in

Que les humains modifient leur opinion sur la nature et ils modifieront leur destinée

Partager

La compassion à l’égard des animaux est si étroitement liée à la bonté du caractère qu’on peut assurément affirmer que lorsqu’un homme se montre cru envers les animaux, il ne saurait être un homme bon.

Arthur Schopenhauer

« Que les humains modifient leur opinion sur la nature et ils modifieront leur destinée ! S’ils pensent qu’elle est vivante et intelligente, que les pierres, les plantes, les animaux, les étoiles sont vivants et intelligents, eux-mêmes deviendront plus vivants et plus intelligents. La nature est le corps du Créateur.

Annonce

C’est pourquoi ils doivent non seulement se montrer attentifs, respectueux envers elle, mais l’approcher avec un sentiment sacré.

En réalité, quelle que soit la façon dont les humains se conduisent, pour la nature cela ne change pas grand-chose : toutes les agressions qu’ils lui font subir ne sont que de petites pertes, de petites entailles dans cet immense corps dont on ne connaît même pas les limites ; mais c’est eux qui se détruiront d’abord.

Pixabay

Quant à elle, une fois débarrassée de ces insensés, elle reprendra le dessus : elle a des ressources, la nature !

C’est donc pour les conséquences que leur attitude aura sur eux-mêmes que les humains doivent se montrer respectueux vis-à-vis des animaux, des plantes, des pierres. Leur conscience s’approfondira et ils s’enrichiront de toute cette vie qui respire et vibre autour d’eux.

Annonce

Pensez à toutes les entités qui peuplent l’univers depuis les profondeurs de la terre jusqu’aux étoiles, et efforcez-vous de communier chaque jour avec elles. Cette communion ne peut se faire que par l’amour. Si vous aimez la nature, vous l’entendrez parler en vous, vivre en vous, car vous êtes, vous aussi, une partie de la nature. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

« Si votre compassion n’inclut pas tous les êtres vivants, alors il vous sera impossible de trouver la paix en vous-même. »

Albert Schweitzer

Chez un être d’une grande spiritualité, ce n’est pas la perfection des traits qui est la plus remarquable ; quels que soient ses traits, sa beauté est dans sa lumière, dans tout ce qui émane de lui.

Même quand il se tait, tout son être parle ; et quand il parle, tout son être vient souligner sa parole. Il est un livre, le meilleur livre, un livre vivant. Et c’est justement de livres vivants que nous avons tous besoin ; les autres, une fois lus, on les replace sur des étagères où on les oublie.

Tandis que les livres vivants ne se laissent pas oublier, ils se rappellent continuellement à nous.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chef indien Seattle

Texte du chef indien Seattle: Comment pouvez-vous acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre ?

Paolo Coelho « Manuel du guerrier de la lumière »