in

7 fausses convictions qui vous empêchent d’atteindre le bonheur

Partager

atteindre le bonheur

7 fausses convictions qui vous empêchent d’atteindre le bonheur

 

Pourquoi certaines personnes réussissent à atteindre le bonheur et d’autres non? Développer un mode de vie sain est tout d’abord une question d’état d’esprit et plusieurs personnes se mettent des bâtons dans les roues. Voici 7 fausses convictions qui vous empêchent d’atteindre le bonheur, ainsi que des conseils pour les surmonter.

1. « Je ne peux pas perdre de poids et avoir une bonne santé, parce que je déteste me priver »

Autrement dit : Soit je fais un régime draconien, pour être en bonne santé ; soit j’abandonne et mange tout ce que j’aime en me faisant à l’idée que je ne serai jamais en bonne santé.

Pourquoi c’est faux : En mangeant bien, en faisant du sport et en faisant attention à votre état psychologique, vous regardez la nourriture différemment. Ainsi, la honte et la culpabilité que vous ressentez  disparaît et vous reprenez le contrôle.

Résolution : Oubliez les buts superficiels et les objectifs à court terme et changez votre vision, en étant convaincu de réussir.

2. « Soit je fais beaucoup de sport, soit je reste gros »

Autrement dit : Faire beaucoup de sport ou dédier plusieurs jours de la semaine à faire de l’exercice que vous n’aimez pas est absolument essentiel pour atteindre un poids santé et une bonne forme physique.

Pourquoi c’est faux : Le sport est un facteur clé pour la santé, mais la base de n’importe quel style de vie sain est une bonne alimentation. Si vous souhaitez perdre du poids, il faut d’abord changer vos habitudes culinaires, surtout quand vous faites de l’exercice.

Résolution : Faire de la marche est bien pour commencer. Vous pourrez ensuite ajouter des activités que vous aimez. Ce n’est pas parce que tout le monde fait du crossfit que vous devez en faire aussi. Pratiquez votre loisir et trouvez du plaisir dans vos projets.

3. « J’ai besoin de plus de volonté, sinon j’abandonne »

Autrement dit : Soit je trouve une façon d’avoir une volonté d’enfer, soit je reste condamné à ma situation initiale.

Pourquoi c’est faux : La volonté peut être utile sur une courte durée, mais à long terme, cela devient problématique, car vous risquez d’être démotivé.

Résolution : Engagez-vous fermement à faire les efforts qu’il faut pour atteindre votre objectif, la volonté n’interviendra qu’en second plan.

4. « Je vais aller au cours de crossfit, c’est mon ticket pour la réussite »

Autrement dit : Je vais réussir ou rater selon ma capacité à suivre la dernière tendance en matière de fitness.

Pourquoi c’est faux : Tout d’abord, cela vous réduit au fait que l’exercice est votre seule solution de progrès. Ensuite, vous imposer une telle discipline vous écarte de ce sur quoi vous devez vraiment travailler, c’est-à-dire améliorer votre état d’esprit pour soigner votre corps et non le punir.

Résolution : Oubliez les dernières tendances et les modes de vie superflus. Vous tourner vers la simplicité est le gage de votre réussite.

5. « Je n’ai pas suffisamment d’argent pour être en bonne santé »

Autrement dit : Soit on est riche et en bonne santé, soit on est pauvre et malade.

Pourquoi c’est faux : Il y a toujours un moyen de trouver le succès dans votre situation personnelle, il suffit parfois d’être créatif.

Résolution : Tout le monde se retrouve confronté à des obstacles. Au lieu de vous mettre des barrières, changez votre perspective et investissez dans la mesure de vos moyens.

6. « Je n’arrive pas à bien le faire »

Autrement dit : Je dois le faire parfaitement, sinon il n’y a aucune raison pour moi de le faire.

Pourquoi c’est faux : C’est du perfectionnisme, du moralisme et de l’orthorexie réunis en un. Le perfectionnisme vous coupe du plaisir de vivre. Le moralisme empêche une relation saine avec votre Moi et l’orthorexie est tout nocive.

Résolution : Focalisez-vous sur comment soigner vos pensées négatives et votre corps et cherchez à atteindre la plénitude en tenant compte de vos réalités. Soyez constructif et non pessimiste.

7. « Pour atteindre le bonheur je dois atteindre mon but. »

Autrement dit : Je serai heureux, en bonne santé et confiant quand j’atteindrai mon poids santé.

Pourquoi c’est faux : Quand vous atteignez un objectif que vous vous êtes fixé, rien ne sera différent dans votre vie. Si vous êtes malheureux aujourd’hui, vous le serez aussi quand vous aurez atteint votre objectif.

Résolution : Ne faites pas de l’atteinte de votre objectif votre ultime finalité. Faites une autoévaluation et, s’il y a lieu, visez plus haut.
Annonce

Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dalaï lama

10 leçons de vie du Dalaï Lama pour se sentir mieux au quotidien

Votre conscience est sur le point de s’éveiller