D’après une étude : les gens qui pleurent pendant les films ne sont pas faibles, ils sont émotionnellement forts

Annonce
pleurent pendant les films

Le gens qui pleurent pendant les films

Les gens qui pleurent pendant les films ne sont pas faibles, ils sont émotionnellement forts

Vous faites l’objet de moqueries lorsque vous versez des larmes devant un film? Voici une étude qui en fera taire plus d’un!

Qui n’a jamais versé une larme lors d’une scène émouvante en regardant un film ?

Face à ce type de réaction, il n’est pas rare de voir certaines personnes se moquer ou se faire chambrer en passant pour un hyper-sensible. Cependant,  contrairement aux idées reçues, ces pleurs seraient en réalité… une démonstration de force.

C’est en tout cas ce qu’ont démontré d’éminents spécialistes dans une étude étonnante.

La première partie de l’étude a consisté à répondre à la question suivante :

Pourquoi il arrive que certains pleurent devant leur écran ? Après de nombreuses analyses comportementales, mais également grâce à la pose d’électrodes sur des têtes pour connaître les zones du cerveau stimulées, les scientifiques sont parvenus à une conclusion : les cobayes qui versent des larmes ont la faculté de se mettre à la place des protagonistes de l’histoire qu’ils sont en train de suivre… bien plus que les autres spectateurs.

pleurent pendant les films

Le gens qui pleurent pendant les films

En effet, il existe un lien de cause à effet direct entre le fait de pleurer et la dose d’empathie que quelqu’un est capable d’avoir. Plus une personne fait preuve d’empathie, plus elle sera à même de ressentir les émotions que vivent les personnages du film. Donc : si vous êtes du type à verser une larme,vous êtes spécial. Car vous l’ignorez peut-être, mais tout le monde n’en a pas la capacité.

Par exemple, des études poussées et très sérieuses ont prouvé que les narcissiques et les sociopathes en sont complètement incapables. Se mettre à la place des autres pour partager leurs sentiments n’est pas du tout dans leur nature.

Annonce

Pour ce qui est de la force, qu’elle soit mentale ou physique, beaucoup vous confirmeront que s’inquiéter pour les autres et partager leurs craintes, leurs peurs, leurs tristesses, leurs peines n’est vraiment pas de tout repos. Parfois, l’exercice peut même être épuisant. Il est donc nécessaire d’avoir le cœur bien accroché et les nerfs solides pour vivre cette expérience plusieurs fois par semaine, voire par jour.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et le fait de pouvoir encaisser autant en dit long sur la résistance de quelqu’un. En plus d’être fortes pour eux, ces personnes peuvent l’être pour les autres.

D’un autre côté, craquer pour des acteurs, si fictifs soient-ils, montre que vous avez un cœur. Un cœur généreux et ouvert qui peut se déchirer pour d’autres en quelques instants. Et se réparer tout aussi rapidement une fois l’histoire terminée. Selon de nombreux psychologues, cette façon de rebondir en un temps record est synonyme d’intelligence et de recul.

Après avoir pu ressentir ce que vivent les personnages, vous êtes instantanément capable de faire la part des choses entre fiction et réalité.

Mais ce n’est pas tout. Car il faut savoir qu’il existe également ce qu’on appelle « les larmes de mémoire ». Elles se manifestent quand la personne se reconnaît dans une situation qu’elle a vécue par le passé. Dans ce cas précis, le souvenir prend le dessus et peut aisément faire pleurer. Et là encore, c’est une réaction saine car ce procédé permet d’évacuer le trop-plein d’émotions, ce qui est bénéfique pour le corps et l’esprit.

Alors oui, que vous le vouliez ou non, les personnes empathiques sont bien plus fortes que la moyenne. Si vous en faites partie, soyez-en fier. Et surtout, ne vous cachez plus jamais pour pleurer. La prochaine fois que quelqu’un se permettra de vous faire une réflexion, vous n’aurez qu’à lui montrer cet article.

Source Le gens qui pleurent pendant les films : Your Tango et démotivateur
Annonce

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

18 commentaires

  1. Merci pour cet article j’vais pas en pleurer pour une fois!!!! We are the champions of the World!!!

  2. Cela me réconforte. A plus de soixante ans, je pleure lorsque meurt la mère de Bamby, pour « one millions dollars », pour des livres, des histoires et plus encore. Merci pour m’avoir fait connaître cela. Rose

  3. Merci ça me réconforte. Je pleure tout le temps quand je regarde les films les émissions. Je pleure même quand les gens sont heureux. Ça fait plaisir
    Françoise du 78

    • Je suis d’accord avec vous je pleure aussi beaucoup sur le bonheur !

      Dans certaines situations cela peut etre instantané !!! Incroyable

  4. Bonjour à tous. Il aurait été interessant de rajouter des liens concernant les intelligences multiples, d’une part, ainsi que sur l’éventail des Hauts Potentiels (HP). Cherchez, vous trouverez.

  5. Un souvenir fort de pleurs au cinéma fut « le soldat ryan »….

    Mais récemment je suis tombé dans un état que je n’avais jamais connu chez moi c’est en voyant  » nos étoiles contraires » . J’étais dans un état….! Je me suis mis à pleuré, limite hurlé. Comme si j’avais perdu un être cher….Il m’a fallu en parler avec mes proches tellement ce sentiment de mal être m’a suivi plusieurs jours après le visionnage…Quel drôle de personnalité j’ai….

  6. les larmes sont l’expression de l’âme , les larmes sont l’arme de l’âme pour dire :  » j’existe »

  7. Je me suis reconnue complètement dans cet article. A cette heure avancée de ma vie, j’ai enfin compris le sens d’une telle sensibilité (si souvent moquée par mes amis). Le sentiment de solitude profonde a toujours été là, a cause de cette hyper-sensibilité, mais à présent je sais que c’est ma force.Je sens , ressens, vois tout autour de moi, et j’aide.

  8. A défaut de sources, cet article ne vaut rien. YourTango et le demotivateur ne sont pas des sources, juste des sites de buzz. Faites travailler votre esprit critique avant de vous reconnaître dans un article non fondé.

  9. Le chagrin est l’émotion de guérison, de libération de la douleur de l’âme.

    L’âme humaine, largement inconnue et incomprise sur terre, est en fait de nature 100% émotionnelle et a dominance sur nos pensées, mots et actions.du corps physique/ cerveau. En fait l’esprit qui dirige notre intellect est juste un organe de l’âme. Il est subordonné à l’âme dans sa conception mais nous apprenons très tôt de la société/parents de l’utiliser pour essayer de contrôler nos émotions.

    Les bébés absorbent les émotions douloureuses des parents des la conception, et leurs pleurs sont l’émotion naturelle de guérison, et de pardon pour libérer la douleur de l’âme. Bébé se fait mal ou on lui fait mal, si on le laisse pleurer, il va libérer sa douleur et aura aucune peur en lui a ce sujet et va recommencer ce qu’il veut comme si rien ne s’était passé. Cela peut prendre 20 minutes ou plus pour tout traverser selon la douleur mais presque aucun parent ne supporte des pleurs de bébé plus que quelques minutes. C’est comme cela qu’il apprend a marcher, parce que dans ce cas on lui permet de pleurer quand il tombe. Mais la plupart du temps. les parents essayent de supprimer les pleurs du bébé car ils se sentent inconfortables car ils ont appris eux-mêmes a supprimer leur propre douleur émotionnelle depuis l’enfance. Cette évitement de la douleur a tout prix crée de la terreur de la douleur chez l’enfant,et puis l’adulte continue le mème programme. Il y a tellement de peurs, jugements, attaques et incompréhension des émotions que nous devenons complètement fermés au ressenti de nos émotions douloureuses (seules celles de plaisir sont acceptables). Nous engageons des addictions physiques et émotionnelles pour éviter notre douleur, et le résultat est : souffrance et confusion et dépression et manque de connaissance du vrai soi, ce qui fait la fortune des entreprises de médicaments et des médecins.

    La différence entre celui qui pleure et celui qui ne pleure pas devant un film est juste que : celui qui pleure supprime moins ces émotions que l’autre, a moins de peur de les ressentir ! Donc, il est plus sensible a ses émotions et donc a celles des autres, donc oui c’est une position de force, pas de faiblesse d’être plus conscient de nos propres émotions. Mais prendre sur nous et ressentir les émotions des autres est par contre une chose contre-productive. Par exemple, les autistes ne font pas de différences entre ce qu’ils ressentent et ce que leur environnement ressent, et c’est un grand problème pour leur développement personnel (crée par la suppression de certaines émotions douloureuses de leurs parents). Être émotif dans ce cas est contre-productif pour se découvrir soi-même..

    Ceci-dit, en dehors des pleurs de joie et des pleurs/crise de ne pas recevoir ce que l’on veut (addictions non assouvies), tous les pleurs sincères sont généralement liés à des douleurs d’enfance supprimées. Sans douleur réprimée dans l’âme (souvent de notre enfance) que la situation du film titille, mème si nous étions restés fluides émotionnellement sans avoir été contraints de bloquer nos émotions par nos parents et sans avoir peur des projections des autres, nous ressentirions juste de la paix, de la joie, de la compassion et de la compréhension pour la situation/les acteurs mais n’aurions aucun chagrin.

    Si cela vous parle, plus de détails sur le fonctionnement de l’âme humaine dans une série de 3 vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=QcIDls4wHZc

  10. Oui je me retrouve! Je me souviens quand j’ai lu l’histoire du « Comte de Monte cristo, d’Alexandre Dumas » mon Dieu combien de larmes j’ai versé comme ci à moi que l’on a fait tout ce mal d’ailleurs je suis marqué par ce roman.y a énormément de choses qui me chagrinent, par exemple on me raconte des histoires tristes de certaines personnes que je ne connais même pas et je pleure, je me révolte pour elles ! Il faut dire que ce n’est pas facile d’être une personne sensible , j’en souffre et me le reproche🙀

  11. Merci pour ce beau texte..laisser sortir ses émotions sans retenue..pleurer c,est ressentir les choses..être sensible..cela ne se commande pas 😊Je ressens beaucoup d.émotions et pourtant je pense être forte..

  12. Je croyais être tordue je pleure même quand une personne me dit gentiment des choses tel que vous êtes là seule à m’avoir dit bonne fête alors je tiens à la partager avec vous et là ben je pleure ,je regarde un film triste je pleure ,je regarde un jeux je veux que la personne gagne et je sotte de joie pour elle et j’ai les larmes aux yeux de joie des fois ça m’énerve mais bon je suis comme ça et ça fait rire les autres au ils ne comprennent pas le ressenti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *