in

Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construit contre l’amour.

Partager

Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construit contre l’amour.

Rūmì

Il est essentiel de remettre l’église au milieu du village parfois et de se concentrer sur les choses sur lesquelles nous avons un pouvoir d’action.

Nous ne pouvons pas forcer les gens, les choses et les situations à venir à nous. C’est illusoire et improductif de croire cela.

Annonce

Tout est énergie, et nous attirons à nous ce qui a une vibration identique à ce que nous émettons…

L’amour nous trouve quand nous le vibrons… il n’est donc pas nécessaire de partir à sa recherche.

La bonne question à se poser c’est :

Qu’est ce qui m’empêche de le vibrer intérieurement ?

1- mes schémas de pensées négatifs et mes croyances limitantes ? Je ne mérite pas; L’amour c’est pour les autres; je me fais toujours avoir…

2- les événements de mon passé non digérés? comme des ruptures, des trahisons, du rejet, des abandons, des violences….

3- mes traits négatifs du caractère?
Mon manque de confiance en moi, ma paresse, ma vanité, mon vagabondage…

Annonce

4- une intrication avec un des membres de mon système familial ? Par loyauté à mon arrière-grand-mère qui a perdu l’homme de sa vie brutalement beaucoup trop tôt…

5- des contrats, des liens, des compensations karmiques de vies passées?

Bref… il y a énormément de voiles qui peuvent nous empêcher de vibrer l’amour et donc qui l’empêche de se manifester à nous…

Quand on a bien observé, vu tout cela, il existe des techniques pour se libérer de ces voiles dans chacun de ces niveaux:

prendre le risque
Toutes les images / Pixabay
  • Liberation du subconscient pour les points 1-2-3
  • Constellations Familiales et Ancestrales pour le 4 (éventuellement le 5 mais sous certaines conditions)
  • Libération des vies passées et des traumatismes y étant relié pour le 5.

Que l’on soit un homme ou une femme, notre mère est la personne qui nous a donner la vie.
Elle a été l’instrument choisi par la Vie au service de notre évolution et de notre destin.
Et c’est cette première relation qui va conditionner toutes les relations que nous aurons tout au long de notre vie.

Quand elle est harmonieuse et saine, nous avons un élan pour la vie et nous arrivons à avoir des relations saines et équilibrées avec les autres. Mais pas seulement. Cela nous permet d’atteindre avec l’âge et les expériences de vie, ce que l’on appelle la maturité émotionelle:

  • Comme le fait d’être libre de tous symptômes liés à l’anxiété, l’angoisse sous toutes ces formes,
  • La capacité à entrer en relation facilement avec les autres avec comme résultats une satisfaction réciproque,
  • Arriver à trouver facilement sa place dans les groupes, sans se sentir mal à l’aise, gêné ou en difficulté,
  • Réussir à s’engager, à se mettre en relation,
Annonce
  • La capacité d’aimer,
  • Le plaisir de donner plus grand que celui de recevoir (quand on est immature on peut donner beaucoup trop mais en échange on espère recevoir et si cela ne vient pas on souffre)
  • La capacité à changer et évoluer de manière saine (pas être accrocher à ses habitudes ou ses croyances)
  • La capacité à bien fonctionner malgré les difficultés de la vie qu’elles soient professionnelles ou relationnelles et a s’assumer dans la vie de façon autonome, être capable d’être un bon intendant pour soi même et de prendre sa vie en main.
  • La capacité de prendre des décisions et être capable de les assumer.

Quand pour une raison ou une autre, ma relation à ma mère a été douloureuse, conflictuelle, inexistante ou trop fusionnelle, et que d’une manière ou d’une autre, je n’ai pas pu me laisser aller vers elle, je vais transposer et transporter partout cette problématique dans toutes mes relations, qu’elles soient amoureuses, amicales, familiales, professionnelle.

Avec bien évidement des difficultés pour moi car personne ne peut prendre la place ni remplacer celle qui m’a fait naître au monde.

Ce qui me vient maintenant en lisant ce texte c’est que les deux sont compatibles mais doivent partir du bon endroit en nous.

Ce qui veut dire:

Pour se changer (et là le mot est mal choisi à mon sens: évoluer me semble plus cohérent ) soi même, il faut réussir à s’accepter d’abord tel que l’on est.
Donc accepter ce que théoriquement on voudrait changer…
Puisque une règle de base systémique dit: ce que tu rejettes reviendra…

Annonce

Chaque partie de nous à le droit d’exister et de vivre, il est simplement nécessaire de les mettre chacune à leur juste place dans un équilibre entre donner et recevoir.

En ce qui concerne changer le Monde, et bien c’est le même principe…. on ne peut faire évoluer que les systèmes auxquels nous appartenons (et donc que nous ne rejetons pas, avec dégout, colère, ranceur, tristesse, jugement, peur etc… ) et dans lequel nous prenons notre juste place.
C’est comme cela que les choses évolueront…
Vouloir les changer c’est plus ou moins inconsciemment ne pas les aimer, les critiquer et donc les rejeter…

Peut-être serait-il temps que nous regardions d’où partent nos envies de changements et de faire différemment…
Car l’énergie qui s’en dégage n’est de toute évidence pas la même… et du coup le résultat de nos actions n’est pas non plus le même…

Tazama Chache

4.2/5 - (8 votes)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’ouvrir à l’autre, être soi toute authenticité, se montrer tel que l’on est… 

N’aie pas peur de ton obscurité. N’aie pas peur de regarder là où c’est douloureux.