Vivre heureux : 7 pistes à suivre

 

Image crédit : Pixabay

Vivre heureux : 7 pistes à suivre

Est-il vraiment possible de vivre heureux ? Le bonheur est-il réellement palpable ? Ces questions philosophiques n’ont pas de réponse claire et pourraient faire l’objet de longs débats, néanmoins, il est possible de tenter de s’approcher au plus près du bonheur et devivre heureux grâce à quelques techniques d’auto persuasion et de développement personnel. Voici 9 idées à étudier pour réussir à avoir une existence heureuse.

1 – Être optimiste pour vivre heureux

Un proverbe chinois dit « si tu veux être heureux, sois-le »

Il n’est vraiment pas évident d’être optimiste en toutes circonstances, pourtant, l’état d’esprit avec lequel on aborde les différents évènements de la vie peut avoir un impact considérable sur leur résultat. Se dire « je vais y arriver » permet souvent d’atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. Vous n’en êtes pas convaincu ?

Voici un exercice très simple à réaliser à deux :
Demandez à quelqu’un de se mettre en position debout, les bras le long du corps. Appuyez légèrement sur l’un de ses poignets et demandez-lui de relever le bras en criant « non ». Evaluez la force qu’il développe en essayant de retenir son bras. Renouvelez l’exercice en lui demandant de crier « oui ». Que constatez-vous ? En principe, sa force sera plus importante en criant « oui ». Tout est dit !

2 – Ne pas essayer de tout contrôler

Ne pas vouloir tout contrôler revient à lâcher prise. Pour votre santé, votre bien-être et celui de votre entourage, il est primordial de réussir à vous détendre et à ne plus tenter de tout gérer de front. Vivre heureux, c’est oser déléguer, c’est accepter les échecs lorsqu’il y en a, c’est savoir être raisonnable quand il le faut.

3 – Être positif

Il ne suffit pas d’être optimiste pour l’avenir, il faut également être positifdans l’instant présent. La plupart des personnes qui réussissent à vivre heureuses savent trouver le côté positif dans chaque chose. L’exercice n’est pas toujours des plus aisés mais une fois que l’on a compris le principe, on peut tout à fait « penser positif » au quotidien. N’accordez pas trop d’importance à ce que vous ne pouvez pas changer et concentrez-vous sur les choses sur lesquelles vous avez une réelle influence.

4 – Vouloir être heureux

Cela vous paraît sans doute banal mais pour atteindre un but, il faut de la volonté. Pourvivre heureux, il faut commencer par le vouloir, sans cela, vous ne parviendrez à rien du tout. Certaines personnes se « complaisent » dans la douleur, celle-ci peut d’ailleurs être une bonne source d’inspiration, notamment pour les artistes. Vous n’êtes pas un artiste qui recherche le Spleen ? Dans ce cas, adoptez tout de suite l’attitude de quelqu’un qui veut être heureux. Vous verrez, l’état d’esprit est extrêmement puissant, c’est un peu ce qu’enseigne la méthode Coué.

5 – Se donner les moyens de vivre heureux

La volonté mentale ne suffit pas, pour vivre heureux, il faut s’en donner les moyens ! Vous rêvez de changer de métier car ce que vous faites actuellement ne vous apporte aucune joie au quotidien ? Il est temps de changer de cap ! Renseignez-vous tout de suite sur les éventuelles possibilités de formations qui vous intéressent, voyez si vous pouvez obtenir une rupture conventionnelle ou renseignez-vous sur les nouvelles lois qui devraient vous permettre de démissionner tout en ayant droit au chômage (à condition d’entreprendre une reconversion professionnelle). Vous pouvez aussi réfléchir à la création d’une entreprise ou pourquoi pas un changement de vie radical (partir vivre à l’étranger, voyager autour du monde, etc.). Il ne suffit pas d’avoir de l’ambition, il faut tout mettre en œuvre pour parvenir à ses fins. C’est VOUS qui écrivez votre vie, VOUS êtes maître d’une grande partie de votre destin.

Prenez une feuille et un papier, tracez une ligne verticale afin de séparer la page en deux et notez d’un côté ce qui vous plaît, vous rend heureux au quotidien, et de l’autre, ce qui vous déplaît et vous rend triste. Réfléchissez ensuite aux moyens que vous avez de passer plus de temps sur ce qui vous procure du bonheur et moins sur ce qui vous embête. Vous verrez, il existe forcément des solutions : saurez-vous passer à l’action ?

6 – Bien s’entourer

Rares sont ceux qui apprécient de vivre à l’écart de la société, la vie sociale occupe une place importante dans notre quotidien. Rien de tel pour vivre heureux que d’avoir un cercle d’amis solide et/ou une famille aimante. Les coups durs sont incontestablement plus faciles à surmonter lorsqu’on est bien entourés, il faut donc sélectionner son entourage avec précaution.
Vous avez dans vos proches des personnes toxiques ? Détachez-vous en dès que possible, sans les blesser. Vous avez l’impression d’étouffer car quelqu’un vous fait du chantage ? Expliquez-lui que cela ne peut plus durer. Ces personnes rongent votre énergie, elles sont néfastes et freinent votre bonheur, vous devez vous en protéger.

7 – Apprécier le moment présent

Le rythme effréné de nos vies fait que nous avons l’impression de toujours courir après le temps. Hyper connectés, pressés en permanence, nous avons tendance à bâcler le moment présent car nous pensons à l’avenir : alors que nous sommes sur une jolie route en voiture, nous faisons la liste des courses dans notre tête, nous pensons à ce dossier qu’il faut rendre avant la fin de la semaine, à ce rendez-vous chez le kiné, etc. Toutes ces pensées nous procurent souvent du stress et ne nous apportent rien, en revanche, profiter de l’instant présent pourrait être beaucoup plus bénéfique : respirer tranquillement en se vidant l’esprit, en écoutant de la musique et en appréciant les paysages serait sans doute beaucoup plus plaisant.

Vous l’aurez compris, la capacité à vivre heureux est en réalité un état d’esprit. Certaines personnes sont tristes alors qu’elles ont « tout » tandis que d’autres gardent toujours le sourire malgré de très dures épreuves. Certains auront besoin de reconnaissance, de puissance et d’argent pour trouver le bonheur, d’autres se contenteront d’un rayon de soleil, du sourire d’un enfant ou du matin qui se lève. Et vous ?

Olivier Roland  /habitudes-zen.net/

Jean-Charles Fricotté

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *