8 signes un peu curieux d’ éveil spirituel

Annonce

éveil spirituel

8 signes un peu curieux d’éveil spirituel

Voici 8 signes un peu curieux qui prouvent que vous êtes spirituellement en train de vous élever.

1/ Ressentir une immense tristesse

Les prises de conscience que nous vivons au cours d’un éveil spirituel s’accompagnent très souvent d’une dépression. Pourquoi ? Car il est tout simplement difficile, parfois, de ressentir la joie dans un monde qui souffre.

Cette réaction est tout à fait normale, elle est même la preuve que vous développez votre potentiel de compassion. La seule chose à faire est d’accueillir les émotions qui en découlent sans les juger ni s’identifier à elles.

Savoir ce que vous savez du monde, le voir tel qu’il est, fera de vous une personne plus responsable, plus lucide.

2/ Perdre certains amis

Parfois, nous vivons un éveil spirituel suite à un choc ou un événement traumatisant. Ces étapes nous précipitent vers l’étage supérieur alors que les autres restent « en bas ». Résultat : nous ne sommes plus du tout en adéquation avec notre entourage.

Là encore, il ne faut surtout pas culpabiliser de trouver certaines personnes inintéressantes alors qu’il s’agissait de vos meilleurs amis deux mois plus tôt. L’écart que vous ressentez est dû au fait que vous « vibrez », dans tous les sens du terme, à différents niveaux. Et que vous avez donc d’autres centres intérêts et sujets de conversation – qui, certes, peuvent parfois vous faire passer pour un fou, mais qui sonnent moins creux à vos oreilles que les potins ou le besoin de se plaindre.

On ne peut pas changer les gens et en aucun cas nous devons tenter de le faire. Restez vous-même et laissez l’univers vous connecter aux personnes qui vibrent sur les mêmes ondes que vous.

 3/ Quitter son travail (et danser la Samba !)

Quand on change de perspectives, ce qui fonctionnait autrefois pour nous n’est soudain plus du tout d’actualité. Et ce travail qu’on faisait pourtant depuis des années ne nous convient plus du tout.

Que la décision vienne de vous ou votre employeur – qui vous trouve tout à coup bien moins compétent dans vos fonctions – ne paniquez pas. Même si cela vous paraît inconcevable au début, vous devez croire en vous et au fait que rien n’arrive par hasard.

La vie est beaucoup trop courte pour que vous la passiez à faire quelque chose qui ne vous épanouit pas. Reconnaissez qu’il y a quelque chose de plus grand que vous, qui vous dépasse, et qui fait bouger les choses pour vous quand vous refusez de le faire à sa place.

Quoi qu’il advienne, l’univers aura toujours quelque chose de mieux pour vous.

Annonce

4/ Faire peur à sa famille

Les premières fois où j’ai parlé d’énergies qui s’harmonisent, de karma ou tout simplement de Yoga et de méditation à ma famille, ils ont un peu peur. Et c’est normal.

On ne peut pas empêcher quelqu’un encore attaché au mental d’émettre un jugement en fonction des préjugés qu’il a sur la question, et de vouloir nous faire porter ses inquiétudes – surtout quand il s’agit de quelqu’un qui nous aime. Mais c’est également pour cette raison qu’ils s’intéresseront peut-être à ce que vous faites.

Soyez conscient de ce que vos discussions impliquent et restez patient, car il viendra forcément un jour où ils se rendront à l’évidence : vous êtes BIEN comme cela. Et si cela ne se produit pas, tant pis, vous serez un incompris authentique… Ce qui est bien plus important que de se faire comprendre dans la peau d’un autre.

5/ Avoir un rapport conflictuel avec Morphée

Quand j’étais en Inde pour ma formation de professeur, j’ai découvert que le corps pouvait avoir besoin de très peu d’heures sommeil. On se levait à 5 heures et demi tous les matins, mais parfois il m’arrivait d’ouvrir les yeux à 4 heures, voire 3 heures, et de ne plus me rendormir.

En fait, il s’agit du travail que l’on effectue sur soi-même qui continue de faire son bonhomme de chemin pendant la nuit. C’est tellement éprouvant qu’on peut avoir besoin d’une pause, de reprendre ses esprits et de s’occuper à autre chose. Donc on se réveille ! D’autant que les nuits sont souvent agitées par des rêves intenses, voire angoissants, où il est question de fuite, de conflits…

Il est normal, lorsqu’on impose à son corps et à son esprit autant de changements, que le sommeil soit perturbé. Les énergies du passé se relâchent. Laissez-les partir…

6/ Déclencher des crises autour de soi

Pendant un éveil spirituel, les relations changent. Les discours aussi. Nous sommes plus dans le vrai, et certaines personnes peuvent être vraiment impactées par le message que nous leur transmettons. Parfois, des prises de conscience s’opèrent en eux, car vous avez semé une graine à leur insu.

Aussi, il n’est pas rare qu’après un long week-end chez des amis, des vacances en famille ou juste une soirée entouré d’inconnus, vous déclenchiez involontairement des règlements de compte ou des discussions (un peu trop) animées entre les gens… Oops !

Dans ce cas-là, ne prenez jamais parti, vous aggraveriez la situation. Laissez les gens se dire ce qu’ils ont à se dire. Et encore une fois, ne culpabilisez pas. Vous n’êtes pas responsable des émois que vous déclenchez autour de vous, ils étaient déjà là, ils sommeillaient c’est tout…

Annonce

 7/ Etre la cible des moqueries

Si vous entamez un travail spirituel, il est fort probable que les gens se moquent ouvertement de vous. La société passe son temps à stigmatiser les individus qui ne sont pas malades comme ceux qu’elle façonne à son image depuis des siècles.

Au début, c’était un peu agaçant pour moi d’entendre certaines de mes très bonnes copines ricaner pendant que j’évoquais, par exemple, le fait que j’aime méditer. Mais très vite, on comprend qu’être ridicule dans un monde insensé n’est que la preuve supplémentaire que nous sommes sur la bonne voie.

Restez honnête avec la personne que vous êtes. Avec le temps, vous prendrez moins à cœur les réactions de vos interlocuteurs. Quand on est à l’aise avec sa différence, on transmet inconsciemment cette quiétude aux autres et les gens cessent de se moquer.

Même si cela persiste, vous ne ressentirez plus le besoin de vous justifier, car la personne qui ricane en face est finalement bien plus caricaturale que vous.

8/ Chanter la Solitudine…

Me reconvertir dans le Yoga fut une décision pleine de joie mais aussi de tristesse.

Quand on quitte son travail et qu’on change son mode de vie, la solitude est un passage obligé, parce que que les endroits où l’on aimait aller, les gens à qui l’on avait l’habitude de se confier et les situations dans lesquelles on se sentait confortable ont changé. Ce qui peut être un peu perturbant…

Mais ce virage n’est que l’étape vers la prochaine destination, qui est bien plus sympa. La seule chose à faire en attendant est de se rapprocher d’une communauté plus en phase avec la personne que vous êtes en train de devenir. Prenez un cours de Yoga, rejoignez un groupe de méditation, participez à un workshop sur un thème qui vous plait…

L’univers vous conduira aux endroits où vous serez à même de vous épanouir, et vous connectera aux personnes au contact de qui vous vous élèverez, mais l’effort doit venir de vous au départ. Vous aurez aussi bientôt moins d’amis, mais ils seront moins superficiels et dans la compétition que vos anciennes fréquentations.

Enfin, la méditation et le Yoga- si vous pratiquez – vous apprendront à être bien avec vous-même. Depuis que je pratique tous les jours, et même si j’aimais déjà être seule de temps en temps, j’apprécie bien plus ma compagnie.

Et vous, avez-vous observé des phénomènes difficiles à vivre depuis que vous êtes sur cette voie ?

ohmybuddha

Annonce

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

48 commentaires

  1. Merci pour cet article ! En effet, ces changements sont difficiles à vivre ! Surtout d’avoir conscience que nous sommes une minorité à être éveillés, et de constater facilement que beaucoup ne le sont pas, comme des personnes proches de nous, voire dans notre famille, et on n’y peut rien ! Ce que mes proches trouvent « ridicule » c’est en particulier le fait que je sois très proche des animaux, et de la nature, et ça depuis que je suis née alors que c’est totalement normal pour moi. Ils ne savent pas à quel point les animaux nous parlent, et nous aident dans cette transition ! Imaginez quand je commence à parler de méditation, ils s’imaginent sûrement que je planque un extraterrestre dans ma cave, et que je suis moi-même une entité venant de Mars 😀

      • hum hum. S’éloigner des autres, provoquer des crises, perdre ses amis, manquer de sommeil… autant de signes qui témoignent d’un vide spirituel et de l’éloignement de soi pour des réalités fantasmées et pré-fabriquées qui isole les gens. L’éveil tisse du lien, rend heureux, stabilise le sommeil et renforce les amitiés.

        Sans ces signes, comment constater qu’on vit l’éveil? J’ai du mal à croire que Bouddha, Jesus ou Mahomet était des dépressifs solitaires et insomniaques qui rendaient les gens hargneux et se couvraient de ridicule à chaque intervention.
        Quand je lis cet article je me dit que la personne qui l’a écrite est sur une pente glissante ou bien mal intentionnée.
        Si tout donne l’impression qu’on est décalé et qu’on le vit mal alors le mieux est de se remettre en question, de se rééquilibré pour que l’éveil soit positif.
        Mais il est vrai qu’il est plus facile de se cacher dans une bulle imaginaire et de jouir du fait qu’on possède LA vérité que les autres ne peuvent pas comprendre.
        Une société dans laquelle être « proche des animaux » est un talent rare est un monde pauvre et sans avenir. Alors se vanter d’être incompris, parce qu’il semble qu’on possède ce talent, est profondément ridicule.

        La vraie question c’est de trouver des stratégies pour ouvrir ces yeux sans lumière.
        Le but de cet article est de renforcer l’égo des lecteurs dans un penchant qui les éloignent des autres.
        Être invisible, semer des graines, rendre sensible sont des armes bien plus efficaces que se sentir différent et de vouloir absolument l’afficher comme une victoire parce que systématiquement cette stratégie provoque le rejet de l’interlocuteur.

        • Attention aux jugements à l’emporte-pièce … Le mental se targue de savoir … mais seul le coeur connaît la route. Cordialement

        • Coucou! J’ai bien aimé te lire Alexandre ! Moi itoo je suis plus du genre que j’assume et vit très bien avec ma spiritualité,mes croyances et ma solitude qui est très saine. j’aime également me retrouver avec des amies,faire du sport,échanger sur la vie notre évolutions chacun… Oui j’avoue cependant que mon cercle d’amis est plus restreint,ma consommation ,le matériel que j’ai plu vraiment aucun intérêt ou presque que Basic! Si tu veux j’aimerais bien échanger avec toi mon face book est Paix EtAmour (Fleurs et lotus comme image),Bye ,bye!

        • ALEXANDRE.
          Je pense que votre vision personnelle essaye de faire passer pour une généralité;or q’un(e) empathe peut voir plus loin que ça!
          Rien que de prononcer l’EGO,victoire,sans lumière…selon vos stratégies(le propos)..!
          Oui chercher à comprendre mais le VRAI;rester derrière et cacher(possible) sa personnalité la vision et moindre forcement..
          Je vous le souhaite, au moins que vous retrouvez votre bonheur au sein de votre couple L’AMOUR DE FLAMME JUMELLE(l’Amour inconditionnel)comme il se doit!

    • Ils auraient pas tord de penser que tu viens de Mars ; selon certains nous vivions sur Mars avant de coloniser la Terre alors va savoir 😀
      Toi qui pratiques la médiation, je cherche une personne d’expérience pour m’expliquer comment méditer à l’intérieur de soi ? merci d’avance et bon courage pour les temps à venir.

    • Je viens aussi de Mars, c’est MA Planète Chérie ! Pas très massive, mais ferme et…la seule pouvant accueillir des touristes Terriens ;). Quant aux Animaux, je salue toujours les Chiens et les Chats que je rencontre, aussi les Biches et les Sangliers (en forêt), et ils me rendent bien souvent le Salut, à leur manière s’entend.

  2. Je suis passer par toutes ces étapes , ça me faisait mal au début après j’ai appris a vivre avec , mais je sent que je suis dans un monde merveilleux et je suis heureuse .

