Pourquoi vous n’avez jamais été amoureux, selon votre signe du zodiaque

jamais été amoureux
Image crédit: Pixabay

Tomber amoureux est certainement la plus belle chose qui puisse arriver à un être humain. Des étoiles dans les yeux et des rêves plein la tête. Mais parfois ce sentiment est si puissant et nous le désirons tellement que nous voyons l’amour partout et c’est une bonne chose.

Cependant, cela peut nous jouer des tours et nous faire redescendre de notre petit nuage aussi vite que nous nous sommes emballés. Et l’astrologie peut vous donner des pistes pour mieux comprendre votre personnalité concernant l’amour.

Bélier

(21 mars au 19 avril)

Vous pensez qu’être amoureux et indépendant doivent être des choses qui s’excluent mutuellement, alors qu’en réalité, si vous êtes avec la bonne personne, votre amour et votre indépendance ne font que se renforcer mutuellement.

Taureau

(20 avril au 21 mai)

Vous avez déjà failli être amoureux, mais vous vous êtes retiré à la dernière minute, craignant que votre partenaire ne tombe pas amoureux au même moment que vous.

Gémeaux

(22 mai au 21 juin)

Dès que vous avez dépassé le stade initial de l’engouement initial avec un nouveau partenaire, vous vous fermez. Parfois, par peur de rejeter votre identité réelle, parfois par peur que la relation ne soit pas à la hauteur de vos attentes, parfois simplement par peur de ne pas savoir ce que l’avenir vous réserve.

Cancer

(22 juin au 22 juillet)

Vous tombez facilement amoureux, mais comme les gens avec qui vous sortez ne montrent souvent pas leurs sentiments clairement d’une manière qui soit compréhensible pour vous, vous pensez le pire et vous coupez les ponts avant qu’ils aient la chance de vous blesser en premier.

Lion

(23 juillet au 22 août)

Vous êtes têtu et avez été incapable dans le passé d’admettre, à la fois avec autrui et avec vous-même, quand quelqu’un vous a aimé.

Vierge

(23 août au 22 septembre)

Vous êtes trop critique, en particulier envers vous-même, et vous pouvez empêcher toute connexion profonde avant même qu’elle ne commence – en supposant toujours que votre interlocuteur ne s’intéresse pas vraiment à vous, ou qu’il perdrait tout intérêt s’il vous connaissait vraiment à un niveau plus profond.

Balance

(23 septembre au 22 octobre)

Vous êtes fasciné par la version romantique, addictive et amoureuse de l’amour, et vous êtes jusqu’à présent incapable de concilier ces attentes avec des types de relations de tous les jours.

Scorpion

(23 octobre au 22 novembre)

Vous êtes convaincu qu’une relation doit progresser à une vitesse constante si elle a l’espoir de survivre, au lieu de vous permettre de vivre l’expérience organique, lente et naturelle de tomber amoureux.

Sagittaire

(23 novembre au 21 décembre)

Vous pouvez être excessivement optimiste, en supposant que les petits obstacles et problèmes qui apparaissent au début d’une relation (et tout au long de celle-ci) s’arrangeront tout seuls, plutôt que de faire un effort conscient pour travailler sur certaines choses avec votre partenaire afin que vous puissiez continuer d’essayer d’avancer.

Capricorne

(22 décembre au 20 janvier)

Vous avez certainement une nature ouverte et légère avec vous, mais vous n’avez pas encore fait suffisamment confiance à quelqu’un pour le laisser percer votre carapace extérieure et apprendre à connaître ce côté de vous – le côté qui est prêt à ouvrir son cœur à l’amour.

Verseau

(21 janvier au 18 février)

Vous pensez que le fait de garder une attitude détendue et détachée dans vos relations vous donnera l’avantage, mais tout ce que cela a réellement fait est de vous empêcher d’avoir la moindre chance de vous connecter à quelqu’un de plus intime.

Poissons

(19 février au 20 mars)

Vos croyances sur l’amour peuvent parfois être trop idéalistes. Il est bon d’avoir des normes et de grands espoirs pour la personne avec laquelle vous espérez vous retrouver, mais quand cela commence à ressembler à une liste de qualifications que votre partenaire  doit posséder absolument, cela diminue considérablement vos chances de trouver la bonne personne.

Eleonore Dubreuil

Je pense que ma passion pour l'astrologie me vient de mon père. Lorsque j'étais petite, j'étais fascinée par les étoiles, je me souviens que j'allais souvent dans le jardin avec lui la nuit.Bien que l'astrologie ne soit pas une science exacte, elle est tout de même capable de donner des informations d'une grande précision, que ce soit pour l'amour, la carrière, ou l'avenir entre autres choses. Merci à vous d'être toujours aussi nombreux à me lire chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *