in

Après une épreuve douloureuse, nous avons besoin de conforter notre relation avec nous-mêmes.

Partager

Après une épreuve douloureuse, une étape de vie importante, nous avons besoin de conforter notre relation avec nous-mêmes.

Trop souvent, après une séparation, un divorce, une rupture, on se précipite dans une nouvelle relation pour ne pas avoir à affronter la solitude.

Si nous voulons créer des nouveaux liens, il nous faut quelquefois vaincre nos ennemis intimes, comprendre et intégrer ce que notre relation aux autres a éveillé comme pensées, comme comportements.

Annonce

Cela suppose un temps de retrait, un espace pour la réflexion, entendre ce que l’on n’a pas pris soin d’écouter, accepter de grandir et de mûrir…

C’est un moment où l’on approfondit la relation à soi et cela nous procure une plus grande liberté intérieure pour nous investir dans de nouveaux choix de vie. Ce temps d’isolement est aussi un moment sacré, d’une grande intensité où l’on vit avec soi une expérience privilégiée d’une grande fécondité qui nous ouvre à une vraie présence à nous même.

Lorsque l’on ressent cette présence en soi, on n’a plus peur du silence, de la solitude… on ne se sent plus seul.

Beaucoup de gens ne savent pas fonctionner autrement qu’à l’intérieur d’un couple…

Nous croyons à tort que sans partenaire, nous ne sommes pas des personnes à part entières et que notre bonheur dépend d’un être unique et spécial.

C’est pourquoi nous partons à la recherche de l’âme soeur. Ce prince charmant ou cette princesse charmante, qui est à la fois une illusion et un signe de dépendance affective…

Annonce

Malgré les qualités de toute personne, il faut le répéter, le partenaire idéal n’existe pas.

Si vous aimez votre partenaire vous allez tôt ou tard découvrir ses défauts ou ses points faibles comme votre partenaire découvrira les vôtres. Il faudra donc accepter de faire des concessions, et le plus naturellement possible, autrement dit dans des conditions telles que la « chimie » opère entre vous deux.

La restauration de la dimension authentique de l’être de chacun des partenaires est indispensable et elle passe par l’abolition de l’autorité de son propre ego.On est prêt pour la vie de couple quand on a suffisamment grandi pour être capable de vivre seul.

Auteur : Laurent Goffin

5/5 - (6 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un nouveau problème en remplace toujours un autre !

La femme  » trop  » . Celle qui aime trop fort, ressent trop profondément, demande trop souvent, désire trop.