6 vérités amères qui feront de vous un être meilleur .

6 vérités amères qui feront de vous un humain meilleur.

N’hésitez pas à arrêter de lire ceci si votre carrière se passe très bien, si vous êtes heureux dans votre vie, et si vous êtes satisfait de vos relations. Profitez du reste de votre journée, cet article n’est pas pour vous. Vous faites un excellent travail, nous sommes tous très fiers de vous. Donc pour que vous n’ayez pas l’impression d’avoir perdu votre temps en cliquant sur cet article, voici une photo de Lenny Kravitz portant une écharpe gigantesque.

vérités amères

Pour le reste d’entre vous, je veux que vous essayiez : nommez cinq choses impressionnantes sur vous. Ecrivez-les ou dites-les tout simplement à haute voix. Mais vous n’êtes pas autorisé à faire la liste de ce que vous êtes (c’est-à-dire je suis quelqu’un de sympa, je suis honnête), vous pouvez seulement faire la liste des choses que vous faites (c’est-à-dire j’ai gagné un tournoi national de jeux d’échecs, je fais la meilleure tartiflette de la région). Si vous avez trouvé que c’était difficile, eh bien cet article est pour vous, et ce que vous allez lire ne va pas vous plaire ! Ma seule défense est que c’est ce que j’aurais voulu qu’on me dise il y a à peu près vingt ans.

 

#1. Vérités amères: Le monde ne se soucie que de ce qu’il peut obtenir de vous

vérités amères

Disons qu’on vient de tirer sur la personne que vous aimez le plus. Elle est allongée dans la rue, en train de perdre son sang et d’hurler. Un homme accourt et dit, « écartez-vous. » Il regarde la blessure par balle de votre petite amie et sort un couteau de poche, il va opérer là dans la rue.

vérités amères

Ok, lequel est blessé ?

Vous demandez : « Êtes-vous médecin?

L’homme répond : « Non »

Vous dites : « Mais vous savez ce que vous faites, n’est-ce pas ? Etes-vous un ancien médecin de l’Armée, ou… »

A ce moment l’homme s’énerve. Il vous dit que c’est un mec sympa, il est honnête, il est toujours à l’heure. Il vous dit que c’est un fils modèle aux yeux de sa mère et qu’il a une vie riche et remplie de passe-temps, et il se vante de ne jamais dire de grossièretés.

Confus, vous dites : « En quoi cela a–t-il une importance alors que mon mari/ ma femme/ mon meilleur ami est allongé sur le sol en train de se vider de son sang ! J’ai besoin de quelqu’un qui sait comment opérer une blessure par balle ! Pouvez-vous le faire ou non ?!? »

Maintenant, l’homme s’agite : Pourquoi êtes-vous superficiel et égoïste ? Pourquoi ne vous intéressez-vous pas à ses autres qualités ? Ne l’avez-vous pas entendu dire qu’il se rappelait toujours de l’anniversaire de sa copine ? Avec toutes les bonnes choses qu’il fait, est-ce vraiment important de savoir s’il sait comment opérer une blessure par balle ?

Pris de panique, vous le secouerez par les épaules avec vos mains ensanglantées, en criant : « Oui je me fous du reste parce que dans cette situation, j’ai juste besoin de quelqu’un qui peut arrêter l’hémorragie, espèce de taré. »

vérités amères

« Je n’y comprends rien. Est-ce que ça serait utile si je mettais une veste de laboratoire ? Voilà, une seconde, laissez-moi juste.. »

Voici donc ma terrible vérité sur le monde des adultes : vous êtes confronté à cette situation tous les jours. Seulement, vous êtes l’homme confus avec un couteau de poche. Toute la société est la victime de la blessure par balle.

Si vous voulez savoir pourquoi vous avez l’impression que la société vous fuit, ou pourquoi vous avez l’impression que personne ne vous respecte, c’est parce que la société est remplie de gens qui ont besoin de choses. Ils ont besoin d’une maison construite, ils ont besoin de nourriture pour manger, ils ont besoin de se divertir, ils ont besoin d’avoir une vie sexuelle remplie. Vous êtes arrivé sur les lieux de cette situation d’urgence, votre couteau de poche à la main, dès votre naissance, au moment où vous êtes venu au monde, vous avez fait partie d’un système conçu uniquement pour satisfaire les besoins de la population.

« Voici la merde dont vous aviez besoin. Maintenant allez-vous faire voir. »

Soit vous irez apprendre un ensemble unique de compétences pour satisfaire ces besoins, soit le monde vous rejettera, peu importe que vous soyez gentil ou poli. Vous serez pauvre, vous serez seul, vous vous retrouverez dehors dans le froid.

Est-ce que ça paraît grossier, ou matérialiste ? Qu’est-ce que l’amour et la bonté, ne sont-elles pas des choses importantes ? Bien sûr que si. Tant qu’elles vous font faire des choses pour des personnes qui ne peuvent pas les avoir ailleurs. Car voyez-vous…

#2. Vérités amères: Les Hippies avaient tort

Voici la plus grande scène de l’histoire du cinéma :

Pour ceux qui ne peuvent pas voir la vidéo, c’est le fameux discours que donne Alec Baldwin dans le chef-d’œuvre cinématographique Glengarry Glenn Ross. Le personnage de Baldwin, aborde une salle remplie de mecs et les laisse sur le cul, en leur disant qu’ils sont tous viré à moins qu’ils ne ferment la « vente » à laquelle ils ont des obligations :

« Sympa ? Rien à branler ! Bon père de famille ? Je t’emmerde ! Rentre jouer avec tes gosses. Tu veux bosser ici ? Conclus. »

C’est brutal, grossier, et limite sociopathe, et c’est également l’expression honnête et exacte de ce que le monde attend de vous. La différence c’est que dans le monde réel, les gens considèrent que c’est tellement déplacé de parler de cette façon qu’ils préfèrent simplement vous laisser échouer.

« Elèves de première année, bienvenue au troisième trimestre du cours préparatoire de Mr Baldwin. Tout le monde est là ? Bien, de toute façon je m’en vais. »

Cette scène a changé ma vie. Alec Baldwin a été nominé pour un Oscar pour ce film et c’est la seule scène dans laquelle il est. Comme les gens intelligents l’ont souligné, le génie de ce discours est que la moitié des gens qui regardent la scène pensent « Wow, comment ça doit faire d’avoir un patron connard à ce point ? » et l’autre moitié pense, « Putain mais oui, sortons vendre quelques putain de biens immobiliers ! ».

Ou comme l’a dit Last Psychiatrist :

« Si vous étiez dans cette pièce, certains d’entre vous auraient compris cela comme un travail, mais vous vous nourrissez de l’énergie du message de toute façon, vous accueillez l’entraîneur qui vous maudit, « Ce mec est génial ! », tandis que certains d’entre vous le prendront personnellement, ce mec est un imbécile, vous n’avez pas le droit de me parler comme ça ou, la réaction typique lorsque le narcissisme est confronté à une plus grande puissance, bouillir tranquillement et fantasmer sur la découverte d’informations sur lui pour le faire passer pour un hypocrite. Tellement satisfaisant. »

« Je jure que s’il fait une remarque sur mes cheveux, je le claque. Oui monsieur, Je vous écoute. Je suis désolé. »

Cet extrait vient d’une critique perspicace de « hippies » et pourquoi ils semblent avoir des difficultés à trouver un emploi et le fait est que la différence entre ces deux attitudes (amer vs. Motivé) détermine si oui ou non vous allez réussir dans le monde. Par exemple, certaines personnes veulent répondre à ce discours avec la réplique de Tyler Durden dan Fight Club : « Vous n’êtes pas votre travail. »

Mais bon, en fait l’êtes totalement. Admettons que votre « travail » et vos capacités de travail ne soient pas la même chose, mais en fait dans les deux cas vous n’êtes rien de plus que la somme totale de vos compétences utiles. Par exemple, être une bonne mère est un travail qui nécessite une compétence. C’est quelque chose qu’une personne peut faire qui est utile à d’autres membres de la société. Mais ne vous méprenez pas : Votre « travail », la chose utile que vous faites pour les autres, c’est tout ce que vous êtes.

Il y a une raison pour laquelle les chirurgiens ont plus de respect que les scénaristes de comédie. Il y a une raison si les mécaniciens ont plus de respect que les hippies. Tyler a dit, « vous n’êtes pas votre travail », mais il a également fondé et dirigé une entreprise de savons et est devenu le chef d’un mouvement politique et social international. Il était complètement son travail.

Beaucoup de gens n’ont pas vu l’ironie dans ce film.

Ou pensez-y de cette façon : Rappelez-vous quand Chick-fil-A est sorti contre le mariage homosexuel ? Et comment, malgré les protestations, la société continue de vendre des millions de sandwiches tous les jours ? Ce n’est pas parce que le pays est d’accord avec eux, c’est parce que c’est leur travail de faire de délicieux sandwiches. Et c’est tout ce qui compte.

Vous n’avez pas à aimer. Je n’aime pas quand il pleut le jour de mon anniversaire. Mais il pleut de toute façon. Les nuages se forment et les précipitations arrivent. Les gens ont des besoins et ils accordent ainsi de l’importance aux gens qui y répondent. Ce sont des mécanismes simples de l’univers et ils ne répondent pas à nos souhaits.

« C’est des conneries. Mon casier judiciaire est vierge, et c’est comme ça qu’on me remercie ? »

Si vous protestez que vous n’êtes pas un capitaliste matérialiste superficiel et que vous n’êtes pas d’accord pour dire que l’argent est tout, je ne peux que dire : Qui a dit quoi que ce soit sur l’argent ? Vous manquez le point le plus important.

#3. Ce que vous produisez n’a pas à faire d’argent, ça doit profiter aux populations.

Prenons un exemple sans argent de sorte à ce que vous ne vous attardiez pas trop sur ce point. Sur nos babillards et dans mes nombreuses boites de réception, j’ai lu plusieurs douzaines d’histoires en un an de mecs seuls, misérables qui insistent sur le fait que les femmes ne viendront pas vers eux, malgré qu’ils soient les plus beaux mecs du monde. Je peux expliquer ce qui cloche avec cet état d’esprit, mais ce sera probablement mieux si c’est Alec Baldwin qui l’explique :

Dans ce cas, Baldwin joue le rôle de la femme attirante dans votre vie. Ce n’est généralement pas aussi brutal que sa façon de le présenter, la société nous a façonnés pour qu’on ne soit pas aussi honnête envers les gens mais le résultat est le même : « Sympa? Rien à branler ! Si tu veux bosser ici, conclus. »

Alors, que pensez-vous apporter à la table ? Parce que le sosie de Zooey Deschanel dans la librairie dont vous rêviez les yeux ouverts s’hydrate le visage chaque soir pendant une heure et culpabilise de manger autre chose que de la salade au déjeuner. Elle sera chirurgien dans 10 ans. Que faites-vous ?

« Eh bien, j’ai l’air malin quand il s’agit de capturer le drapeau ? »

« Quoi, tu es en train de dire que je ne pas avoir de copine si je n’ai pas un bon travail et que je ne gagne pas beaucoup d’argent ? »

Non, votre cerveau tire cette conclusion pour que vous ayez une excuse en pensant que toutes celles qui vous rejettent sont juste superficielles et égoïstes. Je vous demande ce que vous offrez ? Etes-vous intelligent ? Drôle ? Intéressant ? Talentueux ? Ambitieux ? Créatif ? OK, maintenant que faites-vous pour prouver ces qualités au monde ? Ne dites pas que vous êtes un mec sympa, c’est le strict minimum. Les jolies filles ont des mecs sympas qui viennent 36 fois par jour. Le patient saigne dans la rue. Savez-vous comment on opère ou non ?

« Non je ne suis pas sexiste, raciste, avide, superficiel ni abusif ! Pas comme ces bras cassés ! »

Je suis désolé, je sais que cela est difficile à entendre, mais si tout ce que vous pouvez faire est faire une liste de défauts que vous n’avez pas, alors éloignez-vous aussi loin que possible du patient. Il y a un bel homme vif avec une carrière prometteuse prêt à intervenir pour opérer.

« Attends, j’ai dit que je ne te frapperais pas ! »

Ça vous brise le cœur ? Ok, alors maintenant quoi ? Allez-vous vous morfondre à ce sujet, ou allez-vous apprendre à opérer ? Le choix vous appartient, mais ne vous plaignez pas que les filles tombent amoureuses des coureurs de jupon, si elles en tombent amoureuses c’est parce qu’ils ont autre chose à leur offrir. « Mais j’ai une grande capacité d’écoute! » Vraiment ?

Parce que vous êtes prêt à vous asseoir tranquillement pour avoir la chance d’être à proximité d’une jolie fille (et passer chaque seconde à imaginer combien sa peau doit être douce)? Eh bien devinez quoi, elle connaît un autre mec qui sait le faire, et il sait même jouer de la guitare. Dire que vous êtes un mec sympa, c’est comme vanter le point fort d’un restaurant en disant que sa nourriture ne vous rend pas malade. Vous êtes comme un nouveau film dont le titre est Ce Film est en Français et son slogan est « Les acteurs sont bien visibles. »

Je pense que c’est la raison pour laquelle vous pouvez être un « mec sympa » et toujours vous sentir mal vous concernant. Plus précisément…

#4. Vous vous détestez car vous ne faites rien

« Alors quoi, vous êtes en train de me dire que je devrais prendre un livre pour comprendre les filles ? »

Seulement si la première étape dans le livre est « Commencez à devenir le genre de mec que les filles veulent voir autour d’elles. »

« Vienssssss. Je sais que j’ai caché de la vodka ici quelque part. »

Parce que c’est l’étape qu’on omet souvent, c’est toujours « Comment puis-je décrocher un emploi ? » et non « Comment puis-je devenir le genre de personne qu’un employeur veut ? » C’est « Comment puis-je faire pour attirer les filles ?» au lieu de « Comment puis-je devenir le genre de personne qui plait aux filles ? ». Voyons, c’est parce que la seconde pourrait bien vous obliger à renoncer à beaucoup de vos passe-temps favoris et à accorder plus d’importance à votre apparence, et Dieu sait quoi encore. Vous pourriez même avoir à changer votre personnalité.

« Mais pourquoi je ne peux pas trouver quelqu’un qui m’aime pour qui je suis ? » vous demandez. La réponse est parce que les humains ont besoin de choses. La victime est en train de perdre son sang, et tout ce que vous pouvez faire c’est baisser les yeux et vous plaindre qu’il n’y a pas davantage de blessures par balle qui se referment simplement d’elles-mêmes.

Voici une autre vidéo :

Tous ceux qui ont regardé cette vidéo sont devenus instantanément un peu plus heureux, mais pas tous pour les mêmes raisons. Pouvez-vous faire ça pour les gens ? Pourquoi pas ? Qu’est-ce qui vous empêche de faire la même chose que lui ? Ce mec connaît le secret pour changer le cours des choses dans la vie : lui tente des choses contrairement à de nombreuses personne et c’est toujours mieux que de ne rien faire.

« Mais je ne suis pas un bon à rien ! » Eh bien j’ai de bonnes nouvelles : ajoutez suffisamment d’heures de répétition à ça et vous pouvez devenir une sorte de bon à rien. J’étais le plus mauvais écrivain du monde quand j’étais petit. Je l’étais seulement un peu moins à 25ans. Mais pendant que je ratais lamentablement ma carrière, j’ai écrit pendant mon temps libre, pendant 8 années consécutives, un article par semaine, avant que je puisse gagner quoi que ce soit. Il m’a fallu 13 ans pour que je sois assez bon pour apparaitre sur la liste des best-sellers du New York Times . Il m’a probablement fallu 20 000 heures de pratique pour arrondir les angles de mon inspiration.

Vous n’aimez pas l’idée de passer tout ce temps pour une seule compétence ? Eh bien j’ai de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles. La bonne nouvelle c’est qu’en pratiquant vous pourrez sortir de votre coquille : j’ai fait des années de travail pénible au bureau parce que je savais que j’étais en train d’apprendre une compétence unique en parallèle. Les gens arrêtent car il faut attendre trop longtemps pour voir des résultats, parce qu’ils ne réalisent pas que le processus est le résultat.

La mauvaise nouvelle c’est que vous n’avez pas d’autre choix. Si vous voulez travailler ici, il faut du résultat.

Même si je ne suis pas un expert, je ne pense pas que vous vous détestiez parce que vous avez une faible estime de vous, ou parce d’autres personnes étaient méchantes avec vous. Vous vous détestez parce que vous ne faites rien. Vous ne pouvez même pas « vous aimer pour ce que vous êtes », c’est la raison pour laquelle vous êtes malheureux.

« Première étape : se lever. »

Faites le calcul : Combien de temps consacrons-nous à consommer des choses faites par les autres (TV, musique, jeux vidéo, sites Internet) par rapport à ce que vous faites ? Une seule de ces créations ajoute de la valeur en tant qu’être humain.

Et si vous n’aimez pas entendre cela et que vous répondez avec quelque chose que vous avez entendu quand vous étiez petit comme « C’est ce qu’il y a à l’intérieur qui compte ! » alors je ne peux que dire…

#5. Ce que vous êtes à l’intérieur n’est que le reflet de ce que vous faites

Etre dans le business dans lequel je suis, je connais des dizaines d’écrivains en herbe. Ils se considèrent comme des écrivains, ils se présentent comme des écrivains aux soirées, ils savent qu’à l’intérieur ils ont le cœur d’un écrivain. La seule chose qui leur manque, c’est la dernière étape mineure, où ils écrivent des choses.

Mais est-ce vraiment important ? « Ecrire des choses » est-ce la seule chose qui détermine si vous êtes ou non un « écrivain »?

Pour l’amour de Dieu, oui.

J’ai connu des « écrivains » qui ont écrit moins de contenu que la liste de courses de cette femme.

Voyons, il y a une défense commune à tout ce que j’ai dit jusqu’à présent, et à toutes les voix critiques dans votre vie. C’est ce que votre égo vous dit pour vous empêcher d’avoir à travailler dur pour évoluer. « Je sais que je suis une bonne personne à l’intérieur. » On peut également le formuler de cette façon : « Il me suffit d’être simplement moi-même. »

Ne vous méprenez pas : qui vous êtes à l’intérieur est tout. Le mec qui a construit une maison pour sa famille à partir de zéro l’a fait car c’est ce qu’il était à l’intérieur. Chaque mauvaise chose que vous avez faite a commencé avec une mauvaise impulsion, c’était à l’intérieur de vous avant que vous agissiez. Et c’est pareil pour les bonnes choses, « qui vous êtes à l’intérieur » est la terre métaphorique qui fait pousser vos fruits.

« Regardez comment l’appareil photo est pointé vers le haut, et non à la base de l’arbre ?

Mais voici ce que tout le monde doit savoir, et que vous beaucoup d’entre vous ne peuvent pas accepter :

Vous n’êtes rien d’autre que les fruits.

Personne ne se soucie de votre terre. « Qui vous êtes à l’intérieur » n’a aucun sens en dehors de ce que vous produisez pour les autres.

A l’intérieur, vous avez beaucoup de compassion pour les pauvres. Bien. Est-ce que cela signifie que vous faites quelque chose pour ça ? Avez-vous déjà entendu parler de certaines tragédies terribles dans votre communauté et avez-vous dit : « Oh, ces pauvres enfants. Faites leur savoir qu’ils sont dans mes pensées » ? Si c’est le cas c’est pathétique, si vous pensez qu’ils ont besoin d’aide faites le nécessaire pour les aider. 100 millions de personnes ont regardé la vidéo de Kony, la quasi-totalité de ceux qui ont regardé cette vidéo ont gardé ces enfants africains « dans leurs pensées.

« Qu’est-ce que le pouvoir collectifs de ces bonnes pensées apporte ? Alors ??? Des enfants meurent chaque jour parce que des millions de personnes qu’avoir une pensée pour eux est tout aussi bien que si on agit. C’est un mécanisme interne contrôlé par la partie paresseuse de votre cerveau pour vous empêcher de faire réellement le travail.

« Je voulais juste vous dire que vous êtes dans mes pensées. Bonne chance, faites-moi savoir si vous êtes guérie. »

Combien d’entre vous marchent en ce moment en se disant. « Elle/il m’aimerait si elle/ s’il savait quelle personne intéressante je suis ! » Vraiment ? Comment se manifestent toutes vos pensées et vos idées intéressantes dans le monde ? Que vous font-elles faire ? Si la fille ou le garçon de vos rêves vous filmait partout en caméra caché pendant un mois, seraient-ils impressionnés par ce qu’ils verraient ? Gardez à l’esprit qu’ils ne peuvent pas lire dans vos pensées, ils ne peuvent qu’observer. Voudraient-ils faire partie de cette vie ?

Parce que tout ce que je vous demande c’est de vous appliquer les mêmes critères que vous appliquez aux autres.. N’avez-vous pas l’ami ennuyeux que tout le monde a, dont la seule aide à offrir est de « prier pour eux » ? Ça ne vous agace pas ? Je ne vais pas commenter si oui ou non la prière est efficace : ça ne change pas le fait qu’ils aient choisi le genre d’aide qui n’oblige pas à descendre du canapé. Ils s’abstiennent de tous les vices, ils ont des pensées pures, leur terre interne est aussi saine que possible, mais le fruit pousse-t-il grâce à ça ? Et ils devraient savoir mieux que quiconque, j’ai piqué la métaphore du fruit de la Bible. Jésus a déclaré « un arbre est jugé à ses fruits » encore et encore. Certes Jésus n’a jamais dit « Si vous voulez travailler ici, il faut conclure. » Non, il a dit : « Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. »

« Et puis un bison vous fixera stupidement dans votre âme tout en mâchant tranquillement son herbe. »

Les gens ne réagissent pas bien à ce qu’on leur dit, tout comme les commerciaux n’ont pas bien réagi quand Alec Baldwin leur a dit qu’ils devaient prendre leur courage à deux mains ou se résoudre à faire briller ses chaussures. Ce qui nous amène au dernier point…

#6. Tout ce qui se trouve en vous luttera contre le progrès.

L’esprit humain est un miracle, et vous ne le verrez jamais plus à l’action que lorsqu’il se bat contre l’évidence qu’il doit changer. Votre psyché est équipé couche après couche de mécanismes de défense pour se battre contre tout ce qui pourrait empêcher les choses de rester exactement là où elles sont, demandez à n’importe quelle personne dépendante.
Ainsi même maintenant, certains d’entre vous qui lisent cela sentent que leur cerveau les bombarde de raisons instinctives de rejeter tout ça. Par expérience, je peux dire qu’elles semblent prendre la forme de…

Interprétation intentionnelle de prendre chaque critique comme une insulte
« Qui est-il pour dire que je suis paresseux et inutile ! Quelqu’un de bien ne m’aurait jamais parlé de cette façon ! Il a écrit tout cela juste pour se sentir supérieur à moi et pour que je me sente mal à propos de ma vie !

Mettre l’accent sur le messager pour éviter d’entendre le message

« Qui est ce type pour me dire comment je dois vivre ? Oh, comme s’il était supérieur et puissant ! C’est juste un écrivain muet sur Internet ! Je vais aller trouver quelque chose sur lui pour me rassurer qu’il est stupide, et que tout ce qu’il a dit est stupide ! Ce mec est tellement prétentieux, ça me donne envie de vomir !
« Lorsque vous arriverez là où j’en suis arrivé dans la vie, n’hésitez pas à me donner des conseils ! »

Mettre l’accent sur l’intonation pour éviter d’entendre le contenu
« Je vais creuser par ici jusqu’à ce que je trouve une blague qui soit offensante lorsqu’elle est prise hors contexte, pour ensuite parler et ne penser qu’à ça ! J’ai entendu dire qu’un seul mot offensant peut un rendre un livre entier invisible ! »

Revoir votre propre histoire

«Les choses ne vont pas si mal ! Je sais que je menaçais de me suicider le mois dernier, mais je me sens mieux maintenant ! C’est tout à fait possible si je continue de faire exactement ce que je fais, finalement les choses vont s’arranger !
Prétendre que toute auto-amélioration va céder comme par magie à votre vraie nature
« Oh, donc je suppose que je suis censé me débarrasser tous mes mangas et plutôt aller faire 6 heures de gym par jour et avoir un spray auto-bronzant comme ces bras cassés de Jersey Shore ? Parce que c’est la seule autre option possible. »
« C’est une manière de laisser son « enfance » derrière soi. Nouvelle maison ou pas, vous serez toujours un petit blanc ! »

Et ainsi de suite. Rappelez-vous, la misère est facile à adopter. C’est pourquoi tant de gens la préfèrent. Le bonheur exige des efforts.

Le courage aussi. Il est incroyablement réconfortant de savoir que tant que vous ne créez pas quelque chose dans votre vie, alors personne ne peut attaquer la chose que vous avez créée.
C’est tellement plus facile de simplement s’asseoir et de critiquer les créations des autres. Ce film est stupide. Les enfants de ce couple sont mal éduqués. La relation de ce couple est un véritable gâchis. Ce mec riche est superficiel. Ce restaurant craint. Cet écrivain d’Internet est un abruti. Je ferais mieux de laisser un commentaire pour ordonner au site de le virer. Regardez, j’ai créé quelque chose.

Oh, attendez, j’ai oublié de mentionner cette partie ? Ah oui, tout ce que vous essayez de construire ou de créer , que ce soit une poème, ou une nouvelle compétence, ou une nouvelle relation, vous tomberez toujours sur des personnes non créatives qui critiqueront vos choix. Peut-être pas en face, mais ils le feront. Vos amis ivres ne veulent pas que vous soyez sobre. Vos amis en surpoids ne veulent pas que vous commenciez un régime de remise en forme. Vos amis chômeurs ne veulent pas vous voir vous lancer dans une carrière.

Rappelez-vous simplement qu’ils expriment leur propre peur, car dénigrer le travail des autres est une autre excuse pour ne rien faire. « Pourquoi devrais-je créer quoi que ce soit alors que ce que les autres créent n’aspirent en rien ? J’aurais aimé écrire un roman maintenant, mais je vais attendre de faire quelque chose de bien, je ne veux pas écrire le prochain Twilight ! » Tant qu’ils ne produiront rien, leur travail sera toujours parfait et irréprochable. Ou s’ils produisent quelque chose, ils feront en sorte de le faire avec une ironie détachée. Ils feront quelque chose d’intentionnellement mauvais pour indiquer clairement à tout le monde qu’ils pouvaient faire bien mieux. Sinon ça aurait donné quelque chose d’incroyable. Pas comme le truc bâclé que vous avez fait.
Lisez les commentaires de nos articles, quand ils sont mauvais, c’est toujours la même chose : ce site doit virer ce chroniqueur. Cet enfoiré devrait arrêter d’écrire. Ça revient toujours à « Arrêtez de créer. C’est différent de ce que j’aurais fait, et à cause de vous maintenant je me sens mal dans ma peau. »

Ne soyez pas cette personne. Si vous êtes cette personne, soyez plus cette personne. C’est à cause de ça que les gens vous détestent. C’est pour ça que vous vous détestez.
« Qu’est-ce que tu vas faire avec ça ? Chasser la sorcière ou faire le coup d’envoi des Jeux Olympiques ?

Après avoir lu ceci lancez-vous un défi. Donnez-vous un an pour ajouter une compétence, faites des progrès pour impressionner les gens. Ne me demandez pas quoi, prenez quelque chose au hasard si vous ne savez pas. Prenez des cours de karaté, ou de danse de salon, ou de la poterie. Construisez un nichoir. Apprenez à masser. Apprenez un langage de programmation….

Mais surtout je ne veux pas que vous vous concentriez sur un objectif trop grand (« Je vais trouver une petite amie, je vais faire beaucoup d’argent… »). Je veux que vous vous concentriez sur l’apprentissage d’une nouvelle compétence qui vous rendra plus utile et plus intéressant auprès des autres.

« C’est incroyable, en apprenant l’espagnol, je suis désormais capable de parler à 400 millions de gens alors qu’avant je ne pouvais pas. »
« Je n’ai pas assez d’argent pour prendre un cours de cuisine. » Alors tapez sur google « comment cuisiner. » C’est plus facile que jamais. Vous devez arrêter de trouver des excuses sinon elles vous tueront.

Jean-Charles Fricotté

Après 6 vérités amères qui feront de vous un être meilleur . voir aussi:

Notez cet article

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

22 Commentaires

  1. Je ne me suis pas retrouvé partout dans ce texte mais la dernière partie est motivante et pousse à agir. J’avais commencé à apprendre une langue et me suis arrêté devant les résultats très peu convaincants. Je ressors la méthode ce soir.
    Merci

  2. Voilà de quoi secouer un arbre aux fruits pourris pour commencer à en produire de meilleurs … Merci ! ☺️

  3. Merci pour cet article, et tous vos articles en général. Il est tellement nécessaire d’ouvrir les yeux regulièrement et de différentes manières pour comprendre et progresser.

  4. C’est pro libéraliste. C’est triste que des gens pensent que ça leur apporte d’avoir lu cet article. Je suis désolé pour eux. Un conseil :  » sur les épaules de Darwin », émission de 11h a 12h sur France inter vous apportera d’avantage ou pas.

  5. Woaw juste magnifique franchement rien a dire !!
    Ça rebooste. Cela dis un point aurais dû être soulever . Un point qui touchera près de 80% dès personnes qui ont commenté ci-dessus . Motivée vous mais surtout ne vous motivez pas juste pour une journée une semaine ou un mois . Motivez vous et surtout après avoir commencer continuez !! Ne vous arrêtez ma !!

  6. A chacun de savoir maintenant s’il veut rester devant son feu de cheminé ou d’ouvrir sa porte….a la vie.
    Merci

  7. j’ai rien compris , a mon avis il s’agit d’une mauvaise traduction ou alors mon cerveau est malade …

  8. J’adore ? ! Ça pique, ça claque, ça secoue, ça amène à réfléchir….
    Prise de conscience, il n’est jamais trop tard !
    Ouaiiiiis…. Virez-le, ce type, il est sacrément bon… Ça va faire désordre 🙂

  9. Vous dîtes qu’il ne faut pas critiquer
    Mais il faut nuancer car les critiques font progresser,certe ce qu’on accomplis forme notre personne
    Mais doit-on pour autans ce former de déchets, Votre seul ambition est de crée,Alimenté une sorte de marcher?
    Certains penseront que j’ai crée ce commentaire dans le sens du texte mais vous vous tromper
    Mon but n’est pas la création,moi je préfère m’exprimer,amélioré notre monde avec ma penser !
    Peut etre auriez vous remarqués que j’étais entrain de critiquer,les plus habile d’entre vous verrons aussi que c’est ce que je crée ! Je ne fais pas ça pour me sentir mieux ou être plus interessant,je fais ça car j’ai comme un trouble obsessionnel pour le bon sens,la justice et non pas pour l’intérêt comme beaucoup de personnes. (Pour les humains qui seraient passer a coté du bonheur en se regardant dans les yeux des autres au point d’oublier qui ils sont)

  10. Ahhhh on ne se connaît pas mais un nouveau pote ! 😉 sur la même longueur d’ondes …

  11. Et lorsqu’ils seront aux portes de la mort, certains se rendront compte qu’ils auront passé leur vie à courir après un mieux, la perfection, l’envie de plaire est d’être accepté qui n’est que le reflet non pas des besoins des autres mais de leurs propres besoins. Ils auront juste oublié une chose : vivre et être. Au lieu de courir toujours vers l’inaccessible, ils auraient pu être, apprendre à se contenter de ce qu’ils avaient, tout est un juste milieu. Nous pouvons nous aimer tels que nous sommes, avec nos bonnes et moins bonnes choses et parfois progresser, parfois nous arrêter. Si énormément de personnes ont des besoins et ne voient que par cela, au lieu d’essayer de leur plaire et de combler ce vide, soyons différents, essayons nous même de ne pas avoir de besoin, de ne pas attendre d’autrui. Et peut-être un jour vous rencontrerez une personne suivant la même voie avec qui vous pourrez partager une relation sans besoins ni attentes. Lisez peut-être plutôt Heidegger et son « être et temps » sur le Dasein qui est beaucoup plus doux tout en étant aussi violent et motivant, enfin les préceptes Bouddhistes, même pour tout agnostique ou athée ou même d’une autre religion sont salutaires quand à la manière de vivre notre monde…

    • je suis d’accord avec cette conception le fait d »attendre trop d »autrui te met dans une posture defavorable

  12. tout d »abord bonjour,après avoir parcourru ce texte je crois que je me suis trouvé dans les excuses c’est à dire toujour un chemin pour fuir mes responsabilités merci

  13. Bonjour Jean charles Fricotté, et bien je crois que vous avez tout dis effectivement !! Oui nous sommes seuls responsable de notre vie , et je pense que pour passer ce cap il nous faut avoir confiance en nous et oser franchir ce pas. Car personne d’autre que nous ne peut entraîner ce changement dans note vie. Merci pour votre article troublant de vérité et bravo pour votre courage. Bonne continuation à vous mais je vois que vous êtes plus que bien parti maintenant ! Toutes mes félicitations.

  14. 1 an et demi de dépression, Et voilà quelqun qui m’éclaire . Et pourtant j’en ai lu des articles ! Mais on est dans une société où on victimise trop les gens o lieu de leur mettre un vrai coup dpied au cul.

  15. Wow,,je me suis perdu au début,,,mais la dernière partie elle est très motivante, t’as raison on doit avancer dans la vie et Garrons aux excuses inutiles !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *