ils disaient, coupés de tous ceux qui les écoutaient, les aidaient sans jamais influencer juste laisser parler leur petit coeur fragile…….

  50. Bonjour

    Je suis Mme TILLY VERONIQUE financière et Directrice de plusieurs entreprises
    j’octroie des prêts allant de 1000 à 1.000.000€ a toutes personne particuliers,entreprises,
    et associations sans distinctions. Surtout en FRANCE où effectivement cela manque terriblement, alors que dans certains autres pays étrangers c’est monnaie courante et cela se passe très bien selon certaines sources journalistiques.Donc en réalité mon but n’est pas de faire de l’usure sur prêt en ce sens ou la loi l’interdit d’ailleurs. Taux annuel fixe : 2 % sur la somme à emprunter. En option : l’assurance emprunteur pour vous protéger en cas de coup dur 24 Mensualités. Si vous êtes intéressé contactez moi à l’adresse ci-dessous:tillyveronique436@gmail.com

  51. On trouve souvent des réponses du style « éloigner vous », « ne répondez plus ». Mais avec des enfants communs et une justice qui semble ne pas avoir pris conscience de la nocivité de ces personnes pour leurs enfants… Je m’interroge comme puis je légitimement couper les ponts sans être moi même dans l’illégalité vis à vis des enfants…?

  52. Faut arrêter cette mode de Pervers narcissique… là.
    A partir du moment où un individu ne va pas dans le sens de l’autre et que cet « autre » sait tout particulièrement chouiner le « méchant » (qui n’est rien d’autre que la partie adverse) devient un pervers narcissique. Il faut arrêter deux secondes la paranoïa du pervers narcissique ; il y a des hommes et des femmes dangereux pour les autres. Et personne ne les remarquent parce que EUX sont des manipulateurs. Et ne sont JAMAIS punis pour leurs actes odieux. Par contre Il y a aussi ceux et celles qui ne comprennent pas que parfois deux personnes ne sont juste pas faites pour être ensemble, mais c’est celui ou celle qui aura été le plus fort qui prendra dans la gueule toutes les responsabilités parce que le caractère de nature plus fort sera considéré comme pervers narcissique. JE SUIS CONSIDEREE comme perverse narcissique, parce que je ne m’entendais pas avec mon ex : parce qu’IL fouillait partout jusque dans mes vêtements et était jaloux à en crever, (je l’ai trompé y’a 6 ans, certes, mais c’est lui qui est revenu récemment, m’a couru après pendant 1 an et tenait à me reconquerir.) il voulait me marier parce qu’après le décès de mon père j’ai eu vaguement une situation, il a clairement profité de ma situation, a manqué de respect à ma mère alors qu’elle l’invitait chez elle, continuait de parler à des nanas, n’était pas correct ni avec ma famille ni avec moi c’était juste un tocard de profiteur de merde : mais c’est moi la perverse narcissique ! Parce que vous comprenez, je me mettais dans des colères pseudo excessives face à toutes ces saloperies et que c’était moi le problème. Donc merde, si aujourd’hui être juste droit, transparent, avoir le respect de la famille, tenir à bout de bras des responsabilités et aimer le cul autrement qu’avec méthodes merdiques de faux câlins alors que le mec ne t’approche à aucun moment de la journée sauf quand ça lui gratte, un bisou et hop ça la sort. Parce qu’un mec lambda, on va pas se mentir, est juste une daube au lit, d’autant plus quand il en a une grosse il croit que ça fait tout le boulot. (parce que ça aussi apparemment c’est problématique!) BREF !
    Collez donc vos étiquettes sur les gens grand neo psychiatres et neo psychologues mais en attendant arrêtez de faire chier le monde avec vos systèmes de victime. Il y en a des vraies, chaque jours, battues, humiliées et abandonnées à leur triste sort et bien souvent avec des enfants. Qui essaient de s’en sortir comme elles peuvent. Alors sortez vous les doigts du cul, néophytes du pervers narcissiques occupez vous de vous au lieu d’attendre toujours après les autres en vous faisant passer pour des victimes mais surtout arrêtez de foutre des étiquettes de merde sur les gens qui font TOUT pour que les choses tiennent en équilibre. A Bon entendeur !

  53. C’est un homme de confiance qui peut ramener vos ex-amants. Envoyez un courriel à Lord Zakuza maintenant via: doctorzakuzaspelltemple@hotmail. com

  54. Lorsque j’ai trouvé un témoignage sur le temple de Manuka, sur la manière dont il avait aidé une femme à retrouver son mari, j’étais convaincu que cela pourrait également améliorer ma situation. parce que j’étais absolument désespéré d’avoir mon mari. La vie sans lui était un gâchis pour moi et mes enfants. Je voulais un changement radical et je pensais que le temple de manuka pourrait être la solution. Après avoir discuté de la résolution avec le prêtre Manuka, il m’a fait espérer qu’il rétablirait mon mariage. Je me sentais confiant qu’il amènerait vraiment mon mari et il l’a fait! C’est fantastique ce que le prêtre Manuka a fait pour ma famille. son aide est inestimable, encore une fois merci. Son contact est [lovesolutiontemple1@gmail.com]

  55. Je suis ici pour témoigner de votre excellent travail. Mon mari me revient avec les enfants et laisse l’autre femme sur son lieu de travail, avec votre sortilège. Il est amoureux de moi maintenant, comme vous l’avez dit. pas besoin de divorcer et il s’excuse pour toutes les douleurs qu’il a coûtées à moi et à mes enfants grâce au prêtre Manuka. Si vous avez besoin de son aide, son adresse électronique est [lovesolutiontemple1@gmail.com] [priestmanuka@yahoo.com], votre sort est rapide et Je suis si heureuse de partager votre témoignage… .. laura.

  56. Mon mari m’a quitté pour son ex-femme, ce n’était que 2 ans de notre mariage. La chose la plus douloureuse que j’ai été enceinte de notre deuxième bébé. En fait, je pensais que c’était fini, que j’avais tout perdu jusqu’à ce que ma meilleure amie me connecte au prêtre manuka; j’ai fait tout ce que je devais faire et j’ai eu un sort d’amour pour ramener mon mari. Mon mari non seulement est revenu mais m’a aussi acheté une nouvelle voiture et nous allons aux bahamas le mois prochain pour une semaine de vacances.Merci à (lovesolutiontemple1@gmail.com) (priestmanuka@yahoo.com) (whatsapp +393512671600) pour tout .

  57. J’ai attrapé mon mari avec une jeune fille de la moitié de son âge, je l’ai attrapé en train d’embrasser cette fille. Je ne savais pas qu’ils se fréquentaient depuis quelques mois. Je ne pouvais pas me permettre de perdre mon mariage à cause de quelques petites ordures. nous étions mariés depuis quelques années sans problèmes. J’ai rencontré le prêtre Manuka quand je suis allé voir ma mère. ce puissant prêtre m’a fait un sortilège qui a amené mon mari à m’avouer ce qu’il faisait depuis quelques mois. Il m’a dit à genoux et pleurant avec remords. Il m’a raconté comment la petite fille a dépensé notre argent pour faire du shopping et aller à la caserne. Je suis heureux d’avoir rencontré le prêtre Manuka. Mon mari ne m’a jamais menti depuis que j’ai lancé un sortilège d’amour pour rendre mon mari fidèle et respecter notre mariage. Ce prêtre a une page facebook pour un accès facile à la commande pour un sort et obtenir un résultat instantané (temple de manuka).Vous pouvez facilement passer à travers (lovesolutiontemple1@gmail.com). Je suis heureux de pouvoir garder mon mariage ensemble, quels que soient les moyens que j’utilise, je ne peux pas laisser ma maison se déchirer à cause de l’indiscipline de mon mari. Je ferai n’importe quoi pour garder ma famille ensemble et heureusement amoureuse pour toujours.

  58. J’ai été très surpris quand le prêtre Kubala m’a rendu mon mari que j’avais perdu à une autre femme. J’ai contacté le temple de Kubala par le biais de son adresse électronique [priestkubala@gmail.com] afin de rétablir mon mariage, car j’ai vu de nombreux témoignages au sujet de son bon travail. problèmes de mariage et de maladie, j’ai donc décidé de tenter ma chance avec lui et c’est maintenant que je partage ce témoignage, car il a également aidé ma situation, grâce à lui pour le rétablissement de la paix dans mon foyer.

  59. Mon mari a changé radicalement vers moi, ne communique plus. Il me manque de respect et m’accuse faussement d’infidélité à cause de potins méchants … mais je suis simplement stupéfait par les résultats du prêtre manuka qui a fait un sort d’amour de réunion pour moi. Tout se passe si bien et EXACTEMENT comment il a dit que ce serait. Même s’il a fallu 5 jours pour progresser pleinement, cela en valait la peine car les choses sont à peu près à la perfection! Comment il a pris ma situation et l’a complètement retournée pour me donner exactement ce que je voulais est au-delà de moi, mais quelque chose que je ne remettrai jamais en question et je serai simplement reconnaissant, Dieu bénisse le prêtre manuka pour avoir transformé le bonheur en chagrin. je vivrai son contact ici aussi. [lovesolutiontemple1@gmail.com] [Priestmanuka@yahoo.com] WhatsApp [+393512671600]

  60. Bonjour
    ces PN existent vraiment. Et pas uniquement dans la vie de couple. Il peut s’agir d’hommes ou de femmes, qui ont ce comportement maléfique. C’est le « comble du mal ».Tandis qu’on vaquait à nos occupations, ces sociopathes, ces escrocs, ces prédateurs-nés, nous suivaient, nous guettaient, et faisaient tout pour nuire aux personnes qui se font prendre dans leur filet, et cela sans aucun remord et avec quelle froideur! A mon avis, ce trouble narcissique peut être héréditaire car je connais toute une famille qui est atteinte(mère et ses 6 enfants, filles ou garçons, très très dangereux, qui recouraient, par-dessus tout, à la magie noire). Par ailleurs, je sais qu’il n’y a aucun traitement pour ces diables. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *