in

LA LÉGENDE DU FIL ROUGE

Partager

Fil Rouge, Red, Thread, Coudre, À Coudre

Vous avez peut-être compris maintenant que j’aime les bonnes histoires. Je suis un romantique sans espoir et un rêveur en série, mais rien ne m’intéresse plus qu’un bon vieux mythe, une légende ou une fable.

Celui-ci en particulier se trouve être une de mes préférés. C’est romantique, stimulant, impressionnant et tellement beau que je me sens obligé de le partager avec vous.

C’est la légende du fil rouge un mythe du Japon.

La base de cette légende est que, grâce aux dieux, le petit doigt de chacun est attaché à une ficelle rouge invisible qui le mènera à une autre personne à laquelle l’autre extrémité est liée et avec qui il a une histoire importante.. La corde peut s’emmêler, se contracter ou s’étirer, mais elle ne peut jamais se briser.

Selon la légende, cela est vrai pour tout le monde, quel que soit le temps, le lieu ou les circonstances.

La légende du fil rouge nous enseigne qu’à travers un labyrinthe de rencontres il y a un chemin prédéterminé et parfaitement tracé pour nous par le fil; nous reliant sur notre route irrévocable vers notre destination ultime. En cours de route, le progrès, l’assistance, la direction ou la clarté se trouveront à l’autre bout de la ficelle une autre personne avec laquelle vous êtes relié.

Annonce

Deux personnes attachées par ce fil rouge finiront toujours par se rencontrer, même si cela doit avoir lieu juste avant la fin du monde. Ce fil rouge est gouverné par le Destin, c’est pour cela que, quoiqu’il arrive, il ne pourra jamais se casser.

Peu importe si les personnes tardent à se rencontrer, ou si elles passent un long moment à côté l’une de l’autre, sans même se voir. Peu importe qu’elles vivent chacune aux antipodes de la planète, car le fil s’étirera suffisamment pour leur permettre de se rencontrer.

Il nous accompagne depuis notre naissance, traverse avec nous notre vie, et prend tous les virages que nous prenons. Il se dit que le Vieillard sous la Lune sort chaque nuit pour rencontrer les nouveaux-nés, et unir leurs âmes en fixant un fil rouge sur l’un de leurs doigts.

C’est lui qui décidera de leur futur et qui les guidera à travers le tumulte de la vie, de façon à ce qu’ils ne se perdent jamais et qu’ils finissent toujours par se rencontrer.

« Lorsque notre amour fil rouge apparaît, il marque un avant et un après dans notre vie. Il va influencer le reste de nos jours et notre façon de percevoir l’amour. » « Vous ne pourrez jamais échapper à votre cœur, alors le mieux est que vous écoutiez ce qu’il a à vous dire. »
Paulo Coelho, “L’alchimiste”
Une vieille légende orientale raconte que nous sommes tous unis par le fil rouge d’un amour dans notre vie.  

Peu importe qu’il se détende, qu’il se tende ou qu’il fasse vingt mille fois le tour de la planète.

Deux personnes attachées par ce fil rouge finiront toujours par se rencontrer, même si cela doit avoir lieu juste avant la fin du monde.

Ce fil rouge est gouverné par le Destin, c’est pour cela que, quoiqu’il arrive, il ne pourra jamais se casser.

Peu importe si les personnes tardent à se rencontrer, ou si elles passent un long moment à côté l’une de l’autre, sans même se voir.

Annonce

Peu importe qu’elles vivent chacune aux antipodes de la planète, car le fil s’étirera suffisamment pour leur permettre de se rencontrer.

Ce fil nous accompagne depuis notre naissance, traverse avec nous notre vie, et prend tous les virages que nous prenons.

Il se dit que le Vieillard sous la Lune sort chaque nuit pour rencontrer les nouveaux-nés, et unir leurs âmes en fixant un fil rouge sur l’un de leurs doigts.

C’est lui qui décidera de leur futur et qui les guidera à travers le tumulte de la vie, de façon à ce qu’ils ne se perdent jamais et qu’ils finissent toujours par se rencontrer.

Voilà ce que dit ce mythe du fil rouge :

Il y a fort longtemps, un empereur eut connaissance qu’une sorcière très puissante vivait dans l’une des provinces qui étaient sous son règne. Elle avait la capacité de voir le fil rouge du destin. L’empereur demanda donc à ce qu’elle lui soit présentée.

Lorsque la sorcière arriva, l’empereur lui ordonna de découvrir l’autre extrémité du fil qui était attaché à son petit doigt, et de l’amener devant sa future épouse. La sorcière accéda à sa demande et commença à suivre, et à suivre le fil.

Cette recherche l’amena jusque dans un marché, où une pauvre paysanne, avec son bébé dans les bras, vendait des produits. Arrivée devant la jeune femme, la sorcière lui demanda de se lever.

Le jeune empereur s’approcha de la sorcière, et celle-ci lui dit : « C’est ici que termine ton fil ». En écoutant ces mots, l’empereur rentra dans une colère noire, croyant que la sorcière se moquait de lui. Il empoigna la paysanne, qui portait toujours son bébé dans ses bras, et la fit tomber, ce qui provoqua une blessure sur le front du nouveau-né.

L’empereur ordonna que l’on saisisse la sorcière, dont la tête fut tranchée quelques jours plus tard.

Des années plus tard, l’empereur voulut se marier, et sa cour l’informa que la meilleure prétendante était la fille d’un général très puissant. Il accepta, puis arriva le jour de la noce.

Annonce

Et, au moment de voir pour la première fois le visage de son épouse, celle-ci pénétra dans le temple vêtue d’une magnifique robe et d’un voile qui cachait tout son visage.

En le soulevant, l’empereur vit que sa future femme avait une cicatrice très particulière sur le front ».

Cette légende est tellement enracinée dans les cultures orientales, que des millions de personnes portent un fil rouge noué autour de l’un de leurs doigts.

L’origine de ce texte est trouble, puisqu’il serait né soit en Chine, soit au Japon.

Cependant, la légende aurait commencé peu de temps après la découverte de l’artère ulnaire, qui connecte le petit doigt au cœur, la source de notre vie et l’organe de notre corps à qui l’on prête métaphoriquement le pouvoir d’aimer.

Le fil rouge peut nous unir avec une mère, un père, un frère, un ami ou un amour romantique, dans le but que les personnes se découvrent et s’aiment.

Les grands amours de notre vie

“Nous avons tous deux grands amours dans notre vie : l’un avec lequel nous allons vivre toute notre vie, potentiellement le père ou la mère de nos enfants. Une personne avec laquelle il est possible d’établir une complicité si intense qu’elle durera toute la vie.

Et l’on dit qu’il existe un second amour, une personne qui nous échappera toujours, avec laquelle il existe une connexion tellement forte que les forces de la chimie échappent à la raison, et qu’elles empêcheront toujours cette histoire d’avoir une fin heureuse.

Jusqu’à ce qu’un jour, nous décidions d’abandonner, de nous rendre, et de chercher l’autre personne, celle qui nous rendra heureux pour toute la vie. Mais pas un seul jour ne passera sans rêver d’un dernier baiser, d’une dernière parole de cet autre amour si intense.

Annonce

Vous savez déjà de qui nous parlons, car pendant que vous lisiez cette légende, un nom a surgi dans votre tête.

Vous vous libérerez de cette personne, vous arrêterez de souffrir, vous parviendrez à trouver la paix, mais il ne se passera pas un jour sans que vous souhaitiez que cette personne soit là pour vous perturber.

Car parfois, on dépense plus d’énergie à se disputer avec quelqu’un qu’on aime, qu’à faire l’amour à quelqu’un que l’on apprécie.”

Paulo Coelho

Parfois, ces deux amours coïncident et ne font qu’un. Cependant, d’autres fois, nous les vivons de manière séparée, ce qui génère en nous une déception certaine.

Mais, ces deux façons d’aimer sont nécessaires et indispensables, et nous devons être reconnaissants envers la vie d’avoir pu les connaître.

Nous ne pouvons pas imposer nos caprices personnels à notre fil rouge.

Notre ignorance ne sera pas un obstacle pour rencontrer notre moitié, car le fil va guider nos mouvements et notre vie pour que nous puissions être réunis.

L’apparition des « amours du fil rouge » dans notre vie marque un avant et un après, même si nous pouvons mettre du temps à le reconnaître.

Cela va percuter tous nos sens et contribuera à marquer pour toujours notre existence et notre conception de l’amour.

Parfois, les opportunités sont si fortes que nous ne pouvons pas arrêter de les attendre.

Nous avons tous dans notre cœur ce sentiment que nous rencontrerons un jour la bonne personne.

Notre âme sœur, celle qui partagera notre destin.

Cela me fait penser aux rencontres de ma vie: les personnes que j’ai rencontrées, les emplois où j’ai travaillé, l’aide que j’ai apportée et l’aide que j’ai reçue, les amitiés et les relations; bon, mauvais et indifférent – tous les voyages auxquels j’ai participé. Je regarde l’avenir avec une curiosité sans limite, me demandant qui croisera mon chemin ensuite et quel rôle nous avons à jouer dans l’avenir de l’autre.

Sources : amelioretasante.com

Annonce
4.3/5 - (9 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

9 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. J’aime bien « …Une connexion tellement forte que les forces de la chimie échappent à la raison… » ça me fait rire. Je crois que j’ai fini de prendre conscience de ce fil rouge. Je vois même qui se trouve au bout. Un être d’ailleurs…UN SEIGNEUR, UN DIEU. J’ai franchi des étapes où j’ai retrouvé un peu de lui, physiquement et matériellement mais jusqu’à maintenant je n’ai pas trouvé l’essentiel; l’amour, le respect, la tendresse, la compréhension, l’équilibre, l’harmonie…Je crois que personne sur cette terre ne pourra m’offrir ce que recherche réellement, mise à part lui…MON SEIGNEUR, MON DIEU.

    • calme toi Marie , il n’y a pas de seigneur supérieur , il n’y a pas de dieu tel que le conscient ( ou l’inconscient ) collectif se le représente ou se l’imagine , dieu est en nous , tu es , je suis nous sommes dieu , ne vas le chercher ailleurs que dans ton immensité intèrieure , je suis bien placé pour le dire puisque je suis jésus 😉

      • J’aime ton commentaire Jésus. Fais gaffe,tu risques de passer pour un blasphèmateur. Difficile de convaincre un religieux. Les enseignements n’expliquent pas vraiment comment découvrir ce Dieu qui vit en nous donc ce Grand Amour. ..

  2. tres beau,moi j’ai un petit problème,je me suis mariée ,puis divorcée ,je ne vais pas rentrer dans les détails,cette personne je l’ai vraiment aimé,et depuis son déces,je pense sans arret a lui,tres épuisant je dois dire car cela fait 7 ans

    • N’oublie pas que Jésus est monté au Ciel et nous a promis de nous envoyer un Consolateur L’Esprit Saint qui est Dieu. Père Fils St Esprit. La Trinité Dieu qui vit en nous. Alors cela doit nous amener à croire en lAmour la joie le bonheur quoi. … Viviane je comprends. ….. mais de penser à lui depuis si longtemps ne dois pas t’empêcher d’avancer et d’être aimé et être heureuse. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUGMENTATION DES SYMPTÔMES D’ASCENSION

Paix intérieure

Votre paix intérieure débute lorsque vous ne permettrez plus aux autres de vous diriger