in

Au fond, les gens sont tous les mêmes ! Ils ont besoin d’être écoutés, compris, encouragés

Partager

Au fond, les gens sont tous pareils !

Ils ont besoin d’être écoutés, compris, encouragés… mais surtout ils ont besoin d’être aimés.

Les carences dans ces domaines causent autant de tourments que celles d’origines alimentaires.

Dans nos sociétés préservées de tout au sens large du terme, nous confondons souvent manger et se nourrir.

Annonce

On ne peut pas tout manger sans se faire souffrir, pourtant nous pouvons sans cesse nous nourrir !

Qu’il s’agisse d’un joli paysage, de la chaleur d’un feu dans l’âtre, du baiser d’un être cher, d’un parfum, d’un câlin à un animal ou d’un fou rire… on peut cueillir toutes ces petites choses qui au fur et à mesure nous enchantent et nous empêchent de compenser, en nous remplissant le ventre pour consoler tous nos manques.

Les gens sont tous les mêmes …

Ils ont mal, ils ont peur, ils en ont marre des mauvaises nouvelles et n’aspirent qu’à capturer une part de bonheur sans se souvenir qu’il s’inspire… et que chaque jour il est possible de le respirer sans d’autre condition que de vouloir l’aspirer.

Comment leur dire qu’en cherchant des pansements à l’extérieur d’eux-mêmes, ils perdent leur temps et laissent couler leurs rêves ?

Annonce

Comment leur dire que personne n’a pour eux de réponses claires et que le bon chemin est un retour à soi, dans cette maison que chacun possède dans le cœur ?

Les gens ne savent plus se parler ni s’écouter…

Ils se défient, se comparent et défilent sur des podiums en plastique en affichant la scène sans coulisses de ce qu’ils s’autorisent à regarder.

Ils s’égarent en ne cherchant pas le trésor au bon endroit et ils gèlent immobiles d’avoir toujours plus froid…

Les gens sont perdus…

Ils n’ont plus de but ni de quête… ils attendent que les autres les définissent et leur disent quoi faire !

Ils errent en croyant que posséder, c’est être… mais le jour du grand voyage qu’emportent-ils sous la terre ?

Que laissent-ils en mémoire à ceux qu’ils aiment qui ne soit pas matériel ?

Les gens ne savent plus…

Ils pleurent leurs erreurs, leurs difficultés ou leurs impossibilités à faire des choix parce que l’avis change au rythme effrayant de la vie et que bouger c’est prendre le risque de tanguer…

Annonce

Alors pour ne pas subir, ils supportent. Ils suent leurs regrets, ils essuient leurs remords et que reste-t-il sous les strates de l’expérience si ce n’est le vécu, qui au fur et à mesure perd tout son sens ?

Il faudrait que quelqu’un leur dise qu’ils ne sont pas seuls, qu’ils ne sont pas incapables…

Qu’ils ne sont pas coupables des pensées jugées par d’autres regards, qu’ils peuvent s’affranchir d’eux-mêmes en reconnaissant leurs imperfections, des personnes toxiques en se demandant pardon, en s’accordant d’avoir le droit de vivre, même après avoir fait ou dit des bêtises… car on le sait, il est toujours possible de s’améliorer.

Toute les images / Pixabay

Il faudrait que quelqu’un murmure que la culpabilité peut-être déposée, que l’abandon ne guette pas derrière chaque mur des manques de confiance… qu’il est à nouveau envisageable de sourire pour ceux qui restent, pour ceux qui viennent… ou simplement pour rendre les journées juste un peu plus belles à traverser.

Il faudrait que quelqu’un leur montre que le monde ne tourne pas autour des egos, des douleurs, des histoires et des secrets de famille portés comme des boulets de sacrifices. Qu’il est possible de se regarder avec un peu de bienveillance et de consoler ces pans de vie que rien ne permettra jamais d’oublier…

Juste un peu de gentillesse envers soi-même… car ce qui est verbalisé se déterre, ce qui est dit d’agréable pénètre pour délaver la peine et au fur et à mesure la négativité cède à l’ombre de son inverse.

Rien d’utopiste ou de désuet… rien qui ne soit facile c’est vrai, mais dans ce monde, qu’est-ce qui l’est ?

Annonce

La connaissance que l’on peut avoir de soi comporte de multiples résonances. Elle permet de ne plus attendre de reconnaissance, d’avancer et de mieux comprendre l’autre en échange.

C’est un cadeau que l’on s’offre après une simple décision…

Quelques petits mots qui peuvent faire toute la différence si tu acceptes de les prononcer :

« Aujourd’hui, je commence à prendre soin de moi pour mieux prendre soin des autres et leur offrir le meilleur de ce que je suis, afin de mieux les aimer. »

~Elody

Pourquoi les gens ont besoin d’être écoutés, compris, encouragés ?

Les gens ont besoin d’être écoutés, compris et encouragés pour les mêmes raisons qu’il est important pour les enfants. Cela peut inclure:

L’estime de soi: Être écouté et compris permet aux individus de se sentir valorisés et importants, ce qui renforce leur estime de soi et leur confiance en eux.

Le développement émotionnel: Les individus qui sont encouragés à exprimer leurs émotions et qui sont aidés à les comprendre peuvent développer une meilleure intelligence émotionnelle.

La résolution des problèmes: Les individus qui sont écoutés et compris sont plus enclins à recevoir des conseils et des suggestions utiles pour résoudre des problèmes.

Le bien-être: Les individus qui se sentent écoutés et compris se sentent plus en sécurité et plus en confiance, ce qui contribue à leur bien-être général.

Pour conclure, l’écoute, la compréhension et l’encouragement sont importants pour les individus à tous les âges car ils peuvent renforcer l’estime de soi, aider à la résolution des problèmes et contribuer au bien-être émotionnel général.

3.3/5 - (3 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si j’avais su que ce serait la dernière fois que je te verrais t’endormir, je t’aurais embrassé du plus fort que je pouvais …

Si tu es las et que la route te paraît longue, Si tu t’aperçois que tu t’es trompé de chemin