Je n’ai pas appris à vivre seule, j’aime vivre seule

Partager
Annonce

Pixabay

Je n’ai pas appris à vivre seule, j’aime vivre seule. 

Je choisis de vivre seule… C’est différent ! 

Oui je m’isole, non pas parce que je n’aime pas les gens,
Mais parce que je m’épuise au contact du monde, le bruit, la foule, les discussions trop longues…

Aussi parce que je préfère être seule qu’entourée de personnes qui ne vibrent pas sur les mêmes fréquences que moi.

Annonce

Non je ne dis pas qu’elles sont moins intéressantes, je n’ai nullement cette prétention…

Je dis simplement que nous sommes différents.
Nos sensibilités et ressentis n’atteignent pas les mêmes sommets.

Je dis aussi que plus je vieillis et plus je sais qui je suis, où je vais et ce que je veux.

Et ce qui ne me correspond plus du tout.

Je n’ai pas besoin d’avoir de la compagnie. Je ne me sens jamais seule, je me sens merveilleusement bien dans le silence.

Et si je reçois du monde, c’est que l’envie est là et le plaisir aussi ! 

Bien souvent, mon calme, ma paix intérieure, mon recueil, mes ressources, mon lâcher prise, ma sérénité, je les puise dans ma bulle « chez moi » seule, ou dehors « en pleine nature » seule encore et toujours.

Annonce

Je ne suis pas asociale, je suis une empathe sélective.
Une empathe qui respecte ses ressentis et écoute son corps, son mental, son âme.

J’aime profondément les gens, les écouter, les conseiller et les aider…

Mais après cela, mon « Moi » réclame une pause.

Alors si quelques personnes se reconnaissent, elles sauront que si l’on passe du temps avec quelqu’un, ce n’est nullement pour combler un vide, mais c’est que l’on en a envie…

Vraiment ! 

~Eden Cara ©️

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *