in

7 choses que les personnes constamment malheureuses peuvent avoir en commun

Partager

personnes constamment malheureuses

7 choses que les personnes constamment malheureuses peuvent avoir en commun

Quels sont les points communs entre les personnes constamment malheureuses?

Nous sommes plusieurs milliards sur terre, mais il n’y a que trois catégories de personnes :

– Les personnes réellement heureuses.

– Les personnes heureuses ou tristes selon les jours.

– Les personnes constamment malheureuses.

D’après l’intervention de la chercheuse Sonja Lyubomirsky dans le magazine « Psychology Today »

« 40% de notre capacité à accéder au bonheur réside dans notre capacité à changer et à nous adapter ».

Ce qui signifie qu’il y a de l’espoir pour tout le monde. Et cela, même si vous faites partie de la dernière catégorie.

Il est bon aussi de préciser que nous avons tous des mauvaises périodes. Et que c’est « humain » de se retrouver de temps en temps dans ces 7 points.

La différence entre une vie heureuse et une vie malheureuse, c’est à quelle fréquence et pour combien de temps nous nous retrouvons dans ce genre de situations.

Voici donc 7 choses que les personnes constamment malheureuses ont en commun:

1. Vous pensez par défaut que la vie est dure.

Les personnes heureuses savent que la vie peut être dure. Ces dernières savent rebondir dans les moments difficiles et se placent rarement en position de victime. Ils prennent leurs responsabilités, et se concentrent surtout sur la façon dont ils vont sortir de ce mauvais pas aussi rapidement que possible.

La persévérance et la recherche de solutions dans les moments difficiles est un comportement que l’on retrouve chez les personnes généralement heureuses. Les personnes malheureuses, quant à elles, ont plutôt tendance à se plaindre des circonstances. Elles se perçoivent comme des victimes de la vie, et restent bloquées sur le mode « regardez ce qui m’est arrivé, c’est horrible », au lieu de chercher une solution pour s’en sortir.

2. Vous pensez que la majorité des personnes ne sont pas dignes de confiance

Il est évident qu’il faut savoir faire preuve de discernement, et qu’il est important de ne pas faire confiance à des personnes foncièrement mauvaises, par pure naïveté. Néanmoins, la majorité des personnes heureuses font généralement confiance plus facilement aux gens. Car ces derniers croient simplement en la bonté des gens, au lieu de croire que tous les gens qui les entourent leur veulent du mal. Généralement, ils sont ouverts et amicaux vis-à-vis des personnes qu’ils rencontrent, ils aiment les rapports sociaux et abordent chaque nouvelle personne à cœur ouvert.

Les personnes malheureuses ont perdu tout sentiment de confiance vis-à-vis des personnes qu’ils rencontrent, et ils partent du principe de base qu’ils ne peuvent pas faire confiance aux étrangers et aux inconnus. Malheureusement, ce genre de comportement ne fait que leur fermer lentement la porte vers l’extérieur, et les empêche de rencontrer et de se faire de nouveaux amis.

3. Vous vous focalisez sur ce qui ne va pas dans le monde, au lieu de voir ce qui va bien.

Il y a de nombreuses choses qui ne vont pas bien, dans le monde, je n’essaie pas d’affirmer le contraire. Mais il y a également de nombreuses choses qui sont au contraire très bien ! Les malheureux chroniques ont tendance à masquer cet aspect de la vie de leur vision, et se focalisent sur ce qui ne va pas.. Vous pouvez les voir approcher de très loin, ce sont ces mêmes personnes qui se plaignent et qui répondent « Ouais… Mais…  » dès que quelque chose de positif est dit.

Les personnes malheureuses semblent vouloir ignorer ce qu’il y a de beau dans le monde, de peur d’être distraits de ce qui ne va pas. Contrairement aux gens heureux qui savent mettre cela en perspective.

4. Vous vous comparez aux autres et cultivez la jalousie.

Les personnes constamment malheureuses pensent que la chance des autres leur est volée. Comme s’il y avait une quantité limitée de bonheur dans l’air et que s’ils ne sont pas heureux, c’est de la faute des autres. Ils se comparent sans cesse aux autres ce qui cause inévitablement du ressentiment et de la jalousie.
Les personnes heureuses savent que votre chance est seulement le signe de quelque chose auquel ils peuvent aspirer, eux aussi. Ils savent que leurs possibilités sont sans limites et le succès des autres ne les limite pas dans leur propre développement, au contraire, cela les inspire et les pousse à avancer.

5. Vous voulez avoir le contrôle sur votre vie

Les personnes heureuses font constamment des efforts pour atteindre leurs buts. Mais ils savent aussi qu’ils n’ont pas un contrôle total sur tout ce qui se passe, et ils s’adaptent donc en conséquence.
Les personnes malheureuses tentent de tout contrôler. Lorsqu’un imprévu surgit dans leur vie : c’est le drame.

Les gens heureux savent se projeter dans l’avenir. Ils laissent aussi de la place dans leurs plans pour tous les événements indésirables qui pourraient avoir lieu. Ils acceptent cela car ils savent que c’est parfois inévitable. Même les plans les plus élaborés peuvent rater à cause d’une succession d’événements malencontreux.

6. Vous avez peur du futur.

Les personnes malheureuses remplissent leurs pensées avec tout ce qui pourrait aller mal, au lieu de se concentrer sur tout ce qui pourrait bien se passer.
Les gens heureux savent prendre une dose raisonnable de rêve et d’utopie, et ils se permettent de rêver à l’avenir. Cet espace-là, les gens malheureux le remplissent avec une peur et une inquiétude constante.

Ces gens heureux connaissent également la peur et l’inquiétude, mais ils savent faire la distinction entre ressentir ce sentiment et ne vivre que pour lui. Lorsque l’inquiétude commence à les envahir, ils se demandent souvent s’il y a quelque chose à faire pour empêcher leurs craintes de se réaliser.

7. Vous adorez les commérages et vous vous plaignez constamment.

Les personnes constamment malheureuses aiment vivre dans le passé. Les malheurs qui leur sont arrivés, le fait que la vie soit difficile, sont leurs sujets de conversation favoris. Lorsqu’ils n’ont plus de choses à dire, ils parlent de la vie des autres et de leurs petits potins.
Les gens réellement heureux vivent dans le moment présent, et ils rêvent du futur. On peut sentir leur présence positive même au travers d’un mur !Ils sont heureux de ce qu’ils ont à présent, et ils rêvent du futur et des possibilités que ce dernier peut offrir.

Bien sûr, personne n’est parfait. Chacun d’entre nous est susceptible de devoir nager un jour dans des eaux troubles.

Mais ce qui importe réellement, en fin de compte, c’est notre capacité à nous en sortir ensuite et à ne pas nous complaire dans le malheur. Ce n’est pas en accomplissant tout de façon absolument parfaite, mais bien en ayant des habitudes positives et saines au quotidien, que nous pouvons accéder au bonheur.

Marchez, tombez, relevez-vous, recommencez.

Annonce
4/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il se produit quelque chose de différent dans nos corps: NOUS SOMMES EN EXPANSION

intelligence émotionnelle

Daniel Goleman : L’intelligence émotionnelle