in

A la question « Comment vas-tu ? » La réponse reste quasiment toujours la même « ça va. » 

Partager

A la question « Comment vas-tu ? » 
La réponse reste quasiment toujours la même « ça va. » 

Cette question pourtant fondamentale, est presque devenue banale, une simple marque de politesse qui au fond n’attend même pas de réponse. 

La question est lancée, par principe, mais supposant déjà la réponse « oui, ça va », la personne qui questionne ne s’arrête même pas. 

C’est dommage je trouve, que cette si belle question ait perdu de sa superbe, et vous savez ce que je trouve encore plus triste ? C’est la montagne de mensonges qui se cache derrière cette réponse affirmative. 

Annonce

Parce qu’on ne veut pas s’étendre, parce qu’on ne veut pas que cet autre puisse avoir un quelconque pouvoir, parce que c’est normal d’aller bien et illogique d’avoir une baisse d’énergie ou de petits ou grands soucis, l’être humain a prit le parti de cacher ce qu’il ressent vraiment. 

Bien plus que le cacher aux autres, il en est arrivé à se le cacher à lui-même.  
Il devient plus facile de faire semblant que de faire face à sa propre vérité.  

Alors bien sûr, vous avez le droit de ne pas vous épancher sur un sujet personnel avec une personne qui n’est pas de confiance ou proche. 

Mais chacun devrait au moins se donner le droit lorsque ça ne va pas, de répondre

« Non, aujourd’hui, ça ne va pas. Mais je ne souhaite pas en parler, merci de ta question qui me permet d’accueillir mes émotions. » 

Oui, cette question nous permet de faire face à ce que l’on ressent en soi, sans masque ni faux-semblants.  

Essayez, et vous verrez que le simple fait d’être honnête envers vous car c’est surtout cela qui compte vous amènera de la légèreté et vous permettra de mettre en œuvre les démarches nécessaires pour apaiser cette émotion.

Annonce

Dans une société où tout doit être instagramable, où les influenceurs sur les réseaux vous montrent sur chaque photo un selfie mettant en avant un sourire parfait, une vie parfaite, un bonheur parfait, des dents blanches parfaites, des vêtements parfaits jamais tachés, des soucis inexistants … aller bien est presque une obligation inconsciente.

Ne pas aller bien, devient anormal. 

Mais sachez que personne ne peut aller bien tout Le temps, et rester tout souriant face aux déconvenues et ras de marée de la vie. 

Alors, oui, avoir moins d’énergie, se sentir flagada, perdu, douter, tout ça fait aussi partie de la vie. 

Et vous n’avez pas à en avoir honte.

Le mieux vous tend les bras, mais soyez toujours honnête envers vous, c’est Le seul moyen de transformer vos émotions. 

La transformation ne peut avoir lieu que s’il y a accueil, ou acceptation.

Belle journée  Jennifer LETELLIER Page FB : CONSCIENT D’ETRE

2.9/5 - (13 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Accepter les maux du coeur : Dans les moments durs, il est difficile de se détacher du mental

Comment changer les modèles de relations qui ne fonctionnent pas pour vous ?