Incroyables portraits d’Indiens qui consacrent leur vie à leur foi

portraits d indiens

Incroyables portraits d’Indiens qui consacrent leur vie à leur foi

Un photographe a eu l’idée de faire des portraits d’Indiens consacrant leur vie à la poursuite de la libération spirituelle. 

Joey L., photographe canadien, s’est toujours intéressé aux cultures et traditions en voie de disparition, ainsi qu’aux pratiques religieuses rares. Récemment, il a enrichi sa magnifique collection de photographies intitulée « Holy Men » en se rendant à Varanasi, une des plus anciennes villes indiennes habitées. Joye L. y a photographié des portraits d’ascètes religieux indiens qui ont choisi d’abandonner leur vie civilisée : « Leur réalité n’est dictée que par l’esprit, et non pas par des objets matériels », explique-t-il.

Pour cette somptueuse série de portraits d’Indiens, le photographe s’est axé sur l’Aghori, une secte de sâdhus adeptes d’un courant de l’hindouisme dont les origines restent floues. Selon le photographe, ces derniers « peuvent méditer sur les cadavres, manger de la chair humaine dans le cadre d’un rituel sacré ou même conserver un crâne comme un rappel de l’impermanence de la vie ».

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

portraits d'indiens

 

Et vous, seriez-vous prêt à abandonner vos biens matériels pour partir en quête de la liberté spirituelle?

Source : soocurious

Clément Artois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *