Si vous pensez sincèrement que votre vie est nulle…

 

>votre vie est nulleImage crédit : Pixabay

Si vous pensez sincèrement que votre vie est nulle…

Nous vivons ensemble dans une société qui nous déresponsabilise. Quoi qu’on fasse, il faut demander la permission à quelqu’un. Et du coup…c’est la faute du gouvernement, des vieux, des jeunes, de la mondialisation, de la lourdeur administrative, des grandes sociétés, des assistés, des étrangers, du voisin, etc. … On se connaît, et on sait comme nous sommes. Ceci est un message pour nous tous, enfants de la France. N’attendons plus, faisons ! N’hésitons plus, tentons notre chance ! N’accusons plus, changeons ! Ne critiquons plus, prenons nos propres risques ! Ne nous plaignons plus … Ne nous plaignons plus !!

Un article traduit de l’américain par mes soins. Writter : Becca Martin

« Si vous pensez que votre vie est nulle, elle l’est probablement. Si vous pensez que le monde vous en veut, il vous en veut probablement. Si vous pensez que vous méritez mieux, c’est probablement vrai.

En fait, la seule chose au monde qui vous empêche d’accomplir votre destinée c’est vous. Si vous pensez que le monde vous en veut, c’est parce que vous avez une attitude merdique envers la vie et que vous regardez tout de la mauvaise façon. Vous utilisez le négatif pour vous faire avancer au lieu du positif. Vous laissez le négatif contrôler votre esprit et par conséquent vous l’autorisez à contrôler votre vie. Vous laissez les mauvaises choses gagner la partie.

Vous ne remporterez jamais aucune sorte de victoire, si vous passez votre vie à travailler dans un ennuyeux bureau qui justement, vous prend toute votre énergie, parce que vous êtes trop faignant pour en sortir et partir à la recherche de quelque chose de plus épanouissant – ce n’est la faute de personne sinon la vôtre.

Vous n’allez jamais parcourir le monde et voir Paris (Ndlt : article américain, je suppose qu’il faut remplacer par New York !) si vous continuez à vous trouver des excuses pour ne pas y aller. Achetez le billet d’avion, préparez votre sac et partez, c’est tout. Laissez le monde vous bousculer et ouvrir vos yeux. Laissez-le vous conduire à dépasser vos limites et à sortir de toute votre frustration intérieure. Lutter avec la barrière de la langue et soyez perdu. Abandonnez le contrôle que vous avez sur votre quotidien et partez tout simplement.

Quelques exemples :

  • Vous ne perdrez jamais de poids, si vous ne changez pas vos habitudes alimentaires.
  • Vous n’améliorerez jamais votre santé, si vous ne mangez pas plus de légumes et vous ne vous mettez pas à l’exercice.
  • Vous ne deviendrez jamais plus intelligent et ouvrirez votre horizon, si vous ne voulez ni apprendre des autres, ni lire.
  • Vous ne serez jamais heureux si vous regardez toujours le mauvais aspect des choses.
  • Vous n’atteindrez jamais le bonheur si vous êtes toujours entouré par des personnes et des choses qui vous épuisent.

Touche d’humour ! A chacun de bien s’entourer donc …

Vous êtes la raison pour laquelle vous êtes malheureux. Vous êtes la raison pour laquelle vous êtes coincé dans une routine et vos relations avec les autres sont pauvres et vous êtes toujours en train de critiquer à la recherche de mieux. C’est toute votre faute à vous.

Il n’y a pas de possibilité d’adoucir le constat. Vous êtes votre pire ennemi ; vous êtes le seul qui se met en travers de la route qui mène à la réalisation de vos objectifs.

La vie ne vous doit rien, ni à personne, alors n’attendez rien. Ne vous attendez pas à recevoir un million de dollars sur le pas de votre porte. Ne vous attendez pas à vous réveillez un matin avec un corps de rock star. Ne vous attendez pas à trouver le travail de vos rêves, si vous n’y avez jamais consacré de temps ni d’énergie.

Si vous désirez quelque chose, il faut travailler dur pour cela. Pas juste un peu et de temps en temps… Ce que je veux dire c’est qu’il va falloir travailler dur, et vous sortir les doigts du hmm hmm ! Vous devrez faire des sacrifices et vous dépasser et continuer à avancer même quand les choses vont se compliquer et que ça sera le bazar. Vous aurez besoin de continuer quand tout vous dira d’arrêter, parce que c’est la seule voix pour réaliser quelque chose de grand.

Si vous pensez que votre vie est nulle, elle l’est probablement, c’est comme dans la citation « celui qui dit qu’il peut et celui qui dit qu’il ne peut pas, ont généralement tous les deux raison. »

Ne restez pas en travers de votre chemin, n’abandonnez pas quand les choses deviennent difficiles, parce qu’abandonner ne vous conduira jamais nulle part. Au contraire, travaillez plus dur et plus intelligemment.

Croyez-en-vous lorsque personne d’autre ne le fait et plus tard vous pourrez dire, « je te l’avais dit. » Personne ne vous croira capable tant que vous ne l’aurez pas fait, donc vous devez vouloir accomplir vos propres rêves. D’autres peuvent vouloir que vous réalisiez vos rêves, mais vous êtes le seul qui puisse faire qu’ils se réalisent, et vous êtes le seul qui puisse réussir ou échouer à les atteindre.

Arrêtez de faire des choses qui ne vous épanouissent pas. Arrêter de blâmer les autres pour vos problèmes et arrêtez de penser que la vie vous doit quelque chose, parce qu’elle ne vous doit rien ! Si vous voulez que votre vie soit meilleure, alors commencez à la vivre ainsi. Commencez à faire quelque chose de positif dans la bonne direction et ne vous arrêtez pas tant que vous n’êtes pas arrivé… Et ensuite, continuez encore ! »

Source : yogaoleron.com

Jean-Charles Fricotté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *