in

Il y a des gens qui s’aiment, oui, mais ils ne sont pas ensemble…

Partager

C’est triste de ne pas pouvoir marcher main dans la main avec celui ou celle que nous aimons, mais ce qui est encore plus déchirant, c’est de voir l’amour de nos vies s’éloigner à cause de tout ce que nous n’avons pas réussi à faire.

Julie Latour

Il ne suffit pas d’aimer, pour être assuré que les dénouements heureux arriveront.

Annonce

L’amour exige des soins, de l’attention, des compromis et des résignations, que nous ne sommes pas tous prêts à offrir. La coexistence au quotidien est semée d’embûches et d’usures qui s’accumulent, bousculant les sentiments de ceux qui sont plongés dans le partage de vies.

Lorsque nous nous lancerons à la rencontre de l’autre, nous devrons faire entrer dans notre vie tout ce qu’il apporte, à la fois ce qui nous satisfait et ce qui nous déplaît.

Il n’y a rien que le temps qui passe ne démasque, ne mette en lumière, ne rende clair, fût-ce en notre absence. De la même manière, nous sommes sujets à changer nos opinions, à changer nos comportements, car c’est la vie. Et, dans ce contexte, nous changeons souvent d’une manière qui déplaît à ceux qui étaient habitués à l’ancien nous.

Annonce

Vivre ensemble au quotidien finit par nous obliger à affronter tout ce que nous sommes, notre meilleur comme notre pire, car il y a des personnes très proches qui reçoivent immédiatement les reflets de nos attitudes. Car, lorsque nous formons une famille, nous ne pouvons plus agir sans que cela s’étende à notre conjoint et à nos enfants, dont la vie est liée à la nôtre par une proximité et une charge émotionnelle intense.

Si nous ne prêtons pas attention aux désirs et aux besoins de ceux qui marchent à nos côtés, en raison de la priorisation exclusive de ce que nous voulons, sans tenir compte des vies qui nous entourent, qui dorment et se réveillent à nos côtés, nous nous éloignerons de plus en plus nous-mêmes de notre famille de notre corps et notre âme.

L’amour est échange, il va et vient, il est donnant-donnant, c’est-à-dire qu’il ne restera pas là où il ne trouve pas une contrepartie sincère, retour de regards, d’attentions, de rêves.

Annonce

C’est pourquoi beaucoup de gens se séparent, même s’ils s’aiment toujours.

Ils n’ont pas cessé de s’aimer, mais ils ont cessé de prêter attention aux yeux de l’autre, ils ont cessé de serrer des mains qui tâtonnaient en vain entre l’obscurité des draps froids, ils ont cessé de construire ces rêves idiots, mais essentiels à la continuité de leurs vies, des étapes harmonieuses, des désirs en communion.

Toutes les images / Pixabay

Et ainsi ils se sont perdus et l’autre.

Dès lors, il nous faut être plus forts que la dureté disharmonieuse du quotidien ennuyeux, qui souvent dévastent nos sens, déconstruisent nos rêves et nous détournent de notre recherche du bonheur avec quelqu’un, y compris quelqu’un qui est déjà là par à nos côtés, prêts à lutter ensemble, à rêver ensemble, à grandir ensemble.

C’est triste de ne pas pouvoir marcher main dans la main avec celui ou celle que nous aimons, mais ce qui est encore plus déchirant, c’est de voir l’amour de nos vies s’éloigner à cause de tout ce que nous n’avons pas réussi à faire.

Julie Latour

5/5 - (7 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cherchez ceux qui restent réels et qui n’ont pas peur de partager.

Éloge de la fatigue : pour tous ceux qui, depuis quelques temps, se sentent usés, déprimés et fatigués