in

Loi d’attraction : 3 façons de pratiquer les affirmations positives

Partager

affirmations positives

Loi d’attraction : 3 façons de pratiquer les affirmations positives

 

Les affirmations sont un des exercices les plus puissants de la loi d’attraction. Quand on déclare une affirmation, on dit quelque chose « qui existe déjà ». Et c’est là que réside toute la magie de l’exercice.

Lorsque vous répétez des affirmations positives, vous bloquez vos pensées avec précision sur ce que vous voulez créer.

Les affirmations positives et leurs utilités

Mettre en pratique la loi d’attraction peut  parfois être difficile. Surtout quand vous essayez d’entretenir des pensées positives et enthousiasmantes toute la journée. Ce qui est presque impossible.

C’est pour cela que pratiquer les affirmations positives est un très bon exercice qui permet de mieux contrôler vos pensées. Ce dernier vous aidera à mieux utiliser la loi d’attraction.

Voici 3 façons de pratiquer les affirmations positives.

 

1 – Soyez clair et précis concernant ce que vous souhaitez

Décidez de vos affirmations et écrivez-les sur papier. Ecrivez vos affirmations dans les moindres détails. Plus vos affirmations seront précises, plus leur pouvoir sera amplifié.

2 – Ecrivez vos affirmations positives au présent

Ecrivez-les au présent et à la première personne. Ne faites jamais d’affirmations du style : « J’aimerais »; « je ne veux pas », « j’aurais » etc…

Vos affirmations ne doivent jamais être écrites ou prononcées au futur ou de façon négative.

Une affirmation doit être créée avec du pouvoir et une foi inébranlable. Vous devez exclure les mots qui peuvent vous rappeler ce que vous ne voulez pas.

Par exemple, si vous voulez arrêter de penser négativement, la meilleure expression sera : »Je pense et ressens toujours de façon positive, mes pensées me rendent heureux à chaque moment de la journée. »

3 – Créez des affirmations positives avec des sentiments

Les émotions ajoutent du pouvoir à ce que vous voulez. Les émotions entraînent une énergie intérieure qui permet à votre être tout entier d’absorber votre affirmation et de décupler son pouvoir.

Beaucoup de personnes trouvent que ce n’est pas facile de créer leurs propres affirmations. Ce qui prouve que ces dernières ne se sentent pas aussi bien qu’elles le devraient. Dans ce cas, un travail personnel doit être réalisé pour casser quelques vieux schémas mentaux qui peuvent bloquer leurs avancements.

Pour réussir à créer vos propres affirmations, servez-vous des 3 étapes précédentes. Ensuite répétez les tous les jours pour conditionner votre esprit à les accepter, cela vous permettra d’émettre vos désirs à l’univers facilement.

On dit qu’une affirmation répétée tous les jours prend son pouvoir à partir du 21e jour. C’est le temps nécessaire pour qu’une nouvelle habitude prenne place dans notre vie. Quand vos affirmations deviendront une habitude, le faire sera pour vous « normal », et dans ce cas, il sera beaucoup plus facile d’y croire. Alors créez vos affirmations, et répétez-les pendant au moins 21 jours.

Annonce
4.5/5 - (2 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. « Vos affirmations ne doivent jamais être écrites ou prononcées au futur ou de façon négative. »
    Alors pour correction, « J’aimerais, j’aurais… », pour vous citer n’est pas au futur mais au condinionnel ^^ Un p’tite révision grammaticale s’impose ! Et c’est une affirmation aussi

    • @ DIDIE, à donner des leçons, l’auteur développe deux idées en deux phrases bien distinctes : L’affirmation affichée dans la première est donc sans rapport avec celle de la seconde.
      1 : « Ecrivez-les au présent et à la première personne. Ne faites jamais d’affirmations du style : « J’aimerais »; « je ne veux pas », « j’aurais » etc… »
      2 : « Vos affirmations ne doivent jamais être écrites ou prononcées au futur ou de façon négative. »
      Pour ce qui est des « révisions grammaticales », « j’aurais », n’est-il pas le verbe avoir conjugué à la première personne du futur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

caresses

Les vertus bienfaisantes des caresses

Parcours d’évolution de la femme: de la femme blessée à le femme consciente