in

Personne n’est obligé de nous aimer. Et tout va bien.

Partager
Pixavay

Nous avons beaucoup de mal à gérer le rejet, n’est-ce pas ? En s’imaginant simplement être rejeté, l’ego se déchaine en nous et la vengeance monte. Mais ce que nous ne comprenons pas, c’est que personne n’est obligé de nous aimer, personne n’a l’obligation de vouloir être à nos côtés s’il ne le veut pas, personne n’est obligé de rester avec nous s’il a envie de partir.

Les gens n’ont aucune obligation de nous aimer parce que personne n’est obligé d’aimer qui que ce soit et ce n’est pas grave. 

Annonce

Quiconque a déjà entendu un  « Je ne t’aime plus »  sait que ce n’est pas la phrase la plus agréable qui soit. Entendre quelqu’un que vous aimez tendrement vous dire en face qu’il ne vous aime plus fait mal. Nous essayons de trouver des réponses pour justifier pourquoi l’autre ne veut plus rester. On essaie de convaincre l’autre qu’il se trompe, qu’on peut réessayer et qui sait, apprendre à faire en sorte que l’autre nous aime à nouveau. Mais les choses ne fonctionnent pas ainsi. Le cœur n’obéit jamais à nos ordres, le destin et les gens sont trop imprévisibles en ce qui concerne les sentiments.

Lorsque nous commençons à tomber amoureux et comprenons que nous sommes définitivement impliqués, nous commençons inévitablement à penser que l’autre a l’obligation de ressentir exactement ce que nous ressentons.

Mais on ne peut pas définir le moment où l’autre commencera à nous aimer ou le jour où il décidera de partir. Les choses arrivent juste quand elles le doivent. Parfois, l’autre ne nous aime plus et nous devons simplement le laisser partir, accepter l’adieu et apprendre à gérer son départ.

Quelqu’un m’a dit un jour : « Je pense que tu es quelqu’un de génial, mais je ne t’aime plus », et je n’ai tout simplement pas su quoi répondre. Je ne pouvais pas lui demander de revenir et de m’aimer à nouveau. Je ne pouvais pas le supplier de ne pas cesser de m’aimer. Elle m’aimait, et désormais elle ne m’aimait plus, c’était à moi de gérer ce fait. Tout ce que je pouvais faire à partir de là, c’était de me dire : ça va, ça va aller.

Annonce

Quelqu’un qui ne vous aime pas ne fait pas de vous une personne mauvaise ou inintéressante, et quelqu’un qui ne peut pas vous aimer dans la même proportion n’est pas non plus une mauvaise personne. Combien de personnes vous ont aimé sans que vous les aimiez en retour ? Aimer quelqu’un ne vient pas avec un manuel d’instructions. Il n’y a pas de tutoriel pour apprendre à aimer quelqu’un, vous n’appelez pas à aimer quelqu’un en regardant une vidéo sur Youtube « comment aimer une personne ou faire en sorte que cette personne vous aime en retour ».

blessures de l’âme

Aimer doit être authentique, cela doit se produire naturellement, cela doit être léger et spontané. Vous pouvez même essayer d’aimer quelqu’un, vous pouvez même rencontrer quelqu’un d’intéressant et essayer d’aimer cette personne, mais à la fin vous vous rendez compte que lorsque vous essayez de prévoir les choses, cela ne fonctionne pas. Aimer n’a pas besoin d’être méthodique.

Personne n’est obligé de nous aimer. Et tout va bien.

Ne pensez pas que la désapprobation de quelqu’un signifie que vous n’êtes pas quelqu’un d’intéressant. Sachez que l’autre est totalement libre de ne pas nous aimer, voire de nous détester et, par conséquent, de choisir de partir. Comprenez que parfois, aimer ne se fait pas dans la même proportion qu’on l’espère, parfois l’autre personne c’est juste à un moment de la vie qui est très différent du vôtre, vous voyez ? 

Parfois, l’autre personne aimerait juste vous rencontrer, connaître vos projets et vos rêves, en savoir un peu plus sur votre vie et c’est tout. Ne vous minimisez pas ou ne vous réduisez pas au comportement de quelqu’un parce que cette personne ne voulait pas de vous.

Nous ne choisissons pas ce que nous aimerons ou qui nous plaira. Et tout va bien.

Clément Artois pour Conscience et éveil spirituel

Annonce
4.7/5 - (4 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les fins font mal, mais les nouveaux commencements guérissent

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute !!!