in

Ne t’inquiète pas quand je me bats, inquiète-toi si je me tais.

Partager
Ne t'inquiète pas quand je me bats

Ne t’inquiète pas quand je me bats. Tant que je parle, que je me bats, que je donne des leçons et que je ne suis pas d’accord, ne t’inquiète pas, tout va bien. Cela signifie que je suis engagé, que je défends mes convictions, que je suis actif dans la discussion. Même si nos opinions divergent, cela montre que je me préoccupe de la vérité, de la justice, ou simplement que je tiens à exprimer mes pensées.

Ne commence à t’inquiéter que lorsque je me tais, que je suis d’accord avec tout ce que tu dis et que je ne mets pas un point d’honneur à démontrer mon opinion. Cela peut signifier que je me sens découragé, que je me sens désintéressé ou même que je me sens impuissant.

C’est comme si je me retirais de la conversation, de la lutte, ou même de la relation.

Parce que quand ce moment arrive, cela signifie que j’ai arrêté de m’en soucier, j’ai arrêté de faire valoir mon point de vue. C’est un signe de résignation, peut-être de fatigue, ou peut-être même de résolution. Je peux avoir réalisé que la discussion est stérile, que mes arguments sont inutiles, ou que je dois simplement accepter la situation telle qu’elle est. C’est un moment où je décide de choisir mes batailles, où je prends du recul pour préserver mon énergie et ma paix intérieure.

Images DaLL-E

Je suis une personne très intense, et quand je veux m’engager avec quelqu’un, je choisis toujours d’agir. Je préfère pécher par excès que par manque. Mais dès que je réalise que cela n’a aucun effet, que tu ne me valorises pas ou que tu préfères être seule. Je perds toute motivation pour insister, pour vouloir améliorer les choses. Je dis toujours à ceux qui vivent avec moi :

Valorise toujours mes actions, car elles montrent que je me soucie toujours de nous.

Ne me laisse pas rester silencieux, car lorsque cela se produira, il n’y aura pas de retour en arrière.

Je crois que le secret de toute relation saine réside dans le dialogue, les tentatives, les discussions et les désaccords. C’est grâce à nos attitudes que nous grandissons, en tant que personnes et en tant que couple.

Quiconque reste immobile dans le temps, agissant avec apathie face à tout ce que la vie lui réserve, ne réalisera jamais rien de vraiment grand.

Ne t'inquiète pas quand je me bats

Cependant, il y a aussi une limite. Lorsque le désir d’être avec quelqu’un commence à compromettre ma dignité, il est temps de réévaluer mes attitudes et de me donner la priorité. Parfois, même si je ne le veux pas, je comprends que je dois garder le silence, cesser de m’en soucier. Pour voir si je vais vraiment manquer à l’autre ou faire un effort pour le garder à mes côtés.

C’est douloureux de le faire, de devenir une personne que je ne suis pas ou plus depuis un moment. Mais je suis conscient que c’est la seule façon de différencier les gens qui m’aiment et veulent être avec moi, de ceux qui sont simplement habitués à ma présence.

Ces comportements me permettent de voir ma réalité avec plus de maturité et de choisir judicieusement mes prochaines étapes. Je suis quelqu’un qui se soucie beaucoup, et je le montre de toutes les manières possibles. Mais une fois que je décide de ne plus insister, il n’y a plus de retour en arrière. Quand je me donne la priorité, aucun mot ni aucune attitude ne peuvent me faire changer d’avis.

Alors ne t’inquiète pas quand je me bats, inquiète-toi quand je me tais.

Ne t'inquiète pas quand je me bats

Car cela signifie que j’ai trouvé un bien meilleur moyen et que je n’ai pas besoin de mendier de l’affection auprès d’une personne qui ne se soucie clairement pas de moi.

Quand je me bats, que je discute, que je défends mes convictions. C’est un signe que je suis engagé, que je tiens à la relation, que je veux résoudre les problèmes. Mais lorsque je me tais, lorsque je cesse de m’exprimer, c’est parce que j’ai réalisé que mes efforts ne mènent nulle part, que la personne en face ne montre aucun intérêt à comprendre ou à changer.

C’est un moment où je choisis de me retirer, de prendre du recul pour évaluer la situation.

Peut-être que j’ai réalisé que je mérite mieux, que je ne devrais pas avoir à quémander de l’affection ou de l’attention. Peut-être que j’ai compris que ma valeur ne dépend pas de la reconnaissance d’une personne qui ne se soucie pas vraiment de moi.

Donc, quand je me tais, c’est un signe que je me concentre sur moi-même. Que je trouve la force en moi-même pour avancer sans dépendre de l’approbation ou de l’affection des autres. C’est un moment où je me réaffirme et où je me donne la priorité.

Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’insistez pas sur ce que la vie vous a déjà dit à bien des égards que ce n’est pas pour vous.

L’amour n’est pas du contrôle ou des exigences, c’est la liberté et la confiance.