COMMENT GUÉRIR LA BLESSURE DU REJET

 

rejet

Image crédit : pixabay.com

COMMENT GUÉRIR LA BLESSURE DU REJET

Qui n’a pas peur du rejet ? Probablement que cette peur vit avec vous tous les jours, mais vous n’en avez pas conscience.

Le problème, c’est que nous seul avons le droit et le pouvoir de nous rejeter, ou au contraire de nous accepter. Ne laissez personne vous rejeter ; ça, c’est votre affaire !

Même si on a conscience de tout cela, forcément, notre estime de nous-même s’en trouve affectée lorsque quelqu’un nous rejette.

On est alors davantage susceptible, on s’isole des autres, et parfois même, on cesse de prendre soin de nous-même. 

«Pour moi, le rejet est pareil à quelqu’un qui souffle dans une trompette au creux de mon oreille, qui me réveille pour me mettre en marche, plutôt que de me dénigrer.»

-Sylvester Stallone-

Lisez la suite de cet article, et vous apprendrez à guérir la blessure du rejet, qui nous mène généralement à donner ce que l’on reçoit ; on provoquera alors le rejet, car c’est quelque chose que l’on connaît.

Prenez soin de vous

Vous ne pouvez pas éviter le rejet, que vous l’acceptiez ou non. Vous devez réussir à vous apprécier vous-même, à vous valoriser, et à croire en vous.

Restez comme vous êtes, car changer, ce n’est pas facile, mais vous n’avez peut-être pas assez confiance en vous pour cela. Préférez-vous refuser le rejet ou l’accepter ? Ce choix vous appartient, et personne ne pourra répondre à cette question à votre place.

Le rejet vous affaiblit, vous rend susceptible, et peut vous mener à la dépression. Vous devez vous regarder, et bien savoir qui vous êtes.

Pardonnez-vous ! Nous commettons tous des erreurs, mais ce n’est pas pour autant que les autres ont le droit de vous rejeter. Qui es-tu pour me rejeter ? Ou peut-être est-ce moi qui rejette les autres ?

N’oubliez pas votre valeur. Découvrez-vous, valorisez-vous, et accordez-vous l’estime que vous méritez…

«L’acceptation et le courage, ce sont des choses que personne ne peut vous donner ; vous devez les atteindre vous-même. Ne laissez personne marquer votre cœur»

-Bernardo Stamateas-

Parlez bien de vous

Bien souvent, il est difficile de parler des autres…ou bien s’agit-il en fait du contraire ? Parfois, on parvient à apprécier les points forts des autres.

Il est plus facile pour nous de voir ces choses chez les autres, soient-elles bonnes ou mauvaises. Mais, lorsqu’il s’agit de nous, que se passe-t-il ?

Dans ce cas, on se trouve face à un obstacle. Dès aujourd’hui, changez votre discours et parlez bien de vous-même. Pour y parvenir, vous pouvez appliquer ces quelques conseils simples :

Déterminez vos points forts
Décidez qu’aujourd’hui est votre meilleur jour !
N’oubliez pas que ce qui sort de votre bouche peut soit vous soigner, soit vous blesser
Faites de votre dialogue interne quelque chose de positif

Vous devez dès aujourd’hui vous mettre à bien parler de vous ; cela vous permettra d’aller mieux. Le rejet entraîne de l’angoisse, et nous donne l’impression que l’on ne vaut rien.

Pourtant, sachez bien que ce que les autres disent de vous ou la façon qu’ils peuvent avoir de vous répondre, ne vous définit pas !

Être sûr de soi, c’est la première étape à franchir si l’on veut garder la tête haute face à tous les rejets auxquels on devra sûrement encore faire face.

Offrez-vous le meilleur

Pour commencer à vous valoriser ,vous devez vous apporter le meilleur. Quand vous mangez, mangez le meilleur ; quand vous vous regardez, regarder le meilleur. Valorisez-vous, faites-vous des cadeaux, et récompensez-vous continuellement.

Vous devez prendre soin de vous, car personne d’autre ne le fera à votre place. Pour faciliter les choses, offrez-vous la possibilité de vous entourer de gens qui soient vraiment positifs pour vous.

Cherchez la compagnie de ces personnes qui ajoutent de la valeur à votre vie plutôt que d’en enlever, qui augmentent votre estime de vous-même plutôt que de la descendre en flèche.

Ces personnes positives qui vous entourent vous permettent de sortir le meilleur de vous-même, et d’exploiter tout ce que vous avez en vous, toutes ces choses que vous n’avez encore jamais osé dévoiler, par peur.

«La félicitation est agréable et l’approbation utile, mais ne travaillez pas en cherchant l’approbation des autres ; en adoptant une telle attitude, vous vous éloignerez de votre objectif et de votre but»

-Bernardo Stamateas-

Mais dans votre recherche de libération de rejet et de guérison de toutes vos blessures,ne cédez pas à la tentation de rechercher l’approbation des autres, car cela pourrait bien empirer les choses.

Cherchez plutôt votre propre approbation, et appuyez-vous sur les autres pour vous donner l’impulsion, pas pour vous mettre à l’aise.

Croyez en vous, et valorisez-vous en tant que personne ; ce sera la première étape importante à franchir pour commencer à prendre soin de vous et à vivre sans avoir peur du rejet.

Source : https://nospensees.fr

Clément Artois

Un commentaire

  1. Ayant longtemps vécu la peur du rejet je trouve que cet article reflète assez bien toutes les étapes que j’ai personnellement traversé pour vaincre cette gène quotidienne.
    Avant j’avais très peu de confiance en moi et un très mauvaise estime de moi-même à cause du regard d’autrui qui m’avait profondément affecté.
    Un jour j’ai décidé de changer ça. J’ai voulu reprendre ma vie en main et je me suis lancée dans une introspection plutôt difficile. J’ai pas hésité à me regarder dans un miroir (littéralement également) et j’ai essayé de voir ce que les autres voyait de moi. Je n’ai pas voulu l’accepté et sincèrement ça m’a fait beaucoup de mal de juste pensée que les gens pouvait avoir raison. Alors j’ai tenté de changer mon regard et j’y ai découvert beaucoup. Au lieu de me concentrer sur le négatif j’ai essayé de voir le positif. Ce que j’avais réussis, parcourut et même trouver de la lumière dans mes erreurs. J’ai d’abord éprouver une très grande fierté. J’ai même étais ému aux larmes comme si je venais de retrouver une personne qui avait disparu il y a longtemps. Je me suis spirituellement serré dans mes bras et je me suis pardonné de tous.

    Suite à ça j’ai essayé de transmettre ces sentiments dans mon quotidien. Au fur et à mesure des jours je me suis continuellement battu pour ne pas perdre cette étincelle. Et j’ai fini par réussir à me guérir de la peur du rejet en m’acceptant mais également en comprenant que cette peur n’était finalement pas grand chose.
    Pour conclure, certes prendre soin de soi, parler bien de soi et s’offrir le meilleur est très important mais je pense qu’il faut également du courage, la volonté et l’espoir de réussir à vaincre cette peur. Comment le réaliser viendra surtout de vos propres expériences et votre capacité à relativiser ou positiver. De bons soutiens peuvent également constitué une grande force à ne pas sous estimer d’après moi.
    Je souhaite bon courage à ceux qui essayeront ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *