S’aimer suffisamment! Tolérer qu’on nous aime mal, c’est ne pas s’aimer suffisamment soi-même.

 

S’aimer suffisamment

S’aimer suffisamment !

Par Mademoiselle Mymy

« Tolérer qu’on nous aime mal,
c’est ne pas s’aimer suffisamment soi-même. »

Je sais, ça commence rudement, mais je crois que nous avons parfois besoin d’être secoué pour bien entendre ce que notre petite voix intérieure cherche à nous dire, à demi-mot, tremblotante et craintive.

On croit parfois, à tort, être prisonniers de nos relations. Même si elles nous déplaisent, on y reste accroché sans convictions, par habitude, par désespoir ou par peur de l’inconnu. On se dit que c’est désolant, dérangeant, insuffisant, toutefois, on ne fait qu’aspirer à mieux sans agir, en relâchant quelques soupirs insatisfaits.

Réaliser que l’on a accepté d’être mal traité, que l’on a accepté une relation qui nous faisait du mal, une relation qui ne nous nourrissait pas ou qui ne nous convenait pas c’est un dur constat qui témoigne de notre peur de ne pas être aimé tout simplement.

Puis, cette peur est si grande, que l’on choisit d’être aimé mal plutôt que de ne pas l’être du tout. Ce moment fatidique où l’on réalise qu’on s’est manqué de respect en tolérant qu’une autre personne: nous néglige, nous blesse ou nous manque de respect, ce moment, il est dur à reconnaître et à assumer, j’en conviens, mais j’estime que c’est encore plus difficile de vivre dans le déni et la souffrance émotionnelle alors je vous encourage à faire ce pas vers vous-même.

  1. Tout d’abord, en reconnaissant la situation telle qu’elle est sans vous juger.
  2. Ensuite, en vous pardonnant à vous ainsi qu’à celui ou celle qui vous aura « aimé mal ».
  3. Finalement, en choisissant de quitter cette personne pour faire de la place à de nouvelles rencontres plus nourrissantes pour vous.

Vous rencontrerez sur votre route toutes sortes de personnes. De bonnes et de moins bonnes. Certaines diront vous aimer, mais vous feront du mal, parfois de façon très évidente et agressive, parfois de façon subtile et sournoise.

Alors ces fois-là, où vous vous surprendrez à soupirer et à être malheureux, il vous faudra prendre votre courage à deux mains et vous soulevez pour assumer vos réels désirs et besoins afin de ne pas vous complaire dans des relations qui vous blessent. Mon but en vous partageant ceci n’est pas de vous encourager à entretenir de la culpabilité envers vous-même ni de la méfiance ou de l’intransigeance envers autrui…PAS DU TOUT…

Mon but, c’est de vous encourager à vous trouver ASSEZ IMPORTANT, ASSEZ PRÉCIEUX et ASSEZ COURAGEUX pour exiger ce que vous méritez et ce que vous souhaitez réellement. RIEN DE MOINS.

Dire avec inquiétude qu’il n’y a peut-être pas mieux qui nous attend c’est indirectement affirmer que l’on souhaiterait autre chose et le simple fait de le souhaiter est selon moi un indicateur puissant que nous devrions nous offrir cette chance de découvrir de nouvelles personnes sans nous accrocher à celles qui ne nous aiment pas comme nous avons envie et besoin d’être aimé! Nous avons tous des besoins essentiels et je crois qu’il est primordial de ne pas les bafouer « par amour ».

S’aimer bien, selon moi, c’est ne plus tolérer qu’on nous aime mal et ça:
ÇA FAIT DU BIEN!!!!!!!!!

S’aimer suffisamment! Mademoiselle Mymy

Myriam Provost Gariépy est une jeune écrivaine québécoise passionnée par la croissance personnelle. En 2016, elle a publié son premier recueil de textes inspirants Mon Carnet Antinaufrage, comment garder le cap sur mon bonheur. Mymy est une AMBASSADRICE D’ESPOIR qui cherche à inspirer et à apaiser les coeurs par la puissance des mots. Issue du milieu de l’éducation, elle a acquis non seulement une grande maturité émotionnelle, mais un don pour l’empathie et l’enseignement. Mymy se distingue comme spécialiste des mots du coeur, car elle a cette capacité à mettre en mots les émotions avec une justesse désarmante. Elle vous interpellera à tout coup avec ses écrits touchants, songés et criants de vérité dont la finesse ne saurait vous laisser indifférents. Qu’importe le mandat, elle écrit avec un style universel et opte pour des angles uniques qui font réagir! Les critiques sont unanimes à chaque fois qu’elle publie: une vague d’amour déferle sur sa page pour la remercier de si bien cerner les grandes vérités universelles qui nous lient.

Visitez son site web et sa page Facebook 

Article trouvé sur : www.lesmotspositifs.com

Julie Latour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *