Eloge du vide : Nous vivons dans un monde où tout s’accélère et où la performance est reine.

Eloge du vide

Image crédit : depositphotos.com/

Eloge du vide

Nous vivons dans un monde où tout s’accélère et où la performance est reine.

Nous avons de plus en plus de choix, de plus en plus de distractions, de plus en plus d’obligations.

La toute puissance du « il faut »

En arrière plan, il y’a ce despotique « il faut ».
« Il faut » gagner plus.
« Il faut » s’occuper de sa famille
« Il faut » faire du sport.
« Il faut » voir tous ses amis.
« Il faut » être à la hauteur des attentes.

Nourrir ses domaines des vie n’est pas un problème. Effectivement, c’est nécessaire.
Le problème, c’est quand il n’y a pas limites, quand ce n’est jamais assez.

Il faut plus, encore plus, toujours plus.

Il en résulte une tragédie: il n’y a plus de place pour le vide.

Pourtant, le vide est nécessaire, vital.
Une terre ne peut pas donner de fruits si elle n’est jamais en jachère.

Malheureusement, il semblerait que nous soyons dans une locomotive où le vide est interdit, voire dangereux.

Si je m’arrête, le train ne voudra peut être plus repartir.

C’est comme de se dire que pour qu’un cheval performe à une course, il ne doit pas s’arrêter de courir du matin au soir.

Le problème principal avec le vide, c’est la culpabilité.

Je crois que si je ne fais rien, je suis dans l’illégalité.

Archi faux !

Et si le vide était un domaine en soi à cultiver ?

Et si le vide était source de joie, de créativité et de clarté ?

Et si vous vous autorisiez à donner une place pleine et entière au vide ?

Le vide: ne rien faire de spécial, ne rien poser comme obligation ou résultat à atteindre, au moins quelques heures par semaine.

Mieux encore: apprécier le silence.

Et si vous rendiez au vide son statut de sacré ?

Et si toutes les réponses se trouvaient dans le silence ?

Et si en réalité, personne ne vous courait après ?

Auteur: Nargisse Saadi

Jean-Charles Fricotté

4 Commentaires

  1. Les yeux fermé je vois ce vide,sans pensé,sans image juste une nuit noir,silencieuse.Je me suis posé la question: pourquoi comment puis j’ai accepté.
    La vie est une expérience.De notre arrivé, a notre départ nous cherchons quelque chose qui ne nous a jamais quitté « l’Amour ».

  2. Comment peut on être dans le silence sans penser a des choses horrible par exemple penser au suicide, se mêler des autres, vouloir corriger les autres.

    • Bonjour, tes mots sont touchants et en même temps ils me brisent le coeur! Car pendant longtemps, je me suis tellement égarée que je souhaitais mourir, et ce que je croyais être le vide, était mon puit sans fond plein de peine, de culpabilité, de colère envers moi et un monde qui ne me comprenait pas! Puis, n’arrivant pas à mourir après 5 tentatives, j’ai accepté! 1 que ce n’était pas l’heure..2 que je ne pouvais changer le monde..3 que je pouvais choisir de voir, écouter, sentir,…tout différemment et surtout que j’avais le droit de m’aimer telle que j’étais et suis à présent en sentant un vide intérieur rempli d’amour véritable qui me rassure tellement que je peux à présent lâcher prise et pénétrer ce vide, ce silence où l’on entend les oiseaux qui nous amène à entendre le vent, cet air qui pénètre notre être…le souffle de la vie qui nous libère de tout, et nous comble d’amour véritable. Ce n’est pas facile à faire, c’est certain mais lorsque tu as réussi à t’accepter, tu commences à lire, à chercher pourquoi tu sentais en toi tant de décalage avec ce monde dans lequel il est dur de vivre quand on est un être spirituel qui ne le sait pas encore! Si tu es rempli de tristesse profonde en voyant la famine, les guerres, la souffrance que subissent des êtres qui n’ont rien demandé sauf qu’on leurs laisse la liberté d’être et de vivre comme ils le souhaitent…! Tu es un empathe, un bel être qui ne s’est pas encore trouvé! Ce site que j’adore m’a apporté énormément de choses, amené à voir ce que j’avais toujours cherché…pourquoi je subissais tout le mal qui m’entourait alors que je ne souhaitais qu’aimer! Maintenant je sais que c’est parce que je ne m’aimais pas et
      donc m’entourais inconsciemment d’êtres qui le savaient et en profitaient. Tout cela nous empêche de plonger en pleine conscience et confiance dans le souffle de vie…le vide, ce vide qui quand on le vit avec amour nous unit au tout, ce tout qui est tellement plein de paix et d’amour que l’on plonge et s’immerge dedans si profondément qu’il n’y a plus de place pour nos idées…pensées…elle sont là mais libres alors on ne les entends plus! Ce n’est que mon point de vu, vécu! Et quand je suis très intensément dans ce vide, il est très fréquent que j’en pleure de joie en sentant autant de paix et d’amour, et dans ces instants là, il est fréquent de ressentir la synchronicité, au début par des petites coïncidences qui deviennent tellement grandes et nombreuses que quand on les écoute, on peut voir qu’elles sont notre guide qui nous amène à comprendre, voir ce qu’est la vie et ce que nous avons à faire…Respecter, Compatir, Aider et Aimer Tout ce qui Est autant que nous! Je te souhaite sincèrement de d’accepter, d’aimer et de trouver la paix dans ta vie qui est l’unique chose que tu peux avoir et ne peux racheter si tu la brises, mais il est toujours temps de la recoller en retrouvant les bons morceaux qui sont en toi depuis toujours 🙂 Plein d’amour pour toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *