in

Ne cours après personne, même pas toi-même, et lorsque les gens partent, réfléchis bien avant de leur courir après

Partager

Les relations et les amitiés se jouent « à deux pour danser le tango ». Les relations et les amitiés sont deux personnes qui travaillent ensemble pour y arriver.

Mais si quelqu’un ne prend pas la peine de téléphoner, s’il ne prend pas la peine de faire l’effort, pourquoi diable continuer à lui courir après ?

Toutes les amitiés ou relations ne sont pas destinées à durer éternellement.

Accepte cette vérité et passe à autre chose.

Annonce

Bien sûr, lâcher prise peut être douloureux, mais pourquoi refuser les possibilités de nouvelles expériences, tout cela parce que tu crains ce que le changement pourrait apporter ?

Ou crains-tu simplement la vérité, que tu es pris pour acquis et que l’autre personne ne se soucie plus de toi ?

Si c’est le cas, pose-toi cette question : « Qu’est-ce que cette relation m’ apporte ?

Quelqu’un m’a donné un jour un conseil : ne cours pas après quelqu’un qui sait déjà où tu es, même pas pour un comportement qui répond à une norme sociale ou à un idéal éthique. Quand j’ai demandé pourquoi je devais être si radical dans mon attitude, ce qu’on m’a dit m’a ouvert les yeux sur plusieurs situations dans ma vie.

Annonce

D’abord, on m’a dit : ‘Ne cours après personne, même pas toi-même, car personne n’a besoin de quelqu’un derrière, mais à côté’. Puis on m’a dit : « Si ça ne t’apporte rien, laisse tomber, parce que si quelqu’un a quelque chose à t’offrir, tu n’as pas à le mendier.

« Le secret n’est pas de courir après les papillons… C’est de s’occuper de son jardin pour qu’ils viennent à vous . » –Mario Quintana

Ne cours après personne, même pas toi-même.

Ci-dessous, nous parlerons de ce qui se passe lorsque tu cours après quelqu’un d’autre que toi-même sans trouver de réponse, mais que se passe-t-il lorsque l’on court derrière soi-même ? Cela semble étrange, mais cela peut arriver. Nous nous sentons souvent mieux lorsque nous fuyons ce qui nous arrive et que tout nous échappe.

Lorsque nous courons après quelque chose qui a disparu, nous courons après nous-mêmes et ce n’est jamais une bonne chose. Nous devons toujours regarder devant nous, poursuivre quelque chose dans lequel nous voulons trouver notre avenir. Si nous courons après ce que nous étions et ne sommes pas, nous ne le surmonterons jamais.

Annonce

À de nombreuses reprises, nous n’osons pas nous arrêter parce que nous avons peur de regarder le vide et d’y réfléchir. Cependant, nous ne trouverons jamais le vide si nous n’acceptons pas qu’il faut d’abord s’aimer et s’améliorer chaque jour. Il en va de même lorsque nous pensons à nos relations avec les autres.

Si on a besoin de toi derrière, on n’a pas vraiment besoin de toi

Tu penses probablement que dire cela est facile, mais dans nos vies, il y a un petit groupe de personnes qui veulent y être et y rester, même si cela ne leur plait pas. Il n’est pas facile, par exemple, d’accepter que la vie puisse nous éloigner d’une autre personne après avoir vécu avec elle.

Cependant, peu importe à quel point c’est compliqué, il est avantageux pour nous de nous rappeler que pour maintenir une relation en vie, le plus grand ingrédient nécessaire est l’intérêt. S’il n’y a pas d’intérêt, il n’y a pas de relation, car ce qui nous unit, c’est l’envie de nous connaître, avec tout ce que cela implique.

Nous ne pouvons pas nous sentir mal de rompre avec tout ce qui reste d’une relation qui est terminée : les autres n’ont pas besoin de toi s’ils ne te veulent pas à leurs côtés, et tu n’as vraiment pas besoin de quelqu’un comme ça non plus.

Comprendre cela, prendre soin de soi et ne pas te sous-estimer est le premier grand pas que tu peux faire pour aller de l’avant.

Regarde à l’intérieur, car tu sais où tu ne veux pas être

C’est exactement ça. Tu ne peux pas attendre l’attention d’une personne. Tu ne peux pas rester là si tu sais qu’une personne ne te regarde pas parce qu’elle ne veut pas de toi. Regarde à l’intérieur de toi et penses-y, es-tu sûr de vouloir ne pas être indépendant ?

« Plantez votre propre jardin et décorez votre âme, au lieu d’attendre que quelqu’un vous apporte des fleurs. » –Jorge Luis Borges

Annonce

Entre autres choses, grandir, c’est apprendre à créer sa propre direction et sa propre vitesse de vie. C’est toi qui détermine comment cultiver ce que tu as, comment donner de l’amour : sachant que ceux qui perdent le plus sont ceux qui ne savent pas comment en recevoir. Partage ce que tu as à l’intérieur avec ceux que tu apprécies vraiment, c’est la façon la plus sereine de donner de l’amour.

Alors, ne poursuis jamais l’amour, l’affection ou l’attention. S’il n’est pas donné gratuitement, il n’en vaut pas la peine.

Et je le répète, toutes les amitiés ou relations ne sont pas destinées à durer éternellement. Accepte cette vérité et apprends à avancer.

4.6/5 - (12 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aimes-tu de la bonne façon ? Ta façon d’aimer est bonne pour toi si elle ne te cause pas d’émotions désagréables

Histoire vraie  : « LA MAÎTRESSE DE MON MARI »..