  3. Merci, je me reconnais dans cet article, ce que je vis est tout à fait çà avec une petite chose de plus, il est difficile pour moi que quelques amies spirituel ne sont pas vrai avec moi. Je dirais que c’est cette situation qui est le plus douloureux. Est ce moi le problème j’ignore encore

  4. Bonjour, je me nomme Fabien et, je me demandé si pour une raison ou une autre, l’envie d’être seul peut perduré ? Et également , si le fait d’être en élévation avec ma mère qui a 17 ans de plus que moi, peut provoqué une sorte …….. pas d’angoisse, mais, …. une sorte de refoulement ?
    sinon, pour finir, je me demande depuis pas mal de temps, si le fait d’avoir toute ces prises de conscience, peut être le fruit de mon isolement ?
    J’ai vue du pays, je m’intéresse a tout, puis j’ai une  » bonne » culture générale et j’en passe. Malgré tout, je me sent d’une façon seul mais d’une autre, dans une bonne «  »GROSSE dépression ….. je n’arrive pas en sortir, mais, je fait face en faisant bonne figure et en ne le montrant pas. j’espère sincèrement que vous auriez les réponses a toute ces questions qui me font sentir si faible …..
    cordialement fab 🙂

    • lorsque l’on change de vibrations, il semble en effet que l’on se retrouve seul, le vide s’est fzit autour de nous.. normal .. si on est moins « en dents de scie », nos vibrations diffèrent et on peut trouver certaines personnes tout à coup insipides ou tièdes .. la dépression est normal, cela nous permet de nous réajuster je crois vers le centre et l’on remonte vers l’euphorie.. cycle normal d’une vibration qui vit son rythme … J’ai l’impression que plus l’on fait un plongeon en soi .. plus c « normal » et compréhensible que l’on soit déprimé .. laisser faire .. lorsque l’on est en bas on remonte … le truk c’est de ne pas lâcher qu’il faut s’aimer soi même et .. que chacun traversons nos déserts … afin d’arriver à une jolie plaine nouvelle, nouvelles rencontres plus enrichissantes .. parfois c’est long .. mais cela ne dure pas. et c’est pour un mieux! prendre du milleperthuis, de la spiruline, magnésium .. et aller dans la nature aide ! bonne journée! 🙂 se faire plaisir et être au plus près de soi, de ce que l’on est demande du temps mais je crois que c’est génial de ne pas être banale et clone. meilleurs voeux! confiance.. cela va passer bientôt!

    • Coucou Fabien! Tu es tout a fait normal et oui on passe par des moments de solitude extrème… Et aussi on dois se retrouver seul pour pouvoir puiser en nous le nécessaire a notre évolution et éveil de conscience spirituel . Un jour tu seras bien en toi avec toi et cela se refléteras sur les gens ,sois patient et surtout confiant ,la Foi est en chacun de nous et notre lumière aussi! Tiens bon tu es sur la bonne voie Fabien!

    • Oui Fabien
      Une excellente solution est de consulter un Thérapeute Conseiller AGREE fleurs de Bach. Il saura te préparer un mélange de gouttes personnalisées qui répondra exactement à ta problématique et équilibrera tes émotions. Regarde le Centre Bach , tu trouveras un conseiller qui soit agréé . Bonne route te vers ta sérénité !

  5. Dès que l’on réveille sa conscience écologique et que l’on se sent responsable envers la planète et les générations à venir, on passe pour un barjot. Pour ma part rien que le fait de vouloir manger sainement et physiologique, je passe pour une extrémiste. Quand je sonne l’alarme sur la dangerosité des ondes wi-fi, je passe pour une emmerdeuse ou une idiote au choix etc…
    Au début, je voulais partager mon savoir, donner des conseils mais ça s’est retourné contre moi, personne ne m’écoute et on me critique. Alors je me tais sauf quand ça ma paraît grave. Je me sens hyper seule dans cette conscience, je ne rencontre personne avec les mêmes valeurs et cela dure depuis très longtemps.
    Je n’ai pas le permis, je n’ai pas de moyens financiers même pour des cours de yoga, dans ma ville il n’y a pas d’association pour les illuminés que nous sommes…je ne sais vraiment pas comment rencontrer d’autres gens, c’est vraiment très dur. L’Univers m’a complètement oublié ! 🙁

    • Tu es où
      Si tu as besoin de parler n’hésite pas nous ici à Toulouse nous sommes 4 à nous être rencontrés pour partager. Tu vois même dans une grande ville c’est pas toujours évident. Si tu as un ordinateur va voir sur le site « le grand changement » tu verras que nous sommes très nombreux

    • Coucou! Alice j,ai prise le temps de te lire et je suis là pour toi si tu as besoin ok. On pourras jaser a l ‘occasion si tu veux bien ! bye bon courage d’ici-là!

    • Ton commentaire me touche mais tu as tors, j’ai souvent pensé moi aussi que la vie m’avait oubliée et j’en ai souffert aussi. Je sais aujourd’hui que c’est faux, et que ce n’était que moi qui n’était pas prête à la recevoir. Tu sembles vouloir défendre des idéologie que je soutiens complétement. Mais tu ne changera pas le monde si tu n’acceptes pas de te changer toi même et de t’ouvrir a ta propre spiritualité déchargée de toute idéologie. Ensuite tu verras c’est long et dur parfois ce chemin, mais un jour tu t’éveilles et le monde a changé.

  6. Merci beaucoup pour cet article. Je me reconnais dans tous les signes décrits…
    Je suis en arrêt de travail pour « burn out » depuis plus d’un an. Les 3 premiers mois , j’ai carrément hiberné, incapable de faire quoi que ce soit. J’ai perdu contact avec plein d’amis, collègues. J’ai apprivoisé la solitude, appris à me respecter. J’ai pris conscience que ce temps était un cadeau, un temps pour moi, pour lâcher , pour m’aimer, prendre soin de moi. J’ai divorcé. J’ai pratiqué beaucoup : méditation, pleine conscience, EFT, sonotherapie, Reiki, j’ai intégré un groupe de chamanisme…. Je suis très connectée aux esprits de la nature, particulièrement aux arbres, ce qui fait sourire quand au cours d’une promenade, je m’arrête pour câliner un arbre qui m’appelle ?Aujourd’hui, je suis en paix avec mon passé, je vis le moment présent dans la Joie. Je serai bientôt licenciée pour inaptitude à tout poste. Je me sens libre . J’ai 57 ans, la vie est merveilleuse.

    • Holala !!! J’ai l’impression de lire ma vie qui est quasiment la même sauf que le divorce c’était déjà fait depuis longtemps!
      Et je pense que ça va se finir de la même façon ! ! Mais j’ai encore du mal à être bien! J’y travaille, reiki, cohérence cardiaque et méditation. …
      Bonne continuation à vous ?

    • voilà tout est dit! 🙂 et on a pas besoin d'(être toujours compris par les autres ..! si l’arbre t’a entendu, c’est le principale! 😉

    • Coucou! J’aimerais bien connaître ce groupe chamanes? Ou encore en parler ,merci a toi j’ai bien aimé te lire a bientôt !

  7. Merci Abyss pour ce témoignage, cela fait du bien de savoir que je ne suis pas complètement folle et que certaines personnes vivent et pensent comme moi. J’ai toujours été proche des animaux et de la nature et il n’y a qu’à leur contact que je me sente réellement bien. Finalement je me sens moins comme un extra-terrestre justement hi! La route n’est cependant pas facile je dois l’admettre….

  8. Merci pour ce bel article! Je me reconnais là-dedans étant encore au début de mon développement spirituel. J’ai eu un petit sourire à la partie «faire peur à la famille», mon époux est très respectueux là-dedans, mais ma mère est mon frère ont eu des commentaires du genre: « tu te drogues maintenant…?»

    • Coucou Clara! Lol! Oui il me semble d’avoir déjà enttendu ce commentaire dans ma famille! Au plaisir de jaser ensembles! Bye,bye!

  9. Article intéressant et qui me rejoint… c’est vrai que c’est pas facile de voir que l’on est seule dans sa famille à vivre ça au début, on essai d’expliquer mais ils ne peuvent pas comprendre, on a beau vouloir l’expliquer mais ils ne comprennent pas… maintenant par contre, ils voient bien que ce que je vis c’est véridique et là, ils s’intéressent à ce que je vis et me questionne… maintenant j’ai la chance d’avoir rencontré quelques personnes qui vivent la même chose même si je les vois pas souvent au moins, je sais pas que je ne suis pas seule à vivre cela, je sais que je ne rêve pas et que je ne suis pas folle… aussi avec tout les groupes spirituels ou d’éveils qu’il y a sur Facebook ont voient bien que l’on est pas seule… Faut juste demander d’être guider et d’avoir sur notre route des personnes qui vivent la même chose que nous… Merci! et Bonne Journée…

  10. L’univers répond à ma question par le biais de cet article. Je comprends mieux maintenant pourquoi j’ai ce besoin de vérité. Je fais actuellement une grande constatation sur des amis de longue date, mon mari a du mal encore à me comprendre, mais il le fera un jour ou l’autre , je lui laisse son temps et je continue d’avancer .

    • Coucou Fabienne! Très Sage décision ,on ne doit surtout pas brusquer les gens autour de soi ni personne en fait! Chacun son chemin de vie et vitesse de croisière! bonne route!

  11. on n’est pas seul, nous sommes tous connectés!
    ou déconnectés!
    tout est énergie,
    regarder en soi change l’extérieur, ne pas attendre de l’extérieur rien!
    nous avons en soi les réponses.. tout est déjà là.

    • Merci Agnès! J,aime bien ton positivisme ,cela me touche ,je pratique cette approche,on attire vers soi ce que l’on envois au dehors! Alors plus d amour,de joie de rire,de lumière et tout nous revient de même source ,c,est merveilleux! au plaisir d,échanger!

  12. Merci . Merci pour tous ses articles que j’aime lire chaque jours . Je n ai amis plus Facebook et tu me re donne l envie parce que chaque articles donne source a d autres connaissances extérieur a l article . J ai beaucoup appris grâce à toi et je peux de mon coter faire passer la transmission . Nous sommes le nouveau monde mes amis . Nous sommes la tolérance et l amour . Depuis que je vis , j ai pu diriger même les plus réticent . L univers nous apporte parfois la matérialisation de la réalisation et chaque fois au bon moment ça cc est produit … ensemble et dans cette transmission nous réussiront a changé les choses pacifiquement . Quand je vois tous ses messages je vois que nous ne sommes pas seuls , je sais à ce jour que je ne le suis pas mais j ai longtemps douter de trouver des gens dans la même sphère que la mienne . Finalement il y en a à tout les coins de rues . Alors ensemble on va réussir à changé les coeurs et les aider … Merci encore pour votre message a la vie , pour votre courage d être . #gratitudePaixAmour#

  13. Merci pour cet article.:) En effet, je suis passée par là lors de ma période d’éveil. Très bon résumé.:)

  14. Bonjour,

    je viens témoigner de l’éveil que j’ai vécu à l’âge de 18 ans..
    J’ai soudain pris conscience que le corps et tout ce qu’il percevait n’était pas « moi ».
    Une présence plus grande contenait le tout et je regardais le spectacle du corps et de la vie, paix immense!
    L’expérience s’est atténuée au bout de quelques jours et j’ai vécu dans une tristesse innommable…
    Par la suite j’ai erré comme un une âme en peine et j’ai cherché dans divers enseignements comment rétablir cette présence.
    Je subissais la moquerie de beaucoup de gens mais certains m’ont beaucoup aimé.
    Aujourd’hui j’ai 62 ans et ce qu’on appelle « l’éveil », est maintenant stabilisé.
    Je tiens à préciser que l’éveil n’est qu’un début et souvent perturbe beaucoup la vie.
    J’ai eu besoin d’une psychothérapie pour régler pas mal de problèmes, liés non pas à l’expérience de l’éveil elle même, mais à ma propre vie…
    Certains parlent de l’éveil comme si c’était le bonheur 24h sur 24…
    Il n’y a rien de plus faux…la vie du petit citoyen continue et les joies et les chagrins aussi, sauf que cela est vu comme illusoire, car soutenu par un espace de silence qui n’est pas « moi ». Le point de vue de l’être existe, mais le monde existentiel aussi… Il est une illusion dans le sens où nos pensées s’accrochent à des chimères la plupart du temps.
    En fait tout est en unité, il n’y a pas de spiritualité, ni de vie matérielle, il y a la vie UNE seulement et la clarté de vivre ce qu’il y a à vivre…

  15. Bonjour j’aurai voulu savoir ou vous aviez effectué votre formation de yoga en Inde SVP,

  16. Salutation,
    La lecture de ce témoignage d’une personne face aux conséquences occasionnés par un changement de conscience et la lecture de tous vos commentaires me rappellent tout ce qui s’est passé pour moi lorsque je me suis engagé à changer d’existence. Ce qui est décrit m’est bien sur arrivé et beaucoup d’autres choses et c’est normal. Même les grands maîtres l’ont vécus. Le commentaire d’Alexandre Schmeltz est juste mais il parle de ce que nous sommes censés manifester une fois accompli mais avant l’accomplissement tous ces êtres ont connus les même symptômes décrient dans ce témoignage et il y en a beaucoup d’autres. J’appelle cela une crise existentielle, d’autres l’appelle déprime voire dépression.

    Ceci est inévitable et il y a une raison a cela. Une raison simple. Il y a une croyance qui donne à l’Amour la principale justification à toute démarche spirituelle. C’est exact. Mais dans le cas de l’éveil, c’est la cohérence qui est la Loi universelle, fondamentale et primordiale ; L’amour en fait partie certes mais tout est régit par la cohérence. Toute la Création est régit par cette Loi. Même si nous ne souhaitons pas atteindre l’éveil, nous devons manifester cette Loi par l’honnêteté, l’intégrité, la tolérance, la justesse, le respect et bien d’autres attitudes qui sont régis par cette Loi.

    Dès que nous commençons à nous manifester à travers cette Loi, toute notre existence se transforme et entraine des répercussions sur notre existence par des changements de conscience, de perceptions, d’expressions, d’alimentation, de langage, d’attitudes, etc. et cela se répercutent sur toutes nos relations. Tout ce transforme en nous et autour de nous. Nous manifestons ainsi notre divinité dans la matière. Car n’oublions pas que nous sommes seulement, uniquement et universellement que des êtres de lumière, parcelles du Grand Tout faisant l’expérience de l’incarnation dans la matière issue de Lui-même.
    L’incarnation n’est qu’une expérience. Il nous appartient de décider de la manière dont nous souhaitons la faire. Et toutes les formes d’expériences sont parfaites et justes.

    Mitakuye Oyasin

  17. j ai l impression de me reconnaitre dans cet article !!!!!!! c tt a fait ce qui se passe pour moi depuis un long moment

  18. C’est juste ,cet article le confirme !
    Je suis sur Facebook(samalex) ,tous les personnes dans ma rubrique des amis sont muets ,car sur cet réseaux je passe pas mal des articles sur l’amour(F.J) .Le seul intérêt que j’ai ,passer juste l’information (la conscience)mais c’est en vent ..Cela me rends triste car à part leur fausse image …? Le pire que tous évitent d’argumenter ,aborder les vrais sujets .A l’heure actuelle j’ai l’impression que ces personnes sont juste devenu des objets (aucune compréhension)qui se consommes à l’excès cachés derrière leur IMAGE .

  19. Bonjour,
    Merci pour cet article fort intéressant et qui me parle.
    Effectivement depuis ma tendre enfance je ressentais des changements sans savoir ce qui se passait réellement et en Août 2016 j’ai rencontré une belle âme, une Médium et Thérapeute, elle m’a également expliqué ces différentes phases, j’ai aussi un travail à faire sur moi, le lâcher prise m’à été très salutaire puisque depuis j’ai découvert, grâce à son aide précieuse, que j’avais aussi certains dons. Durant cette période je dormais déjà peu et depuis mon sommeil s’est réduit peu à peu, une moyenne de 4 hrs et un peu agité, par contre je ne peux pas me coucher avant 3 ou 4h, entre temps je médite, je lis quelques articles sur d’autres thèmes ou bien je me ressource avec la nature en général soit en forêt écouter la mélodie des oiseaux, toucher certains arbres ou près d’un court d’eau dès le début du printemps ou bien je jardine. A lire ce magnifique texte « Le train de la vie  » de Jean d’ Ormesson qui nous invite à aller à l’essentiel, vivre au présent, choisir la paix, exprimer notre gratitude, pardonner et apprécier celles et ceux qui voyagent avec nous dans le train de la vie.
    Je vous souhaite une belle et douce journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *