in

Je n’ai pas peur du silence. C’est la solitude qui m’a fait grandir

Partager

peur du silence

Savoir utiliser le pouvoir de la pause, c’est profiter de la sagesse et comprendre l’importance du moment de se taire.

Lorsque nous réfléchissons à notre rôle en tant qu’êtres humains, nous avons certains doutes, notamment en ce qui concerne les mots que nous utilisons. Le don de la communication est un cadeau, mais le silence peut aussi être une bénédiction.

Nous sommes habitués à vivre dans un monde très rapide et dynamique, et nous oublions que l’âme travaille dans le calme et la tranquillité. Savoir quand ralentir est un acte d’amour envers soi-même.

Annonce

Les pauses sont très importantes pour continuer notre voyage. 

Nous devons nous arrêter pour nous reposer et prendre du recul sur notre vie. Ce n’est que dans le silence que nous pouvons comprendre notre but. La vie chuchote doucement dans nos cœurs. Pour entendre ce qu’elle nous dit, il est nécessaire d’arrêter toutes les conversations et tous les mots qui nous habitent.

Nous ne devons pas avoir peur de l’absence de bruit. Dire les choses à la hâte nous met dans des situations difficiles à gérer. Un bon silence vaut mieux qu’un mauvais mot. Nous n’avons pas à le craindre, ce n’est ni mauvais ni méchant.

peur du silence
Images crédits : Pixabay

Nous devons réfléchir sur ce que nous allons dire. Lorsque nous prononçons des mots, nous devons d’abord cultiver la graine du silence, elle germera et portera de bons sentiments.

Un discours banal contient des mots qui peuvent blesser pour le reste de votre vie. Ils blessent à la fois l’orateur et l’auditeur. Préparer ce que nous allons dire nous libère du risque inutile de faire des erreurs. Les gens qui ont de la sagesse ne le crient pas sur tous les toits. Ils préfèrent le silence.

Le silence nous apprend, nous calme, nous prépare à toutes les attitudes. Nous restons profonds et attentifs à ce qui est à venir.

Le calme nous fait mieux entendre ce que la vie nous dit. La compréhension de la signification de ce qui nous affecte n’est claire que si nous prenons le temps de nous poser. Plus nous sommes rapides, plus nous devenons superficiels. Et l’énergie de la vie ne fonctionne pas dans la superficialité. Elle doit entrer dans nos cœurs et nos âmes. Et cela n’est possible que si nous ne sommes pas des gens superficiels.

Annonce

Combien de fois répétons-nous les choses sans être compris? 

La confusion prend le dessus sur nos paroles, on finit par ne pas construire les bons mots, et puis il y a des phrases qui laissent place à une mauvaise interprétation.

C’est pourquoi le silence est si important dans nos vies. Surtout face à des émotions fortes. Parler en période de colère ne cause que de l’inconfort. En période de tristesse, on ne remarque pas la mélancolie exagérée et on ne remarque pas le bien qui nous entoure. Quand nous n’acceptons pas le silence, nous ne pouvons pas entendre l’autre. Nous ne pouvons pas nous entendre.

La solitude n’est pas un méchant, c’est une partie nécessaire de notre connaissance de soi. C’est une vertu. Puissions-nous apprendre de la paix que nous apporte le silence. La tranquillité est présente dans la sérénité et la tranquillité. Calmez votre cœur, et votre vie sera plus douce!

Clément Artois

Annonce
4.5/5 - (4 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une séparation n’est pas une tragédie, c’est le fait de vivre malheureux dans une relation qui en est une

psychologie bouddhiste

La psychologie bouddhiste nous aide à gérer nos émotions