in

Iréna SENDLER : Regardez cette femme ! Ne l’oubliez jamais… 

Partager

Image crédit : Wikipédia

Regardez cette femme ! Ne l’oubliez jamais… 

Iréna SENDLER en 1942

Décédée à 98 ans.

Durant la seconde Guerre mondiale, elle demanda à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.

Elle avait une motivation bien particulière… Elle connaissait les plans d’extermination des nazis envers les juifs, elle était Polonaise.

Annonce

Irena a caché des enfants dans le fond de sa boîte à outils qu’elle transportait à l’arrière de son véhicule ainsi qu’un grand sac (pour les enfants plus grands).

Elle avait aussi un chien à l’arrière qu’elle avait entraîné à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l’entrée et à la sortie du ghetto.

Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants.

Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Image crédit : Wikipédia

Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.

Irena garda tous les noms des enfants qu’elle avait sortis du Ghetto dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre, au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles ; mais la plupart avaient été gazés.

Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d’accueil ou ont été adoptés.

En 2014, elle fut proposée pour « le prix Nobel de la Paix », mais elle n’a pas été retenue ; (c’est Al Gore qui fut primé « pour son film » sur le « réchauffement de la planète »!)

Je fais suivre ces mots très modestement en sa mémoire, comme en la mémoire de tous ces héros… de Vie

Annonce
Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute !!!

L’amour est comme le nuage… : Paulo Coelho