Le Syndrome de l’imposteur

imposteur

Le Syndrome de l’imposteur

Le Syndrome de l’imposteur

Le concept a fait son apparition en 1978 grâce aux travaux menés par Pauline Rose Clance et Suzanne Imes auprès des cadres dirigeants. Les chercheuses ont voulu comprendre pourquoi certaines personnes se montraient incapables d’assumer leur réussite.

Bien que ce trouble soit courant, il ne faut pas le voir partout. Nous pouvons tous à un moment donné nous interroger sur notre propre légitimité au poste que nous occupons ou nous demander si nous allons être à la hauteur notamment à l’occasion d’une prise de poste ou d’un nouveau projet. Pour la plupart des gens, le doute est transitoire. Parfois il persiste et peut mener à des burnouts et là nous sommes peut-être en présence du syndrome de l’imposteur … mais creusons un peu …

Les personnes souffrant de ce syndrome expriment une forme de doute maladif qui consiste essentiellement à nier la propriété de tout accomplissement personnel .C’est personnes rejettent le mérite lié à leur travail et ont tendance à attribuer le succès a des circonstances extérieures de leur personne. Elles vont se décrirent comme des dupeurs qui seront un jour démasqués.

Caractéristiques

1) Ne pas accepter le succès

La personne ne se sent pas à la hauteur des compétences qui lui sont reconnues. A tendance à attribuer le succès à un coup de chance et se persuade qu’on découvrira bientôt qu’elle n’est pas la personne qu’on pensait .

2) Doute de ses compétences

La personne pense qu’on lui attribue des compétences qui ne sont pas les siennes.

3) Remet à plus tard des décisions

Car prendre des décisions risquerait de la mettre dans une situation où elle pourrait être démasquée et tout le monde se rendrait compte qu’elle n’est pas à la hauteur.

4) Prend la fuite au moment de rendre des comptes.

Pratiquer la stratégie de l’esquisse en posant par exemple des jours de congés

5) Travaille de façon excessive

Elle pense qu’elle n’a pas les compétences.

6) La personne minimise son succès.

Vous l’entendrez dire « je n’y suis pour rien », « j’ai eu de la chance », « tout le monde aurait pu y arriver »

Les questions que vous devez vous poser

1) Ais je le droit d’être incompétent ?

Vous a-t-on donné le droit de ne pas réussir ?

2) Allez-vous accepter d’être en partie incompétent dans votre nouvelle mission ?

Comment vous vous jugez quand vous êtes incompétent ?

3) Comment les autres ont-ils accepté votre incompétence ?

Qu’est ce qui va se passer quand les autres découvriront que vous n’êtes pas aussi
exceptionnel qu’ils le pensaient ? Comment allez-vous le prendre ?

4) Pour combien de temps avez-vous le droit d’être incompétent ?

Il vous faudra combien de temps pour monter en compétence ?

5) En quoi êtes-vous objectivement incompétent ? A quoi devez-vous vous former ?

Conseils pour dépasser le sentiment d’imposture

Prenez conscience de ce sentiment pour mieux l’identifier lorsqu’il apparait : acceptez-le.

Lorsqu’on a un handicap, une incompétence dans un domaine ou un sentiment d’infériorité, on se bat contre des moulins à vent ! Pourquoi ? Parce qu’on ne connait pas, on apprivoise pas, on ne prend pas le temps de connaitre et d’accepter ce qui nous arrive.

N’hésitez pas à exprimer vos angoisses et les partager avec vos proches. Cela vous permettra de vous rendre compte que vous n’êtes pas seul à en souffrir et votre entourage vous aidera à identifier vos atouts. Ne restez pas seul et enfermer dans votre mal parce que vous ne pourrez pas vous en sortir si vous ne partagez pas vos maux.
Evitez les comparaisons avec les autres personnes car c’est forcément réducteur. Acceptez la personne que vous êtes et prenez le temps pour le faire .

Eviter les critiques peu constructives et préférez la compagnie des personnes enthousiastes et encourageantes. En vous entourant de personne qui vous «  porte » vous aurez vite tendance à arrêter de vous dépréciez en vous dépassant et en constatant par vous-même qu’au final vous êtes quelqu’un d’exceptionnel.

 

  • Consignez par écrit :

Avancée

succès

Ressources mises en œuvre

Compétences et qualités remarquées

Lundi

Mardi

Mercredi

jeudi

Pratiquez la gratitude. Il convient d’apprendre à remercier la vie pour ce qu’elle nous offre. Il convient aussi d’apprendre à se remercier et à se féliciter pour les succès accomplis ! A force de créer des pensées positives dans votre cerveau tout le reste disparaitra et vous vous surprendrez de ne plus avoir de pensées négatives envers vous-mêmes.

Auteure Le Syndrome de l’imposteur par Jessetvous pour Conscience et éveil spirituel

thumbnail_jess
Biographie 
Coach en développement  personnel et experte en relation amoureuse,  je dispose des techniques pour pouvoir vous aider rapidement et efficacement.
Prenez-vous en main !
Devenez acteur de votre vie !
Décidez au lieu de subir !
Je suis là pour vous .
Jess
Sa page : https://www.facebook.com/jessetvous/
Son site : https://jessetvous.fr/

Clément Artois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *